Avril 2011

25/04/11 vivre ….

Vivre sur terre la croix vivante de Jésus-Christ incarnation de Celle Glorieuse des humbles Cieux ….

26/04/11

Nous gens du commun, ou enfants de rien, ne pouvons peut-être pas, avec douleur, être parfaits comme Jésus-Christ le demande à l’imitation du Père, mais nous devons au moins avoir l’esprit de perfection qui consiste à chercher sans cesse l’humilité Divine dans la pratique religieuse ….

27/04/11 au milieu …

Au milieu du néant des choses, fripé par notre liberté temporelle, Dieu Seul a besoin de nous ….

28/04/11 Eucharistie …

Dans l’Eucharistie réside l’humble face cachée de la ténèbre des Ténèbres  Trinitaire afin de nous arracher pour l’Éternité à l’orgueil, physique, moral, spirituel, et au mensonge de notre liberté ….

29/04/11 sur terre … et Éternelles ….

En s’incarnant sur terre le Père a insufflé au monde par Son Fils et Sa Mère la perfection d’humilité de l’Esprit Saint que nos parents Adam et Ève avaient refusée il y a 7000 ans ( ?)…. Les entrailles des entrailles Éternelles de Dieu, humbles et doucement miséricordieuses, révélées par le Christ Jésus, contiennent toutes les voies enseignées pour les atteindre aussi bien par l’amour chrétien que par toutes les autres voies religieuses jusqu’au concret des sciences profanes ….

30/04/11 sans force….

Jésus-Christ aussi était sans force dans Sa Mission surhumaine mais toujours remis à l’humble Toute Puissance du Père et de l’Esprit Saint pour que notre faiblesse s’abandonne à la Sienne ….. Car LUI porte sans cesse douloureusement le poids constant de notre orgueil et de notre violence ….. Mais nous ne comprenons absolument pas comment IL veut témoigner de LUI à travers nous ….

Mai 2011

01/05/11 offrir …

En Son humilité et douceur miséricordieuse Dieu descend jusqu’aux extrémités de l’abîme pour nous offrir à la liberté de la Béatitude Éternelle …. Aimons n’être qu’un inexistant, comblé de grâces dans notre abjection continuelle, puisque nous sommes aimés ainsi pour devenir l’Être …. Au dernier coup de lance de la Passion de Jésus-Christ l’Éternité entière s’incurvait sur la terre ….

02/05/11 trop à dire rend muet….

… Victoire – de Gethsémani – tu régneras, Ô Croix – Rédemptrice – tu nous sauveras ; Leitmotiv ….

03/05/11 activement ….

Comment témoigner activement de l’humiliation glorieuse du rassemblement universel des nouvelles (fêtes des) Rameaux  autour de Jésus-Christ dont il a été donné de parler ici, sinon en s’humiliant avec et en Lui. La Gloire sans mélange est pour plus tard après la dernière grande épreuve à venir …. Dieu s’humilie dans toutes les âmes et particulièrement dans celles recevant le plus de grâces …. Ainsi l’humiliation temporelle Divine est le fondement, vivant de Ciel et terre, révélé par le Messianisme de Jésus-Christ, qu’il faut atteindre par voies religieuses et même par intérêt concret ….

04/05/11 toujours mal …

On souffre toujours mal. Aussi notre refuge n’est-il que dans une profonde humiliation sainte …. Toute Puissance de l’humiliation Divine, dans la douleur de la nature et la joie surnaturelle …. Par Jésus, aimer la douleur de l’humiliation sainte, toutes les deux rédemptrices s’équivalant ….. Si l’humanité entière n’est qu’une moisissure d’une infime planète, Dieu cependant s’y humilie. Contemplons donc toutes les humiliations saintes, douloureuses en même temps que joyeuses, dont la plus grande est celle pour chacun que Dieu réalise en nous-même. À nous de nous y unir ….

05/05/11 en tout et partout …

Penser Jésus Trinitaire Seul en tout et partout. Le voir ainsi humilié par tous et incarné en chacun …. Tout le foisonnement impressionnant du monde même humain doit être oublié pour la grandiose humiliation Divine…. Douloureuse de tant d’offenses et joyeuse de tant de pardons …. Les relations humaines, dans toutes les voies, sont Dieu humilié en nous à Dieu humilié ailleurs ….

06/05/11 incessant ….

