2e semaine décembre 2011

16/12/11 obstacles …

Obstacles majeurs à la Volonté de Dieu, il n’est jamais trop tard, malgré notre faiblesse, pour réparer les fuites devant nos peines rédemptrices même si cela ne préoccupe pas d’autres …. Car si le péché n’est pas à proprement parler l’amour-propre, il est sa volonté de possession ….

17/12/11 avec nous …

DIEU S’humilie avec nous, LUI portant sensiblement nos fautes, nous les regrettant pénitentiellement. En effet DIEU qui a créé la sensibilité est aussi l’infiniment sensible en tout …. Ainsi courir à Dieu dans la lente marche syncopée de chutes et de rebonds continuels ….

18/12/11 paix ….

St. Léon Le Grand : « Nous devons donc célébrer le jour de la naissance du Seigneur avec une joie fervente qui n'est pas de ce monde...Soyons semblables au Seigneur dans son humilité, si nous voulons lui ressembler dans sa gloire. » La douleur et la victoire de Gethsémani ont sans aucun doute été présentes à tous les instants de la vie de Jésus-Christ depuis son incarnation….. Et comment la Vierge Marie dans la joie fervente du salut, qui n’est pas de ce monde, n’aurait-elle pu ressentir la peine incommensurable, due à notre état de péché, de l’embryon Saint qu’elle portait, et qui sans aucun espèce de doute rejoignait ses propres préoccupations. Mais le Christ Jésus le dit Lui-Même : « je ne suis pas venu apporter la paix dans ce monde mais plutôt la division [Luc.12/51] »… Pourtant à moi, vraiment incapable, il a pu être montré les conditions d’une paix universelle avant l’épreuve irréversible finale qui se terminerait par la Gloire Éternelle surnaturelle du Christ Jésus et de ceux qui l’auront suivis jusqu’au bout. Ainsi l’abaissement et la suavité Divine sont-ils la moelle indivisible de toutes les vertus sans exception à commencer par l’amour béni …. C’est en tremblant d’une confiance inébranlable que nous poursuivons notre marche pitoyablement syncopée. Mais comment s’en contenter sachant la douleur provoquée malgré la joie surajoutée ?! ….

19/12/11 unis …

Soyons unis, par la veille et la prière, à la lutte sans merci de Jésus-Christ pour le Oui Marial ….

20/12/11 exsudé …

Oui, nous avons besoin de Ton sang exsudé au jardin d’olives comme à la crèche de Bethleem …. Mais Tu vas jusqu’à donner les pensées les plus hautes au ver rampant le plus instable …. Le Christ Jésus ne vit que pour nous dans le but unique de l’ÊTRE Pérenne par l’Esprit Saint …. Ce ne sont pas les paroles dites qui les rendent importantes mais leur intention et leur acte …. Bien sûr que c’est au-dessus de nos forces. C’est pourquoi il faut toujours venir et revenir ….

21/12/11 quitte ….

Adorons à la crèche l’Enfant exsudant le sang en prémonition de Gethsémani. Le combat Victorieux de Dieu se révèle. Quitte nous aussi à être abandonnés, ne le laissons pas seul. Mais comme tout croyant vivons de Son cœur brûlant porté par les blessures de Son gibet …. Ainsi en union ramasser une feuille de papier vaut mieux que même convertir le monde entier …. Sauverait la conjonction du Bien et du mal, douloureuse de nature et joyeuse de surnature ….

22/12/11 Non !

« Non ! Mon Royaume n’est pas de ce monde. » Aussi jusqu’à quel abîme Dieu y descend  ….

23/12/11 amères …

Communions avec la Bse Vierge Marie aux agonies amères et victorieuses de l’enfant Jésus …. Donc nous sommes le contraire du Christ. Nous avons besoin de Son incessante Victoire ….

4e semaine décembre 2011