Janvier 2011

01/01/11 survie ….

Dans cette ignominie spirituelle qui est la nôtre, croire sans fin à l’humble miséricorde Divine, en vivant l’infime pénitence  qui est au pouvoir de notre faiblesse  ou offert par la Sainte Providence …. On peut imaginer que la joie surérogatoire de Jésus Trinitaire due à nos retours est infiniment plus grande que Ses douleurs cependant indicibles de nos chutes continuelles …. Si un seul acte d’amour pur fait un saint, dans cette espérance offrons- en sans cesse nos pauvres brins dépareillés …. Ainsi le Christ Jésus, dans son Messianisme universel, n’est pas venu juger le monde mais lui offrir la survie, c’est-à-dire l’humilité de Dieu nécessaire aux âmes comme à ce qui est profane ….

02/01/11 bandeau ….

Le bandeau sanglant du prétoire sur les yeux, c’est LUI qui nous guide à travers les dédales du monde. Ainsi IL ne donne à son prophète que la voix fragile et ténue de l’invention du web ….

03/01/11 pouvoirs ….

Le Père et le Fils on remis tous leurs pouvoirs aux mains de l’Esprit Saint qui n’a rien à voir avec l’esprit humain ou l’esprit du mal. Plus une âme se trouve horrible plus IL y descend au fond ….

04/01/11 faire reconnaître ….

Dès Son Incarnation Jésus-Christ, Verbe incarné, est dans la souffrance pure provoquée par le péché originel, nos péchés actuels et nos ingratitudes avec à la pointe de l’âme la paix de la jubilation Éternelle de l’humble miséricorde Divine. Lui seul ainsi peut faire reconnaître au monde profane ou religieux les trois mots salvateurs de l’Évangile révélant le centre de Dieu …. Bien sûr le monde est le monde et il s’est montré son ennemi. Mais pour son salut IL peut éteindre sa fureur en obtenant  sa reconnaissance de l’humilité et douceur des entrailles Divines comme un fer rougi au feu se trempe dans l’eau froide pour devenir utilisable dans les travaux…. Mais il y en a qui reçoivent grâces sur grâces et ne sont pourtant que de toutes petites toutes petites âmes. C’est difficile à comprendre pour les religieux habitués à la grandeur de celles-ci ….

05/01/11 leitmotiv …

Amis souvenez-vous en. Il n’y a pas d’évangélisation universelle sans cela. Aussi il faut tenir bon …. Tous les êtres humains, sans aucune exception, en dehors du Christ Jésus par nature et de Marie Sa mère par grâce, sont une « génération adultère et pervertie (Mat.16.4) » donc insipides et insignifiants aux yeux mêmes de Dieu. Heureux cependant ceux qui en souffrent, selon la hiérarchie des âmes. Ils soutiennent le monde et de ce fait tous ont du prix jusqu’aux yeux Divins

….

 

06/01/11 indispositions …

Du dernier rang où nous sommes, offrir avec ferveur nos faibles indispositions en sainte union …. Pour résumer ce site âpre d’une manière encore plus concise, il faut dire qu’il série les conditions radicales de l’unité nécessaire des sciences humaines avec les sciences Divines. Aussi il n’est pas étonnant que le seul langage de communication même primitif du web lui ait convenu ….

07/01/11 La mystique …

…. Lorsqu’elle est actuelle, elle est suspectée et incomprise par la religion. D’un autre côté les sciences profanes l’ignorent, considérant au mieux ses manifestations comme inclassables. Elle demeure cependant le champ d’action unique de l’unité à venir de ces deux disciplines. Dans le cas spécifique qui nous intéresse ici nommons-la « intuition sauvage » dont les deux disciplines émargent sans cesse malgré elles que ce soit Marthe Robin  ou bien n’importe quel prix Nobel… Les peines même petites nous contraignent et nous allègent. Elles sont la mesure de notre liberté.

08/01/11 intuition sauvage et dilemne …..