Croire et espérer sans limite, quand même notre cœur nous condamnerait, au pardon incessant de l’humble Miséricorde. Car Dieu est infiniment plus grand que notre propre cœur… Union en tout …. La honte de Jésus à Gethsémani (et dans toutes Ses agonies) recouvert de tous nos péchés, les miens d’abord et ceux des autres dont nous portons tous cet esprit de propriété inconsidéré. Ainsi donc Dieu, tout en tous, Se persécute pour nous extraire du néant et nous donner la Vie Éternelle …. Plonger avec Dieu dans Son humiliation temporelle extrême d’où IL se revivifie avec nous …. L’humiliation continuelle de Dieu, un et multiple, la plus extrême, est celle vécue dans chacune des personnalités humaines en particulier , bien qu’après Jésus et Marie il y ait une hiérarchie des âmes dont la teneur ne serait révélée que dans les instances du Ciel Éternel ….

07/05/11 vraiment …

Vraiment Seul Dieu Trinitaire, dans Sa grandiose humiliation d’ici-bas, sait nous agir pour le Ciel ….

08/05/11 aimant ….

Jésus-Christ est l’humble et puissant aimant qui attire notre limaille de fer révoltée au Ciel infini …. Ainsi on pourrait croire que les recherches du relief à l’intérieur de l’écran du 3D semblant faire fi de mes hypothèses du 21/05/2004, je pourrais penser que mes intuitions n’ont peut-être pas de valeur. Eh bien ! Au contraire je suis si sûr d’elles que j’imaginerais plutôt les techniques actuelles dépassant des possibilités réelles !... Pour le relief cela n’aurait qu’un intérêt relatif mais je n’en ai pas moins toujours la hantise d’un dépassement technique redoutable et apocalyptique d’un moteur à ion intégral dépendant  (alors même que je n’ai aucune preuve de sa réalité !?). C’est pourquoi plus que jamais il faut s’enfouir dans la réalité de la Puissante humiliation Divine ….

09/05/11 écrit …

Au mur du web qui se dresse contre nous, un de mes petits fils a écrit : L’humiliation de Dieu est émouvante et sa nature est Divine. Réjouissons-nous de pouvoir avec Lui nous humilier en vérité …. Mais n’en souffrons pas moins d’en être la cause par toutes nos offenses continuelles ingrates …. Humiliés avec Dieu, nous le voyons nous agir à travers tous les arcanes de l’histoire humaine …. Ainsi Dieu est humilié par notre attachement subi au néant du péché et nous par celui effectué ….

10/05/11 Dieu Seul ….

Dieu humilié, mais en Lui Dieu Seul …. TOI TU connais la souffrance et la joie qui en résulte et celles que TU mesures à chacun selon sa faiblesse et ses nécessités…. Ainsi l’univers n’est qu’une liberté créée au néant à laquelle nous sommes étroitement associés et dont nous devons nous déposséder pour Celle de l’ÊTRE, malgré la rébellion insensée de la faute originelle …. Il n’y a pas à s’étonner de l’humiliation Divine, elle est ici-bas la fonctionnalité toute universelle. En effet l’humiliation est une négation de renaissance en conflit virtuel (moral) avec elle-même …. Et il n’y en a qu’une révélée de Dieu, celle Divine de Jésus-Christ et par grâce celle de Marie ….

11/05/11 divisé …

Le monde tout entier, religions comprises, est divisé en deux. Il y en a ceux qui reconnaissent l’humiliation Divine en eux et ceux qui n’y reconnaissent qu’eux-mêmes. Mais la frontière n’a rien d’immuable. Car chacun peut se reconvertir à chaque instant dans un sens comme dans l’autre. C’est pourquoi il faut sans cesse veiller sur soi et prier constamment. Mais espérer l’unité réalisée du monde, ne serait-ce qu’un moment à souhaiter très long, quel programme ! Ma fille …. Malgré notre indignité flagrante l’humble Tout Jésus-Christ Trinitaire habite nos cœurs. La Vierge Marie, avec Elle, nous écarte de nous-mêmes pour Lui laisser enfin toute la place due ….

12/05/11 joie surnaturelle …

Dans les atroces souffrances de Sa Passion et de tout Sa vie Jésus-Christ jouissait de nous révéler l’entière Miséricorde Divine…. De même, nous, avec Marie, si nous sommes douloureux d’être cause ou solidaire de Ces souffrances, soyons en même temps joyeux de Sa joie surnaturelle …..

13/05/11 agir ….

Si nous ne pouvons éviter la « médiocrité », pour ne pas dire plus, de la prison de notre cœur, où Jésus Trinitaire réside malgré tout notamment par le pain Eucharistique, nous pouvons néanmoins y contempler les douleurs de Marie pour réaliser en nous, sans autre mérite de notre part, le desserrement de ses liens qui le retiennent d’agir comme le voudrait Son humilité Souveraine ….. Non seulement les enfants de rien sont appelés à reconnaître la présence humblement miséricordieuse du Christ dans leur propre abjection mais aussi à y réunir le monde entier. Pourtant si on voit que la pure lumière jubilatoire de l’Au-delà est en même temps joie et douleur, le monde, lui, ne sait qu’y prononcer un vice sensuel hideux qu’il nomme masochisme. Pardon ! …. Douloureux de la haine et du mensonge qui sont en moi, mais joyeux du pardon incessant que TU m’offres et dont j’espère le triomphe Éternel, je ne m’étonne plus de l’humble miséricorde ….

