2e semaine décembre 2009

16/12/09 Mort…

Demander une mort aussi saintement humiliante, autant qu’il est possible, que celle de Jésus. En effet si à moi, être insignifiant et pécheur, il a été donné de mettre en exergue l’humilité et la douceur du Centre de la Sainte Trinité, ce n’est qu’en fonction de l’entrée des connaissances humaines dans leur achèvement, ouvrant le commencement concret de l’ère de la fin des temps malgré un bienheureux sursaut de vie possible. Cette révélation du Centre Divin, fondement de toutes vertus, si violemment contraire à la nature humaine, n’a pu être faite qu’une seule fois dans les Évangiles et encore avec quelle délicatesse Jésus Trinitaire dit : »Apprenez de Moi que je suis doux et humble de cœur »… Cependant tout dans la vie du Christ-Dieu y ramène constamment depuis Son Incarnation, Sa vie cachée, Sa Mission Apostolique, SA Passion et même Sa Résurrection. Aussi c’est donc bien par une mort continuelle avec Lui qu’on peut le confirmer …. Abreuvons-nous à la force dans l’univers de la douce humiliation de Dieu, à qui Tout est dû …. Car la Gloire de Dieu sur terre réside bien dans la Sainte humiliation, confirmant la Gloire Éternelle Divine humble et douce en Son Essence béatifique qui dépasse toute mesure humaine …..

17/12/09 Victoire …

La victoire parfaite sur Lui-même et le péché des hommes a été depuis Son Incarnation, jusqu’à Sa mort, la prérogative du Christ Jésus. Malgré nos chutes constantes unissons-nous en confiance …. La même parole dite à certain moment ne convient pas à d’autre. C’est l’intention qui compte ….

18/12/09 union ….

Dans l’unité Trinitaire, à Gethsémani, nous unir étroitement à Jésus-Christ chargé de tout l’orgueilleux amour-propre du monde, laissant, pour plaire au Père humble et doux et quoiqu’il puisse Lui en coûter, TOUTE LA PLACE à l’Esprit Saint pour notre salut Éternel et d’ici-bas . Dans le moteur du salut des âmes qu’est l’Église, être le lubrifiant nécessaire à sa marche sainte. Car le fidèle, utile au Christ, ne peut qu’être humilié palliant au monstrueux orgueil mondain …. Les conditions très variées de cette humiliation ne peuvent qu’être dans les mains du Seigneur ….

19/12/09 Admettons …

Admettons, poussés par la confusion des photos d’OVNI qui sont en elles-mêmes une véritable jungle, admettons que le plus petit État puisse menacer d’une destruction nucléaire immédiate et imparable n’importe quel autre État ? Quelle position doit prendre l’humanité ?

La position chrétienne bien sûr, vous la connaissez….. Il faut qu’au moins une nation, pour entrainer toutes les autres, consente à ouvrir un débat qui divise l’humanité en deux, sans tabou, sur l’origine du mal qui nous ronge. C'est-à-dire cette phobie de l’humiliation conséquence d’un orgueil, égoïsme, amour-propre ou tout autre nom qu’on veuille lui donner manifestement inhérent à notre naturel (depuis quand ?). Il nous faudrait donc s’appuyer ou bien sur l’humiliation du Christ révélant l’humilité et la douceur de l’Au-delà qu’on devrait incessamment toucher du doigt par l’origine de la matière (LHC du CERN,…) ou par l’origine de l’univers (satellite Planck, …), ou bien ne vouloir que s’appuyer sur la nature de l’homme orgueilleux et violent ……

20/12/09 couronne …

En mettant une couronne sur la tête d’une effigie de la Vierge ou de l’enfant Jésus, on oublie d’y mettre avant un rappel de la couronne d’épines, préparation nécessaire au couronnement définitif …. Dans la froideur pénible de l’insensibilité spirituelle et de l’incertitude du salut nous humilier afin de demander jusqu’au bout l’espérance de notre relèvement pour la gloire de Dieu et du salut ….

21/12/09 Trinité ….

Le Père et le Fils s’inclinent devant l’Esprit Saint …. Unissons-nous ….. ! Devant l’abîme de nos iniquités demandons la communion à la plénitude sans faille de la Miséricorde Divine ……..

22/12/09 humilité …
L’humilité est la vertu fondamentale qui ne souffre pas l’imperfection. Aussi ce qu’on appelle l’humilité humaine n’est qu’une simple marche constante bien que syncopée et incessante vers l’humilité et la douceur de l’Au-delà incarnées par Jésus-Christ et en exception par Sa mère. Ainsi la perfection de l’être humain consiste au regard intérieur perpétuel vers l’infiniment humble et doux Centre de Dieu, cœur du Messie, révélant la nature imprescriptible de l’Éternité ….

23/12/09 comprenons …

Comprenons que le Père et le Fils s’humilient ensembles devant le Saint Esprit qui Lui ne peut pas mourir ni s’anéantir. … Humilions-nous donc avec les humiliations de la Vierge Marie ….. Mais il y a des chrétiens et non des moindre qui n’arrivent pas à le comprendre… Prions en tous …..

4e semaine décembre 2009