Avril 2009

01/04/09  Face ….

Face à notre « non », nous espérons dans le « Fiat » de Marie, conforté par celui de Son Fils à Gethsémani. Il faut espérer que ce « oui-là » nous arrache à la révolte ancestrale … Mais combien les chrétiens, et notamment les catholiques, reçoivent-ils plus de grâces que d’autres…. Au moins porter le diadème d’épines et le bandeau ensanglanté des yeux du Christ …..

 

02/04/09  Jusqu’au ….

Le Seigneur descend jusqu’au néant ….

 

03/04/09  Une seule chose …

Une seule chose est nécessaire : la fidélité à Jésus-Christ dans l’Esprit de Son enseignement. Tout le reste n’est qu’accessoire. En effet il n’y a pas d’autre fondement des voies du salut. Mais puisque les âmes de qualité Le boudent, Il Se console avec les âmes du néant, les enfants-de-rien. Ainsi DIEU, Être Unique, S’écrit Lui-Même sur la liberté créée au néant ….

 

04/04/09  Actions ….

 Pour anéantir notre terrifiante rébellion (puisque source d’enfer éternel) il n’y a pas d’autres moyens que communier à cette lutte victorieuse de Gethsémani de DIEU-Père à DIEU-Fils pour glorifier DIEU-Esprit. Mais comme nous sommes loin de pouvoir y exsuder notre sang, il nous est demandé simplement de « veiller et prier ». « VEILLER » signifie de tourner sans cesse notre regard, pendant l’heure que nous avons à passer ici-bas, vers DIEU et les choses de DIEU, et de revenir humblement à Lui après nos si nombreuses distractions dues à notre condition humaine. « PRIER » veut dire être toujours en état d’union avec DIEU (nous dirions en état perpétuel de Messe) en faisant le nécessaire pour cela, même si la réussite est aléatoire par le fait de notre extrême faiblesse spirituelle. Ce sont donc ces deux actions qui nous sont demandées avec instance par Jésus-Christ, Messie unique…. La belle affaire que d’être oublié et méprisé sur terre, la plupart des gens ne le sont-ils pas malgré eux d’une manière ou d’une autre? Mais s’oublier et se mépriser soi-même, comme DIEU Lui-même dans l’univers hors l’Esprit Saint, est l’affaire des véritables fidèles de toutes les religions ….

 

05/04/09  À chaque instant ….

À chaque instant, avec Jésus-Christ, nous devons redonner, et un peu plus, notre liberté à DIEU. Il nous faut accueillir avec Marie la Volonté Divine de tout souffrir pour notre salut ….

 

06/04/09  Signes …

Il y a une décoration de chasuble d’un prêtre qui me touche beaucoup. Il s’agit de deux signes de parenthèses noires inversées et qui pour moi correspondent exactement au double sens que je donne aux mathématiques « apocalyptiques ». Et ils sont entourés et enfermés dans un anneau d’or représentant bien sûr l’alliance du peuple de DIEU accomplie par Jésus-Christ. Mais avec Jésus à Gethsémani nous aurons toujours à lutter contre nous-mêmes, en même temps que l’Église, pour laisser toute la place à la Majesté de L’Esprit Saint triomphateur ….

 

07/04/09  Enfance …

On se représente l’enfance de Jésus sous de beaux jours. En réalité il devait apparaître comme un « demeuré » complet et traité comme tel. On dirait de nos jours un « autiste » au dernier degré. C’est pourquoi Sa mère et St. Joseph ne pouvaient comprendre Sa fugue au temple à l’âge de 12 ans. De même que Sa mère et Ses proches parents devaient le considérer comme fou lorsqu’Il a commencé Sa mission. Mais l’humiliation profonde du Christ, dont Louise-du-néant (édition Jérôme Million) donne un petit aperçu, à cette différence près qu’Il devait en plus porter le poids d’une vie presque commune, est nécessaire à l’orgueil congénital invraisemblable de l’humanité. De même de Sa douleur des péchés dans la paix surnaturelle …

 

08/04/09  Besoin …
DIEU Seul a besoin de nous, soit directement soit dans le prochain. Mais ce sont les agonies continuelles et victorieuses du Christ Jésus qui nous permettent d’entrer dans la libre souffrance du salut. Ainsi Ses agonies de 40 jours de jeûne au désert ont ouvert la déréliction de Sa Mission Évangélique comme celle de Gethsémani, dont il a voulu nous laisser un témoignage, ouvrant la déréliction de Son dernier supplice salvateur… Il est déplaisant d’être seul et de faire fuir tout le monde. Mais tourné vers le Christ Trinitaire c’est Glorifier DIEU ….

 

09/04/09  Déformation ….

S’il arrivait qu’on puisse voir la figure des gens dans la rue complètement déformée et d’une laideur animale atroce, ce ne serait simplement qu’entrapercevoir la déformation des péchés de nos âmes. On ne se rend pas assez compte de l’état spirituel pitoyable de l’humanité jusqu’où, pour nous en tirer dès ici-bas, DIEU nous aime cependant d’un amour fou… Aussi infime que nous soyons, s’anéantir au Père avec Jésus-Christ pour l’expansion de l’Esprit Saint, c’est être le fondement de l’Église catholique (universelle). Mais l’épreuve redoutable d’avoir peu d’épreuves peut être proposée pour une vigilance accrue. Enfin l’amour nécessite de se décider à venger Jésus, de nos offenses passées, présentes ou à venir, sur nous-mêmes ….

 

10/04/09  Fiat Volontas Tua ….

Fiat Volontas Tua …. Comme Joseph et Marie vis-à-vis de Jésus ou comme un prêtre sans consolation sociale…. Embrasser la joyeuse amertume qui sert à ouvrir le monde à l’action de l’Esprit Saint et que chante la Vierge Marie dans son cantique d’action de grâce: Magnificat …. Sous la couronne d’épines, serrer sur les yeux avec constance Son bandeau d’humilié ….