Il est évident que l’ »intuition sauvage » doit être régulée. Faute de quoi elle serait inopérante. Lorsqu’il s’agit de son application à un prix Nobel, elle sera portée par tout un travail scientifique d’approche qui en quelque sorte l’emprisonnera. Lorsqu’il s’agit d’une grande mystique religieuse comme Marthe Robin, restée plus de 50 ans sans boire ni manger autre chose que l’Eucharistie, elle sera portée par les données de l’amour de Dieu Trinitaire qu’elle manifestera. À première vue ces deux cas n’auraient rien à voir tellement leurs expressions sont éloignées l’une de l’autre. D’un côté la pure connaissance humaine, de l’autre la pure connaissance Divine. Ce qui les lie indissolublement demeure l’intention dans laquelle la réalisation de l’intuition sauvage s’est manifestée. Et puisque il doit être évident que le plus grand, Dieu, puisqu’IL est l’ÊTRE infini, doit primer sur l’humain, est-ce que l’intention première du prix Nobel comme celle de Marthe Robin va dans ce sens ? Rien n’est moins sûr. C’est le dilemme de tout ce site …. Ce dilemme est simple. Comment annoncer aux sciences sans preuves techniques, puisque je n’ai rien d’un scientifique patenté, l’élément très concret pour elles qui doit se soumettre à la foi en Jésus-Christ pour l’unité morale de  l’humanité? Et comment annoncer aux religions sans preuves théologiques puisque je n’ai rien d’un théologien rationnel l’élément appliqué pour elles  qui se révèle en Jésus-Christ pour l’unité morale de toutes les religions. Ceci est, sans compter les problèmes éthiques bouleversants que peut poser la pratique du générateur de matière à spirale (24/12/10) ….

09/01/11 Jubilation Éternelle …

Il est vrai qu’il nous est même impossible de concevoir l’ampleur de la jubilation Éternelle de Dieu qui nous est réservée. Car d’une part nous sommes affrontés à la douleur temporelle qui lorsqu’elle est là est ressentie comme toujours de trop. Et d’autre part nous avons du mal à chercher l’humus de la joie surnaturelle qui caresse parfois la joie naturelle comme par exemple la piété familiale. Pourtant il nous faut accepter l’idée que toutes les souffrances du monde réuni, qui ont été de fait celles de Jésus-Christ, ne seraient rien à côté de cette jubilation Divine. Une mystique à qui il aurait été donné d’éprouver sur terre cette jubilation, la Be.  Angèle de Foligno, n’a pu dire en notre langage seulement qu’il s’agissait de la face cachée de la ténèbre des ténèbres ….

10/01/11 Force amère …

Embrasser la force amère et Rédemptrice de l’humble Toute Puissance Divine. Sa douleur sauve ….

11/01/11 injonction ….

À l’injonction des pharisiens de descendre de la croix, ultime terrible tentation démoniaque, Jésus-Christ a dû ressentir en son corps et en son âme la réalisation de cette possibilité. Mais IL s’est replaqué librement dans la douleur mortelle de son supplice. En effet les intentions de la volonté du Christ n’ont rien à voir avec celles du monde. Aussi même lorsqu’elles sembleront correspondre apparemment par la science durant un temps providentiel, elles resteront foncièrement distinctes. Ainsi il nous faut être fermement partisan de la condamnation de Galilée par l’Église qui bien qu’en partie naïve proclamait d’inspiration Divine la vérité obscure de la foi seule valable même devant l’évidence pratique de la claire vérité rationnelle  des sciences à venir.

12/01/11 au milieu …

Au Saint Esprit, le Règne, la Puissance et la Gloire, sans confondre avec « l’intuition sauvage »  (18/11/10, 07/01/11 et 08/01/11). IL SE place au milieu de la Trinité, recevant l’humilité du Père et du Fils …. À l’extrême humain, on voit Jésus-Christ n’ayant absolument aucun rapport pour lui-même avec l’argent qui est de fait titre de propriété dans le monde. Il attend rigoureusement tout de l’action de l’Esprit Saint. Ainsi on le verra lorsqu’une somme d’argent lui est réclamée à titre d’impôt au temple juif, pour ne pas scandaliser ces percepteurs, aux quels il ne sent pourtant aucune obligation, demander à son disciple de le pécher, purement providentiellement dans la bouche d’un poisson. Et on verra par la suite, à travers les âges, de ses disciples, ayant suffisamment de foi,  être nourris ou nourrir les autres sans argent d’une manière miraculeuse …. Ainsi cet animal obscur, à qui Dieu a voulu donner une âme éternelle libre, doit-il avant tout chercher en pensée, quelque soit son degré de foi, ce qui a rapport avec les choses d’en-haut ….

