2e semaine avril 2009

16/04/09  Certitude …

… Il m’a bien été donné de toucher du doigt, dès 1963 le fond du problème des sciences et de la foi. Ais-je finalement à en transmettre l’énoncé ?... C’est encore la question … En un mot l’avancée des sciences en général, quelles qu’elles soient, doivent rester prisonnières, alors qu’elles paraissent libres, de la finalité ultime de la foi annoncée par Jésus-Christ dans les Évangiles canoniques qui réside dans une confiance absolue au royaume des Cieux et à son Père. Tout se structure autour de cela. Et si en tant que catholique j’embrasse la voie de l’amour, il m’a été donné de voir que le monde des religions dans leur universalité doit se rassembler autour de la révélation du fondement de l’amour qui est l’humilité profonde de DIEU (si contraire à l’orgueil humain génétique) comme de Sa douceur (qu’on a tant de mal à comprendre à cause de la violence de notre sensualité animale). Ainsi, si ce n’est pas en disant seulement « Seigneur » sans faire la volonté Divine qu’on entre dans le royaume des Cieux (mat.7/21), pour y être « grand » ne faut-il pas à la fois dire et faire  (mat. 5/19) ?….

17/04/09  Insipides …

Nous les petits mystiques insipides en œuvres, les malfrats spirituels, nous faisons partie de la horde pitoyable qui suit Jésus-Christ. La seule chose qu’IL nous demande c’est notre fidélité finale, sans nous étonner de rien, puisque Seul, LUI Trinitaire, est humblement Tout Puissant. IL nous mène, nos yeux volontairement fermés, à la libre livraison réparatrice des âmes ….

18/04/09  UN …

Jésus-Christ est UN avec l’Esprit Saint comme avec le Père. Et c’est à cette unité que la créature humaine est appelée dans une véritable quaternité Divine. Ainsi DIEU prononce Sa Parole jusqu’aux entrailles du néant qu’IL crée libre pour l’élever jusqu’à Lui-Même l’ÊTRE ….

19/04/09  Grimacer ….

Nous ne savons peut-être que grimacer. Mais les bébés aussi le font et sont cependant la joie de leurs parents. Ainsi en est-il de nous pour DIEU Trinitaire. Et Jésus-Christ, Dieu incarné, UN avec l’Esprit Saint Générateur comme avec le Père Créateur, mérite seul notre attention. Mais nous avons autant de mal à considérer la douceur infinie de Dieu, à cause de la violence de notre animalité que Son humilité sans borne à cause de la révolte de notre esprit. Tout est donc dans la fusion au combat sans cesse victorieux que le Christ à engagé avec Lui-Même … 

20/04/09 le moindre ….

Le moindre malaise de pensée, de corps ou d’esprit nous lamine mais nous permet de nous rapprocher de Jésus-Christ dans la pacifique joie surnaturelle qui s’approprie la douleur ….

21/04/09  Liberté …

La liberté créée au néant n’a qu’elle a offrir à l’Être Divin. Elle est décelée par la souffrance de la foi nue conséquence de l’humilité et de la douceur de Dieu dans Son humiliation ici-bas …

22/04/09  Soyons …

Sans jamais être propriétaire, soyons laminés par amour jusqu’au bout avec Jésus-Christ révélant les entrailles Divines, humbles et douces. Car tout hormis DIEU mérite d’être oublié …

4e semaine avril 2009