14/05/11 Selon …

Selon ce qui m’a été donné serais-je, pourtant qu’orgueil naturel, l’apôtre de TA douce humilité ? Ainsi il n’y aurait que d’humilité humaine la recherche jusqu’au bout du pardon Divin à recopier …. Avec Marie nous disons : D’humilité À TOI le Règne, À TOI la Puissance, À TOI la Gloire ….

15/05/11 fondement de toutes choses ….

Pour atteindre le fondement de toutes choses, si radicalement opposé à la nature humaine, il nous faut emprunter une voie, même d’intérêt, (de l’amour chrétien à l’animisme africain ou sciences) …. Ainsi toute survie humaine nécessite la reconnaissance avec Jésus-Christ de l’humilité Divine …. Et même si pour son compte l’Église ne peut la séparer de l’amour elle doit l’offrir au monde …. Mais l’Esprit Saint n’enseigne pas forcément l’humiliation Sainte selon nos désirs suspects …

16/05/11 primauté de l’humilité ….

La Bse Angèle de Foligno dit textuellement : « Comme la Charité, la Foi, l’Espérance et toutes les vertus, selon leur nature propre et leurs propriétés particulières, reposent sur l’humilité. Il serait trop long d’expliquer en détail toutes ces filiations ». En effet la primauté universelle de l’humilité, non seulement pour toutes les religions mais encore pour la vie profane (les sciences à venir notamment), nécessiterait une somme théologique aussi importante et aussi révolutionnaire que celle de Thomas d’Aquin en son temps. Espérons un tel théologien ! On voit cette primauté dans toute la vie, la mort et jusqu’à la résurrection de Jésus-Christ avec son corollaire qui est l’humiliation. Mais l’humilité se nourrit en priorité d’actes et heurte de plein front notre orgueil viscéral. C’est pourquoi Jésus-Christ a donné à ses disciples pour y conduire une plénitude de voie propre qui est l’amour, comme plusieurs fondateurs de religions ont donné d’autres voies ….. En effet Dieu seul est humble. L’humilité humaine n’est que contrition incessante d’orgueil … Et l’orgueil prend toutes les formes depuis la plus basse sensualité jusqu’à la plus haute spiritualité …. Ainsi si pour nous Chrétiens, Dieu est Amour, IL est aussi et avant tout humilité et douceur ….

17/05/11 autorité ….

Sans aucun doute Jésus-Christ a choisi pour Son Message une Église à unité humaine, c’est-à-dire une unité, du fait de l’instabilité de l’homme, dans laquelle les Évangiles sont pratiqués imparfaitement. D’où ces tiraillements et ces avatars interne permanents. C’est pourquoi entre autre nous, catholiques, avons besoin de l’autorité de la succession des Papes confirmée par le Christ Jésus pour ne pas nous fier uniquement à notre instabilité personnelle ou de groupes ….. Mais la primauté de l’humilité Divine dans toutes les activités humaines pèse sur moi comme une couronne d’épines à révéler au monde apathique pour sa propre survie temporelle et Éternelle ….

18/05/11 une Vie …

Il n’y a qu’une Vie, de la Gloire des Cieux humbles jusqu’à l’humiliation de la terre sainte. …. Ne nous trompons donc pas sur notre séjour temporel, malgré notre attachement féroce en lui …. Ainsi le pesant manteau des avatars de notre personnalité n’est que monnaie d’échange aux Cieux ….

19/05/11 Victoire ….

À TOI la Victoire décisive de Gethsémani, exsudant de sang, pour le Règne, la Puissance et la Gloire de l’humiliante croix Rédemptrice confirmée par TA résurrection de 40 jours sur terre ….. Mais c’est couronnée de mortifiantes épines qu’elle se présente à l’universalité du monde présent …. Ainsi il faut tout considérer comme l’action de la Sainte Providence qui fait agir aussi bien nous-mêmes que le reste en fonction de la libre disposition de notre personnalité individuelle ou de groupes : Pour se disposer aux termes nécessaires de l’entrée à l’humilité des Cieux Éternels directe, ou purgatoire ou si non de l’enfer. À la Providence Trinitaire règne, puissance et gloire …..