13/01/11 extrémité ….

Par l’intercession du Fils et la Volonté du Père, l’Esprit Saint agit jusqu’à l’extrémité inouïe de notre faiblesse, en se servant de nos moyens humains dont absolument rien ne lui est étranger …..

14/01/11 le plus difficilement nécessaire …

Le plus difficilement nécessaire n’est-il pas de toujours fixer notre regard intérieur par la foi sur la réalité d’en-haut alors qu’on est sans cesse et impitoyablement attiré vers toutes celles d’en-bas ? C’est vrai que l’on est aidé, d’une manière sensible ou non, par toutes sortes d’actions saintes …. Cela est si nécessaire car c’est dès ici-bas la vocation déjà Éternelle des êtres humains ….

15/01/11 toutes toutes petites ….

Si nous, simples fidèles, sommes spirituellement des tout-petits, les grands saints sont sur terre en réalité de toutes toutes petites âmes. C’est pourquoi Dieu a pu réaliser en eux tous ses desseins…. Par toutes les particules atomiques de l’univers entier, louange à Ton humble Toute Puissance ….

16/01/11 RÉSUMÉ DE LA TENEUR DE CE SITE assez volumineux et complexe:

Une quinzaine d’années après une conversion violente, vers 1963 l’auteur, peintre marié, reçoit l’intuition « sauvage* » de techniques appliquées entre autre à l’avenir définitif des sciences profanes, posant, en référence, la question de l’universalité du Messianisme de Jésus-Christ. Après une longue recherche de prière et de méditation à ce sujet, il ouvre ce site en octobre 2000 y publiant depuis, surtout, dans le journal, rigoureusement chaque jour, une note de ses conclusions :

1/ d’une part il est drastiquement nécessaire de trouver un point commun rationnel entre la science profane et la religion qui puisse profiter concrètement à l’humanité  2/ d’autre part que ce point réunisse l’accord fondamental de toutes les religions sans exception  3/ enfin que ce point commun ne peut consister qu’en la révélation MORALE du messianisme de Jésus-Christ sur la nature morale humble (et forcément douce) du centre de Dieu (Trinité Divine toute entière et non pas seulement de Jésus-homme comme jusqu’ici on pouvait le penser) 4/ Les sciences et les religions doivent donc en  reconnaître leur dépendance à l’Au-delà Céleste. Mais, commençant par les sciences, elles peuvent les unes et les autres en dévier. Ce serait alors le propre début de la fin des temps décrit avec grande précision par les Évangiles

*(18/11/10, 07/01/11 et 08/01/11)

16/01/11 aboutissement …

Le Christ Jésus n’est-il pas l’aboutissement de toutes les particules de la temporalité en l’Esprit Saint, généré par le Père et le Fils. Donc à la Trinité Sainte tout honneur et toute gloire Éternels …. Recommencer sans cesse à multiplier les sacrifices, car nous avons à boire à TA coupe …. La souffrance des animaux indique un mal à éviter. Celle de l’homme aussi, mais en plus elle révèle une contre volonté intérieure qui est le signe de notre liberté spirituelle faisant notre grandeur ….

17/01/11 moyen de survie …

Il n’y a donc en fait pas plusieurs moyens de survie pour l’humanité. Que ce soit dans le concret des sciences qui s’impose ou dans l’abstrait de la foi qui se propose. Ce moyen est essentiellement MORAL. Il réside dans une marche intérieure continuelle vers la connaissance de l’humilité, et sa contre partie la douceur, de la primauté de l’Au-delà, Dieu, révélée par Jésus-Christ, son enseignement et sa vie consignés dans les Évangiles catholiques. Pour nous chrétiens l’amour en est l’achèvement. Pour d’autres croyances ce sera une autre voie qui y amènerait ….

18/01/11 le but …

Le but unique de l’histoire mouvementée et apparemment inégalitaire de l’humanité consiste à obtenir de chacun des deux sexes l’abandon définitif de leur liberté du néant temporel ambigu pour qu’elle puisse être revivifiée en liberté de l’ÊTRE Éternel jubilatoire et arrachée ainsi à l’esclavage infernal sans fin déjà programmé. Le Christ Jésus Trinitaire est venu et a vécu pour ce salut …. Mais il y a bien deux sortes de liberté : Une liberté matérielle complètement contingente et que Dieu supervise en fonction des nécessités premières du but indiqué plus haut ; Et une liberté intérieure immatérielle qui selon la rectitude de sa marche vers l’abandon nécessaire influe indirectement sur l’autre liberté. Le tout reste bien sûr en partie obscur pour notre entendement …..