 

11/04/09  Mais ….
Mais le christianisme est plus qu’une religion. Il est le fondement de toutes les religions. On le comprend encore mal à cause du particularisme des chrétiens. Et le fer de lance en est la religion catholique, apostolique et romaine…. Communier à la volonté de Jésus et Marie, confirmée par leurs vies, de souffrir l’inconcevable pour l’Esprit au monde, Gloire de DIEU ….

 

12/04/09  Nous …

Nous qui ne savons nous mortifier en rien, nous avons l’audace, en la déréliction de ce Samedi Saint, que nous osons cependant écourter, de TE demander d’infuser en nous TA Volonté et celle de Marie de tout souffrir jusqu’à l’inconcevable pour le salut des âmes comme du monde, Gloire de DIEU… Mais Jésus n’a-t-il pas craché par terre pour soigner les yeux de l’aveugle (Jean 9 :6) ? Alors quoi désirer d’autre ?… Hormis la Transfiguration, Jésus n’a donc jamais connu que la volonté sans consolation des peines du combat d’agonies ….

 

13/04/09  Arrachés …

Arrachés au néant du péché par les exsudations sanglantes des agonies du Christ pour la dernière libre livraison tout faire donc, avec Jésus Trinitaire,  pour que l’Esprit Saint Trinitaire puisse rayonner dans le monde la Gloire Éternelle du Père Trinitaire jusqu’à la fin des temps …. La vocation de l’homme ne tient qu’en ceci qui est d’offrir un peu de souffrance temporelle pour jouir d’une béatitude Éternelle. Mais notre mauvaise volonté, exacerbée par le péché originel, est sans fin. Nous devons la tendre sans arrêt à l’action inverse de la Miséricorde Divine…. C’est là l’humble expression du salut pour toutes les religions ….

 

14/04/09  Ne pas avoir peur …
Ne pas avoir peur que notre volonté soit infusée de la Volonté Divine de Tout souffrir jusqu’à l’inconcevable, dans Sa joyeuse paix surnaturelle, pour le salut des âmes, Gloire de DIEU ….

 

15/04/09  Depuis …

Depuis Son incarnation jusqu’à Sa mort Jésus-Christ s’est tenu victorieux sans cesse sur la brèche contre Lui-Même, Dieu Trinitaire. Il nous en a montré le prix. Unissons-nous, un bandeau sur les yeux, en commençant et recommençant jusqu’à la fin, Porte du Ciel Éternel ….

 

16/04/09  Certitude …

… Il m’a bien été donné de toucher du doigt, dès 1963 le fond du problème des sciences et de la foi. Ai-je finalement à en transmettre l’énoncé ?... C’est encore la question … En un mot l’avancée des sciences en général, quelles qu’elles soient, doivent rester prisonnières, alors qu’elles paraissent libres, de la finalité ultime de la foi annoncée par Jésus-Christ dans les Évangiles canoniques et qui réside dans une confiance absolue au royaume des Cieux et à son Père. Tout se structure autour de cela. Et si en tant que catholique j’embrasse la voie de l’amour, il m’a été donné de voir que le monde des religions dans leur universalité doit se rassembler autour de la révélation du fondement de l’amour qui est l’humilité profonde de DIEU (si contraire à l’orgueil humain génétique) comme de Sa douceur (qu’on a tant de mal à comprendre à cause de la violence de notre sensualité animale). Ainsi, si ce n’est pas en disant seulement « Seigneur » sans faire la volonté Divine qu’on entre dans le royaume des Cieux (mat.7/21), pour y être « grand » ne faut-il pas à la fois dire et faire  (mat. 5/19) ?….

 

17/04/09  Insipides …

Nous les petits mystiques insipides en œuvres, les malfrats spirituels, nous faisons partie de la horde pitoyable qui suit Jésus-Christ. La seule chose qu’IL nous demande c’est notre fidélité finale, sans nous étonner de rien, puisque Seul, LUI Trinitaire, est humblement Tout Puissant. IL nous mène, nos yeux volontairement fermés, à la libre livraison réparatrice des âmes ….

 

18/04/09  UN …

Jésus-Christ est UN avec l’Esprit Saint comme avec le Père. Et c’est à cette unité que la créature humaine est appelée dans une véritable quaternité Divine. Ainsi DIEU prononce Sa Parole jusqu’aux entrailles du néant qu’IL crée libre pour l’élever jusqu’à Lui-Même l’ÊTRE ….

 

19/04/09  Grimacer ….

Nous ne savons peut-être que grimacer. Mais les bébés aussi le font et sont cependant la joie de leurs parents. Ainsi en est-il de nous pour DIEU Trinitaire. Et Jésus-Christ, Dieu incarné, UN avec l’Esprit Saint Générateur comme avec le Père Créateur, mérite seul notre attention. Mais nous avons autant de mal à considérer la douceur infinie de Dieu, à cause de la violence de notre animalité que Son humilité sans borne à cause de la révolte de notre esprit. Tout est donc dans la fusion au combat sans cesse victorieux que le Christ a engagé avec Lui-Même … 

 

20/04/09 le moindre ….

Le moindre malaise de pensée, de corps ou d’esprit nous lamine mais nous permet de nous rapprocher de Jésus-Christ dans la pacifique joie surnaturelle qui s’approprie la douleur ….

 

21/04/09  Liberté …

La liberté créée au néant n’a qu’elle a offrir à l’Être Divin. Elle est décelée par la souffrance de la foi nue conséquence de l’humilité et de la douceur de Dieu dans Son humiliation ici-bas …

 

22/04/09  Soyons …

Sans jamais être propriétaire, soyons laminés par amour jusqu’au bout avec Jésus-Christ révélant les entrailles Divines, humbles et douces. Car tout hormis DIEU mérite d’être oublié …

 

23/04/09   Et si …

Et si pour révéler les entrailles Messianiques du coeur de Jésus-Christ, Centre de Dieu, IL voulait se servir de ce qu’il y a de plus lamentable au monde ? Qui L’en empêcherait ? ….