20/05/11 « humiliabilité » ou humilité Divine (à la fois humilité et humiliation) …

Il faut un nouveau mot pour désigner ce qui fait la nature morale de Dieu temporelle et Éternelle ….. Comme DSK, président international, humilié par la méprise d’une simple femme de ménage américaine, Dieu se trouve humilié par les humains, notamment français, qui Lui sont pourtant moindres qu’une simple employée de maison. Jusqu’à quand refusera-t-on de s’en humilier ????

21/05/11 encontre ….

C’est bien sûr à l’encontre intérieur de soi-même qu’il faut aller à la rencontre universelle Divine.  Que la Vierge Marie nous arrache à l’attention du monde comme non à celle du salut des âmes !

22/05/11 crédulité ….

Un membre de ma famille donnant la tête dans la crédulité de notre époque pour les effets virtuels de la pseudo technique, je me rends compte combien le croquis que je maintiens publié ci-dessous peut me faire tort ou bien même être dangereux pour moi, bien que pour l’instant il ne corresponde à aucune fiche technique connue et que ce que j’ai affirmé comme viable dans le relief photo ne semble correspondre à rien face au 3D. Toutefois ces intuitions sont bien à l’origine de toutes les recherches et conclusions spirituelles qui ont suivi en faveur de Jésus-Christ. Et je ne peux être qu’un témoin entier même à mes dépends. Tout le reste importe peu. ….

23/05/11 du reste …

Du reste, nous mystiques sommes profondément méprisés par le monde et les religieux mondains pour notre estime de la souffrance même minime et pour notre sacrifice de cette vallée de larmes …. À plus forte raison si, comme dans mon cas, nous sommes des minus intellectuels et spirituels …. C’est vrai aussi que l’acuité d’intuitions diverses peut faire croire dangereusement le contraire alors même qu’il n’y a qu’une nécessité, la foi nue aveugle en l’enseignement de l’Église fidèle …. Ceci n’empêche pas de considérer la douce humilité Divine comme prioritaire à toute vertu ….

24/05/11 sensés ….
Tous les êtres humains vivent de l’humble pardon continuel de Dieu. Pour ceux qui sont sensés le reconnaître, ils sont remerciés par des grâces toujours plus grandes de joies ou de douleurs selon leurs dispositions profondes….. Ne pas chercher de consolations là où il n’y en a pas, c’est-à-dire dans l’épreuve même de la douleur mais plutôt avec Jésus-Christ dans son humiliation sainte nécessaire à la fois à la compensation et à la rédemption éternelle de l’orgueil humain général …. Ainsi les croyants ont deux mouvements intérieurs, ressentis ou non. D’abord douloureux de recevoir si absolument mal Dieu en eux. Ensuite joyeux de Son humble présence bien Aimée ….

25/05/11 devant Dieu ….

Qui est quelqu’un devant Dieu ? Pas même Dieu Lui-même, le révèle la Passion de Jésus-Christ ….. Ainsi il nous faut toujours choisir, en espérant éperdument l’humble miséricorde Divine …. À quoi servirait de contribuer à la survie du monde entier si c’était pour perdre son âme éternelle …. Et cette primauté de l’humilité Divine, il faut sans cesse en demander la reconnaissance …..

26/05/11 la nôtre …

Si, comme pour toutes les autres voies religieuses, y compris la démarche des sciences profanes, ne pas faire reposer de fait l’amour Chrétien sur l’humilité Divine Trinitaire est une aberration, celui-ci n’en demeure pas moins la voie royale de Jésus-Christ et la nôtre. Douleur et joie réunies.  

27/05/11

Lorsque l’on lit et relit les déclaration au frère Arnaud de la Bse Angèle de Foligno on voit avec des approches à peine analogues et encore infiniment plus lointaines notre véritable insignifiance.  N’étant tous sans exception que des abîmes d’orgueil, il fallait pour révéler l’étroitesse du goulot commun à toutes les religions comme à la survie matérielle du monde, un Messie universel ayant autorité pour pardonner sans cesse notre marche syncopée sans fin vers Son humilité liée à tout …. Notre souffrance temporelle, si minime soit-elle, façonne les Cieux Éternels, pour nous et pour les autres. Pour autant faut-il entraîner celle d’autrui ? Il peut y avoir sous prétexte de ne pas le faire une esquive de nous-mêmes. D’un autre côté ne pas reconnaître notre faiblesse devant la douleur peut être aussi fautif. Mystère de la liberté devant lequel il faut trembler ….