19/01/11 Panthéisme chrétien ….

Le Messianisme universel de Jésus-Christ est peu explicité dans les Évangiles bien qu’il s’étale dans toute Sa vie. Et les chrétiens ont du mal à le découvrir. En effet on admet bien que Jésus en tant qu’homme est humble et doux de cœur (sous-entendu comme nous pouvons l’être) mais l’admettre pour la Trinité entière et notamment pour le Père, cela est difficile. Car dans l’optique de l’unique omnipotence  du Père créateur du Ciel et de la terre, qu’IL soit humble voudrait dire qu’IL s’investit Lui-même non seulement au Ciel mais également dans la terre. Ainsi tout dans l’univers serait une émanation de Dieu en personne. Et comme le temporel  est si manifestement inférieur à l’Éternel, l’univers serait une humiliation du Père. Ce Panthéisme chrétien est pourtant vrai. En échange il faut lire l’histoire de l’humanité déjà inscrite au Ciel pour la Gloire de Dieu ….

20/01/11 l’attache …

L’être humain n’est bien qu’une liberté donnée au néant qu’est la temporalité comme on le voit par ses changements continuels pour disparaître qu’on appelle entropie (au sens ancien du mot).

Et cette liberté ne lui appartient même pas mais n’est que l’émanation de Dieu à qui elle doit revenir de fait. Mais profitant du caractère spécifique de la liberté l’homme en révolte contre Dieu s’y attache. Et l’on voit alors qu’il lui faut toute la durée d’une vie temporelle avec ses joies et surtout ses souffrances pour peut-être consentir à rendre, ce qui  n’appartient qu’à Dieu Seul ….

21/01/11 jusqu’où ….

Unis à la volonté de pensée des douleurs incommensurables du Christ, nous pouvons voir jusqu’où Dieu Trinitaire consent à descendre pour redresser l’âme dans sa grossière fatuité ….

22/01/11 se livrer ….

En Christ, se livrer pour la conversion des pécheurs et la sainteté des justifiés dans la joie et la douleur qui nous sont données…. Le seul lieu de repos, ouvert par le Christ, est le Ciel Éternel ….

23/01/11 Principe théologique nouveau et traditionnel …

La tradition chrétienne a toujours reconnu en Jésus-Christ un Dieu humble. Cependant elle ne l’a jamais exprimé jusqu’à présent d’une manière approfondie. En effet l’image Biblique forte de l’univers escabeau des pieds de Dieu, l’en a empêchée et s’est surimposée à une humilité Divine. Pourtant si l’on considère bien la déclaration (Mat.11-29) et la vie du Christ comme Trinitaire, le Père comme l’Esprit Saint sont eux-mêmes aussi, doux et humbles en leur centre. Mais cela pose le problème majeur, non encore étudié, que la science profane talonne maintenant, de la nature formelle de notre univers. Il m’a été donné d’essayer d’en esquisser une réponse (Essai de Traité d’Unitologie) mais en réalité il faudrait développer une véritable somme théologique nouvelle ….

24/01/11 le Beau Temps …

Le Beau Temps de l’humanité, prophétisé par le New Age ou comme la civilisation de l’amour par le Pape Jean Paul II et dont il m’a été donné de préciser des conditions nécessaires, est le rassemblement salutaire des âmes (déjà sur cette terre) autour du Messianisme de Jésus-Christ, pas forcément dans le même groupement religieux. Pour nous rendre digne des dernières grâces il nous faut creuser sans cesse notre indignité dans l’espérance infinie de la Miséricorde Divine ….

25/01/11 ET …

Mort ET résurrection, pécheur ET justifié, souffrance ET joie, lutte ET paix, …. ainsi va la vie intérieure dans l’obscurité de la raison. On n’a jamais assez creusé son péché ET son espérance ….

