4e semaine mars 2009

01/04/09  Face ….

Face à notre « non », nous espérons dans le « Fiat » de Marie conforté par celui de Son Fils à Gethsémani. Il faut espérer que ce « oui-là » nous arrache à la révolte ancestrale … Mais combien les chrétiens, et notamment les catholiques, reçoivent-ils plus de grâces que d’autres…. Au moins porter le diadème d’épines et le bandeau ensanglanté des yeux du Christ …..

02/04/09  Jusqu’au ….

Le Seigneur descend jusqu’au néant ….

03/04/09  Une seule chose …

Une seule chose est nécessaire : la fidélité à Jésus-Christ dans l’Esprit de Son enseignement. Tout le reste n’est qu’accessoire. En effet il n’y a pas d’autre fondement des voies du salut. Mais puisque les âmes de qualité Le boudent, Il Se console avec les âmes du néant, les enfants-de-rien. Ainsi DIEU, Être Unique, S’écrit Lui-Même sur la liberté créée au néant ….

04/04/09  Actions ….

 Pour anéantir notre terrifiante rébellion (puisque source d’enfer éternel) il n’y a pas d’autres moyens que communier à cette lutte victorieuse de Gethsémani de DIEU-Père à DIEU-Fils pour glorifier DIEU-Esprit. Mais comme nous sommes loin de pouvoir y exsuder notre sang, il nous est demandé simplement de « veiller et prier ». « VEILLER » signifie de tourner sans cesse notre regard, pendant l’heure que nous avons à passer ici-bas, vers DIEU et les choses de DIEU, et de revenir humblement à Lui après nos si nombreuses distractions dues à notre condition humaine. « PRIER » veut dire être toujours en état d’union avec DIEU (nous dirions en état perpétuel de Messe) en faisant le nécessaire pour cela, même si la réussite est aléatoire par le fait de notre extrême faiblesse spirituelle. Ce sont donc ces deux actions qui nous sont demandées avec instance par Jésus-Christ, Messie unique…. La belle affaire que d’être oublié et méprisé sur terre, la plupart des gens ne le sont-ils pas malgré eux d’une manière ou d’une autre. Mais s’oublier et se mépriser soi-même, comme DIEU Lui-même dans l’univers hors l’Esprit Saint, est l’affaire des véritables fidèles de toutes les religions ….

05/04/09  À chaque instant ….

À chaque instant, avec Jésus-Christ, nous devons redonner, et un peu plus, notre liberté à DIEU. Il nous faut accueillir avec Marie la Volonté Divine de tout souffrir pour notre salut ….

06/04/09  Signes …

Il y a une décoration de chasuble d’un prêtre qui me touche beaucoup. Il s’agit de deux signes de parenthèses noires inversées et qui pour moi correspondent exactement au double sens que je donne aux mathématiques « apocalyptiques ». Et ils sont entourés et enfermés dans un anneau d’or représentant bien sûr l’alliance du peuple de DIEU accomplie par Jésus-Christ. Mais avec Jésus à Gethsémani nous aurons toujours à lutter contre nous-mêmes, en même temps que l’Église, pour laisser toute la place à la Majesté de L’Esprit Saint triomphateur ….

07/04/09  Enfance …

On se représente l’enfance de Jésus sous de beaux jours. En réalité il devait apparaître comme un « demeuré » complet et traité comme tel. On dirait de nos jours un « autiste » au dernier degré. C’est pourquoi Sa mère et St. Joseph ne pouvaient comprendre Sa fugue au temple à l’âge de 12 ans. De même que Sa mère et Ses proches parents devaient le considérer comme fou lorsqu’Il a commencé Sa mission. Mais l’humiliation profonde du Christ, dont Louise-du-néant (édition Jérôme Million) donne un petit aperçu, à cette différence près qu’Il devait en plus porter le poids d’une vie presque commune, est nécessaire à l’orgueil congénital invraisemblable de l’humanité. De même de Sa douleur des péchés dans la paix surnaturelle …

2e semaine avril 2009