Janvier 2012

01/01/2012 consterné ….

Le clergé français semble consterné… Moi je vois déjà les Église de France débordées, les messes, faute de place, célébrées dans des halls de gare …. Mais il faut avant tout une conversion des chrétiens ; comprendre que Dieu vient dans l’abîme de l’abjection spirituelle ….

02/01/12 entrailles ….

En révélant l’humilité et la douceur du Centre Divin, Jésus-Christ nous arrache aux entrailles du péché… Mais il n’est qu’un obstacle à la propagation de cette bonne nouvelle ; c’est moi …. Tout sur terre étant donc relatif à l’humble vie Éternelle analogue à celle des purs esprits …. Cependant comme l’enfant déficient sans force nous sommes incapables de nous y porter ….

03/01/12 « présent » …

Nous sommes donc du parti d’un pendu et cloué au bois infamant, qu’il a enseigné, annoncé, désiré, voulu et finalement accepté au cours d’une dure lutte avec lui-même… Et le disciple n’est pas au-dessus du Maître. Mais joie, il s’agit du salut « présent » et Éternel de l’humanité …. De même il n’a voulu comme premier compagnon d’Éternité qu’un misérable notoire …. TOI seul Tu sais comment Tu peux en nous, Tes contraires, signifier Ton Humilité Éternelle ….

04/01/12 salut ….

Douleur joyeuse du salut. À Gethsémani les apôtres n’avaient pas encore reçu l’Esprit Saint de la résurrection. Ainsi dans Ton humilité Souveraine, Tu vas jusqu’à nous absorber en Toi ….

05/01/12 même ….

TU descends en dessous même l’abîme d’indignité, pour nous donner Ton humilité sans fin …. Mais puisque de l’extrême bassesse jusqu’où Tu descends, Tu nous relève, unissons-nous ….

06/01/12 contrairement ….

Contrairement à ce que pense la femme de l’ombre, que je ne connais pas, probablement une prophétesse du new age, ce n’est pas, malgré les apparences, le teaching engine, ou intégrateur de Puissance, ou plutôt moteur à ion intégral dépendant, ou char du Seigneur, …. qui a de l’importance mais le droit et humble état d’esprit qui devrait totalement y présider ….

07/01/12 relever ….

Dans la lutte extrême contre Toi-Même par laquelle Tu nous invites à veiller et à prier, TU embrasses  les entrailles de l’abjection humaine pour nous en relever Éternellement. Mais Toi en augmentant sans cesse Tes grâces, ne provoques-tu pas les limites de notre abomination  ?….

08/01/12 approfondir ….

Dans les écritures saintes judéo-chrétiennes que nous connaissons, l’humilité et l’amour se croisent sans arrêt. Il faut la durée de la révélation Messianique de Jésus-Christ pour que porté à son paroxysme ce rapport puisse enfin être davantage précisé. Pour l’instant il ne s’agit que d’une question posée ici à la lueur d’intuitions insolites mais que d’autres ont essayé déjà d’évoquer de diverses manières. En effet l’évolution de l’humanité vers l’unité et une connaissance toujours plus grande de la temporalité oblige à approfondir ce sujet en réalité …. L’humiliation douloureuse de Dieu partagée dans la joie du salut nous répare tous sans cesse ….

09/01/12 écueils …

Intégrisme ou progressisme sont les deux écueils constants de toutes religions. L’entre-deux est une marche perpétuelle avec le Christ vers la vérité qui déplait à tout le monde, nous-même compris. Mais malgré tout repose au fond de l’être humain ce sentiment délicat du vrai ….

10/01/12 lame …

Douleur et joie de la rédemption, vivant en nous, se retournent comme une arme à lame tranchante de l’humilité Divine Trinitaire qui fouaille jusqu’aux entrailles de l’âme Céleste.  Même introniser une période pause autour de Jésus-Christ implique la lutte de la fin des temps ….

11/01/12 triompher ….

Si jamais TU envoies une âme faible, ce n’est certes pas pour triompher à la mode mondaine ….

12/01/12 sang 
C’est la communion au sang versé à Gethsémani qui nous permet d’offrir celui de la Passion …. Ainsi la liberté met l’homme en contradiction avec lui-même. Il lui faut donc bien lutter ….

13/01/12 soumission …

La Vierge Marie témoigne de l’excès de Miséricorde Divine. Mais il faut la lutte victorieuse des dures agonies transcendantales de Son Fils pour nous obtenir la même soumission Mariale ….

14/01/12 balancement ….

Que ce soit dans la chaleur de la ferveur des croyants « choisis » par la Providence  ou dans la froideur de l’insensibilité des croyants « fidèles » ordinaires, il est nécessaire de pratiquer la volonté Divine dans la religion. Il y a en fait de nos jours une dualité des croyants chrétiens  entre « choisis » et « fidèles » qui ne devrait pas exister. En effet les « fidèles » qui forment la grande masse, plus insensible à la spiritualité, estiment de nos jours, tout au moins en France, que même croyants ils n’ont pas à pratiquer (cf. le danger 27/10/11). Quant aux « choisis » beaucoup moins nombreux qui ont du fait de leur ferveur sensible plus facilement pratiquante une responsabilité énorme,  ils ont en face tendance à s’individualiser. Il y a toujours eu dans l’Église ce balancement, dit actifs-contemplatifs. Mais en raison d’une nouvelle « Rameaux » générale possible annoncée ici, l’humble unité religieuse et interreligieuse doit être réalisée. ….

15/01/12 nécessaire ….

C’est TOI qui sais, avec la Vierge Marie, comment TU peux nous donner TON humilité Trinitaire nécessaire. Donc nous humilier avec Dieu, en nous humiliant de notre orgueil (amour-propre, ego, égoïsme, çà, ou quel qu’autre nom qu’on lui prête) comme Dieu s’humilie de Sa Toute Puissance. … Leitmotive : Plus tu souffres, plus tu sers. Ainsi avec la lutte du Christ lutter et aimer sans honneur, sans gloire, et sans autre consolation que Sa Paix …. Car l’humilité est une fonction d’être indirecte dans ce sens que les voies qui mènent à Dieu dépendent d’elle en même temps qu’elle dépend de ces dernières uniques et variées ….

16/01/12 embrasser ….

Embrasser l’humiliation sans borne de la solitude éthique du Christ Jésus, Lui à qui tout est dû ....  Elle pacifie la violence de  l’orgueil congénital général de l’espèce humaine bien disposée …. Mais l’humiliation glorieuse d’une fête universelle des Rameaux autour de Jésus-Christ, pour son avènement actes et pensées doivent être mise en œuvre dans l’espérance de Parousie ….