26/01/11 un charisme :

Il peut être donné des « interventions » de sûre intelligence d’une très grande précision qui peuvent se vérifier très longtemps après et qui concernent tous les sujets matériels ou spirituels des plus grands aux plus petits. Même d’un âge avancé et sans aucune place dans la marche de l’Église, on ne peut s’empêcher de penser que ce charisme étrange devrait servir le bien de cette dernière. À TOI, le Règne de la Croix, la Puissance de l’Esprit et la Gloire des Cieux ; Fusionner en tout…. Ainsi donc la théorie finale (inspirée par l’ »intuition sauvage »*) de la vulgarisation du relief à l’intérieur d’un écran (stéréoscopie) donnée le 21/05/2004 semblerait peut-être aujourd’hui débordée par les techniques du 3D ? Mais il m’est donné de juste témoigner de ces choses concrètes qu’elles semblent se confirmer ou non ! Le vrai salut réside dans le témoignage de foi au Messianisme du Christ Jésus, qu’il ait des rapports de fait avec la science ou absolument aucun…. L’Eucharistie fusionne la double vision de la Miséricorde Divine ET de notre état….

* l’»intuition sauvage » comporte deux choses : 1/ une idée impromptue (intuition) qui nous intéresse et venant dont on ne sait où. 2/ un enregistrement de l’idée (sauvage) qui en permet l’application naturelle, excessivement variée selon les cas.

27/01/11 Joie Divine …

La joie Divine surérogatoire et éminente qui ressort du relèvement de nos chutes peccamineuses qui, elles, pourtant sont infiniment douloureuses à Dieu, ne peut s’exprimer en termes humains. (Face cachée de la ténèbre des ténèbres dira A. de Foligno). C’est la joie qui nous attend au Ciel.

28/01/11 Somme théologique à venir ….

Dans ce qui a été exposé pendant plus de 10 ans, il ressort de fait que la vision chrétienne de la nature de l’univers doit se trouver confortée dans la même voie ouverte par Teilhard de Chardin MAIS avec la place indiscutable du péché originel que lui-même avait un peu minoré. Cette vision est ainsi conforme, sous réserve, avec celle des sciences profanes de pointes. Elle découle d’une nouvelle approche ontologique  de l’infini. Dieu, Père ET Fils (ET représentant l’unité du Saint Esprit), étant « Être-néant ET néant-Être » dans une marche continuelle à l’Être-EspritSaint. Mais c’est une véritable somme théologique à venir qu’il faudrait espérer voir étudier à ce sujet.

29/01/11 Sang de Dieu ….

Investi par le sang des yeux du Christ bandés sous la couronne d’épines au prétoire et celui des agonies de Sa vie, le prophète, âme insignifiante et minuscule, ira son chemin … Sang de Dieu …. Prophète mort s’il n’est pas animé ainsi, mais en en vivant il travaillerait au rassemblement des pécheurs pour qu’ils se convertissent et des justes pour qu’ils se sanctifient… Sang de Dieu ….

30/01/11 Plus ….

Afin d’obtenir la Vie Éternelle jubilatoire pour tous ceux qui la cherchent, s’unir plus  au Christ.  Dans la foi au fond des douleurs, toujours de trop, subsiste le point de paix des joies surnaturelles ….

31/01/11 mémoire …

Quand même porterions-nous le secret des Cieux et celui du bonheur de l’humanité toute entière, peu importe l’oubli même douloureux des hommes, la mémoire de DIEU Seul à notre égard suffit …. L’humble Miséricorde Divine nous enclôt de toutes parts. Humilions-nous en Son Centre ….. Ainsi le monde entier est-il enserré par la Miséricorde. Encore faut-il rejoindre Son cœur ouvert .... Il y faut donc, par la foi, s’arracher en esprit et en vérité à la vanité comme à la sensualité …. Comme il nous est impossible d’y arriver, il faut donc sans cesse revenir à l’intervention de Dieu ….

 

Février 2011

01/02/11 l’impossible ….

Désirer l’impossible de l’humilité et douceur de Dieu, et sa réalisation jusque dans l’humanité …..

02/02/11 communs …

C’est sur nos plus petits actes communs de tous les jours que nous serons jugés. Le reste échappe ….

03/02/11 rabaisser …

Pour le Messianisme universel de Jésus-Christ, avec LUI et Sa Mère, nous rabaisser jusqu’au néant, horrible et bouleversant, « tu n’es que chaos », afin que l’Esprit Saint Trinitaire puisse agir ….