 

28/05/11 l’eau de l’humilité Divine …

Grégoire Le Grand, Pape et docteur de l’Église, dit bien : » Tout commandement découle du seul amour, tous les préceptes n’en sont qu’un et ils reposent sur le seul fondement de la charité. Les branches d’un arbre sortent de la même racine : ainsi toutes les vertus naissent de la seule charité.» En effet l’arbre de l’Église, plénitude de la révélation pour nous chrétiens, repose sur les racines de la charité. Mais comme les racines d’un arbre, quelqu’il soit, ont besoin d’un élément extérieur à eux-mêmes et ne peuvent vivre sans eau, la charité ainsi que toutes les autres vertus qui en dépendent ou non ne peuvent vivre sans le Centre même de l’humilité Divine Trinitaire révélé par le Messianisme universel de Jésus-Christ (« apprenez de Moi [Dieu Trinitaire] que je suis doux et humble de Cœur »). Ainsi toute foi, toute croyance et même toute action, vivant de certitudes, doivent impérativement trouver leur aliment dans ces entrailles mêmes de la Divinité ….

29/05/11 extrait …

Infime extrait de l’humilité et douceur du centre Divin Trinitaire révélé par le Messianisme universel de Jésus-Christ, le mot même qui en découle s’attache à toute voie religieuse, y compris celle de l’amour enseigné par Jésus Lui-même, et jusqu’à la vie profane. Ainsi pour signifier la vérité pourra-t-on évoquer : l’humble charité chrétienne, l’humble compassion bouddhiste, l’humble adoration musulmane, l’humble obéissance juive, l’humble tolérance hindoue de Gandhi, l’humble componction de Lao Tseu et Confucius, l’humble animisme africain, etc.…. et jusqu’à l’humble recherche des sciences laïques, sans jamais vouloir rien séparer en expérience …. Ainsi le Christ dans son universalité révèle que Dieu, malgré les souffrances infinies qui Lui en ont coûtées, aime s’abaisser en nous pour saisir notre amour, notre compassion, notre adoration, notre obéissance, notre tolérance, notre componction, notre animation, etc.… jusqu’à l’intéressement, selon les choix qui nous sont donnés consciemment ou bien culturellement ….

30/05/11 peu gratifiante …

La recherche de l’humilité Divine pourtant source de tout est peu gratifiante par elle-même, à cause de notre orgueil génital. C’est pourquoi nous avons besoin d’une raison éminente pour nous y engager même contraint et forcé comme c’était mon cas. Pour le Chrétien la raison est l’amour. ….

31/05/11 Cœur de Jésus …

C’est le Cœur de Jésus, doux et humble, qui nous donne la possibilité de tout souffrir … Si le péché a aussi été voulu par Dieu, ce n’est pas le cas de la volonté de satisfaction du péché laissée à notre entier libre arbitre, bien qu’il soit profondément marqué en nous par la faute originelle ….

 

Juin 2011

01/06/11 transmettre ….

Si, à moi le dernier des enfants de l’Église et le plus incapable de tous, il a été donné de voir les conditions du rassemblement du monde autour de Jésus-Christ, encore faut-il les transmettre …. En effet il ne suffit pas d’évoquer ces conditions liées au salut à la fois matériel et spirituel. ….

02/06/11 Esprit de contrition et de Vérité …

En révélant la nature humble et douce du Centre Divin Trinitaire en son cœur incarné, Jésus-Christ implique un esprit de contrition incessante en l’homme. En effet même les plus grands saints sont obligés de reconnaître en eux jusqu’à leur mort effective la semence subtile de l’orgueil et violence originelle. C’est pourquoi il est dit que ce temps est une vallée de larmes. Car quand même y serions-nous heureux, doivent résider au fin fond de nous-mêmes les pleurs de notre état permanent de pécheur. Ainsi il nous faut sans cesse travailler intérieurement à développer en nous (ou à acquérir si par malheur nous ne le possédions pas) cet Esprit de Vérité à condition que nous le maintenions  vivant, c’est-à-dire non stratifié dans une habitude stérile …..

03/06/11 qualification …

La qualification de la race humaine, qu’il s’agisse des justes ou non, par le Christ Jésus est claire : « Race adultère et pervertie (mat.12 :39/16 :4, marc.8 :38) ». Ainsi nous sommes tous, sans exception, dans le péché jusqu’au cou et jusqu’à notre mort. Faut-il pour autant renoncer à le combattre ? Pour esquisser d’éprouver notre bonne disposition, évidemment non, mais toujours dans l’esprit de contrition nécessaire, ressenti ou non, en nous humiliant profondément. Nous fondant alors sur l’humble et gratuite miséricorde Divine, il faut la répercuter autour de nous …. Ainsi de désastres spirituels en désastres spirituels dont il faut demander continuellement, autant qu’on le veut, un sincère pardon, nous arriverons par pénitence à la victoire de la Vie Éternelle ….