17/01/12 danger …

Le danger est si grand qu’il faut apprendre à prier l’humble et douce Divinité contre soi-même. Devant ce désastre spirituel humain on peut penser que la jeune vierge juive Marie, dans l’attente du Messie universel, aurait eu à lutter contre elle-même aussi jusqu’à l’exsudation de sang comme à l’agonie de Gethsémani. Mettons-nous donc sans cesse sous son égide, en recommençant à nous humilier de notre orgueil, avec elle dans son offrande  ….. Ainsi toute voie qui mène à Dieu doit d’abord avec le Messie être portée par l’humilité …..

18/01/12 veiller et prier ….

Veiller et prier avec Gethsémani triomphant pour témoigner des fondements cachés Éternels ….

19/01/12 victoire tu régneras ….

Tu régneras, Victoire des agonies, pour la rédemption du gibet et la revivification d’Éternité …. La parthénogénèse de la Vierge Marie rappelle celle de cette jeune fille des environs de Lyon, avant le temps des progrès de la génétique, qui s’est trouvé enceinte alors que tous les médecins qu’elle avait consulté, confirmaient sa virginité, ce dont les journaux ont parlé …. Ainsi la parthénogénèse féminine est peut-être aussi une monstruosité génétique difficile à déceler. Mais ce qui prime en Marie est bien sûr sa soumission toute pure à l’Esprit de Dieu ….

20/01/12  extrêmes …

 En fait s’il m’a été donné d’écrire parfois au Vatican, la position proposée est intenable normalement. D’une part rien ne prouve encore cette véritable révolution des sciences profanes qui en est à l’origine. D’autre part si l’humilité Divine Trinitaire peut être à la rigueur acceptée par certains, elle trouve plus généralement une opposition farouche jusque dans notre propre orgueil. Ensuite la généralisation impropre du mot amour en chrétienté tend à vouloir tout supplanter. Enfin ces genres de connotations ne sont considérés habituellement que par des livres écrits et bien documentés sinon parrainés par des autorités déjà connues….

21/01/12 cœurs ….

Entre les cœurs de l’agonie vainqueur de Jésus et Marie pour une volonté patiente nouvelle …. Même cet obstacle majeur que nous sommes, Tu l’arraches aux entrailles de la révolte …. Il y a dans ce site deux choses qui s’entrechoquent. D’une part si la prémonition de l’avenir des sciences est exacte, le fait d’avoir à mettre en garde contre son équivoque apocalyptique. D’autre part le fait en opposition de bien préciser l’élément Messianique du Christ Jésus qui seul peut y faire face et par là même provoquer l’unité de la foi religieuse internationale ….

22/01/12 aussi …

S’humilier aussi du péché et des ingratitudes possibles des autres. Ne plus en rajouter…. La douleur du combat de la vie cachée de Jésus était doublée de l’incompréhension de son entourage et même de sa mère ne formant pourtant qu’un seul cœur avec Lui pour le salut …. Donc ne plus considérer la résurrection comme d’habitude, victoire principale de Jésus-Christ mais comme, avec le gibet crucifère rédempteur lui-même, la suite logique de Sa véritable et humble victoire sur Lui-même à Gethsémani où il faut prendre soin de veiller et prier, suivant sa demande, avec l’esprit de la Vierge Marie…. Du reste ce ne sont ni la résurrection ni la croix qui ont donné la force aux apôtres et à leurs successeurs pour annoncer l’Évangile mais l’Esprit Saint de la Pentecôte sans aucun doute particulièrement présent au jardin des oliviers ….

23/01/12 évidemment ….

Évidemment en considérant ce qui fait intrinsèquement la vie du monde et celle de l’Église on voit difficilement un point exactement similaire. Pourtant dans ce site il en est considéré un rassemblement général autour de Jésus-Christ pour le bienfait moral en même temps que concret du monde et l’aiguillon des « élus ». Est-ce folie complète ? Certes, malgré mes certitudes et vu mon âge, je ne puis être sûr de moi…. Il est vrai que la majorité pourrait y être séduite plus par l’intérêt que toute autre chose. C’est la prise de conscience de l’humble Miséricorde trinitaire de Dieu comme de  la victoire Divine de Gethsémani qui en est la clé … Ainsi si Dieu se sert d’innocents, Il sait se servir aussi et en fait de préférence des pécheurs ….

24/01/12 ne nous trompons donc pas …
Ne nous trompons donc pas…. Le triomphe de Dieu sur terre est bien ce combat de Dieu à Dieu à Gethsémani où luttant contre Lui-Même sans merci, jusqu’à l’unique abondance d’exsudation sanglante, IL réaffirme Son humilité Trinitaire une pour nous donner librement les signes du calvaire rédempteur et de la résurrection de 40 jours. Nous avons donc à embrasser ce triomphe sans pareil avec la ferveur de veilles et de prières demandées à notre faiblesse conjointement avec la ferveur pure de la Vierge Marie qui en est aussi à l’origine …. Il n’est pas interdit de penser que Marie Immaculée avant déjà la venue du Messie l’ait vécu …..

25/01/12 ego …

Il faut d’abord au-delà des mots entrevoir l’ÊTRE vivant, peut-être après toute une vie terre à terre. Comprendre ensuite que nous ne sommes en face que néant mort auquel il a été octroyé une liberté de choix donnant l’impression concrète d’existence. Alors seulement apparaît la monstruosité ignominieuse de l’ego qui de fait tend à fuir l’ÊTRE vivant. Ainsi l’ego eusse dû être détruit. Mais comme en dehors de Jésus-Christ par nature et de Sa Mère Marie par grâce cela n’est pas possible, il faut sans cesse le réorienter. Se nourrir donc de l’absolu triomphant du sang répandu à terre par exsudation du combat contre soi-même de l’homme-Dieu Jésus ….

26/01/12 nord ….

Pour nous Chrétiens notre boussole est l’Amour. Mais le Nord indicateur, comme pour toutes les religions et non-religions, est, conséquente de douceur, l’humilité Divine Trinitaire Sainte.  …. Accompagner les agonies de l’enfance de Marie en vue de celles du Messie rédempteur.  S’il est chevauché, ce serait encore parce qu’il est plus fragile et plus chancelant qu’un autre ….

27/01/12  plus ….

Plus ça va plus on voit l’énormité du péché, celui même de l’ego avec ses marches syncopées.  Comme et avec Marie, frappés d’agénésie d’actions, soyons présents à l’ultime combat Divin ….

28/01/12 victoire transcendantale 

Avec Marie revenir sans cesse à la victoire transcendantale de Dieu-homme sur Lui-même…. S’humilier pour notre fatuité continuelle, douleur de Marie, afin d’être inclus dans le pardon.  S’humilier de nos humiliations en remerciant pour la beauté de la souffrance forge des âmes ….