 

24/04/09 Victoire …

La Victoire, constante et de chaque instant, du Seigneur des vertus, Être Absolu, sur Lui-même, dans la libre humiliation de Sa temporalité, nous sauve définitivement de nous-mêmes …

 

25/04/09   Ressenti …

Dieu dans Son humiliation infinie au Christ Jésus, a ressenti avec Sa Chair et Son âme dès son incarnation, partagée par Sa Mère, le poids de douleur atroce de nos œuvres mauvaises, passées, présentes ou à venir. Avec Lui nous en humilier jusqu’au bout, Chemin Royal du Seigneur pour tous sans exception… Toujours commençant et recommençant car sur terre nous n’en sommes sans cesse qu’au début, alors qu’on est si souvent tenté de vouloir s’arrêter et prendre possession…. L’accomplissement et la possession sont réservés à l’éternité des Cieux ….

 

26/04/09   Nul ….

Nul ne peut entrer dans le Royaume des Cieux sans embrasser, avec Sa Toute Puissance, l’humilité et la douceur de DIEU… Ne pas craindre donc de nous humilier avec LUI …. Car Son humilité et Sa douceur ne permettent de présenter dans l’humiliation de la temporalité qu’à peine un peu de Sa Toute Puissance et Beauté et surtout exigent qu’IL se cache dans la foi …. Les Saints savaient TE venger sur eux-mêmes; nous, nous sommes seulement monstrueux …. Chaque pas que faisait Jésus-Christ sur terre était pour notre salut un pas Victorieux sur Lui-Même et d’une douleur infinie en même temps que d’une Paix suprême surnaturelle ….

 

27/04/09  Il faut …

Il faut à la suavité de la douceur surnaturelle allier l’âpreté de l’humiliation terrestre …. L’Église catholique dans sa misère incroyable y détient le trésor des nations auprès duquel tout mérite d’être oublié …..

 

28/04/09  Amertume ….

Hormis la joie surnaturelle, Jésus Sauveur n’a jamais connu sur terre qu’une amertume infinie. Ne peut-on, à LUI," toutes douleurs", offrir sans cesse un peu de nos faibles malaises ….. Plus tu souffres dans le silence de Dieu, plus tu sers à orienter ceux qui dirigent le monde …..

 

29/04/09  Évangile

Jean 6:63  C’est l’esprit qui vivifie, la chair ne sert de rien.

Jean 7:39  Il parlait de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui avaient cru en lui ; car il n’y avait pas encore d’Esprit, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié.

Jean 14:26  Mais le Paraclet, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

Ainsi, avec Jésus-Christ la chair doit mourir pour que l’Esprit Tout Puissant règne à son tour … Ne vouloir que la Miséricorde de Dieu pour soi et les autres dans l’amertume chaleureuse ….

 

30/04/09  Constat ….

Pour les mystiques, il n’y a qu’une manière de servir : c’est de vouloir être broyé avec Jésus-Christ et en Son union intime, de quelque manière que cela soit …. C’est là la meilleure place …… Mais il paraît vraiment étrange d’avoir à parler d’une contrepartie humaine concrète …..

 

Mai 2009

01/05/09  Peines …

Les peines infimes, qui nous arrivent et pourtant nous paraissent énormes,sont attirées par celles effroyables de jésus et Marie, sans oublier celles des saints. Elles nous arrachent imperceptiblement à notre volonté propre…. L’essentiel est que notre regard soit toujours tourné vers les Cieux …. Ou servir en Paix douloureuse l’activité cachée mais pérenne de l’Esprit Saint Éternel, ou bien être amené à servir l’activité humaine attractive mais combien restreinte, aléatoire et fugitive.  Cependant Jésus Trinitaire a endossé depuis Son incarnation jusqu’à Sa mort tout le lourd poids de notre révolte originaire qui nous endolorit d’orgueil sensuel, cupide et vaniteux ….

 

02/05/09  Fusionner …

Fusionner chaleureusement notre volonté à la Volonté du Christ Jésus de tout souffrir ici-bas, jusqu’à la mort, pour la Gloire de Dieu, salut du monde, c’est nous arracher à nous-mêmes et à notre perdition …. Mais on ne cherche qu’à fuir par tous les moyens en notre possession ….

 

 03/05/09   Résumé de Théologie interreligieuse …

Nous qui avons su plus que d’autres, nous avons à aimer davantage, jusque dans notre néant. Et c’est tout ce qui nous est demandé. Mais le cœur de DIEU, humblement Tout Puissant, sait réparer les temps perdus.  Communions à la douleur paisible du cœur blessé à l’épine humiliante de la couronne qui Lui a été imposée par la révolte de l’orgueil humain …. Avec le cœur de Jésus Messie, assisté de Celui de Sa Mère, soyons le plancher unique, douloureux et chaleureux, sur lequel est appelé à jouer l’Église comme toutes les autres religions droites …. Ne faut-il pas en effet distinguer le Messianisme universel du Christ de la religion chrétienne proprement dite, sans bien sûr mettre en question son rôle prépondérant ? ….

 

 04/05/09 Venir et revenir …

Si Jésus, l’homme-DIEU, ayant prêché l’anéantissement nécessaire, s’y est repris à deux fois à Gethsémani devant la liberté de Sa Passion jusqu’à en exsuder le sang en abondance, alors ne nous étonnons pas de nos révoltes incessantes, de nos fuites offensantes et de nos chutes mêmes mais venons et revenons sans cesse, en essayant de ne pas en rajouter et de faire pénitence, comme en veillant et priant avec Lui selon ce qu’il nous a demandé Lui-même …. Soyons avec le Christ Jésus, Messie, ce plancher vivant et nu où tous les théâtreux du monde ont à jouer leur rôle et sur lequel en le touchant ils reprennent des forces même sans le savoir …. Chercher à fusionner sans cesse à Son cœur blessé et brisé dans Sa douleur et Sa chaleur ….

