Juillet 2011

01/07/11 incessant ….

TU descends, combien douloureusement, jusqu’aux entrailles du péché continuel mais combien la plénitude de TON pardon incessant est jubilatoire. Elle est l’objet de notre prière pour tous ….

02/07/11 Vérité …

La Vérité heurte de front le péché de l’humanité et donc le nôtre. La conjoindre à notre voie  ….

03/07/11 le désir de ….

Le Christ a pris sur LUI le désir de nos volontés que malgré Ses agonies, Il n’a jamais suivies …. Ainsi on rame avec LUI pour construire sans cesse l’Éternité du monde comme la nôtre ….

04/07/11 pourquoi était-ce si difficile ? …..

Pourquoi était-ce si difficile d’affirmer la reconnaissance de l’humilité et douceur du Centre de Dieu comme le fondement de l’universalité du Messianisme de Jésus-Christ ?

D’abord pour nous chrétiens, de plus catholiques, notre foi enseigne que la plénitude des relations de Dieu à l’homme et de l’homme à Dieu réside en la Charité, en même temps que cette dernière contient toutes les autres vertus, entre autre ne s’enflant pas d’orgueil (antonyme d’humilité). Dans ce cas n’est-ce pas la Charité qui doit être seule universelle ?

Mais le problème aigu qui m’a été posé malgré moi, il y a donc 50 ans, consistait à résoudre l’unité Messianique du Christ en premier lieu avec les sciences profanes, si éloignées de cette finalité, et par là même avec les données des religions vivant d’autres croyances (que la Charité).

On pouvait noter alors que dans la foi  Chrétienne la Charité était souvent simplifiée dans ses termes par le mot « amour » qui désigne une tendance humaine générale certes mais dont l’objet dernier n’est pas forcément Dieu ou le prochain comme on l’entendrait. D’autre part en le stratifiant on voit ce mot devenir idéologie comme  « l’amour point final ». Or la Charité infinie par essence n’a pas de point final sinon la vie éternelle qui n’est qu’un commencement sans fin.

On pouvait donc conclure que dans la démarche universelle chrétienne, non dans son enseignement immuable mais dans son application pratique, il y avait une certaine orientation à préciser. D’un autre côté en s’observant attentivement soi-même à la lueur des Évangiles, on pouvait voir surgir en soi continuellement les prémices d’un orgueil et d’une violence irréductibles, même subtiles, qu’on retrouvait sans aucun doute dans l’expérience de l’humanité entière. Finalement en prenant au sérieux la prétention du Christ Jésus d’être Dieu Trinitaire Lui-Même, doux et humble en Son Centre, on voyait combien on en était dépendant universellement.

On pouvait donc se rendre compte alors de cet impératif vivant dans les écritures Saintes, d’autant plus, bien qu’il soit radicalement opposé à la nature de l’homme pour la redresser, qu’il coïnciderait exactement aux nécessités morales humaines du préalable des techniques scientifiques à venir comme du préalable spirituel d’aboutissement de toute religion véritable ….

05/07/11 manteau ….

Comment l’enfant Jésus n’aurait-il pas revêtu Son père Joseph  de l’humiliant manteau que Lui-Même devait endosser au prétoire lors de Sa Passion comme toute l’humanité y est aussi appelée …. Laisser au génial amour de Jésus, pour le salut des âmes, les modalités  de l’histoire humaine …. Notre époque sensuelle voudrait voir en Joseph et Marie un couple de jeunes tourtereaux. Moi, je vois en St. Joseph un homme charitable déjà âgé à qui a été confié comme épouse une jeune fille bizarre, au point peut-être de pleurer des larmes de sang, dont personne ne savait quoi faire ….

06/07/11 « fusionnables » …

Avec Joseph, Jésus et Marie, infiniment petits, sont plus qu’imitables. Ils sont « fusionnables » ….

07/07/11 fuite ….

Il faut, constante bien que malgré tout syncopée à cause de notre péché congénital,  la fuite de nous-mêmes dans les profondeurs d’humiliation de Dieu pour en être relevé dans Sa Gloire. La foi en la Charité rend plus responsable, mais tous doivent reconnaître l’humilité Divine Trinitaire ….

08/07/11 vieil ordinateur ….

Il va falloir que je change mon vieil ordinateur de bureau. J’aimerais que ce soit pour la nouvelle génération tactile mais qui n’est pas encore parfaitement au point. Il y faudrait l’invention d’un crayon ou mieux d’un doigtier infrarouge ou holographe aussi complet mais plus rapide et plus sûr que la souris. Dans ce monde préhistorique de la technologie (et de la théologie) je piaffe d’impatience. Peut-être les informations qu’attendraient les scientifiques pour fin 2012 ( ?) sur l’origine de l’univers et de la matière changeront-elles les choses ? De toute façon ce n’est pas la vision même grandiose du futur que l’on puisse avoir qui importe mais celle de sa vie morale …..