29/01/12 pratique …

Il faut d’abord que les âmes qui ont le sentiment de foi et croient seulement viennent à pratiquer leur religion en comprenant le tort qu’elles se font à elles-mêmes autrement. Les autres saisissant alors que ce qui est demandé est la volonté de foi et non pas forcément son sentiment reviendront à la pratique comme un seul homme. Quant à nous, unis à la Vierge Marie pour ne pas nous endormir, veillons et prions au jardin ensanglanté vraie porte du salut …. Car le sang triomphant de Gethsémani assure le calvaire rédempteur et la pâque glorieuse ….

30/01/12 confirmant ….

Confortés par Marie c’est donc du sang vainqueur au jardin des oliviers, confirmant l’humilité Souveraine divine, dont nous, bestiaux aux idées courtes et syncopées, avons le plus besoin … Il nous faut travailler avec Jésus et Marie à notre entière délivrance de l’orgueilleuse terre ….

31/01/12 Ton Triomphe ….

Les agonies continuelles de Jésus et Marie nous amènent à Ton Triomphe amer et glorieux mais pour le fidèle la joie de la Gloire Éternelle effleure la dureté de l’amertume terrestre ….

Février 2012

01/02/12 réalité ….

Aussi fragile soit-on, il faut voir la réalité du combat de Jésus-Christ. En effet l’unité de l’ante-apocalypse n’est pas encore acquise. Et comment la préparer d’une autre manière ? …. Car même si le triomphe des Cieux est pénible à la nature ravageuse, il faut tenir bon …..

02/02/12 fêté ….

Nous humilier avec ou sans sentiment jusqu’aux entrailles de notre fatuité sans fond, unis au Christ Jésus qui pour être fêté  se présente sur un petit d’âne encore trébuchant jamais monté ….

03/02/12 s’enfoncer ….

Pour la paix dans le monde, où s’enfoncer sinon dans l’humilité et la douceur de Dieu?  Mais toujours avec  le triomphe de l’agonie de ce combat sans nom de Lui-Même à Lui-Même. Obtenir la volonté de pénitence douleur et joie de la liberté du néant créée pour la liberté de l’Être ….

04/02/12 celles ;;;;

« La terre nous emprisonne par ses persécutions (intérieures ou extérieures), mais le ciel reste ouvert (ressenti ou non)…». Les agonies de la vie de Marie nous mènent à celles du Messie.  Si les pays émergents maintenant modernisés comme la Chine ou l’Inde qui ne connaissent pas nos avancées sociales héritées de la foi au Christianisme, mettent de fait en danger notre statut avancé occidental, il m’est donné de voir aussi par ce qui est annoncé depuis 12 ans que c’est notre foi en Jésus-Christ Messie qui devrait établir concrètement une situation équilibrée ….

05/02/12 Assumer ….

Pourquoi il m’est donné de dire que la religion ferait son intrusion dans les sciences profanes ? Bien que par mes études je sois sans connaissances appropriées, il m’a été donné de toucher du doigt que les sciences physiques devaient s’appuyer pour arriver à bonne fin sur l’ »irraison », autrement dit sur la « croyance », mais qui serait appliquée soit pour la confortation des religions et l’épanouissement du jeu humain, soit pour son contraire radical.  Bien sûr on peut dire à l’heure actuelle que c’est moi seul qui suis dans l’irraison. Assumer …. En-dessous l’orgueil et la violence sans fond humains, l’humilité et la douceur Divine ….

06/02/12 se décourager ….

Se décourager, c’est compter sur soi. Comptant sur Lui toute notre force est le Christ Jésus …. Finalement seul compte que les cœurs entourant Jésus croissent en perfection ou se convertissent puisqu’Il est le maître de l’histoire qui nous dirige pas à pas au mieux Éternel ….

07/02/12 consoler …

Consoler Dieu, d’une consolation sans fin, qui répare nos fautes et celles des autres. La volonté de la Vierge Marie, parfaite consolatrice pour le genre humain, en a obtenu l’incarnation du Maître des Cieux et de l’histoire de l’univers à laquelle l’homme est appelé à collaborer de toutes manières. Mais même si on procure une jubilation surérogatoire à Dieu en suscitant son pardon, nous ne devons absolument pas nous contenter de l’avoir fait souffrir par nos fautes si peu que ce serait auparavant. Ainsi est préparée la puissance de la volonté d’anéantissement de Dieu à Dieu par le sang d’agonie à Gethsémani pour notre communion ….

08/02/12 volonté ….

Le sentiment ne suffit pas ; il y faut la volonté gratuite comme celle de la douleur des péchés du monde de la Vierge Marie dès son enfance sans tache à laquelle le Verbe a répondu. Non ! On ne se rend pas compte de l’énormité du péché humain, par le mélange du pardon Divin ….

09/02/12 brisement ….

Offrir notre liberté au TOUT ÊTRE Divin, c’est donner le brisement du néant de Jésus-Christ …. Mais comment, nous chrétiens, peut-on enseigner autre chose que l’Amour puisque c’est le statut des disciples ? Il nous faut donc quant à nous, en même temps, signifier l’abîme de l’ÊTRE omniprésent dans cette zone de néant-libre où nous sommes qui doit être transformée Éternellement et où le Messie a voulu se situer comme tel, notamment dans cette bataille sanglante avec Lui-Même de Gethsémani ouvrant la gestion de la croix et de la résurrection ….

10/02/12 lutte …

Le Christ Jésus est bien le Maître de l’histoire qui élabore ici-bas avec nous dans les plus petits détails l’Éternité de Béatitude. Introduits par Marie, communier à cette lutte continuelle contre soi-même dont Il a voulu nous laisser un témoignage irréfutable au Jardin des Oliviers ….

11/11/125 genèse ….

Nous somme en genèse d’Éternité ….. Il faut donc y travailler avec enthousiasme…. Laissons les grognons se préoccuper des futilités. Quant à nous allons au cœur de la réalité. Portés par le gibet vivificateur du Christ Jésus, préparé par son dur combat auquel Marie nous configure …. Pour moi, revenir sans cesse aux agonies de l’enfance de Marie devant le péché du monde. Car une fragilité spirituelle inouïe nécessite une immense ouate de foi protectrice. De sorte que de fait cette fragilité ne peut produire qu’un obstacle à toutes choses même les plus indispensables …. Or tout le monde sait ce qu’est la faiblesse du péché qui blesse profondément l’origine de la vie : Cet orgueil et violence intérieurs, sinon extérieurs, qu’on désigne aussi par amour-propre, ego, égoïsme, ça des psychologues ou tout autre nom imaginable. En toute bonne foi on ne peut que voir son effet dévastateur bien qu’il y en ait allant jusqu’à s’en vanter. Son propre en effet est d’en toujours rejeter les conséquences néfastes sur autrui et non pas sur soi ….

12/02/12 quels maux ….