 

05/05/09  Servir l’Esprit …

Servir l’Esprit Saint Trinitaire … La chair ne sert de rien … C’est LUI qui enseigne toutes choses …. Mais Gethsémani nous prouve que cela n’a rien d’évident …. Plancher de tous, c’est à Sa Victoire, exsudant de sang, qu’il faut boire et nous enivrer, sans honte de faiblesse …. Même ce qu’il y aurait de plus infime en nous, il faut ainsi le LUI sacrifier librement …. En effet le Fils a été engendré de toute éternité dans l’Esprit Saint par le Père. De même a-t-il été engendré en la temporalité au sein d’une Vierge dans L’Esprit Saint par le Père. De même s’y est-il anéanti pour nous, afin d’y renaître avec nous par le Père dans l’Esprit Saint. Mais beaucoup d’âmes refusent en fait de demander l’Esprit Saint ou Lui sont carrément opposés …. Devenir efficace c’est donc être avec Jésus au théâtre du monde le plancher de l’Esprit Saint pour permettre au plus grand nombre de se transformer enfin en des acteurs vivants ….

 

 06/05/09 Avec …

Avec le cœur de Jésus douloureux et chaleureux être le plancher mystique sur lequel l’humanité continue à représenter sa pièce temporelle… Mes mathématiques sont bouclées …. Aussi la fine pointe de la FOI est de croire que Jésus-Christ est seul Seigneur et Messie, puis, qu’IL est ressuscité et enlevé au Ciel. Les données de Son Messianisme, bien sûr, sont perçues à travers Sa vie et Sa Passion. Mais les morales peuvent varier selon les religions ….

 

07/05/09  Ou …

Dans le vertige de la solitude ou la chaleur du partage, n’être toujours qu’avec la souffrance sans mesure du cœur de Jésus Trinitaire, notre salut et celui du monde entier, sans exception ….

 

 08/05/09 RE …

Avec Jésus Trinitaire lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que Sa Paix …. Mais s’il a connu de telles affres à Gethsémani, ne nous étonnons pas des nôtres …. En constance, les moyens humblement Tout Puissants Divins ne sont pas ceux du monde ….

 

09/05/09  L’ample moisson ….

Pour l’ample moisson du monde et des âmes, saurions-nous mieux que DIEU, LUI, l’humble et doux Tout Puissant devant qui l’orgueil et la violence brisent à jamais leur apparence ? ….. Oui, il faut ces victoires constantes, exsudant le sang, de Dieu-À-Dieu contre notre orgueil …. Venir et revenir sans cesse est la perfection spirituelle du travail Divin qui nous est demandé ….

 

10/05/09  Hauteurs …

Ce n’est pas pour ses hauteurs, fussent-elles spirituelles, que le Christ Jésus a fondé l’Église catholique pour conduire les peuples mais pour ses misères même spirituelles. Et par Elle, Jésus-Christ est présent parmi nous jusqu’à la fin des temps, serait-ce d’une manière visible, comme invisible (dans les deux cas y vivre vraiment consiste à vouloir marcher en foi aveugle). Mais toutes les religions doivent rejoindre l’humilité et la douceur de Son Cœur …. À Gethsémani Dieu-homme a endossé l’ignominie sans nom de la révolte humaine originelle ….

 

11/05/09  Contemplant ….

C’est en contemplant sans cesse, de la manière que nous pouvons, les souffrances sans mesure et constantes du Christ, dans leur douleur ou dans leur gloire ou dans les deux ensemble que nous prenons des forces….. Et Gethsémani nous conforte dans notre combat sans fin …..

 

12/05/09  Toute Sa vie …

Toute Sa vie jusqu’à même la veille de Sa Passion, à Gethsémani, Jésus-Christ a eu à lutter, toujours victorieusement pour notre salut, contre Lui-Même, vraiment de DIEU À DIEU ….

 

13/05/09  Copie …

05/05/09 conclusion des mathématiques ….

En d'autres termes plus simples on dira que les mathématiques nécessaires auront à supprimer la "limitation" logique de l'unité-tendant-vers-l'"infini" qui est le concept actuel des mathématiques modernes pour la supplanter par un "acte-de-foi" en la réalité de l'au-delà de l'Univers. Avec cependant toujours au-dessus de soi cette épée de Damoclès que l'interprétation donnée de l'unité, peut être soit de "dépendance" à l'au-delà pour un épanouissement sans précédent de l'humanité et une collusion des sciences avec la religion, soit inversement d'"indépendance" à l'au-delà pour une terrible épreuve de décadence irréversible et apocalyptique.

N.B.- si maintenant personne ne comprend ou ne s'intéresse à ce qui est dit ici, l'auteur déjà très âgé aura fait cependant son travail.

Un professeur de théologie dira que la foi et la science sont dans deux domaines strictement différents. Et je ne peux que l'approuver hautement. Mais que la science ait à entrer dans le domaine de la foi et y donner preuve et contre-preuve, de cela je n'y puis rien. J'ai seulement à en témoigner.

De même un professeur de mathématique dira qu'il faut avoir fait longtemps de très hautes études pour se permettre de parler des sciences et que Jésus-Christ Lui-même appelle à l'humilité. Je ne peux aussi que l'approuver hautement. Mais de même je n'y puis rien. J'ai seulement à témoigner.

…. À TOI Seigneur, le Règne, la Puissance et la Gloire en Jésus-Christ Trinitaire le Messie …. Pour nous,… permettre la réception de l’Esprit-Saint Trinitaire aux fidèles jusqu’à la fin.  Parfaitement inexistants à cause de notre péché, pourtant l’acuité du regard Divin nous voit …..

 

14/05/09   Complément de copie ….

13/05/09

Maintenant un professeur de philosophie y trouvera peu d’intérêt puisqu’au « pour » peut succéder le « contre » et que seul suffirait le « salut des âmes ». Je ne peux encore que l’approuver hautement. Seulement ne traite-t-on pas de la Volonté de Dieu sur la terre comme au Ciel et n’aurais-je pas à en témoigner ?

 

….. Ne nous trompons pas dans notre démarche des sciences et de la foi. Avec le théologien nous avons à affirmer la FOI chrétienne avec ou contre preuves. Avec le mathématicien nous avons à reconnaître la nécessité du savant moral. Et avec le véritable philosophe nous avons avant tout à témoigner du travail pour le salut des âmes…..