09/07/11 offrir ….

Offrir, avec contrition, la barre de notre orgueil (sensuelle, cupide, vaniteuse), qui est la seule chose nous appartenant en vérité,  pour que Dieu repose Sa douce humilité Miséricordieuse ….

10/07/11 pécheur …

St. Joseph n’était qu’un pécheur comme nous mais avec la foi en l’humilité Divine ….. En effet l’humilité Trinitaire appartient à l’Amour Divin mais doit en être détachée pour le monde aveugle …. Car si l’amour humain est festif pour les sens naturels, l’amour Divin pur y est déréliction. Ainsi bien que catholique jusqu’au bout des ongles, il est nécessaire de présenter une nouvelle option religieuse. Mais la foi transporte des montagnes, à plus forte raison un grain de blé égaré …. Ne serait-il pas indispensable sans même savoir l’anglais de pousser les portes de l’UNESCO  ? ….

11/07/11 en même temps ….

Contemplons avec douleur la douleur naturelle sans fond de Dieu causée par nos péchés incessants en même temps qu’avec joie Sa joie de pardonner sans cesse notre contrition …..

12/07/11 douce-amère …

Dieu, par Jésus-Christ, descend jusqu’aux entrailles du péché et de la mort pour nous en relever éternellement. L’Europe, elle, en est en attente d’une raison universelle. Celle-ci est douce-amère ….

13/07/11 citoyenneté ….

Par Jésus-Christ, avalisée par Sa Mère Juive, nous possédons la citoyenneté Éternelle du Ciel …. En effet à LUI le Règne, la Puissance et la Gloire des Cieux qu’IL partage avec nous dès ici-bas ….

14/07/11 conquis …..

Dieu a conquis par Son Fils Jésus le droit de « nous être » de sorte que ce ne soit plus nous qui vivions mais LUI qui est l’ÊTRE et cela dans toutes les modalités de notre basse animalité. Elle sert en effet à exprimer la liberté du néant que nous avons à offrir en vérité à l’humilité Divine …. Pourtant en nous le moindre frémissement d’amour-propre Lui est odieux s’il n’y est regretté ….

15/07/11 Bse Angèle de Foligno :

En vérité, en vérité, le Sauveur du monde a posé la douceur et l’humilité à la base des vertus. Abstinence, jeûne, austérité, pauvreté intérieure ou extérieure, bonnes oeuvres, miracles, tout n’est rien sans l’humilité du coeur. Mais toutes ces choses reprendront vie et recevront bénédiction, si l’humilité les soutient l’humilité du coeur est la force génératrice des vertus, La tige et les branches ne procèdent que de la racine. Parce que son prix est infini, parce qu’elle est le fondement sur lequel s’élève toute perfection spirituelle, le Seigneur n’a voulu confier qu’à lui-même le soin de nous dire : «Soyez humbles. » Et la Vierge Marie, parce que l’humilité est la gardienne universelle, la Vierge Marie, comme si elle eût oublié toutes les autres vertus de son âme et de son corps, n’a admiré qu’une chose en elle-même, et n’a donné qu’une raison à l’incarnation du Fils de Dieu en elle :

«Parce qu’il a regardé l’humilité de sa servante.»

Il n’y a pour l’être humain qu’une seule manière d’Être : contempler l’humiliation temporelle Divine Trinitaire, quel qu’en soit le motif, même d’intérêt le plus concret, pour incarner Dieu en nous,  et en évoquer les douleurs et les joies consécutives de Jésus-Christ, Marie et des saints ….

16/07/11 liberté ….

Le Christ Jésus arrache sans cesser la liberté du néant à son péché pour lui permettre l’ÊTRE ….

17/07/11 et …

Dieu Trinitaire par Son Christ Jésus unit abjection et vertu, néant et Être. Unissons nos humilités ….

18/07/11 en dessous

Se mettre en dessous de l’humilité Divine révélée par le gibet du Christ pour espérer la rejoindre ….

19/07/11 Dans quoi …

Dans quoi donc le Christ Jésus, recouvert des iniquités intégrales du monde entier, pouvait plonger sinon dans l’humiliation de l’humilité et douceur Trinitaire. C’est ainsi que nous tous pécheurs, responsables de nos propres iniquités et par parenté de celles des autres nous pouvons cependant fusionner au Christ ayant à nous unir pour ceux qui ne reconnaissent pas leur état ….

20/07/11 espérer ….

On fait, pour ainsi dire à peu près tous, le contraire de ce qu’il faudrait faire…. Espérer malgré tout à la force infinie du sacrifice continuel de Jésus-Christ contre Lui-Même, véritable manteau de nous-mêmes dont il a voulu s’affubler ici-bas, jusque dans ses agonies, pour nous en arracher ….