Quels maux sont suffisants pour dire la marche triomphale du Christ Jésus révélée par Marie.  En effet suscitée par l’humilité de la Vierge Marie, il s’agit de la lutte de Dieu à Dieu même.  St. Joseph, le journalier, lui, contemplait le couple rédempteur qui avait été confié à ses soins. Pour nous mystiques notre ignoble faiblesse spirituelle se trouvant submergée de grâces indues  nous voyons chaque instant de la vie du Messie être agonies vivificatrices accomplies …. Aussi plus ou moins comme St joseph vivons-nous de ces douleurs Saintes inimaginables plus grandes que toutes celles du calvaire proprement dit et nécessaires à sa liberté d’offrande ….

13/02/12 techniques ….

Dans les prévisions des techniques actuelles on imagine l’avènement d’auto-cerveaux robots libérés de l’homme…. Dans ce qu’il m’a été donné d’intuitions précises simplement au sujet du « générateur de matière à spirale », il s’agirait à ce moment d’auto-créations véritablement « charnelles ». Les problèmes éthiques proposés deviendraient alors absolument énormes…. Mais ce qui dépasse tout serait amené par la suite précise de ces intuitions que j’ai nommé « intégrateur de Puissance » ou moteur à ion intégral, c’est-à-dire le face à face  de l’humanité devenue toute puissante avec l’origine de la vie elle-même autrement dit avec Dieu soi-même. C’est pourquoi une instruction mondiale aux profondeurs de la spiritualité est vitale pas seulement sur le plan du sentiment toujours aléatoire mais sur celui de la volonté déterminante . Aussi la pauvreté d’entregents de ce site ne peut avoir qu’une nécessité de foi rigoureuse à la maîtrise de l’histoire en Dieu par Jésus-Christ. Toutefois la fragilité de l’auteur laisse pantois …. Il ne peut pas y avoir de souffrances au monde aussi intenses que celles des agonies de Jésus-Christ exsudant le sang sinon celles de la Vierge Marie, Sa Mère, qui nous y conforte ….

14/02/12 toujours…

Il y a toujours lieu de contempler l’enfance de la Vierge Marie bouleversée jusqu’au sang par le péché d’Israël et du monde entier. De même lorsque à douze ans son Fils, l’Élu de Dieu, dont toute son éducation aura été de le préserver du comportement des docteurs de la Loi, semblera s’acoquiner avec eux au temple, quelle n’a pas été sa douloureuse incompréhension …. Ce qui compte est, avec le triomphe du combat de Jésus-Christ, la volonté de souffrir …. St. Joseph, ayant adopté la jeune mystique Marie sous couvert du mariage, nous y assiste ….

15/02/12 cénobite ….

Les charges prophétiques que nous pouvons avoir à porter ne nous appartiennent pas. Aussi plus isolés qu’un cénobite au milieu du désert mais unis au Christ Jésus nous vivons fort …. La pénitence c’est quand le sacrifice, obligé ou (pour Te consoler) libre, remuant ses eaux amères, on tient bon. Car si l’humble Miséricorde Divine remplit le monde, elle réclame aussi la pas moins humble réparation des fautes…. St Joseph avait devant les yeux les peines sanglantes extrêmes de Marie et de l’enfant Jésus pour l’abomination du péché du monde, ….

16/02/12 moralement duelle ….

Un haut mathématicien avec l’accord d’un autre scientifique concluait que les mathématiques sont de fait le langage naturel de l’univers. Un théologien présent  ne pouvait faire remarquer autre chose que ce langage ne s’intéressait qu’à lui-même. En réalité il sert à la nature moralement duelle de l’homme pour prendre possession de l’univers « dépendant »  afin de choisir son entière responsabilité vis-à-vis de l’humilité « naturelle » de Dieu Lui-même. Il faut comprendre que la Vérité directe, cet être enchaîné au prétoire de Caïphe, fait fuir. Mais l’humanité arriverait au bord du rouleau et s’y trouverait acculée. Quel sort donc à ces écrits ? …. Le but de Jésus-Christ, maître de l’histoire temporelle, est bien la véritable vie des Cieux, arrachant son peuple au péché par la victoire incessante de Sa volonté contre Lui-même. Avec St. Joseph dans la douleur naturelle du péché, mais aussi dans la joie surnaturelle du salut ….

17/02/12 concept ….

La douleur de Gethsémani dépasse tout concept humain et introduit à toutes celles de Ta vie …. Le coup de lance du gibet à Ta poitrine, ramène à la transcendance du jardin des oliviers ….

18/02/12 tous …

Tous, abîmes d’iniquités, mais submergés par la Miséricorde de Jésus homme-Dieu et Marie l’Immaculée, si bien que même des saints éminents n’ont jamais pris conscience de la gravité odieuse du moindre péché dit véniel comme Thérèse de l’Enfant Jésus. Sinon ce motif, même pour le dernier de tous, nécessite la douleur unique du  triomphe de la volonté Divine sur Elle-même, unie à celle de St. Joseph et formulant celle de Marie pour la Rédemption et la Résurrection …. Ainsi le fidèle conscient est amertume joyeuse ; car si la nature réclame le salut s’assure …. Aussi travailler au double salut, présent et à venir, en vue du seul salut Éternel réel ….

19/02/12 à Gethsémani ….

À Gethsémani, comme St. Jean sous l’égide de Marie, restons éveillés pour écouter Ta prière. En Toi donc aucune autre acceptation que l’humble anéantissement de notre volonté propre ….

20/02/12 secret …

Le secret de l’investiture du salut humain est Gethsémani ; la croix et la résurrection en sont l’œuvre ….

21/02/12 volonté …

La volonté radiante de Dieu sur Lui-même est une plénitude sans fond où loger notre abîme …. Étant donné les nécessités prophétiques du site catholique www.f-v-m.net :
1/ Gethsémani va jusqu'au combat incommensurable de la volonté de Dieu à Dieu vis à vis de Lui-même (pour ouvrir la liberté du calvaire et de la revivification) ....
2/ St. Joseph y a participé en adoptant sous le couvert du mariage la jeune mystique Marie bouleversée jusqu'au sang par le péché du monde ....
3/ à la fin de sa vie la Vierge Marie a forcément bien connu la mort effective avant son assomption. ...

Trois thèmes peu familiers dans la méditation catholique ....

22/02/12 recherche ….

Dans la recherche de la Vérité, la volonté de foi importe plus que le sentiment de foi …..