 

15/05/09   Royauté terrestre …
Travailler à la royauté terrestre de l’humble et doux Christ comme au jour des Rameaux, n’est-ce pas aussi une tâche à faire ?.... Sans nous tromper sur l’enjeu qui est bien le Royaume des Cieux de l’Écuyer du petit de l’âne dans la fonction duquel dépendra le poids à porter ….. Mais les uns iront en droiture d’intention, d’autres pour sauvegarder leur propre intérêt …..

 

16/05/09  Inexistant ….

LUI, l’ÊTRE s’est fait librement inexistant pour nous donner l’ÊTRE ….

Nous, inexistant à cause de notre révolte …
LUI, inexistant en possédant l’ÊTRE …

Nous, misérables à cause de notre inexistence latente …
LUI, misérable en portant notre inexistence coupable …

Tous les deux ensemble souffrant, chacun au degré de son âme, à s’arracher de cette libre inexistence …

 

17/05/09  Comparaison ….

Puisque nous avons, lui et moi, la même prémonition en la fusion de la foi avec l’avenir des sciences, il serait intéressant de nous comparer Teilhard de Chardin et moi.

Lui, un savant chevronné qui a publié par écrit des données solides appuyées sur des observations concrètes ; moi, un visionnaire de peu d’instruction qui ne peut que publier sur internet avec le seul témoignage de ses intuitions. Mais par-dessus tout, lui, qui donne une vision spirituelle irénique, faisant son succès, de la marche scientifique du monde et moi, qui en donne une ambivalence à la fois positive mais possiblement négative, faisant fuir tout le monde.

Tous les deux cependant foncièrement Chrétiens : l’un, scientifique connu, ayant reçu le sacrement de l’ordre dans une prestigieuse congrégation, l’autre, artiste méconnu, n’ayant reçu que le sacrement ordinaire mais fidèle du mariage dans une famille quelconque. L’un s’appuyant sur sa foi dans les sciences en un sens spirituel unique, l’autre s’appuyant sur la foi en une expérience étrange, conduisant les sciences à la lisière du choix spirituel humain …. Ainsi donc, lui, le prêtre éminent ne pouvant concevoir l’avenir des sciences que dans la Gloire du Christ, moi, pauvre laïc priant la Vierge Marie, qui en a vu la double voie …. À vous de choisir ! Mais sous la couronne de Gloire dont on ornerait facilement l’effigie du Christ, spécialement enfant, et celle de Sa Mère, il faut contempler la couronne d’épines ….

 

18/05/09   Le monde ….

Jésus-Christ sait parfaitement ce que réclame le monde. Teilhard de Chardin s’en est fait l’écho en annonçant l’union des sciences avec la foi dans un sens christique irénique. Moi, depuis 9 ans sur internet je dénonce l’ambiguïté apocalyptique de cette union nécessaire des sciences humaines et de la foi sans en cacher les conditions. Mais Jésus Messie peut satisfaire l’humanité dans la fin des temps si on reconnaît l’humilité et la douceur de Son cœur, comme au temps des Rameaux. Prions donc pour que nous  voyions de même Sa Gloire humaine …..

 

19/05/09   Lié ….

On est indissolublement lié à l’Église par la croix libre d’appartenance exclusive à DIEU …. Dans un stationnement d’automobile douteux en vue de participer à la messe, on prie pour ceux qui font les lois, ceux qui ont à bien les appliquer et ceux qui fautifs ont à s’y soumettre ….

 

20/05/09   La croix …

La croix nous dit son amour ; la nôtre le confirme. Prions donc avec LUI dans la douleur comme dans la joie surnaturelle de notre inexistence … Jésus-Christ à Gethsémani nous a montré le prix d’exsudation de sang qu’il lui a coûté pour reconnaître l’inexistence jusqu’où, LUI l’ÊTRE, a bien voulu descendre. Quant à l’ânon des Rameaux, un parmi tant d’autres, c’est aux apôtres de le détacher de l’abreuvoir, après qu’il aura été choisi par le Seigneur …

 

21/05/09   Ainsi …
Ainsi ce que le monde désire et ce que désire secrètement ses disciples, c’est un Messie triomphant expliquant toutes choses jusqu’à celles matérielles. Mais si le Christ Jésus veut donner satisfaction à l’humanité avant Sa Passion finale, ce sera comme aux Rameaux, pour confirmer l’humilité et la douceur du cœur de Dieu, assis sur le petit d’un âne emprunté par l’Église. Et sur la terre les baudets ne manquent pas. Prions pour celui qui serait choisi …. Mais à travers les multiples réalités apparentes, heureuses ou malheureuses, de la terre, il faut ne voir que l’unique réalité véritable, béatifiante et Divine, de l’Éternité annoncée par Jésus …. Du reste bien souffrir c’est souffrir mal dans Sa paix surnaturelle dépassant toute joie ….

 

22/05/09   Oui ….

Oui, plus on souffre « bien » c'est-à-dire « mal »dans-la-paix-du-Christ qui dépasse toute joie, plus on sert la diffusion de l’Esprit Saint dans les âmes du monde entier, Gloire de la Trinité …. En joie d’Au-delà, embrasser la vie d’amertume  de Jésus-Christ, pour le salut de tous ….

 

23/05/09   Entrouvrir …

Déjà sur terre, il nous faut entrouvrir les Cieux. La nature se cabre et se pare de toutes sortes de couleurs usurpées. Mais l’Infini prépare ses dons et ses épreuves jusqu’au dernier temps …. Demandons donc à Jésus  la foi absolue en l’humble Toute Puissance du Père Trinitaire ….