21/07/11 malgré …

Malgré impositions ou récriminations de la nature, avec Jésus-Christ, un souci Divin: les âmes.  Même espérant un triomphe temporel du Christ, on comprend les soucis immédiats de l’Église ….

22/07/11 Enfin ….

Enfin le 27 Octobre prochain l’Église dans un renouvellement d’Assise unirait les sciences à venir aux religions ….. Le problème reste aigu. La force seule du Christ Jésus peut y pallier ….

23/07/11 Ainsi donc …

Ainsi donc l’ÊTRE Trinitaire fusionne jusqu’au fond de nos propres entrailles de libre-néant …. Ce n’est pas pour le monde,  que le Christ prie mais pour ceux qui Lui ont été donnés. En effet ceux-ci sont plus responsables que quiconque au monde. Cependant IL n’est pas venu juger le monde mais le sauver. C’est pourquoi il n’est pas absurde de penser qu’avant la dernière grande épreuve du monde, IL veuille tout rassembler autour de LUI, dans une grande fête des Rameaux …. Pourtant il y a-t-il  chose plus étrangère au monde que cette révélation de l’humilité Divine ?

24/07/11 C’est vrai …

C’est vrai que le Christ Jésus, prenant la place de Dieu Unique d’Israël devenu Trinitaire, est le seul prophète révélant par trois mots en tout et pour tout dans les Évangiles recueillis par ses témoins que le Tout ÊTRE infini est humble et doux en Son Centre. Mais tous les fondateurs de religions valables ont comme Lui vécu une humilité qui de fait en découle directement. Aussi c’est en marchant avec respect dans le sillage de cette révélation que doit s’accomplir l’homme. Et cela d’autant plus qu’une telle interpellation atteindrait le tissu des sciences profanes d’avenir ….

25/07/11 joie ….

Un journal essayant de publier dans le blasphème titre »Jésus rabat-joie ». Comprenons bien qu’il y a deux sortes de joie. L’une naturelle, grossière et limitée, attaquant la conscience et qui s’établit en dehors des lois Divines, menant à la perdition humaine et spirituelle. Et c’est celle-là dont ce journal voudrait prendre parti. L’autre surnaturelle subtile et sans limite, en accord avec la conscience et qui obéit aux lois Divines, libérant l’individu humainement et spirituellement. Les Évangiles bien compris en donnent les lois de plénitude que le blasphème ne peut cacher …. Quant à moi qui prophétise les moyens concrets moraux et matériels de l’union des croyants et des incroyants autour de Jésus-Christ pour le bien commun avant la fin  inéluctable, les uns me disent : « pour que nous y croyons, où est la preuve théologique suffisante, les autres où est la preuve technique suffisante ? » N’ayant pour l’instant ni l’une ni l’autre puisque en tout état de cause ce n’est pas par mon truchement qu’elles pourraient être développées, j’en annonce la joie …. Du reste en prenant conscience de notre indignité, il faudrait s’humilier plus bas que Dieu Lui-même, ce qui étant impossible, nous fait Le rejoindre plus surement espérant Sa Miséricorde ….

26/07/11 écrit du 23/07/11 …..

Avec Jésus Trinitaire il nous faut avaler l’absurdité de ce monde pécheur pourtant voulu par Dieu ….  Ou bien plutôt est-ce moi qui suis absurde ? La grandeur s’y révèle de merveilleuse façon ….

27/07/11 …. Pouvoir ….

Ainsi donc, peut-être dès 2012, les sciences profanes auraient la connaissance de leur pouvoir sur le Principe de Vie Lui-même qui, dans Son humilité Souveraine, se remettrait entre leurs mains  …. Ceci impliquerait donc deux options ou bien d’humble respect ou alors d’orgueilleux mépris …

28/07/11 ce n’est pas …
Ce n’est pas dans l’homme que nous mettons notre confiance mais en Dieu Lui-Même incarné.  Car si chaque homme est une partie de l’humiliation temporelle Divine, Jésus-Christ l’est toute entière.

29/07/11 tous totalement …

Mais le Christ Jésus, plénitude de l’humiliation Divine terrestre, doit fusionner à tous totalement …. En effet jusqu’à présent on pouvait s’émerveiller de la Puissance et de la beauté, déployées dans l’univers, en oubliant que celui-ci était provisoire, donc un abaissement pour Ce qui est Éternel. Mais maintenant où ce que je crois (peut-être en 2012), contrairement à l’incrédulité qui m’entoure aujourd’hui, leur soumission humiliante serait remise à l’homme, comment ne pas à notre tour en l’homme-Dieu Jésus-Christ reconnaître avec respect cette humiliation Divine infinie

?....

30/07/11 Pour …

Pour le rire des enfants, la joie des jeunes mariés, la pacification des vieillards et leur salut éternel, le Christ Jésus a embrassé son humiliant gibet en une agonie incessante de lutte Divine, toujours victorieuse, contre Lui-Même, depuis son incarnation jusqu’à sa résurrection vivante ….

