1e semaine décembre 2007

08/12/07 puissances ….

Toutes nos puissances ont été créées pour aimer DIEU et Lui Seul malgré l’aspect étranger des créatures, autres visages de Lui-même. Sur terre c’est caché  et invisible, sauf rares et courtes exceptions, qu’Il le désire à cause de Son humilité et de Sa douceur sans borne. Toute autre activité Lui est une douleur et une amertume infinies auxquelles nous avons à joindre les nôtres dans l’espérance de la délivrance des Cieux…. En outre il faut bien comprendre que l’éthique de la fission nucléaire est toute relative et n’a rien à voir avec celle de la fusion nucléaire possible. En effet on a pu utiliser la fission nucléaire pour terminer une guerre et on peut penser qu’elle peut actuellement supprimer toute vie humaine sur la planète mais de fait cela ne concerne que l’homme. Tandis que la morale de la fusion nucléaire à venir par sa corrélation religieuse étroite indispensable aura pour objet l’Absolu même c'est-à-dire notre relation avec DIEU …

09/12/07 Tout quitter …

Tout me déplait en toi… Quitte tout… chéri, très chèrement, dans la douleur de ce que tu es… À quel point l’Église catholique doit enseigner jusqu’à la fin des temps les fondements de la charité qui sont l’humilité et la douceur du Centre de DIEU. Comment ne pas voir alors l’état continuel d’agonie de la vie de Jésus-Christ pour nous et ne pas transformer, avec la grâce de DIEU, la vision pour Son nom de toute mission ou commission quelles qu’elles soient ….

10/12/07 acte ….

Tout acte d’humble vertu enrichit l’Église et donc le monde… Étant donné ce que nous sommes, ma femme et moi, notre mission (ou commission) d’Église ne peut être que ce que DIEU voudra…. La douce humiliation Divine, on la voit partout dans l’univers et à son apogée dans l’Eucharistie catholique comme dans le cœur du croyant face à l’ignominieux orgueil originel. La violence inouïe de la Passion de Jésus-Christ, corps et âme broyés, la fait triompher par-dessus tout…. Le fabuleux destin auquel l’humanité est appelée  par la fusion nucléaire à venir n’a rien d’autre égal que cette humble violence salvifique ….

11/12/07 abîme ….

La Toute Puissance du sacrifice de l’homme-DIEU nous arrache à l’abîme de perdition de nous-mêmes, si nous le demandons sans cesse. C’est pourquoi il est si important de mortifier sans arrêt nos pensées pour arriver petit à petit à demander le désir de ce que notre nature ne désire pas … Ainsi l’éclatement de la volonté du Christ à Gethsémani entraîne la nôtre qui deviendra parfait à l’heure de la rencontre définitive….. Jésus-Christ seul avec Marie Sa Mère immaculée peut nous arracher à l’abomination de notre volonté proprement naturelle… Un témoin prophétique du Christ n’est du reste que le bébé de Marie à la poussette cruciforme ….

12/12/07 sueur …

La sueur sanglante de Gethsémani, recouvrant l’abomination de ce que nous sommes c’est-à-dire de notre volonté propre, nous mène à la Sainte Passion et à la résurrection qui suit…. Nous ne pouvons certes imaginer notre passion  car l’imagination est de l’ordre naturelle et incapable pour nous de s’élever assez haut, à la richesse Divine inouïe de la croix et dans l’aura de l’Esprit qui ne s’éteint jamais à la plénitude de l’Amour douloureux de l’ÊTRE pour la misère du néant….. Marie, Mère universelle, sait déjouer les pièges qui menacent ses enfants… En effet nous sommes créés, à la fois façonnés par une volonté naturelle mais qui est de l’ordre du retour au néant dont nous sommes sortis, à cette différence que par notre création nous sommes alors doués d’un esprit éternel, et en même temps façonnés, tout au long de notre vie pour anéantir librement cette volonté naturelle qui si cela n’était pas, ne serait-ce qu’au moment de la mort, nous entraînerait dans une terrible agonie éternelle (qu’on appelle l’enfer) alors que sa destruction nous permet d’accéder à une jouissance éternelle sans mesure… D’où devant la condamnation universelle de notre désir axé, par la faute originelle, à l’attache de notre volonté naturelle tendue vers l’agonie du néant, la nécessité d’un Sauveur ….

13/12/07 sauver ….

C’est en se sauvant soi-même qu’on contribue à sauver d’autres âmes en grands nombres….
Quelle était la volonté profonde du Christ sur terre, sinon d’être reconnu par tout Israël comme le Messie universel pour la plus grande Gloire du Père et ainsi répondre à sa vocation ? Les agonies continuelles de toute Sa vie, dont Gethsémani nous est donné en exemple, en étaient le sacrifice violent et nécessaire au Père pour le libre salut du monde. Ainsi notre mission est dans le landau d’agonies de la Vierge Marie et ne correspond pas loin de là à ce que la nature peut désirer. Mais tout est programmé ici-bas  pour nous amener avec Jésus-Christ dans Sa volonté Rédemptrice à la seule Volonté infinie du Père des Cieux : DIEU triomphant de dieu … Mais de quel abîme sommes-nous ? Et jusqu’où DIEU ose descendre ? Ainsi progresser dans ce bric à braque qui nous est offert avec Jésus qui vit tout en nous ….

14/12/07 En TES mains …

« En TES mains, Seigneur, je remets mon esprit »… En disant, pour nous, ces dernières paroles sur le gibet, le Christ n’avait absolument aucun autre appui que Sa Volonté d’Amour pour le Père des Cieux…. Si je suis si direct en spiritualité depuis le début, au risque de faire fuir tout le monde, c’est qu’il est nécessaire à notre époque, les sciences humaines étant appelées à le faire de leur côté, à aller aux fondements même des choses… Ainsi il faut comprendre que si les expériences mystiques hors nature paraissent en fait être des intuitions exacerbées, de même l’intuition humaine, sans laquelle il ne peut y avoir aucune connaissance ou avancées dans quelque domaine que ce soit, n’est elle-même qu’une expérience mystique hors nature. Donc il n’y a aucune raison de ne pas s’en servir mais avec discernement ….

15/12/07 broyés ….

Broyés corps et âme par nos incapacités nous nous offrons, avec Jésus-Christ nourrisson, aux bons soins des bras de Marie, Mère immaculée de l’univers et du Ciel ….

3e semaine décembre 2007