04/06/11 solitude …

Dieu Seul en chacun de nous. C’est cette solitude qu’il faut préserver joyeusement à tout prix dans les consolations comme dans l’épreuve. Elle garantie notre contribution  au salut du monde …. Ainsi le mépris, l’opprobre, l’humiliation, Dieu le porte pour nous. Unissons-nous étroitement …. On voit alors que, si la voie pour y arriver, enseignée par Jésus Christ est pour ses disciples l’amour, la perfection qu’il demande consiste de fait en cette marche constante à travers notre état de pécheur vers l’abaissement Divin, condition universelle, que nous partagerons intégralement ….

05/06/11 ÀTOI …

À TOI, le Règne, la Puissance et la Gloire, Dieu Trinitaire, au centre de l’humble Centre révélé par Jésus-Christ fusionnant avec toutes les voies droites qui TE cherchent de manière ou d’autre ….

06/06/11 structure ….

Confions-nous, dans la voie de plénitude de l’Amour ou dans telle autre qui est la nôtre, à la structure Providentielle d’ »humiliabilité » (cf. journal 20/05/11) que l’on peut désigner ainsi …. (À quoi donc pourrait servir une âme « flasque » ? Quelquefois on sert des mets de ce genre) …..

07/06/11 réalité de l’enfer …

Nous confirmons la réalité de l’enfer auquel tous les hommes sont prédisposés sans la grâce universelle du Christ Jésus Trinitaire. Nous avons donc à travailler avec LUI au salut des âmes …. En effet d’un côté on voit cette puissance générale diabolique de la volonté humaine de posséder l’amour-propre (ou ego, égoïsme, çà, … en un mot orgueil et violence congénitale) et d’un autre côté revendiquant l’état Divin l’innocence unique de Jésus-Christ s’humilier pour nous ….

08/06/11 Ainsi …

Ainsi Dieu pour saisir notre amour, compassion, adoration, obéissance, ou ce qui nous est donné d’autre, nous révèle par l’universalité de Jésus-Christ qu’IL aime s’abaisser en nous outre mesure …. Mais c’est l’Amour parce qu’il est la plénitude de l’ÊTRE qui a pu nous en révéler le fondement d’humble miséricorde Divine. Aussi lorsque l’Amour est donné, il est plus demandé ….

09/06/11 une seule voie :

Une seule voie Celle de l’Église : L’attente haletante de la Parousie du Seigneur Jésus par l’humiliation de la croix victorieuse de l’orgueil humain, et seul salut  de toute l’humanité …. Que, dans la bourbe de péchés de notre vie, la Vierge Marie nous apprenne à lutter en Son Fils  !….

10/06/11 Quaternité Divine ….

Il est évident que la Vierge Marie, d’Immaculée Conception, Elle-même et tous les êtres humains qui sont rachetés, font partie intégrante d’un Dieu non seulement Trinitaire mais aussi Quaternaire. Toutefois l’Église a déjà bien du mal à préciser théologiquement, autrement que par le silence Eucharistique,  la douce humilité Divine dont pourtant toutes les religions et au-delà auraient un besoin urgent. Alors que serait-ce de vouloir préciser plus clairement Sa Quaternité ? Ce qui compte est que le dernier soupir de notre mort soit délivré de tout amour-propre. Il faut pour cela travailler avec le Christ toute notre vie sachant que, par la communion des esprits, en allégeant notre poids d’égoïsme, nous allégeons celui des autres et leurs permettons ainsi le salut ….

11/06/11 problématique …

Si une théologie rationnelle de la quaternité Divine reste problématique, la contemplation mystique de la Vierge Marie et des saints quaternaires  est un apaisement certain de l’esprit ….. Embrasser avec Marie la peine de la croix rédemptrice dans son humiliation humaine et Divine  ….

12/06/11 Marie quaternaire ….

À Marie quaternaire, le règne, la puissance et la gloire pour nous conduire à Son Fils Trinitaire ….

13/06/11 obtenir ….

Sans autre légitimité, par l’union à l’humiliante croix obtenir l’Esprit saint au plus grand nombre …..