31/07/11 multiples ….

Communier aux multiples infimes blessures du Christ qui ont contribué à notre vivification ….

 

Août 2011

01/08/11 en dessous ….

Pour servir avec le Christ se mettre en dessous de toute souffrance physique, morale ou spirituelle …. En effet Jésus choisit toujours la misère même extrême qui doit se reconnaître comme telle …. Aussi le dernier des enfants de l’Église ne tient que par le petit fil de la Miséricorde Divine  ….

02/08/11 Ainsi donc ….

Ainsi donc il m’a été donné d’établir les conditions uniques d’ordre morale mais qui doivent régir concrètement l’unité religieuse jusqu’au succès de la création technique humaine à venir véritablement fabuleuse. On m’a averti que j’en faisais fuir tout le monde…. De fait ma foi est placée en l’humble Toute Puissance absolue du gibet vivificateur de Jésus-Christ. Peut-être certains attendent la réalisation de preuves à ce que j’ai écrit. Ce n’est rien auprès de l’attente de cette jointure  contre nature du monde et de la foi. L’Église doit en faire, il est vrai, une première et incertaine approche le 27 Octobre prochain à laquelle évidemment je n’ai aucune part possible ….

03/08/11 piochant…

C’est en piochant dans les Évangiles qu’on voit petit à petit la véritable horreur de l’espèce humaine et l’humble magnificence qu’emploie Dieu pour la transformer en une merveille …. La vocation  des croyants étant de s’humilier respectueusement avec Dieu seul dans la temporalité  ….

04/08/11 la Vie ….

Fusionnés, selon notre état, à l’humiliant gibet vivificateur Divin nous portons la Vie pour tous ….

05/08/11 pas demandé ….

Il n’est pas demandé au monde d’être innocent mais de voir et respecter l’humilité Divine infinie ….

06/08/11 ne nous trompons pas ! …

C’est tout ce qui ressemble uni de près ou de loin au gibet du Christ Jésus qui sauve le monde …. Arrache-nous à nous-mêmes, comme TU nous montres par Ton Christ T’arrachant à Toi-Même ….

07/08/11 Nous …

Nous, nous ne sommes que péchés et ingratitudes consentis, TOI pardons et miséricordes accordés …. Ou n’être aussi sous la tente du Seigneur que ce grand corps paralysé à visiter ! …..

08/08/11 pas peur …

Par les grâces reçues, comme l’horreur contrite des nations, n’ayons pas peur de demander aussi le rassemblement du monde prévaricateur à Jésus-Christ pour son salut terrestre sinon Éternel ….

09/08/11 contraire ….

Dans la proposition de joie surnaturelle et la nécessité de la souffrance naturelle Jésus-Christ Trinitaire révèle la douceur et l’humilité du Tout-Pouvoir Divin absolument contraire à notre orgueil et violence qu’IL permet pour qu’avec LUI nous en soyons Éternellement vainqueurs …. Aussi l’unité du monde, du temporel et du spirituel ne peut se faire qu’en Son nom par la reconnaissance et le respect de l’abaissement du Principe de Vie entre les mains de l’humanité.  Tout être humain représente donc l’humiliation temporelle Divine physique, morale, spirituelle ….

10/08/11 écluses ….

Comprenons bien l’humilité de l’humiliation temporelle de Dieu. L’être humain créé à l’image de Dieu, d’avant le péché originel, était peut-être, du fait même de sa temporalité, orgueilleux et violent mais il n’y était PAS ATTACHÉ. Aussi il en était PARFAITEMENT INNOCENT. Il a fallu qu’au nom de l’humanité entière un couple déterminé reçoive, en quelque sorte dans un nouveau complément de création, la grâce paradisiaque d’union mystique à la Liberté Divine pour par son refus ouvrir à toutes les générations humaines à venir les écluses de la libre révolte ….

11/08/11 obscurité ….
Dans l’obscurité d’un vieux site internet étrange, sans compteur d’accès, le cri s’adresse à Dieu Seul en Jésus-Christ Trinitaire. Car Lui Seul peut tenir serrée autour de Son humilité, pour son plein épanouissement, l’humanité entière, aussi bien par amour que par toute autre voie jusqu’à l’intérêt le plus concret, ne serait-ce que pour un long temps préparatoire aux affres de la fin …. C’est vrai, j’ai tout d’un ânon. Encore faut-il que soit donné aux apôtres l’ordre de le détacher, humilié des douleurs du monde, Passion du Christ pour nos fautes, heureux de Son pardon joyeux ….

12/08/11 cohabitation Sainte ….