23/02/12 notion ontologique …

La notion ontologique de l’homme n’est pas « être » mais « liberté », liberté créée au néant comme Dieu est liberté incréée de l’Être. C’est pour la métaphysique humaine un faux problème que de vouloir considérer les extrêmes seuls, l’acte même de liberté qui lui est propre étant « lien » des extrêmes…. Alors apparaît son équivalence morale de dépendance que nous nommons humilité. Il est pourtant une réalité que cette dernière fonction, bien que révélée par le Messianisme de Jésus-Christ comme celle de Dieu ou origine de la vie éternelle, se heurte de front à la nature morale humaine orgueilleuse se refusant à être « lien » comme Lui pour posséder et non-recevoir l’extrême….. On comprend donc que c’est par la pratique d’une voie issue de l’humilité qu’on peut s’aligner sur celle de Dieu. Aussi toutes les activités humaines se trouvent concernées, à commencer par les religions qui doivent pratiquer chacune leur voie propre  sur ce qu’il y a d’humble en elles-mêmes. On débuterait également sur ce site dans la nécessité des sciences profanes à être dépendantes de l’origine de la vie, notamment en ce qui concerne le concret de « l’intégration de Puissance » à venir  …. C’est l’âpre combat triomphal de toute la vie de Jésus-Christ sur Lui-Même pour notre salut dont l’expression devait être réalisée au gibet du calvaire et à la résurrection de 40 jours. Se rappeler sans cesse son âpreté infinie, facteur d’un bien-être commun qui doit être sublimé ….

24/02/12 fidèles …

Fidèles aux douleurs infinies de Tes agonies, triomphantes, venues chercher ce qui était perdu …. Tout le monde ne peut pas embrasser la Charité ni le signe de la croix, éléments distinctifs des disciples les plus directs de Jésus-Christ. Mais tout le monde peut comprendre que le juif Jésus, issu de Marie, dans sa lutte éminente, jusqu’à l’énorme exsudation de sang unique à Gethsémani, contre lui-même, à lutter toute sa vie ainsi pour vivre un gibet prouvant l’humilité et la douceur de Dieu, Origine de vie qu’il a fait sienne jusqu’à la réalité de survie ….

25/02/12 remercier …

Remercier Dieu de tout écrasement, en souriant toujours même jaune s’il y a évidemment lieu.  Joyeux de donner un peu aux autres de ce qui est appelé le bonheur préparant aussi le salut. Ne cherchons plus si nous avons trouvé qu’il faut toujours chercher. Nous avons trouvé ….

26/02/12 triomphe de l’humilité ….

Dans une pièce écrite pour sa communauté, intitulée « le triomphe de l’humilité » et inspirée par la soi-disant conversion d’une protestante vouée au démon, qui se serait révélée une escroquerie spirituelle, Thérèse de l’Enfant Jésus se contente de signaler « mais l’amour-propre est toujours là ». L’ »amour-propre » est en fait le fondement de tout péché. Thérèse, elle, dans sa sainteté, a employé toute sa vie le meilleur moyen pour lutter contre c’est-à-dire son oubli par l’amour. Ici même au contraire il a été carrément stigmatisé, faisant fuir tout le monde. Il n’est pas sûr cependant que ce ne soit pas nécessaire à la nouvelle ère humaine …. Seul existe par lutte transcendante en Jésus-Christ l’amour de Dieu sans amour-propre, et aussi par grâce unique en Sa Mère Marie auquel St. Joseph a participé plus que d’autres …. Ainsi l’humilité et la douceur infinies de l’Au-delà qui nous attendent pour l’Éternité étant à la racine de notre être nous devons aller les chercher plus loin que l’amour de nous-même …. Quel écrasement libérateur plus magistral que la lutte de la volonté Divine contre Elle-même ! ….

27/02/12 exégèse ….

Persuadés que St. Joseph a vécu la plénitude de l’enseignement Messianique et que nous pouvons donc aimer Jésus et Marie comme il les a aimés, voici notre exégèse :

Le juif Joseph, journalier homme à tout faire, mystique juste, en marge pour une raison ou une autre des Esséniens, s’est vu proposer par les prêtres de son temps l’adoption sous couvert d’un mariage blanc, de la jeune fragile Marie présentant des apparences mystiques dont tout en les respectant les prêtres ne savaient que faire, les Esséniens n’en voulant peut-être pas. Ainsi Joseph a été témoin entier dès le départ avec l’enfant Jésus de la lutte extrême contre Lui-même de Dieu à Dieu pour nous offrir librement les croix rédemptrices de chaque jour …. Toute souffrance, même minime, est un écrasement de notre « amour-propre », racine du péché originel, et de ce fait nous libère de notre attachement au néant pour nous réunir à l’Être ….

28/02/12 vouloir « vouloir » ….

Pour Jésus-Christ il ne suffit pas de porter sa croix, sa souffrance de tous les jours. Il faut « la prendre » c’est-à-dire « la vouloir » délibérément. On voit comment à Gethsémani et évidemment dans toutes les agonies précédentes de sa vie, il lui en a coûté pour cela à lui-même, dans une lutte d’exsudation sanglante de Dieu à Dieu. Nous n’avons donc pas à nous étonner de nos propres hésitations. Du reste pour nous le premier pas et peut-être le plus difficile est déjà de vouloir « vouloir »…. ce qui n’a rien non plus d’évident malgré notre foi ….

29/02/12 ainsi donc ….

Ainsi donc toute souffrance depuis la plus infime jusqu’à la déréliction est un écrasement de l’attachement de notre liberté au néant que vicié on appelle péché originel, amour-propre, égoïsme, ego, çà, etc …. et que Jésus-Christ a consenti à porter sur lui à l’extrême. Comme Lui, on ne peut pas aimer souffrir mais on peut « vouloir » souffrir lorsqu’on a compris avec le temps que c’est le chemin suivi contre Lui-même par le Rédempteur universel pour nous.  La Victoire imprescriptible dure une heure aigue de combat, son terme salvateur une journée …. Il n’y avait aucun moment de repos intérieur en St. Joseph, les yeux fixés sur l’enfant Jésus offrant l’épreuve douloureuse de sa journée après une lutte sanglante envers lui-même …. Rassembler autour de Jésus-Christ ceux qui lui appartiennent et ceux qui lui sont étrangers …. Ainsi les sciences profanes en leur ignorance jusqu’à présent devraient, selon moi, entrer dans la morale et de plus dans la morale fondamentale de la vie, y affrontant Dieu Lui-même ….

 

Mars 2012

01/03/12 au cœur …

Au cœur du gibet de Jésus-Christ, la souffrance de la souffrance, souffrance inconnue des hommes du combat triomphal de la volonté de Dieu à Dieu pour nous accorder la rédemption ….  Y  unir fidèlement le combat de nos manquements continuels intérieurs et extérieurs ….

02/03/12 dès ….
Jésus-Christ n’est pas venu sur terre pour rire et a embrassé son agonie dès son incarnation …. De l’abîme qui est le nôtre, revenir sans cesse à la souffrance au-delà de celles connues …. Mais s’appuyant sur le gibet et la survie, c’est l’Esprit saint qui fait éclater le règne du Christ …. Pourrait-il n’être qu’une question de mode et non de conversion des cœurs ? Certes non …. C’est donc d’abord à ses disciples choisis d’y travailler pour en attirer tous les autres …. Ne pas avoir peur d’affirmer sa très si faible main à l’humble arme finale du Christ Jésus ….

03/03/12 entière ….