14/06/11 le péché n’est pas « pécher » …

Pour notre orgueil viscéral, la vie rédemptrice victorieuse de Jésus, Marie, Joseph a été un échec …. En réalité ce qu’on appelle le péché n’est pas effectivement pécher. En effet tout, positivement ou négativement, a été créé par Dieu qui est infiniment bon, le péché comme la vertu. Mais le propre de l’action de pécher qui offense gravement la nature de Dieu, est de « vouloir posséder » les suites du péché qui lui est fait pour être rejeté. Cette offense redoutable nous prédisposant à l’enfer éternel a été laissée à la liberté humaine comme celle des anges, liberté qui reste le mystère des mystères. C’est ainsi que les êtres humains, peut-être seulement d’il y a 7000 ans, étaient eux aussi affublés d’orgueil (amour-propre, ego, égoïsme,….etc.). Mais ils n’en avaient pas la volonté de possession, comme nous conditionnés depuis la faute originelle par un couple humain choisi, pour sa haute liberté spirituelle perdue dans un paradis mystique conditionnel …. Mais je ne suis qu’une âme insignifiante à la fois à la limite de la mystique pure et à la limite de la théologie rationnelle, sans grande capacité dans les deux états. À quoi donc alors puis-je servir sinon comme un misérable lien entre les deux ? De moi-même je ne peux rien. En effet la foi au Christ Jésus universel n’a fait que me suggérer l’embryon des multiples faces de l’humiliation Divine temporelle comme nécessité à tous et à tout depuis la charité chrétienne (ce qui pour nous chrétiens serait évident) jusqu’à la technique profane en passant par toute religion ….

15/06/11 catalyseur …

Ne serions-nous qu’un médiocre catalyseur spirituel, il faut, quelle que soit notre croyance, graver profondément sans cesse en nous les stigmates du gibet de l’humble Christ Jésus Trinitaire …. Ce qu’il m’est donc donné d’annoncer consiste en l’universalité imprescriptible  de l’homme Jésus-Christ qui en revendiquant pour Lui et par sa mort le statut de Dieu Trinitaire affirme nécessaire pour la survie humaine de reconnaître la nature de l’abaissement temporel Divin dans tous les domaines, concrets ou spirituels, religieux ou non, et bien sûr de tout y conformer ainsi ….

16/06/11 de toute façon ….
De toute façon, il n’y a pas de choix…. Nous devons, pour la survie temporelle et éternelle de l’espèce humaine, nous faire à notre échelon témoins irréfutables de l’humilité Divine Trinitaire …. C’est la route de l’ante-apocalypse qui, elle, n’a peut-être pas beaucoup de preneurs actuels ….

17/06/11 en religion ….

Il paraît que beaucoup de monde attendrait l’apocalypse pour fin 2012 et que les scientifiques disent qu’il n’y a rien à prévoir pour cette date, ce qui n’est pas tout à fait exact. En effet les savants du monde entier savent parfaitement qu’autour de cet instant  on espère les enseignements de la sonde interstellaire envoyée aux confins théoriques de l’univers et que d’autre part on est aussi dans l’attente  de conclusions sur l’origine de la matière touchée du doigt par les collisions de particules des cyclotrons….  Ainsi les sciences humaines seraient appelées à « entrer très concrètement en religion », mais pour le meilleur ou pour le pire comme il m’a été donné de le voir, selon des intuitions apparemment précises, il y a 50 ans. Il s’agirait donc (et pourquoi pas à une date déterminée) pour le moins d’une véritable révolution copernicienne. ….

18/06/11 se dissocier …

Avec la grâce de Dieu et l’aide de la Vierge Marie, se dissocier du monde des esprits pour l’humble foi nue de l’humiliation temporelle Divine Trinitaire en Jésus-Christ et en Son Église ….

19/06/11 infime partie  et abaissement ….

Les univers, puisque certains scientifiques pensent qu’il y aurait en réalité une succession d’univers, sont une infime partie  et de fait un abaissement de la Puissance Divine Éternelle ….

20/06/11 confier ….

Confier sans cesse nos péchés et ingratitudes au pardon Divin, mais en porter leurs humiliations. Cependant si en effet on dit que vers 2012 ( ?) les sciences profanes peuvent se trouver mises sur le même pied que les religions, on pense à cette parole du Christ se demandant, si en revenant dans Sa Gloire, IL retrouverait la foi sur terre… Toutefois avant la Passion, dans les Évangiles, il y a eu le rassemblement, fidèles ou sceptiques, des Rameaux autour de l’homme Jésus. De même, d’après le témoignage reçu ici, les sciences peuvent peut-être s’accorder bienheureusement aux religions avec le Messianisme de Jésus-Christ avant de vouloir s’en séparer apocalyptiquement ….

21/06/11 réalité ….

Toujours regarder intérieurement la réalité vivante du gibet de Jésus-Christ. Même surtout pour les chrétiens à travers leurs si abondantes croix décorées au point d’en oublier le drame véritable. Mais c’est avec Marie, Sa Mère, pressant contre elle le linge ayant servi à essuyer du sang de la flagellation, qu’il faut adorer Jésus couronné d’épines, revêtu d’une loque sanglante sensée royale et dans sa main un manche à balai comme sceptre, pour être échangé avec un criminel notoire ….