La cohabitation Sainte de la douleur et de la joie est Amour. L’humiliation de Dieu y conduit …. Mais la joie surnaturelle est d’un tout autre ordre que la joie naturelle et n’est pas donnée à tous.  Même confirmée soudainement la foi se conquiert sans cesse d’instant en instant jusqu’à la mort. Veiller et prier pour qu’une fête mondiale des Rameaux autour de Jésus-Christ soit un moment de ferveur et de salut Éternel pour tous, Ses douleurs nous ramenant sans cesse à la fusion Divine ….

13/08/11 broyés …

Broyés avec Jésus-Christ et Marie dans l’enthousiasme de la résurrection pour l’Éternité…. Le 27/10/2011 l’Église à Assise inaugure le processus de la fin  des temps, mais qui le comprend ? ....

14/08/11 amer-joyeux ….

Seul Présent en nous, tel l’Eucharistie, aimer le rayonnement amer-joyeux qui LE promeut à tout ….

15/08/11 Saisi ….

Saisi depuis 50 ans, dont plus de 10 ans récents sur internet, par l’évidence précise de la remise à venir du Principe de Vie au pouvoir concret de l’espèce humaine, il a fallu débattre pour la survie de l’homme des conditions fondamentales de l’universalité Messianique Chrétienne. En effet le Principe de Vie, Verbe fait chair, est considéré aussi comme l’homme Jésus-Christ. Maintenant donc la technique humaine attendrait peut-être déjà pour 2012 quelque chose de ce genre  ( ?!) …. Qui donc peut être sauvé !? À l’homme cela est impossible …. À DIEU Tout est possible …..

16/08/11 Plus …

Plus on arrache de grâces au Bon Dieu, plus on en obtient pour les autres… Ne mesurons pas !  Remercions-Le donc d’être si imparfaits qu’effectivement nous pouvons demander sans mesure ….

17/08/11 aussi ….

Le Seigneur prend aussi l’âme la plus grossière et la plus faible au monde pour Ses Desseins. ….

18/08/11 Précision ….

La précision de ce qu’il m’a été donné d’annoncer, semble bien s’avancer puisque déjà le 27 Octobre prochain l’Église admet au sein de la réunion de toutes les religions à Assise les représentants des techniques modernes et que selon certaines probabilités, en 2012, on aurait peut-être une révélation quelconque de la texture eschatologique des sciences profanes à venir …. Avec les agonies du Christ et Sa Passion génératrice d’Éternité confiance de déréliction absolue ….

19/08/11 neutralité ….

Avec les nouvelles donnes des mathématiques futures la neutralité laïque ne sera plus possible ….  Dieu met ainsi l’humanité entière au pied du mur où la prière pénitente est plus que jamais nécessaire. Car si même nos cœurs nous condamnent, Dieu, LUI, est plus grand que nos cœurs ….

20/08/11 davantage ….

Les uns sont davantage responsables vis-à-vis des autres par suite des grâces que Dieu octroie …. Conscient du bouleversement technique et moral à venir (matérialité de la lumière et du Principe de Vie) reconnaître Jésus-Christ comme seul Messie initiateur  de survie temporelle et Éternelle ….

21/08/11 Suite …

Suite au lancement de dernières notes, j’ai reçu certains mails. Quels qu’ils soient, ce n’est pas à moi de les ouvrir. Mais d’embrasser la foi de Marie, Vierge-Mère, au Samedi Saint. En effet ce qu’il m’a été donné d’annoncer me dépasse de trop loin pour agir autrement. Tout à Dieu Seul ….

22/08/11 mails ?

En fait de trois mails qui finalement semblaient avoir été reçus, ce ne sont que des réponses automatiques d’absence. Ainsi donc plutôt se confirme l’isolement incontournable de ce blog …. Depuis Son incarnation Jésus-Christ n’était-IL pas toujours victorieux en Ses agonies lancinantes prémonitoires,  quotidiennes, de l’humiliation, mais vouée à la revivification, de Son  gibet final ….

23/08/11 vide d’œuvres …

…. Mais Thérèse de l’enfant Jésus ne disait-elle pas la même chose ? On en a fait un Docteur ….. Ainsi l’œuvre de Dieu est que nous croyons en Son Fils Jésus-Christ aussi bien pour les données de la technique à venir que pour la vie spirituelle ; autant pour le temporel que pour l’Éternel ….

24/08/11 Dieu Seul et moi …

Dieu Seul et moi, avec les autres qui sont également Son humiliation comme Lui-Même S’est fait humiliation temporelle de Lui-Même. Ainsi si le croyant voit Dieu partout et l’incroyant nulle part, la réalité est entre les deux voies pourvu qu’on respecte Sa loi sincèrement en esprit et vérité …. Adorons la hiérarchie des saints dans leur temporalité dont le terme du plérôme sera Passion  ….

25/08/11 foi …

La foi vive est réalisme de l’Éternité sans la jouissance ni la vision mais avec la joie surnaturelle du pardon et la douleur naturelle de nos fautes. On doit tout faire pour la chercher et l’entretenir lorsqu’elle nous est donnée en sachant qu’elle peut être remplacée par la dure foi obscure ….