 

24/05/09   Lorsque …

Lorsque je parle à un non-croyant de l’union de la foi et des sciences, s’il ne croit pas déjà tout savoir, il m’écoute. Mais si je parle alors des conditions de la foi qui y sont jointes, il fuit comme un lapin. Lorsque je parle à un croyant des conditions de la foi avec la science, s’il ne croit pas déjà tout savoir, il m’écoute. Mais si je parle de l’union des sciences qui y est jointe, il fuit aussi comme un lapin. Moi, j’y entrevois d’abord, malgré moi, la glorification humaine du Christ Jésus, Messie universel…. Prémonitions ou non, aurais-je seulement à y participer ? …. Autre chose encore : on me dit la fin des temps ne serait donc pas pour tout de suite ? En dehors du fait que cette gloire de nouveaux Rameaux est sujette à conditions, elle ne peut que nous faire entrer dans le processus de la fin de l’univers qui verra la Gloire Éternelle du Christ ….

 

25/05/09   À ce jour …

À ce jour, je suis comme un prophète inemployé. Mieux vaut cela que d’être faux prophète …. La tourterelle s’époumone à chanter « jé-sus-Christ, Jé-sus-Christ, Jé-sus» qui l’entend ? Oui, c’est vraiment dans l’Au-delà de l’au-delà qu’il nous faut chercher, CELUI que l’univers et le Ciel ne peuvent contenir, le Père à-qui-tout-est-dû, Dieu Trinitaire de Jésus-Christ …. Qui cependant S’est révélé humble et doux de centre en S’humiliant dans la temporalité ….

 

26/05/09 Affiner ….

Il nous faut affiner notre foi et la placer dans la profondeur des profondeurs des Cieux. En effet demain les sciences physiques, dont les mathématiques mêmes dès aujourd’hui avec Hawking et d’autres, auront prouvé très concrètement le « royaume des Cieux » et pourront tout aussi bien concrètement l’improuver pour le grand dam de l’humanité entière …

 

  27/05/09 Avec …

Avec la souffrance ET la Gloire de Jésus-Christ, sur terre la souffrance devant arriver en premier pour le fidèle qui veut être uni le plus étroitement possible à la Gloire Divine ….

 

28/05/09   Persévérance ….

Fusionner à la persévérance gracieuse et coûteuse de tout le long de la vie de Jésus-Christ et particulièrement à Son agonie de Gethsémani qui est le prélude de Sa Passion Rédemptrice …. Mais dans la profondeur des profondeurs des Cieux, c’est DIEU Trinitaire qu’il faut toujours contempler. Et quel n’a pas été le degré d’humilité et d’humiliation de la Vierge Juive Marie pour pouvoir incarner le Verbe Trinitaire !... Et pour nous l’Eucharistie !….. Dans la douleur ET la Gloire, le cœur à la fois douloureux ET en même temps brûlant …..

 

29/05/09   Broyé …

Broyé avec et par la puissance de la chair du Christ Jésus Trinitaire pour la Gloire de DIEU ….

 

30/05/09   L’horreur …

Le Psalmiste parle de l’horreur de ses péchés plus nombreux que les cheveux de sa tête. Ste Catherine de Gênes en rajoute en les disant plus nombreux que les poils d’un chat. Quant à moi, misérable, je les dirai plus durs et menaçants  que les poils piquants du porc-épic … Comment donc s’en humilier assez ? Sinon descendre dans une humiliation telle qu’elle aille au-dessous de toute humiliation connue, là où SEUL le Christ Rédempteur se révèle … Là où réside la blessure de Son cœur humble et doux, humble Centre de la Toute Puissance trinitaire ….

 

31/05/09   Non seulement …

Non seulement il faut nous anéantir avec le Christ Jésus au dernier degré de l’impossible à cause de nos péchés, mais en plus pour moi, il m’a été donné de voir que les sciences (notamment physiques et mathématiques) devaient déborder la simple raison en transcendant l’ »unité«  pour créer l’engin incroyable dont l’énergie duquel dépend la survie de l’humanité et devaient entrer dans le pure domaine de la foi religieuse. Avec cependant une double option possible à finalité réellement apocalyptique. UN seul remède le cœur Miséricordieux Divin ….

 

JUIN 2009

01/06/09   Prier …..

Ce sont les 4 stigmates de la croix (erraflures d’épines et cavités des clous) qui nous enserrent sans limite dans Son Cœur …. Y rassembler tous les si nombreux temps perdus de notre vie …. Et prier sans cesse pour celui qui serait le porte-drapeau de la Gloire humaine du Christ …. Je témoigne donc, pénétré de 46 ans de méditations, de ce qu’il m’a semblé toucher du doigt, et l’Esprit Trinitaire confirme le fondement humble et doux de toutes choses Divines ….

 

02/06/09   ET … Jamais sans …

Toujours « ET » …. Jamais la souffrance sans la Gloire, même non sentie, « ET » jamais la Gloire sans la souffrance, même non éprouvée… L’être humain est fait pour la jouissance infinie de l’Éternité. Pourquoi veut-il se contenter d’un petit bonheur passager, discuté et discutable, sinon par orgueil et violence pour vouloir le posséder par ses propres moyens et non par ceux de DIEU, Tout ÊTRE ! C’est pourquoi l’orgueil et la violence intérieure et extérieure sont à l’origine de tout mal à l’inverse de l’humilité et la douceur centrales Divines ….

 

03/06/09 En ….

Aimer En DIEU et non plus par soi …. Réparer tant de fautes blessant la Sensibilité Infinie …. Ecrit à un éditorialiste :

je vous remercie d'avoir terminé votre éditorial sur Darwin.... par le mot de Galilée, repris autrement plus loin par Pascal Picq...
Pour moi qui ne suis qu'un visionnaire (cf. site www.f-v-m.net ) mais qui ait vu il y a 46 ans d'une manière très précise que la science devait "s'adjuger" la foi religieuse d'une manière concrète nécessaire à la survie de l'espèce, le fait que la science s'adjugerait la réalité de "comment va le ciel" et "comment ""on croirait"" pouvoir y aller" ne terminera pas la fonction purement spirituelle et morale de la foi Trinitaire Chrétienne qui  doit être finalement une foi nue sans aucun autre appui que le don de notre liberté.....

 

  04/06/09 À travers ….