22/06/11 redevable …

Nous qui ne sommes redevables que de TA Passion, nous sommes cependant avides de TA Joie de pardonner. Car Ton pardon infini est incessant, débordant de très loin nos chutes perpétuelles …. Qui est donc quelque chose devant Dieu ? Nous n’y sommes tous que néant. Reconnaissons-le et confions-nous sans aucune restriction, selon nos conditions, à Sa Bonté imprescriptible …..

23/06/11 actes ….

Jésus-Christ est le Seigneur de beaucoup d’actes et de peu de paroles. Qu’il nous en soit ainsi ! …. Souhaiter la réunification du monde autour de Jésus-Christ pour Ses conditions universelles.  Imperturbablement, sans bruit, l’Église dont le monde se moque les proclame en acte. Mais quoi dire devant le point où Dieu aime s’abaisser pour saisir simplement l’esquisse de notre amour ….

24/06/11 Ainsi donc ….

Ainsi donc (cf. journal 17/06/11) fin 2012 (le 21 Décembre ?) selon ce qu’apprendraient les scientifiques du monde entier, le visage spirituel de l’humanité serait complètement bouleversé par les nouvelles donnes des sciences profanes. Ce serait alors à la révélation chrétienne amplement informée sur ce sujet et dont il m’a été donné d’écrire ici depuis plus de 10 ans les fondements universels, d’en préciser les contours qui c’est vrai touchent moralement et concrètement aux conditions plus précises que jamais auparavant de la fin des temps évoquée …. Si fin 2012 n’est pas la fin du monde, cela risque bien d’être la fin d’un monde et le commencement concret de sa fin définitive. En effet les temps qui s’ouvriront alors risquent d’être le début des contre-signes des écritures saintes comme les Évangiles l’annoncent …. (mat.24/24, marc 13/22)

25/06/11 les biens …

Les biens du monde, physiques, moraux ou spirituels, ne font que flatter l’amour-propre orgueilleux. Bien que graduée la lutte de survie éternelle y est incessante, sévère et sans merci …

Avec Jésus-Christ porter et donner au monde des enfants l’épine d’humiliation qui est nécessaire ….

26/06/10 chercher ….

Chercher sans fin c’est « trouver ». Nous les culs-terreux en tout genre fusionnons à l’Église …. Joseph en soumission à l’Esprit a reçu une épouse vierge enceinte d’un fils d’apparence« autiste » ….

27/06/11 en même temps …

Avec Jésus-Christ lutter et aimer en nous humiliant pour prendre nos douleurs extérieures imposées comme celles intérieures des souffrances Divines dues à nos péchés et ingratitudes en même temps que la joie de la joie Divine à nous pardonner, sans cesse, si vrai nous le voulons …..

28/06/11 assez compte ….

Se rend-t-on assez compte de la joie « intense » que le Christ Jésus, toujours crû vivant, aurait à rassembler autour de Lui, pour son salut et la gloire de Dieu Trinitaire, l’humanité entière, croyants et sceptiques, comme au jour de son entrée triomphale à Jérusalem, monté sur un ânon et acclamé par les rameaux de la foule unanime ? Il se servirait, sans aucun doute pour moi, des nouvelles donnes espérées de l’avenir des sciences, étant  évidemment bien établies moralement.

29/06/11 copain…

St. Joseph, notre copain, âme faible s’il en fût mais soutenue par l’Esprit, a eu, comme nous, la responsabilité de l’enfant-Dieu incarné avec la douleur ineffable d’ici-bas pour nos péchés mais avec la joie infinie surnaturelle pour notre rédemption. S’humilier donc en douleur mais joie…. Cependant qui dira l’état lamentable de ces âmes jusqu’aux

quelles Dieu condescend à se servir ? Ainsi, si la révélation de l’humiliation temporelle de Dieu en Son Messie a imprégné un peu, au long des âges de foi, l’orgueil viscéral  humain de l’occident, une union toujours plus grande y est souhaitable. En effet plongé dans la propriété de cet orgueil irrémissible, l’humanité a du mal à émerger. C’est à ce point qu’elle essaie d’en détourner même la plénitude des voies justes ….

30/06/11 RE ….

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans autres consolations que la paix surnaturelle du Christ Jésus, ressentie ou non, pour l’union indéfectible des âmes autour de Lui jusqu’à la fin ….. Peu importe du reste les modalités, pas même la danse des sciences dans le cycle des religions ….. bien qu’elle devrait amener des bouleversements de la vie tangible matérielle et spirituelle.  Mais nous ne sommes qu’une abomination qui s’enfle sans cesse, désirant un pardon incessant ….