26/08/11 faiblesse …

L’ignominieuse faiblesse de notre foi nécessite les douleurs indicibles, toutes revivificatrices, du gibet de Jésus-Christ et de toutes celles du monde qui Lui sont jointes, offertes par Ses agonies.  Toute humiliation n’est rien en rapport de celle temporelle de Dieu qui relève Éternellement ….  Demander sans cesse pardon d’en être la plus grande honte en fonction même des grâces reçues ….

27/08/11 hasard …

Nous ne croyons absolument pas au hasard. En effet il y a deux sortes de liberté temporelle chapotée par Celle de Dieu qui s’imbriquent l’une dans l’autre : la liberté extérieure totalement contingente malgré les apparences et la liberté intérieure, mystère entier, qui est Esprit et doit s’incliner devant la Liberté Divine, Tout Être, à travers les données de la liberté extérieure. Faire vivre l’humble Toute Puissante Trinité en cet infime instant temporel est d’une grande gloire …. Mais si les uns parlent d’union et les autres de fusion, en réalité il s’agirait d’union fusionnelle …. Fusionnons donc avec Dieu humilié en tout dans la temporalité jusqu’aux moindres détails ….

28/08/11 soins …

C’est tant de soins extrêmement précis qui nous entourent. Pourtant c’est au douloureux gibet du Christ abandonné que nous devons sans cesse être fixés, sachant qu’il est aussi joie de surnature. Et cette joie subtile, délicate et infinie s’incline cependant à nous selon notre faiblesse actuelle …. Les sueurs sanglantes des agonies mêlées de Jésus et Marie nous arrachent à notre langueur ….

29/08/11 imaginer ….

Peut-on imaginer un TOUT-ÊTRE personnalisé, donc Dieu Tout-Puissant, comme humble et doux de Centre ? Pour la douceur si nous l’envisageons seulement temporellement nous nous heurtons d’emblée au problème du mal et de l’impassibilité de la nature sous toutes ses formes, bien que certes il y ait une douceur à vivre…. Au milieu donc des cataclysmes de tout genre et de la mort comment concevoir la personnalisation de la douceur de Dieu… Sans accepter Sa réalité d’Éternité, cela est impossible. Mais si nous concevons cette pérennité débordant l’univers, alors on comprend la douceur d’humiliation du temporel, donc de Son humilité. Il s’agit d’un véritable étalage de néant dont on ne peut comprendre l’origine véritable qu’à travers une notion de liberté …. Cet arrachement au néant même syncopé ne peut se faire sans Lui. Ainsi donc par le gibet du Tout-Être incarné refuser en symbiose eucharistique permanente toute appropriation de créatures ….

30/08/11 croix (douleurs humiliantes) …

Il y a plusieurs croix. Celle du quotidien des actes qui rachète leurs approximations constantes et celle plus profonde de tous les instants qui nous unissent à Dieu Trinitaire. Mais toutes émargent des douleurs indicibles du gibet rédempteur du Christ Jésus auxquelles sont jointes celles du monde entier. Espérer éperdument même et surtout lorsqu’on n’a plus de sentiment d’espérance. Avec les victoires de Tes agonies  rester soumis à notre déréliction finale qui revivifiera tout …..

31/08/11 événements ….

Comment les événements petits ou grands nous sépareraient de la communion perpétuelle au Christ ? Ils ne sont que le tissu journalier des éléments de notre vie quotidienne voulue sur terre …. Mais on souffre toujours mal. Car on voudrait tout transformer en consolations. Ainsi la joie surnaturelle du croyant s’accompagne des douleurs naturelles dues à notre état de créatures finies ….

 

Septembre 2011

01/09/11précisions ….

Dans la foi, Dieu nous montre à quel point nos pas sont conduits avec précisions mais aussi combien ils peuvent l’être d’une manière cachée, nous-mêmes couverts de nos fautes lancinantes,  la honte de Jésus-Christ portant toutes celles du monde jusqu’à devoir lutter contre Lui-Même ….

02/09/11 renoncer …

Renoncer à soi-même extérieurement, cela n’est pas donné à tout le monde bien que la vie semble bien tendre à cela. Des religieux s’y essayent librement, quoiqu’encore relativement…. Mais renoncer à soi-même intérieurement, cela est rigoureusement impossible. C’est l’œuvre de Dieu Seul, qui répond alors gratuitement à l’interpellation de l’homme, nommément ou non. Cela toujours d’une manière syncopée de façon que nous ne puissions pas croire que c’est notre œuvre et en mourir ainsi spirituellement. Mais interpeller Dieu nommément donne infiniment plus de réalités effectives malgré parfois des violences contraires entre autre de certains intégrismes ou progressismes. À Gethsémani Jésus-Dieu était mort spirituellement nous survivant par Son Fiat ….

