1e semaine décembre 2011

08/12/11 magma …..

Il m’a été donné de témoigner jusqu’à présent selon le possible. Mais il faudrait que ce magma pas forcément adéquat soit en fait habillé par des théologiens patentés. Depuis une conversion violente vers l’âge de 25 ans ma vie intérieure n’a jamais été conduite par un directeur spirituel ce qui ne veut pas dire de n’avoir jamais été repris dans mes pensées vagabondes. Bien au contraire. Donc la plus grande liberté dans le cadre stricte catholique m’a été laissée. Maintenant à 88 ans, bien qu’en bonne santé, la carrière tend à se terminer …. Comme tous ici, il faut, sans se lasser, continuer à servir l’humble Toute Puissance Divine ….

09/12/11 Nouvelle fête des Rameaux ….

Pouvoir demander d’aimer et ne pas fuir la souffrance en co-rédemption du monde…. Travailler donc à une nouvelle fête universelle des Rameaux réunissant pour leur bien temporel et Éternel toutes les foules autour de Jésus. Ainsi fusionner la volonté de Ses agonies victorieuses jusqu’à celle définitive de Gethsémani, tout petit retombant sans cesse pour être relevé sans cesse par l’humble Miséricorde Divine qui ne se lasse jamais de nos chers retours ….

10/12/11 OUI …

Avec Jésus à Gethsémani embrasser le OUI de Marie l’Immaculée faite Reine de l’Univers.  Le 8 crt. il m’a été donné d’être très motivé pour contacter un quotidien de presse chrétienne ….

11/12/11 Marie ….

L’humilité et la douceur du Centre de Dieu renvoient à celles reçues d’une créature : Marie ….

12/12/11 agonies ….

Les agonies, toujours victorieuses, de Jésus-Christ, depuis sa toute petite enfance jusqu’à celle ultime de Gethsémani, comme celles de son Eucharistie, communiées étroitement dans la veille et la prière, nous conduisent à l’humble fusion de la Vierge Marie à la volonté de DIEU …. à cet arrachement à nous-mêmes, seule chose profitable en ce monde et aussi pour l’Autre …. Pauvre petit être humain, avec un abîme d’orgueil à la ceinture, que peut-on en faire ? ….

13/12/11 rayer ….

En l’Immaculée Conception, rayer d’une croix ferme tout ce qu’il y a de pensées préconçues ….

14/12/11 réalisé ….

En France les gens de religions s’énervent. Ils ne comprennent pas qu’il faut pour réunir la société en Église reprendre les Évangiles à la base. C’est-à-dire à la morale. Mais non pas à leur morale devenue trop complexe (pourquoi entre autre écarter des sacrements certains convertis ?) mais à Celle de Dieu le Simple. Pour moi, ce rassemblement est déjà réalisé et du reste bien au-delà. Les moyens à nouer en sont tenus par la Vierge Marie, Reine de l’univers. Un seul obstacle : moi-même, pécheur, ingrat et vieux bestiau, pourtant objet de Miséricorde …. En effet l’Église Catholique est une et indivisible malgré plus d’un milliard de fidèles et un million de religieux de toutes catégories et de tout poil, tiraillés par tous les courants opposés possibles. Il y a dans son sein aussi bien de bons fidèles que de pires traîtres. Mais nous croyons indéfectiblement que nous avons tous à nous tenir le coude sous la houlette du Pape, successeur de Pierre,  les uns pouvant toujours chuter, et les autres toujours se convertir ….

15/12/11 que de fois …

« Cette épreuve est trop lourde pour toi », que de fois effectivement TU la prends sur TOI …. Dans l’épreuve, les meilleurs raisonnements sont amers et insupportables. L’abîme de faiblesse comblé de grâces multiples peut-il malgré tout servir la marche Éternelle Divine ? …. L’abîme de faiblesse de Dieu plus grand que le nôtre par Sa Volonté remonte Victorieux ….

Note à l’archiconfrérie de la Ste Agonie : Pour l’interprétation à donner à Gethsémani, il y a lieu de croire bien évidemment qu’il s’agit non d’un épisode provisoire de la vie de Jésus mais d’un aboutissement ultime des luttes d’agonies victorieuses de Dieu à Dieu continuelles tout le long de Sa vie depuis Son Incarnation. Jésus rejoindrait ainsi, mais sans péché, l’état de faiblesse de l’humanité dans sa lutte intérieure incessante contre elle-même. De plus il y aurait lieu de croire que cette dernière victoire obtenue jusqu’à l’exsudation abondante de sang ne peut en être encore que toujours présente dans le St Sacrement. Et dans la froideur aigre de l’insensibilité ou dans la chaleur suave de la ferveur, elle conduirait à l’abandon de Marie ….

3e semaine décembre 2011