04/02/11 Informatique …

À nous pardonner sans cesse, le cœur de Dieu, humble et doux, jubile d’une joie infiniment plus intense que les douleurs pourtant indicibles causées par nos péchés, ombres des quelles nous avons, nous aussi, à émarger. C’est pourquoi il nous faut prier et faire pénitence jusqu’au bout pour tous ceux qui ne veulent pas de ce pardon, ne le cherchent pas ou ne le demandent pas…. Car comment ne pas souffrir même seulement un peu de heurter la si grande sensibilité Divine …. Informatique. Jésus copie la part d’Éternité qui nous revient et nous nous avons à la coller sur le fichier temporel dont nous avons la responsabilité et dont la vocation est d’être sauvegardée …..

05/02/11 paraboles …

Si Jésus a parlé en paraboles de façon à ce que les âmes autres que celles de ses apôtres ne se convertissent pas, c’est que sans une longue préparation de pénitence pour asseoir la foi, la plupart risquent de voir leur démon chassé revenir en eux, tout raser, avec sept autres esprits pires encore. Ainsi le sentiment religieux n’est-il pas donné à tout le monde bien que tous doivent pratiquer. Jésus incarne la vie du Ciel dont il assure le Règne, l’humble Puissance et la Gloire dès ici-bas ….

06/02/11 …..

Une chose est sûre. C’est qu’il nous faut lutter et aimer, jusqu’au bout, sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que la paix surnaturelle joyeuse, subtile et délicate, forte et tendre du Christ Jésus ….

07/02/11 donner ….

Donner sans cesse à Dieu cette horreur effroyable sans fond qui est nous et qui se manifeste misérablement par nos tout petits manquements quotidiens… Nous humilier avec Lui en l’espérance sans fin de Son pardon inlassable … Le répercuter vis-à-vis de tous nos frères …. Car si ce qui plaît aux hommes, déplaît à Dieu, nous sommes pardonnés par les douleurs de Son Fils ….

08/02/11 dilemme (08/01/11) ….

En fait le dilemme consiste en ceci : 1/ que le scientifique (prix Nobel), l’ignorant ou pas, veut s’approprier l’univers pour son propre désir humain… 2/ que le croyant (Marthe Robin), en connaissance de cause ou non, veut se désapproprier l’univers pour le désir de Dieu … 3/ que j’annonce un temps de convergence de ces deux volontés diamétralement opposées ; temps bénéfique pour le rassemblement de l’humanité s’il est réglé par la foi qui valorise le fondement de la vertu, révélé par le Messianisme Divin universel humble et doux du juif Jésus-Christ ; d’autant plus nécessaire que peut succéder un terrible temps contraire d’épreuve de la foi ….

09/02/11 temps de convergence ….

On cherche l’unité de l’humanité qui est souhaitable mais qui de fait est profondément divisée en elle-même. Pourtant cette unité peut se réaliser en un temps de convergence des esprits, les uns pour leur intérêt humain qui cependant doit périr, les autres pour les intérêts des Cieux où est notre demeure définitive. À la condition expresse d’y reconnaître l’enseignement de Jésus-Christ, juif intronisé en Messie unique pour toutes les religions et la condition aux sciences profanes. Il est alors évident que doit se définir précisément la teneur de ce Messianisme qui ne peut être que d’ordre moral. Ce site, qui prophétise à mi-voix puisque seulement sur le web, tend à l’expliciter, se contentant d’en souffrir. En effet cette teneur universelle demande une certaine libération d’esprit pour la majorité, en fonction d’une évolution sans précédent des connaissances humaines ….

10/02/11 voile de temporalité ….

Sa contentant de souffrir avec le Christ soulever le voile de temporalité si prégnant  aux pécheurs par son ambiguïté et son mensonge originel mais que certains ont allègrement traversés, comme de sa prison l’apôtre Pierre ou bien Philippe dans d’autres circonstances ou tant d’autres après ….

11/02/11 peines …

Jésus Trinitaire est heureux quand nous sommes soulagés de nos peines, mais plus encore quand nous les Lui offrons sans réticence dans la paix de la joie surnaturelle ressentie ou non ressentie ….