03/09/11 mariage de Marie …

Le Mariage de Marie a été le mariage blanc d’une pauvre fille, étrange, passant probablement pour demeurée (pleurant peut-être des larmes de sang), organisé par des prêtres compatissants et inquiets avec un homme âgé pieux dont la sûre fidélité leur aurait été confirmée. C’est pourquoi les évangiles apocryphes disent que Joseph aurait été tancé vertement par ces prêtres à l’annonce de la grossesse de la Vierge Marie. De même lorsque Marie, connaissant parfaitement le cœur des hommes,  a retrouvé son fils âgé de 12 ans parmi les docteurs de la Loi de l’influence néfaste desquels elle avait préservé l’enfant Jésus jusque là, elle ne pouvait comprendre qu’il ait semblé s’acoquiner avec eux au Temple. Joseph ne pouvait non plus le comprendre pour d’autres raisons …. Tout est réglé pour la vie béatifique Éternelle à travers les effets cahotants de la vie actuelle.  À TOI le Ciel, la Vérité et la Vie ; à TOI qui sait T’accommoder des humiliations temporelles ….

04/09/11 veiller et prier ….

Veiller et prier, rien d’autre avec Dieu. Dans notre abomination infuse-nous le sang d’Éternité ! ....

05/09/11 Pain broyé …

Ensemble …

06/09/11 supporter mais vivre ….

Supporter la brutale irréalité terrestre temporelle mais vivre de la douce réalité du Ciel Éternel …. Vivre les lois du Ciel insuffle à la terre la douceur et l’humilité qu’elle ne connaît pas et ces lois diversement ou pleinement reçues par l’humanité amènent toutes à cette reconnaissance morale ….

07/09/11 embrasser …

Il est donné à cette génération adultère et pervertie d’embrasser la sainte réalité de l’AU-DELÀ.  Malgré nos misères et nos révoltes sans fin donne-nous de TE donner enfin la terre à notre tour ….

08/09/11 en effet ….

En effet tout peut être inversé. Aussi il faut lutter et aimer en Église, sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que la paix surnaturelle du Christ, ressentie ou non dans la foi en l’humilité et la douceur de Dieu Trinitaire, Tout-Être Éternel, s’humiliant pour nous dans la temporalité ….. Ainsi les chrétiens sont dépositaires du fondement théologique seul universel d’un Dieu humble …. Ne vivre donc que de la réalité d’En-Haut, le reste ne pouvant être donné que par surcroît ….

09/09/11  réalité …

Jésus-Christ nous ouvre à la douce réalité du monde Éternel. À nous de la faire vivre sur terre …..

10/09/11 à .....

À la seule réalité humble et douce du Ciel Éternel soit le Règne la Puissance et la Gloire dès ici-bas ....

11/09/11 mettre ...

Mettre toute son énergie à la livraison parfaite du dernier instant de la dernière seconde de notre vie.

Elle réparera alors le reste. Et laisser l'histoire qui nous y conduit aux mains de la Sainte Providence ....

12/09/11 Essence ...

La douce réalité d'En-Haut, comme tout ce qui est humble de nature, n'aime pas tant à se glorifier bien que Son Essence Divine de Tout-Être le nécessite absolument et sans exception et qu'elle ne puisse le cacher. Aussi nous devons la chercher le plus souvent obscurément dans l'apparence d'ici ....

13/09/11 écho ...

La vie du Christ était agonie terrestre et joie surnaturelle; la nôtre, croyants, un faible écho varié ..... Ainsi l'homme a-t-il été créé à l'apparence de Dieu, libre-néant temporel, afin d'obtenir la réalité Divine, libre-Être Éternel.... Être en état perpétuel Eucharistique, des images ou du St Sacrement au tabernacle et Ostensoir jusqu'à son renouvellement à chaque messe comme à chacun de nos instants ..... Oui, il faut craindre l'enfer mais travailler avec Jésus comme pour en arracher toutes les âmes .....

14/09/11 direct ....

L'agonie heureuse de Jésus et Marie dans leurs dures et sanglantes victoires incessantes nous ouvre à l'unité Divine parfaite. Avec le Saint larron ayons l'audace de demander le paradis direct.  Et la seule réalité unique de l'Éternité conduit les apparences temporelles avec une minutie finale ....

15/09/11 vertus ....

Dans les brutales apparences d'ici-bas, toujours conduites par la Providence respectant notre libre participation, voir la douce réalité d'En-Haut qui cherche à développer nos vertus pour l'Éternité .... Obtenir notre conversion par le côté ouvert de Jésus jaillissant l'eau et le sang Rédempteurs ....

16/09/11 Esprits ...

Esprits, nous sommes aussi des bestiaux à l'animalité présente dont il n'y a pas lieu de s'étonner.  Avec la Bible, nous sommes créés d'apparence de Dieu Libre pour demander librement Sa réalité.  En Marie, interposer en toutes choses la douleur et la joie du gibet humiliant et saint de Jésus ....