Chacun de nous représente l’humanité entière et agit pour elle en agissant sur soi-même …. Car elle n’a qu’un seul ennemi qui est l’autosuffisance humaine dans toutes ses dimensions …. Mais sans la soumission à l’Infini de l’infini du fini même, Dieu en Soi, rien n’est fait …. Ainsi le coûteux abaissement Divin à Lui-même nous relève de notre propre déperdition …. Seuls les plus faibles reçoivent de très vives lumières mystiques réclamées par leur état …. À Gethsémani, Jésus révèle l’humilité de Dieu mettant en jeu son unité pour s’unifier avec nous ….

04/03/12 à Gethsémani [mat.26/36-46, mrc.14/32-41, luc. 22/39-46] ….

Il est nécessaire de bien connaître ce qui s’est passé à Gethsémani ou le jardin des olives. C’est l’arme de la concrétisation déjà ouverte de la fin des temps bien que ce site www.f-v-m.net parle d’ante-apocalypse mais l’auteur en est vraiment le dernier des enfants de l’Église.

1/ On comprend qu’au moins un des trois apôtres a dû rester suffisamment éveillé pour entendre et voir la prière de Jésus. On peut penser qu’il s’agirait de Jean tenu en éveil par une agonie conjointe de la Vierge Marie….
2/ Il paraît qu’une certaine exsudation de sang aurait pu être observé chez de rares patients en grande angoisse. Or il s’agit ici de grosses gouttes de sang répandues jusqu’à terre. Donc il y a une intensité de souffrance unique en son genre et on doit penser dépassant celles du calvaire qui devaient être offertes en toute liberté de volonté ….
3/ Cette agonie n’a sûrement pas été la seule dans la vie de Jésus-Christ ayant à lutter constamment contre Lui-même pour demeurer sur cette terre de péché en attente de la croix.
4/ (La Vierge Marie, toujours un peu en retrait, nous introduisant à l’infini de cette lutte contre soi-même de Dieu à Dieu), St. Joseph, dont nous croyons qu’il a reçu l’intégralité de l’enseignement Messianique, en ayant constamment sous les yeux Jésus et Marie, est le mieux placé pour nous conduire à cette réalité constante de la vie du Christ..
5/ Le degré absolu de cette douleur, dépassant les conceptions humaines, évidemment uni à celles de la Passion proprement dite et  rappelé par le percement du côté de Jésus-Christ déjà mort, arrache l’humanité, avec la gloire de la résurrection, à son autosuffisance …..

Lui demandant de cautériser la « faiblesse », on voit qu’Il la préfère contrite pour le pardon …. Aussi avant toutes choses aimer la lutte Victorieuse qui mène à la rédemption de l’homme ….

05/02/12 autosuffisance …

Il y aurait trois degrés d’autosuffisance. Le premier est physique et bien qu’il soit très désagréable comme possiblement facteur de guerres, il n’est pas trop grave. Il peut de fait être facilement curable. Le deuxième moral est déjà beaucoup plus dangereux car il incline vers le troisième qui lui peut nous porter à l’exclusion éternelle dramatiquement atroce. Pour ce dernier il s’agit de l’autosuffisance spirituelle (de ceux qui ont du sentiment de foi et ne veulent pas pratiquer leur religion ou bien qui n’ont pas de sentiment de foi et se refusent à en chercher une, etc ….) …. Du reste ce n’est pas le résultat de celui qui court ou qui veut mais de Dieu qui dispose …. Tu nous révèles Ta douleur ineffable et nous nous ne sommes que péchés et ingratitudes …. Au dehors de l’histoire humaine dont le Christ est aussi maître se dessine l’histoire des âmes …. Ainsi Maître des âmes Il conduit le monde malgré ses nombreux ennemis et falsificateurs …. Comme St. Joseph a-t-il dû être suspecté à la grossesse de Marie par les prêtres juifs, qui lui avaient confiés sous condition entendue de respect, une jeune vierge absolument atypique  !….

06/03/12 à travers Nous ….

C’est à travers Nous que nous atteignons l’ennemi de Dieu et du genre humain. Combattons ! En effet en ayant avec Jésus-Christ voulu délibérément la croix il faut le suivre là où Il veut. Rêve concret: Le prêtre de mes rêves serait venu nous inspecter l’autre nuit. C’est autre chose que cette greluchonne s’inquiétant de son teachning engine. Pourtant il faut tous les contenter …. Offrir notre propre mort en holocauste à la gloire de l’humble Miséricorde Divine infinie ….

07/03/12 inopérant (sans « s ») ….

Complètement inopérant, alors c’est à Nous le Règne, la Puissance et la Gloire pour l’Éternité …. N’inversons pas les données. Il faut suivre Jésus-Christ pas à pas jusqu’à la fin des temps. Nous avons besoin de l’humble victoire fidèle de la volonté de Dieu Trinitaire sur Lui-même ….

08/03/12 arrachés …

Si l’on veut marcher dans la vérité combien on doit s’éloigner de la vision commune des choses. Comme st. Joseph devait souffrir de son indignité et comme il devait révérer la souffrance continuelle jusqu’au sang de Jésus et Marie pour les péchés du monde. Arrachés du péché du monde par l’humble Pardon continuel Divin, alors nous servons le monde vrai.  Toi, Tu souffres le combat ineffable contre Toi-même pour offrir librement Ton gibet …. Finalement la vision du relief intra-écran en 3d actuel est lourde et n’apporterait rien au spectateur. Ainsi je continue à penser que mon hypothèse de vulgarisation de ce relief du 21/05/04 peut être toujours valable. Je regrette cependant de n’avoir pas corrigé en son temps l’erreur (minime) qui s’y est glissé. Maintenant avec la déformation de la rétine d’un œil ce serait plus difficile à trouver. De toute façon en gros confirmerait-elle la validité d’intuitions ? …. Ainsi comprenons bien c’est l’unique et humble miséricorde de Dieu qui fait mon unité de deux réalités spirituelles : celle d’un vieux moine austère et celle d’un jeune page rutilant ….

09/03/12 originel ….

Ainsi l’autosuffisance qu’aurait eu nos ancêtres, peut-être d’il y a seulement 7000 ans, n’était-elle que physique. Il aurait fallu qu’un couple arrivé à maturité sociale et intellectuelle reçoive un don d’union mystique conditionnel exceptionnel, que la Bible appel paradis terrestre et qui devait être transmis à l’humanité entière, pour que se développe génitalement dans l’homme, après son échec, l’autosuffisance spirituelle ou péché originel. Cette dernière autosuffisance, comme nous l’avons vu le 05/03/12, est à la fois redoutable puisqu’elle mettrait en jeu le sort éternel humain et en même temps lamentable pour se dresser contre l’ÊTRE, Dieu Lui-même.  En effet c’est dans la crainte d’un jugement éternel qu’il faut envisager le mystère de la liberté ….  Aussi l’arme spirituelle finale est la même pour le moine méditatif et  le page dynamique ….