12/02/11 pourquoi ? …

Pourquoi la souffrance ? D’une part nous savons que notre raison est entachée par la faute originelle et a du mal devant la vérité révélée que s’assigne en Dieu-homme Jésus-Christ. D’autre part on peut concevoir que sans la souffrance il n’y aurait aucune liberté quelle qu’elle soit puisque nous serions attachés irrémédiablement à la jouissance. Le don nécessaire de cette liberté à Dieu Trinitaire, Être TOUT en tout, reste donc forcément un mystère que seule la foi éclaire …. La vie terrestre de Jésus Trinitaire n’a été que douleurs indicibles et joie surnaturelle de notre survie. Ainsi la Vierge Marie nous arrache aux entrailles de la mort pour nous offrir à son Fils ….

13/02/11 pour rassembler Tes enfants dispersés ….

Ainsi donc pour rassembler Tes enfants dispersés il y faudrait la certitude de la foi, révélée par le Messianisme du Christ Jésus Trinitaire, de l’humble anéantissement du Père et du Fils vivifié éternellement par le Saint Esprit. La fin des temps serait abrégée pour la foi des enfants  ….

14/02/11 Génie …

Le Génie du Christ Jésus Trinitaire, humblement tout Puissant, couvre l’océan de nos péchés dans lequel Il agit. Il descend même jusqu’à notre fatuité, ridicule, si elle n’était dramatique …..

15/02/11 la moindre ….

Jésus-Christ Trinitaire, nous a révélé l’indicible douleur Divine à la moindre pensée sensuelle considérée comme adultère, ou à la moindre pensée inamicale valant condamnation, ou à la moindre pensée de vanité valant perdition, etc.… en même temps que le pardon sans mesure du péché par la foi en l’humiliation Miséricordieuse de Dieu qu’Il représente en Sa personne même ….

16/02/11 remercier …

Comment remercier assez pour cette humiliation temporelle de Dieu si indiciblement  douloureuse pour nous, portée par son amour, sa compassion, son obéissance, son adoration, sa tolérance, sa compassion, ses esprits, etc.… suivant les différentes voies données aux croyants mais qui, elle, nous réunit tous sans exception. Nous avons alors à offrir nos plus petits moyens …..

17/02/11 sur-infinie …

Dans notre péché infini, par le Christ, nous espérons éperdument à la Miséricorde sur-infinie, en faisant le nécessaire pour nous y livrer sans réticence par toutes nos facultés disponibles …. Il faut publier Jésus-Christ Trinitaire, incarné en Marie, par web et par actes selon ce qui nous est donné. Mais il est précieux d’être établi dans Son pardon constant dans la douleur et dans la joie ….

18/02/11 douleur et joie …

Si nous avons la moindre vue des douleurs incommensurables du Christ pour le plus petit de nos péchés, à notre tour nous ne pouvons qu’en souffrir. Mais sachant Sa joie surnaturelle infiniment plus grande de son pardon sans limite, nous ne pouvons aussi qu’être en même temps dans la joie ….

19/02/11 quantième ….

Jamais nos souffrances, même si elles le paraissent de trop, n’atteindront un quantième de celles de la vie du Christ, sauf celles soutenues surnaturellement. Et notre joie demeure en proportion …..

20/02/11 témoignage anteapocalypse ….

Anteapocalypse ne veut pas dire qu’on nierait l’apocalypse personnel de chacun qu’est la mort inéluctable, ou bien qu’on nierait cette Gloire du Christ à venir, appelée Parousie, sur tout ce que contient l’univers. On veut dire que nous seraient données les conditions d’une survie possible ….

21/02/11 insignifiance …

Quand un objet anodin tombe fortuitement et qu’on le ramasse, on croit à un geste indifférent. Il n’en est rien. En fait on a exercé notre patience profonde, moelle de notre volonté qui doit s’habituer à sacrifier intégralement notre liberté à l’heure de la mort. Ainsi tout dans la vie de chacun est rigoureusement programmé dans ce but. C’est vrai qu’il semble y avoir chez certains individus des actions qui paraissent grandioses. Dans la réalité la somme de grandeur de ces actions n’a pas plus de valeur que la somme de vertu qu’il faut pour ramasser un bout de papier ….

22/02/11 embrasser ….

Embrasser par la foi, de tout son cœur, pour nous-mêmes la notion de souffrance. En effet arracher notre liberté individuelle qui est la seule chose que nous possédons, au néant temporel auquel elle est liée, pour une liberté Divine éternelle, réclame de la douleur passagère. C’est avec la joie de la paix intérieure surnaturelle que nous devons l’accueillir pour nous et le salut de tous ….