17/09/11 art ....

Les apparences de l'art ne font que frôler la réalité d'En-Haut et ne peuvent se suffire vraiment .....

18/09/11 moralité …

Ainsi la moralité deviendrait partie prenante du concret des sciences profanes à venir (2012 ?)…. En effet jusqu’à présent la fission nucléaire n’affrontait que l’homme à l’homme. Maintenant avec l’intégration de Puissance à venir (et l’élaboration du « moteur à ion intégral ») l’homme serait directement affronté à Dieu Lui-Même. Toute l’humanité serait donc appelée à prendre parti …. Avec Jésus-Christ incarner la douce réalité d’En-Haut aux brutales apparences d’ici-bas ….

19/09/11 quaternaire …

Faire vivre Dieu Quaternaire en notre ignominie par la douceur et l’humilité de Son Centre …. En effet la Sainte Trinité magnifie l’Être avec les saints et les anges dans une humble Quaternité.  Comprenons bien. Si pour les chrétiens Dieu révélé par le Christ Jésus est amour parfait, cet amour nécessite d’abord humilité et douceur en son fondement. Aussi bien qu’unis, c’est donc bien ces derniers caractères Divins qui doivent constituer, en premier lieu, l’évangélisation de fond ….

20/09/11 venir

Venir à la douleur et joie du Christ Jésus avec notre horreur spirituelle passée, présente et future …. Mais Réalité Trinitaire, Être Infini, IL a embrassé notre apparence comme un point d'Éternité …..

21/09/11 chaque pas ….

Chaque pas de l'Enfant Jésus sur terre était d'une douleur indicible et d'une joie intense au milieu déjà des lazzis de ses compagnons de jeux qu'Il imprégnait cependant de son humble douceur …. La douce Réalité Infinie d'En-Haut cherche à fusionner les brutales apparences finies d'ici-bas …. Fusionner à l'humiliation Sainte Infinie de Dieu Trinitaire en l'Eucharistie continuelle de l'Église …. 

22/09/11 là ….

L’humiliation Sainte Divine, douloureuse à l’extrême, en attente de notre demande de pardon accordé en joie infinie, nous mène là où nous ne voulons pas aller mais où il est bon de venir.  …. Rejoindre Dieu s’humiliant en dessous de nos péchés pour nous élever à la hauteur du Ciel …..

23/09/11 puisque …

Puisque d’autres ont réparé pour moi, à mon tour de réparer pour d’autres avec la Providence …. Malgré la profusion des biens temporels bons et mauvais qui nous accablent et que nous avons à gérer se souvenir que nous sommes de passage dans cette vallée de larmes de douleurs et de joies ….

24/09/11 revêtus ….

Revêtus des douleurs réparatrices du Fils, de Sa Mère et des Saints, nous sommes unis en tout …..

25/09/11 confiance ….

L’humiliation temporelle Divine nous ouvre la confiance en la réalité du Ciel et la paix sur la terre …. Devant la  fabuleuse révolution des connaissances humaines, selon moi à venir, il n’y a qu’une parade à sa déviation prévisible : vivre le fondement Messianique révélé par le juif Jésus-Christ ….

26/09/11 fragilité ….

Incroyable fragilité physique et spirituelle, Dieu n’ayant pas besoin de force mais d’abandon …. Une toute petite croix perdue dans l’espace des temps et collectée cependant par le Seigneur ….

27/09/11 rivée ….

Il faut gérer avec précision les choses de la terre et pourtant n’avoir l’âme que rivée au Ciel …..

28/09/11 mortifications …..

Toutes les vies sur terre sont faites de multiples infimes ou grandes mortifications obligatoires au milieu du goût de vivre. Elles n’ont pour but que de nous détacher petit à petit, quelquefois brutalement,  de l’attachement à notre amour-propre incompatible avec la vie Éternelle. Lorsque nous nous mortifions volontairement de manière désintéressée pour l’amour de Dieu et du prochain, nous allégeons d’autant le poids enduré et celui des mortifications obligatoires. Aussi les maux de l’humanité qui nous pèsent tant et contre lesquels nous avons à lutter sont-ils utiles ….

29/09/11 notre mort ….

Offrir notre mort, point perdu de l’infini, où le TOUT-ÊTRE sait le distinguer pour le Royaume …. DIEU est aussi humble dans Sa Gloire Éternelle que Jésus-Christ sur terre. Nous le comprenons mal à cause de notre orgueil congénital qui met la gloire où elle n’est pas… Du reste j’ai vu la beauté indescriptible de la nature, celle des arts ; Dieu n’y était pas. J’ai vu la puissance indéfinie de la stratosphère, celle des sciences ; IL n’y était pas. IL était au fond de notre abîme ….

30/09/11 RE …

Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que la Paix du Christ telle …..