10/03/12 démaquilles ….

Toi, Tu démaquilles l’âme avec douceur mais sans faiblesse par Ton humble miséricorde ….. La théologie mystique pas tellement évoquée par la nouvelle commission théologique internationale reste cependant le renouveau fondamental de la théologie rationnelle …. Ainsi la gloire de la Mère et l’Enfant à travers les douleurs s’humilierait sur notre accueil présent. Avec Jésus et Marie embrasser le combat, de souffrance plus vive que toutes les croix réunies ….

11/03/12 théologie mystique ….

La théologie mystique n’est donc pas citée dans le rendu théologique international de Rome bien qu’on parle de sensus fidelium, sagesse, etc…. En effet elle heurte par sa forme de plein fouet la rationalité en se fondant apparemment sur des faits surnaturels, étant cependant entendu que les révélations des écritures saintes sont closes. Ces faits peuvent manquer aussi de fiabilité tout comme les raisonnements peuvent de leur côté s’égarer. Car il ne faut jamais oublier que même à travers le siège de manifestations hautement mystiques, fussent-elles reconnues authentiques par le magister, l’être humain de son vivant sur terre n’en demeure pas moins dans toutes ses dimensions blessé par l’autosuffisance du péché originel actuel. Néanmoins une revue populaire qui traite de ces événements comme « Chrétiens Magazine » et qui n’est certes pas la plus importante du paysage catholique, reste un bon témoin-clé …. De même on peut noter que la fécondité d’un théologien comme hans Urs Von Balthasar n’est due qu’à sa relation étroite avec la mystique d’une Adrienne Von Speyr qu’elle lui a révélée ….

12/03/12 combat …

Le combat de Dieu commence par celui sans merci sur nous-même par où on atteint l’ennemi …. Mais ne nous trompons pas de lutte. C’est celle infinie de l’humble et doux Tout Puissant …. Aussi il nous faut craindre avec attention le jugement du mystère insondable de la liberté  …. Nous avons besoin du sang répandu à Gethsémani pour offrir librement le gibet quotidien ….

13/03/12 la question ….

La question posée : «… le juif Jésus-Christ n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES,  signifier l’humilité et donc la douceur de l’Origine de la vie éternelle ….. ? » peut être publiée n’importe où mais comprend en elle-même un aspect dérangeant pour un croyant conformiste. En effet la Voie prioritaire dans chaque tradition semble devoir « écraser » tout autre concept. Or justement si elle naît de l’humilité pour y retourner ne devrait-elle pas la faire sienne ? …. Tu souffres à Gethsémani ce que personne ne peut, pour offrir la joie rédemptrice du gibet et toute créature doit perpétuer ce témoignage de Dieu à Dieu, chacune selon son appel propre ….

14/03/12 statuette ….

Garder ferme comme une statuette de bronze l’épée du Christ pour Dieu et contre nous-même …. Oui, le parti qu’il m’a été donné de prendre est radicalement ingérable du point de vue humain. Déjà 90% des croyants n’en veulent pas et que dire donc des incroyants alors qu’il est censé réunir la totalité de l’humanité. Pourtant il n’existe absolument pas d’autre solution  ?! ….

15/03/12 jeu ….

Le jeu de l’enfant de la terre doit être rigoureusement identique à celui du Séraphin Céleste.  Dans les agonies de Jésus-Christ : la souffrance au-delà de toutes celles connues et la Victoire …. Marie nous y conduisant, St. Joseph nous apprenant à les contempler dans leur enfance ….

16/03/12 encore faut-il ….

La souffrance écrase l’autosuffisance. Encore faut-il qu’on veuille bien l’offrir librement …. L’humilité serait dans le vent dit une revue…. Or ici il ne s’agit pas de cette humilité humaine qui dans son orgueil refuse l’humiliation mais bien de celle sans mesure de Dieu Lui-même …. St. Joseph portant l’enfant Jésus le sentait dans ses bras frémir de la douleur de nos péchés ….

17/03/12 accomplir ….

En effet ce website rapporterait (dans un langage [à faire rationnaliser] plutôt mystique et catholique bien que s’efforçant de rappeler la réalité du gibet plutôt que celle de la croix devenue triomphaliste au cours des ans) la morale-spirituelle fondamentale qui devrait être commune et nécessaire non seulement à toutes les religions sans exception mais également à la concrétisation de l’avenir scientifique qui serait appelé à rejoindre le mode religieux ( ?!). Une question résume tout :

Le juif Jésus-Christ, dont l’essentiel de la vie et de la mort est connu par tous, osant prendre la place d’un Dieu Lui-même sensible, n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES, signifier l’humilité prévenant la douceur de l’Origine de la Vie Éternelle ?

Cette question n’a rien d’évident en soi. Car il faut comprendre que le génie de l’homme Jésus-Christ, voulant s’intégrer radicalement à la nature du Dieu Unique d’Abraham, n’a pas désiré seulement ACCOMPLIR  une religion dans l’optique de celle d’Israël, aussi parfaite pourrait-elle paraître, mais toutes les religions et même dans ce rapport les non-religions.

Enfin par cette radicalité voulue de la nature Divine d’un être humain qui se veut Messie Universel, on voit qu’à sa dernière agonie luttant contre lui-même pour accomplir son propre enseignement (dans une douleur inconnue d’exsudation de sang jusqu’à terre à Gethsémani), il s’agirait alors de la représentation d’une humiliation prodigieuse de Dieu ou Origine de la Vie, n’hésitant pas pour nous interpeller à se remettre conditionnellement en  cause soi-même.

18/03/12 maturité …

Si ce website est par la grâce de Dieu arrivé à maturité, qu’il soit exploité en esprit et vérité ! St. Joseph pouvait offrir chaque jour à l’enfant Jésus le trésor de l’humilité de la Vierge Marie …. Ainsi nous devons donc constamment et sans désemparer offrir à Dieu Sa propre humilité …. devant laquelle à notre tour nous ne devons pas hésiter à nous humilier profondément dans la voie religieuse qui nous a été donnée culturellement ou que nous avons choisie librement. Aussi Jésus, le Messie promis, offrait sa constante victoire d’agonie sur lui-même à St. Joseph ….

19/03/12 lutte …

St. Joseph, homme de lutte incessante contre soi-même, veillant et priant les agonies toujours victorieuses bien que toujours remises en question de Jésus et Marie. Ainsi ne pas se reposer ….

20/03/12 créées ….
Nous sommes des libertés créées au néant qu’il faut douloureusement abandonner à l’ÊTRE ….

21/03/12 l’épée ….

Avec St. Joseph en union à la foi de la Sainte Famille, diriger l’épée profonde de Jésus et Marie contre nous-même. En effet nous sommes responsables de tous les péchés du monde ….