23/02/11 Dieu des Armées …

N’hésitons pas à voir le Christ Jésus Trinitaire comme le Dieu des Armées, révélant Sa nature ….

24/02/11 facultés …

Tout est donc fait dans notre courte vie terrestre pour nous amener à livrer à l’ÊTRE Éternel notre liberté provisoire attachée au néant temporel par nos facultés. Ainsi donc cette lutte éminemment progressive mais nécessairement douloureuse a été endurée par Dieu Lui-même à un degré qui dépasse notre entendement dans Son Incarnation en Jésus-Christ Trinitaire. En effet il est évident que pour acquérir librement la Vie Éternelle notre souffrance  doit en être la libre contrepartie ….

25/02/11 nature …

Tout l’univers repose sur la nature, tant de fois évoquée dans ce site, du fond du cœur de Dieu ….

26/02/11 paix …

Joie-amère et amère-joie dans la profonde paix de l’humble Miséricorde Divine toujours offerte ….

27/02/11 naturel …

Le naturel du Christ rechignait aussi à la peine et dans quelle intensité (!) comme nous l’a montré la lutte de son agonie de Gethsémani. Et nous pouvons penser que Marie, Sa Mère, a dû connaître les mêmes luttes toujours victorieuses contrairement aux nôtres si souvent vaincues ou aléatoires ….

28/02/11 Ainsi …

Ainsi nous avons à témoigner, jusqu’à la fin des temps, de l’humilité et de la douceur du Centre de Dieu Trinitaire, réceptacle, pour nous chrétiens de l’Amour, et pour d’autres religions, même réceptacle des différentes voies de sainteté qui ont été données aux hommes selon leur culture ….

 

01/03/11 pièce ….

Ste Thérèse de l’Enfant Jésus a écrit une scénette « Le Triomphe de l’Humilité » dont du reste après elle a essayé de raturer l’origine dont l’actualité s’était peut-être avérée une supercherie. Il ne nous reste plus qu’à jouer cette pièce selon le rôle qui nous a été destiné de toute éternité ….

02/03/11 …. RE

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que la Paix de joie surnaturelle …. Par son immaculée Conception la Vierge Marie était introduite jusque dans les entrailles de la mort spirituelle de l’humanité. Son Fils nous a apporté la réalité de l’humble Miséricorde Divine ….

03/03/11 prémisse …

Tout est voué à la destruction. Et cette essence de vie si vive avec son injonction de libération qui nous maintient dans le courant du temps, ne peut être qu’une prémisse conditionnelle d’Éternité ….

04/03/11 unité …

Jésus descendant dans nos âmes pour l’unité du salut jusqu’aux entrailles extrêmes du péché …. Et comme le dit Stefen Hawking, nous sommes peut-être les « Seigneurs de l’univers, malgré notre petitesse insigne. Cependant, ne nous trompons pas. ; c’est seulement pour incliner à notre tour cette « Seigneurie » devant l’anéantissement humiliant sans mesure de DIEU Trinitaire, vis-à-vis de la temporalité dont nous sommes créés pour revivre Éternellement avec LUI en son Sein …..

05/03/11 pardon ….

Le Christ vient pardonner en nous jusqu’à la racine du péché. Jusqu’où doit aller notre pardon ? …..

06/03/11 Loi ….

La Loi Divine vivante du Ciel et de la terre est Jésus-Christ trinitaire incarné jusqu’à l’indicible douleur…. Jésus ne veut-il pas, en notre inique faiblesse, vivre dans la joie d’un pardon incessant  ? ! ….. Aussi ne doit-on pas être à la fois dans la peine de nos péchés et la joie d’être pardonnés …..

07/03/11 choisir …

On ne peut pas servir deux maîtres antagonistes, le Ciel ou la terre. Il faut choisir. ….Voir en chacun, Nos douleurs, les Tiennes infinies de Dieu, outragé, les nôtres, créatures pardonnées, de T’avoir blessé …

08/03/11 humble Miséricorde ….

L’humble Miséricorde Divine investit tous ceux qui l’acceptent en esprit et en vérité en tout ….

09/03/11 damnation…

Le Christ Jésus arrache le monde à sa damnation et pour cela le rassemblera d’abord. Mais si tout le monde n’atteint pas ce degré d’hypocrisie, disant et ne faisant pas, tous doivent espérer le salut ….