À travers les accidents de notre liberté matérielle, esclave de celle spirituelle, le Christ Jésus est bien le Maître absolu de l’histoire humaine dont le but est la Gloire de l’Esprit Saint Trinitaire comme du salut éternel des âmes et dont l’amour avec ses exigences va croissant au fur et à mesure de l’accroissement des âges. Avec LUI il nous faut déchirer l’ouverture du fondement des fondements des Cieux, en réparant sans cesse nos accrocs et ceux du monde ….

 

  05/06/09 Vallée ….

Embrasser cette vallée de larmes, saturée de deuil, comme préparatif à l’Éternité de jouissance sans limite. Nous humilier avec DIEU Trinitaire au-delà  de notre propre humiliation mais en confiance de Sa Miséricorde infinie capable de créer et recréer à partir d’absolument rien ….

 

  06/06/09 Nécessité ? ….

Pour que, à travers les sciences humaines soit donnée à l’humanité l’énergie propre et sans limite dont elle a besoin pour son développement, il serait peut-être nécessaire que ces dernières accèdent à l’ »unité absolue » qui réside au-delà de l’univers. Mais il y aurait deux manières de l’envisager : une bonne confortant la religion Trinitaire Chrétienne, l’autre mauvaise rejetant l’être humain en prise à son orgueil naturel… C’est pourquoi, voyant dans tous les cas la nécessité de la nudité de la foi, ce site f-v-m.net dans sa relation marche depuis 9 ans en tâtonnant sans chercher à plaire à qui que ce soit, sauf à Dieu Seul, Vérité sans mélange, ne se complaisant pas forcément dans les projets d’avenir qui Lui appartiennent …. Chargé de la mauvaise volonté humaine de tous les temps, passés, présents ou à venir, comme il a dû en coûter  mais toujours victorieusement, à Jésus-Christ d’être en prière continuelle ! …..

 

07/06/09 Salut ….

C’est l’anéantissement du Christ Jésus, DIEU incarné, auquel nous avons à communier, qui nous sauve… On l’appelle humilité et douceur du Centre Divin, au cœur même de l’homme.  Qui dira une telle lâcheté humaine et spirituelle de notre part prise en charge par Ses douleurs ….

 

08/06/09 Oui ….

OUI, nous avons le sang exsudé de toutes Ses agonies du long de Sa vie et de l’écrasement de Sa Passion. Dieu s’est livré sans réserve aux êtres humains pour les faire revivre avec Lui. Dieu Trinitaire est humblement Miséricorde sans fin vis-à-vis de Lui-Même et de Sa créature ….

 

09/06/09 Dues ….

Les douleurs qui nous sont dues pour nos péchés et que nous n’avons pas la force de porter, c’est Jésus-Christ, accompagné de Sa Mère et à un degré moindre de Ses Saints, qui les porte. Et nous n’avons rien d’autre pour le satisfaire que notre humble amour pour la descente de Sa propre Miséricorde jusqu’en nous. Quatre vingt milliardième partie de l’homo sapiens, moisissure fugitive d’une infime planète perdue dans l’univers, qu’il nous est pourtant difficile ne serait-ce que d’envisager de s’anéantir aux yeux de soi-même ( encore que ce soit en Christ Jésus, Dieu incarné, qui nous en a confirmé la nécessité dernière pour revivre Éternellement )! Lui-même, dans une lutte avec Lui-même, en a exsudé du sang en abondance ….

 

10/06/09   Concevoir ….

Concevoir avec le Christ Jésus qu’il faut nous anéantir à nos propres yeux sinon à ceux des autres, nous rend libres et légers dans ce monde et propres à la vie Éternelle qui nous attend …..

 

11/06/09   Pratique ….

Concevoir l’anéantissement à nos propres yeux comme éventuellement à ceux des autres, s’appelle « humilité et douceur » contrastant avec « orgueil et violence » du monde. Cependant l’humilité et la douceur de l’être humain sont insuffisantes en elles-mêmes. Il y faut la peine d’une tension constante vers l’humiliation du Centre Infini Divin qui en est la preuve par neuf. C’est pourquoi une pratique religieuse fidèle y est absolument nécessaire. TU as tiré les siècles passés, présents et à venir à la souffrance de TON anéantissement, à laquelle nous devons fusionner, dans ce que, chacun, nous avons à prendre, pour revivre Éternellement …..

 

12/06/09 Victoire ….

Victoire tu régneras …. La Victoire de Dieu Trinitaire sur Dieu Trinitaire à Gethsémani est notre victoire sur nous-mêmes pour nous permettre d’entrer dans la Gloire des Cieux … Comment la Maman du Ciel n’aurait-elle pas pu partager la Victoire des agonies de Son Fils ?

 

13/06/09   Messianisme de Jésus-Christ ….

Avec Gabrielle Bossis (« LUI et moi » ed. Beauchesne Paris), et le cœur contrit, nous ne sommes que péchés et ingratitudes constamment répétés. Pourtant DIEU Trinitaire dans Sa Miséricorde sans borne va au-delà de ce que nous sommes et au-delà de la conséquence de Ses souffrances. IL désire que nous soyons tendus vers l’humilité et la douceur sans fin de Son Cœur. Car c’est là la révélation par le Messianisme Unique de Jésus-Christ du fondement de Son Amour, comme de Sa compassion trouvée par le Bouddha, ou de Son Adoration révélée à Mahomet, ou de Son Obéissance proposée à Moïse, ou de Sa Tolérance donnée à Gandhi, ou de Sa Componction établie par Confucius ou Lao Tseu, et de toutes Ses vertus ….

 

14/06/09   Marche ….

Plus on souffre, bien que cela ne plaise pas au libre-néant de la nature, plus on allège notre marche, et, par effluence, celle des autres, vers l’Éternité bienheureuse. Le cœur de l’Enfant Jésus, dans la lutte toujours victorieuse, par État, contre Lui-même, savait ces Agonies multiples. Cachés dans l’Église nous devons en être le levain de la pâte quotidienne.  Mais participer à la messe matin et soir ne suffit pas et, malgré nos fautes continuelles, il faut avec LUI, et Sa Glorieuse réincarnation Eucharistique, être toujours en état de messe perpétuelle …

 

15/06/09 Volonté ….

