3e semaine décembre 2011

24/12/11 arme …

L’enfant-de-rien guerrier n’a pour arme que la croix retournée du Christ plus redoutable qu’aucune fission nucléaire et qu’il a à planter en sol ennemi, en commençant par lui-même …. Combien il doit se mettre sous l’égide de la lutte triomphante du Messie envers soi-même  …. d’autant plus que l’aveuglement théologique chrétien semble arrivé de fait à son comble ….

25/12/11 franchissant …

Franchissant la cruelle ignominie des peuples humains, Tu descends jusqu’à ma plus terrible encore ignominie spirituelle. Comment Te remercier assez: Demander Ton pardon incessant    …. Le pire de tout est cette volonté insidieuse de ne pas vouloir se reconnaître tel que je suis ….

26/12/11 talent ….

Le Centre de Dieu Trinitaire dans Son douloureux gibet, présent en chacun sinon nous ne serions pas, est le talent à faire valoir. En effet quel serait notre sort Éternel sans ce travail ? ….

27/12/11 À travers ….

À travers les étroites contingences temporelles de plaisirs ou de douleurs voir la seule réalité Éternelle qui est notre demeure à jamais ….. Ainsi donner notre vie d’ici-bas pour la préparer …. Aussi chaque chrétien est le témoin, plus ou moins, du destin caché de la nature humaine ….

28/12/11 destin caché ….

Il n’est en effet pas facile de trouver le destin caché de l’espèce humaine en esprit et en vérité,  impossible sans Jésus-Christ Messie malgré au fond de soi-même le sens de la conscience.  En effet la Vérité c’est l’humilité et la douceur d’un Dieu Trinitaire absolument Tout Puissant. Aussi le Christ dit: »Je Suis la Vérité [Unique], la Voie [de l’Amour], la Vie [Multiple] (Jean 14/6) ». Ainsi la nature s’accommoderait de l’amour pour l’humilité qui est le vrai but final ….

29/12/11 petites …

C’est vrai que sous le regard de Dieu nous devons veiller sans cesse sur les plus petites choses. Mais plus misérables nous nous voyons, plus IL nous serre dans Ses entrailles Saintes ….

30/12/11 impensable …

Servir en Église, ne veut pas dire qu’on y soit consolé mais qu’on vive des peines du Christ  …. En Lui, nous avons à introduire dans la société l’humble et douce vie surnaturelle réelle …. Mais à Taizé, s’agissant de la seule unité Chrétienne, de fait l’humilité Divine est mise en œuvre avant la charité mais cette dernière est jointe. Ici, alors qu’au départ il s’agit d’intuitions non confirmées, on y parle, de plus sans autre œuvre qu’un écrit et encore perdu sur le web, de ce fondement Divin comme unité universelle devant réunir tout genre de foi ?! …. N’est-ce pas impensable ? Si les intuitions préliminaires n’étaient pas si vives, impossible ….

31/12/2011 disciple …

Le disciple n’est pas au-dessus du maître. Il lui est semblable en tout. Si donc la Providence a voulu que le Christ Jésus soit incompris de sa famille, ensuite des responsables religieux jusqu’à la haine, d’un public pourtant guéri de tous ses maux, des disciples qu’il s’était fait, bien plus encore de ses douze apôtres dont l’un devait le livrer et leur chef le renier trois fois, le destin du choisi peut-il, d’une manière ou d’une autre, être différent bien que cela n’ait rien d’agréable à la nature aveugle sinon à la surnature lucide. Avec Lui lamentable et victorieux  …. Travailler ainsi au plus grand progrès des justifiés et à la conversion d’esprit des endurcis ….

1e semaine janvier 2012