22/03/12 fête …

Ta nature humaine totalement fusionnée à l’humble Esprit Saint arrachera Tes élus au péché en rassemblant autour de Toi dans une nouvelle fête des Rameaux les bons et les mauvais ….

23/03/12 écrasé ….

Devant les agonies de Jésus et Marie St. Joseph était écrasé par son incapacité à les honorer et n’être qu’orgueil comme sont tous les êtres humains sans exception n’est pas une consolation. …. Il y faut la douleur nue et absolue de ces agonies pour la joie des douleurs rédemptrices.  La question universelle posée, il reste donc à la vivre invisiblement et autrement s’il y a lieu …. Or dans les deux cas, elle restera une pénitence pour la nature humaine toujours rebelle ….

24/03/12 « vouloir » ….

Quand à Gethsémani il s’est agi de vouloir « vouloir », Jésus montre que cela ne va pas de soi …. Il n’y a pas de plus grande humilité que de se remettre sans cesse en cause soi-même …. C’est pourquoi TU préfères notre marche syncopée faite de chutes et de relèvements contrits.  …. Sans aucun  rapport avec l’Église institutionnelle autre que les sacrements, que peut-on ? D’un autre côté l’Église mystique demeure le fondement universel de l’Église institutionnelle ….

25/03/12 esprits ….

Nous avons deux esprits en nous. Un esprit du Bien qui nous pousse aux choses du Ciel et un esprit du mal qui nous soufflète sans arrêt. Luttant il faut accepter cet état jusqu’à notre mort …. Nous, nous n’avons à porter que les offenses des autres, TOI en plus tu as les nôtres ….

25/03/12 note du 17/03/12 récrite avec Evelyne …

En effet ce website plutôt mystique que catholique traditionnel rapporterait, dans un langage à rationnaliser, la réalité du gibet humiliant plutôt que celle de la croix devenue triomphaliste au cours des ans et la réalité de la morale-spirituelle fondamentale qui devrait être commune et nécessaire à toutes les religions sans exception, en même temps qu’indispensable à la concrétisation de l’avenir des sciences appelées éventuellement à rejoindre le mode religieux. Une question résume tout :

Le juif Jésus-Christ, dont l’essentiel de la vie et de la mort est connu par tous (prophète né dans une mangeoire  d’animaux et mort sur un poteau de torture), osant prendre la place d’un Dieu Lui-même sensible, n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES, signifier Son humilité indiquant la douceur des fondements de la Vie Éternelle ?

Cette question n’a rien d’évident en soi. Car il faut comprendre que le génie de l’homme Jésus-Christ, voulant s’intégrer radicalement à la nature du Dieu Unique d’Abraham, n’a pas seulement désiré ACCOMPLIR une religion dans l’optique de celle d’Israël, aussi parfaite serait-elle, mais parachever TOUTES les religions et même sous ce rapport les non-religions.

Enfin par cette radicalité délibérée de la nature Divine d’un être humain, qui se dit Messie Universel, on voit que luttant contre lui-même pour accomplir son propre enseignement aux heures de son agonie prémonitoire (qui alla jusqu’à la douleur inconnue d’exsudation de sang sur la terre de Gethsémani), il s’agirait de la révélation et de la représentation d’une humiliation prodigieuse de Dieu – ou Origine de la Vie -  qui n’hésite pas pour interpeller notre autosuffisance à se remettre  en question <Lui ou Elle-Même > volontairement.

26/03/12 libertés ….

Nous devons accepter de nous considérer comme des libertés ajustées au néant pour sous la peine entrer dans Celle de l’ÊTRE Éternel. Telle est la vocation ici-bas de chaque personnalité …. Mais Dieu ne préfère-t-Il pas notre péché et ingratitude constante pour que juste vraiment contrits Son humble Miséricorde puisse agir ? Toutefois il faut craindre le jugement du mystère de notre liberté, car c’est là certainement une conjoncture redoutable entre toutes …. Nous sommes encore trop petits pour monter sur la croix mais pas avec St. Joseph dont nous soupçonnons à peine le degré de sainteté où Tu l’as amené, pour veiller et prier par Toi ….

27/03/12 marcher …

Marcher jusqu’au bout, sans se faire d’illusion sur soi, mouture continuelle de péchés, raclure spirituelle de l’humanité, petit des petits, tout juste bon à être mis sans cesse à la poubelle ….  Mais TOI, de Ta Toute Puissance, TU descends jusqu’en pratique bien au-dessous tout cela.  Nous, cependant, ne pouvons pas aller jusque Là et devons  nous contenter d’en être touchés …. âme fade et sans saveur, rebut de tout ce qu’on peut imaginer, pourtant sous la miséricorde …. pire qu’aucune créature, garde nous de nous-même comme la prunelle même de Tes yeux …. Ce n’est certes pas agréable de se voir dans la Vérité mais nécessaire à la fin des temps …. Ne pas avoir peur donc de regarder notre hypocrisie pour l’offrir contrite au pardon Divin ….

28/03/12 St. Joseph ….

St. Joseph était sûrement un homme du commun, dont aime à s’entourer le Verbe, probablement déjà marié auparavant  avant d’adopter à la demande de prêtres, sous couvert d’un nouveau mariage utilitaire la jeune atypique Marie dont on ne savait que faire car avec respect on devait la voir fréquemment en agonie, même sanglante, pour les péchés d’Israël ….

29/11/12 amour ….

Celui qui aime en esprit et en vérité se hait lui-même et ne vit que de souffrance. Comparons   …. Car si TON amour est sur nous, il n’a pas d’autre raison que l’humilité. Humilions-nous !  Ainsi Jésus-Christ, Messie Universel, n’est pas venu accomplir seulement l’amour Biblique Juif dont le fondement est l’humilité Divine mais amener toutes les religions à ce fondement ….

30/03/12 simplicité ….

Embrasser la simplicité rédemptrice de la Sainte Famille, douloureuse en la joie surnaturelle …. Merci, Seigneur pour ces rares âmes à travers le monde actuel qui T’aiment totalement dans la souffrance libératoire du néant devant laquelle la condition humaine doit se taire …. C’est pourtant Jésus-Christ qui triomphe en nous par Sa victoire sur Lui-Même en déréliction.   …. Créés en »apparence » de l’ÊTRE, simple image, nous croyons « être » par autosuffisance ….

31/03/12 leitmotiv ….

…. Comprenant que c’est la condition pour aller à l’Être, il faut au moins chercher à désirer …. Mais c’est l’humilité d’un Dieu qui descends jusqu’à l’extrême qui veut nous y inciter …. Avec St. Joseph nous avons la livraison Divine de la vie cachée de Jésus et celle de Marie qui emplit notre abjection spirituelle, d’autant plus grande que nous recevons des grâces sans prix …. Ainsi nous voulions aller à TOI et c’est TOI qui viens à nous. Comment assez remercier ? ….