Que la Volonté du Christ Jésus crucifié prenne la place de notre propre volonté ! Ainsi soit-il … Prends notre place Seigneur ! Nous ne sommes qu’horreur spirituelle du matin au soir ….. Ainsi la motion étrange des relations de la science et de la foi, donnée, ne m’appartient pas ….

 

16/06/09   Blocage ….

Quand notre foi en la Miséricorde sans limite de DIEU Trinitaire semble bloquée devant l’immensité continuelle de nos péchés repoussants et de nos ingratitudes ignobles, il faut se mettre en dessous de nous-mêmes et espérer jusqu’au réchauffement de cette foi par l’excès de cette même Miséricorde, dont nous ne pouvons même pas douter l’intervention imméritée ….

 

17/06/09   Abîme …

L’abîme d’anéantissement du Christ Jésus Trinitaire n’a d’égal que la plénitude de l’Être qui Le remplit. Il nous arrache à l’abîme de veulerie et de lâcheté qui est le nôtre, si nous voulons amener petit à petit notre volonté à le désirer en esprit et vérité… Tout paraît vouloir être consolation dans la nature. Rien que le fait de manger ou seulement de déféquer. Mais la beauté de la souffrance lorsqu’elle est même imperceptible, c’est qu’elle conquiert le Ciel ….

 

18/06/09   Notre …

Notre victoire à LUI et moi, c’est que par notre combat nous communiions en esprit et vérité à Son combat d’agonie victorieuse de Gethsémani en vue du sacrifice final auquel nous sommes tous appelés à la mort…. Pour embrasser la pauvreté absolue qui a été la sienne sur terre pour notre salut, il a fallu au Christ Jésus, à tous les âges, une lutte d’agonies sans merci contre LUI-même, n’ayant rien où reposer Sa tête, contrairement à nous à qui IL se donne toujours ….. C’est pourquoi IL insistera tant pour avoir la compagnie au moins de ses disciples choisis …..

 

19/06/09   Broyé ….

Malgré nos fautes continuelles, DIEU Trinitaire SE broie en nous dans l’Eucharistie humblement reçue ….

 

20/06/09 Broyage Trinitaire Divin ….

Le broyage Trinitaire du cœur Divin qui nous nourrit, ne peut se réaliser pleinement qu’avec le cœur sans tache et douloureux de Marie Vierge et Mère auquel l’Esprit Saint s’est livré ….

 

21/06/09   Autorité ….

Écrit à une autorité religieuse :

En effet les sciences en recherche de la production d’une énergie illimitée ou quasi illimitée et propre n’auraient d’autre choix que de se servir d’une proposition d’ »unité » parfaite c'est-à-dire infinie qui ne se présenterait qu’au-delà de la temporalité. Elles devraient donc pratiquement « entrer en religion »…. Et la position qu’elles peuvent prendre à cet effet d’une manière tout à fait concrète et technique est double. Soit faire dépendre l’univers de l’au-delà et conforter les religions. Soit vouloir faire dépendre l’au-delà de l’univers et comme il m’a été donné de le voir, d’en engager la destruction.

Pour moi ces données sont très précises et ne pourraient être mises en doute telles qu’il m’a été donné de le toucher intuitivement ou mystiquement.

C’est pourquoi j’ai mis près de 50 ans de recherches en m’appuyant notamment sur la prière et la méditation pour comprendre, face à cette ambivalence des sciences, la nécessaire théologie d’unité interreligieuse ( que j’appelle unitologie) fondée sur le Messianisme universel du Christ révélant non pas seulement l’humilité et la douceur de l’humanité de Son cœur comme on a tendance à le voir uniquement  mais révélant pour toutes les religions sans exception l’humilité et la douceur du centre Divin Trinitaire qui est bien UN en lui-même.

….Ai-je été assez clair pour me faire entendre ? ….

 

22/06/09   La joie …

Chercher dans toutes choses la délicate et subtile joie surnaturelle qui n’a rien à voir avec la dureté et la grossièreté de la joie naturelle …. C’est elle qui nous confirme dans la foi vive ….

 

  23/06/09 Vouloir ou non ….

Qu’on le veuille ou non, ici-bas, plus on souffre, même un tant soit peu, plus on sert …. Mais DIEU sait le prix que cela nous coûte et nous enveloppe de la tendresse de Son humilité  ….

 

24/06/09   Partie …

La souffrance humaine sur terre fait partie de Celle de l’humilité et de la douceur Divine ….

 

25/06/09   Revivification ….

DIEU Trinitaire SE broie en nous pour que nous soyons broyés en LUI, revivificateur éternel ….

 

  26/06/09 TOI Seul …..

TOI Seul : …Nous : … l’abîme ET la Plénitude …..

 

27/06/09   Humiliation ….

Depuis Sa conception jusqu’à Sa mort, Jésus-Christ n’a jamais connu que l’humiliation et même à Sa résurrection IL en a gardé les éléments… Mais vu du Ciel c’est l’intention qui compte et non pas l’action …. Chair humiliée ET glorieuse de DIEU que nous mangeons …..

 

28/06/09   Librement …

À Gethsémani DIEU-homme s’est vu affronter à porter librement toutes les ignominies des êtres humains, y compris les miennes, pour les apurer dans l’anéantissement douloureux de Sa Passion et de Sa mort. Dans Son agonie il Lui en a fallu exsuder le sang en abondance ….

 

29/06/09   Entrer …

Il faut entrer peu à peu dans la volonté de tout souffrir librement de Jésus-Christ pour le salut des âmes, Gloire de DIEU. Contrairement à ce que pensent les « bonnes âmes », c’est bien la souffrance, même la plus infime, (évidemment mal vécue mais dans la paix) qui sert ici-bas ….. Ce qui n’exclut aucunement qu’il puisse y avoir en même temps la joie surnaturelle ….

 

30/06/09   Moins …

Moins on en a envie, plus il est nécessaire de se décider à faire des sacrifices …. Ne pas nous lasser de chercher à fusionner à la Volonté de souffrir sans cesse pour nous de Jésus-Christ