3e semaine avril 2010

23/04/10 l’humiliation de Dieu ….

Comment en Jésus-Christ, Trinitaire, rester insensible à la révélation de cette humiliation Divine dans tous les instants de Sa vie …. ? C’est cette humilité et douceur infinie de Dieu qui Lui fait se cacher à nos yeux dans le domaine de la foi. Et c’est cette même humilité et douceur que l’Église a contradictoirement à révéler en l’enseignement du Christ qui est à la fois caché  et visible …… Depuis qu’elle était toute petite Marie, Vierge juive, portait dans son cœur l’image du Messie, en celui de l’agneau immolé d’Isaïe. Il lui a été donné de le rendre vivant pour le salut du monde …..

24/04/10 vocation …

La vocation humaine est bien de souffrir un peu temporellement pour accéder à une jouissance Éternelle, Dieu, Lui, souffrant aussi de cette façon mais sans mesure et dans la paix surnaturelle …. Mais qu’est-ce qu’un commencement pour l’Éternité ? …. sinon aussi une humiliation ! ….. TOI, TU sais le témoin que TU nous veux être auprès des enfants du monde entier s’il y a lieu …..

25/04/10 témoin broyé …

TOI, TU diriges tout. TU sais le témoin broyé avec TOI, que TU veux que nous soyons. Amen ….

26/04/10 sans mélange ….

Ce qui nous habite, c’est la joie surnaturelle du Christ cohabitant sans mélange avec la kénose …. Il faut un long cheminement de toute une foi pour comprendre cette antinomie fondamentale …..

27/04/10 dévots de l’ombre …

Être des dévots de l’ombre dont personne ne cherche à comptabiliser le petit nombre et les douleurs mais heureuses parce que d’elles dépendent l’application du salut Divin pour le monde …..

28/04/10 quelle patience !…

Avec quelle patience la Divine Providence arrache lentement une âme aux entrailles de la mort ! …. Offrir ses fautes et ingratitudes continuelles ce n’est pas confortable mais c’est notre vocation …. Regarder l’âme  à travers Ton cœur encadré des stigmates de la croix, pour lui donner la vie ….

29/04/10 l’Église ….

En espérance de la douce rencontre de la mort, devant le Christ en déréliction et dans la Paix, le cœur brûlant de joie et le corps aux abois de la douleur, plus tu souffres plus tu sers tes frères ….. L’Église ne sert pas seulement, comme le croient beaucoup, à enseigner et à développer le message du Christ, mais, bousculée qu’Elle est sans cesse dans la faiblesse de sa nature, par les actions, extérieures ou intérieures, attentives et imprévisibles de la Sainte Providence ; Elle sert aussi à le vivre en esprit et en vérité. Sans Elle cela n’est pas possible. En effet il n’est pas dans la nature de l’homme de vivre ce message sinon dans l’Esprit Saint. Et il faut bien comprendre que tout dans les moindres détails de l’univers dépend de la volonté expresse du Christ Trinitaire, même le mystère de notre double (extérieure et intérieure) liberté qui Lui est si souvent contraire …..

30/04/10 retombées …

Malgré les retombées incessantes de nos pensées sur les intérêts temporels, le Christ, couronné d’épines, en s’écartelant sur la croix, n’a-t-il pas cesse de les soustraire de nos offenses continues …. ?

1e semaine mai 2010