Octobre 2007

01/10/07 sans cesse …

Communier sans cesse à la parfaite liberté donnée en livraison et incarnée en Jésus-Christ. Mais notre abomination d’égoïste orgueilleux nous trompe sans cesse et nous avons sans cesse à commencer et recommencer toujours plus bas…. En effet il faut sans cesse appeler la miséricorde Divine infinie à descendre toujours plus bas pour que nous montions plus haut ….

 

02/10/07 En …

En rampant, à quatre pattes ou blotti dans les bras : Volonté de Livraison…. En langage chrétien on l’appelle l’Amour…. Jésus-Christ ou l’ »Entrée-dans-la-vie-d’Éternité » c’est la même chose  ……

 

03/10/07 la mort ….

La mort en Jésus-Christ qui magnifie toute la vie Éternelle et temporelle doit être reçue dans l’aura de l’agonie de Gethsémani…. Comprenons bien que cet état moral d’humiliation si intense doit être vécu par nous, à notre échelle bien sûr, dans la liberté de notre vie intérieure reliée à DIEU, celle extérieure de fait ne dépendant que peu de nous et étant mesurée par l’action de La Providence….. C’est à Gethsémani que la libre volonté humaine du Christ Trine (cf. 12/09/07) est morte pour anéantir la révolte de la nôtre, nous créant ainsi de nouveau…. Communier et remercier … En effet l’homme primitif, d’il y a peut-être seulement 7000 ans, ne possédait  pas la liberté intérieure de décider en soi-meême. Elle était soumise à DIEU par nature dans cet état moral d’humiliation qui est celui de la Gloire de DIEU dans le temporel. C’est en le refusant, lorsque la liberté lui en a été donnée peut-être par le truchement d’un couple privilégié, mystiquement et physiquement, que l’homme et la société se sont trouvés en rupture avec la nature temporelle de la Divinité, la seule vocation de l’homme étant de livrer sa liberté à DIEU ….

 

04/10/07 encore moins ….

Quand on a en esprit encore moins de « rien » que n’importe qui, il faut offrir ce moins avec joie et demander pardon pour les protubérances inévitables de notre nature. En outre il ne faut jamais quitter des yeux intérieurs les stigmates de la croix sinon son cœur, Celui du Christ …

 

www.f-v-m.net dialogue mystique interreligieux art science philosophie spiritualité

le Père Claude Geffré m'encourage vivement à continuer les précisions du journal de ce site tenu depuis plus de sept ans rigoureusement au jour le jour. Ayant un point de départ de motions mystiques ce journal est toujours resté dans ce point de vue d'avenir mystique tout en essayant de le rationaliser sur le plan spirituel.

Le problème auquel ce journal est arrivé serait  celui de la possibilité d'une théologie d'unité interreligieuse ( et oecuménique) fondée sur la révélation par le Messianisme de Jésus-Christ de l'état temporel d'humiliation  de DIEU , valable pour tous et toutes les religions.

Personne ne semble capable de me dire si cela est possible ou non????

 

Voir ce que j'en écrivais le 07/05/07

www.f-v-m.net dialogue mystique interreligieux art science philosophie spiritualité

Suite à cette question du 07/05/07 sur la possibilité d'une théologie d'unité interreligieuse et oecuménique fondée sur la révélation de l'état d'humiliation temporelle de DIEU, il y a trois éléments de foi qu'il faut poser avant toutes choses:

1/ DIEU (le Père) EST au-delà de toute transcendance percevable par l'homme.

2/ L'homme doit choisir la nécessité de la morale religieuse.

3/ le juif Jésus-Christ seul asseoit pleinement la spiritualité des précédentes conditions.

 

Moyennant quoi on peut poser:

1*/en métaphysique que la transcendance est Principe de Contradiction Moral, c'est à dire "ÊTRE et néant vers le Bien: "ÊTRE"", le Bien et le mal vers le Bien, etc...

2*/en morale ce que l'église appelle "péché originel" a bien suivi par sa révolte spirituelle et génétique (?) l'état moral d'humiliation de la société humaine primitive....

3*/en spiritualité, que Jésus-Christ est à la fois sur le plan humain, Messie universel de la révélation de cette humiliation Divine dans l'univers contre lesquels en son temps, peut-être récent et peut-être à leur corps défendant, nos parents se sont révoltés, en même temps prophète juif révélant la plénitude de l'Amour Divin, et encore en même temps maître spirituel de la morale Divine ...

 

Ainsi les théologiens modernes ne devraient plus avoir peur de considérer pleinement la nature de DIEU en l'homme Jésus ...

 

05/10/07 âmes faibles ….

Aux âmes faibles il est donné peu d’épreuves ou bien elles sont prises en charge par le Seigneur Lui-Même. Mais il faut après avoir fait le tour de soi-même, accepter cette « faiblesse », ce qui n’empêche pas à cause d’elle de crier, le moment venu, à DIEU. Parfois le centre de la croix stigmatisée est un cœur rouge tout ouvert de joie ; d’autres fois il n’est qu’un point noir fermé de douleurs… C’est la sueur sanglante de Gethsémani qui scelle le libre accord de la Passion et de la Rédemption que nous sommes appelés à partager ….

 

06/10/07 ne jamais oublier ….

Ne jamais oublier les stigmates du corps de Jésus ressuscité…. Quelque soit les attraits peut-être apparemment gigantesques de ce monde, le but est bien d’atteindre la Vie Éternelle et d’y emmener les autres…. Face à de lancinantes prémonitions : «  quelque soit le reste de fin de vie qui puisse t’être fait, JE t’aiderai à en faire le sacrifice » …..

 

07/10/07 Toute Puissance ….

Vivre et contempler la Toute Puissance du Cœur de Jésus dans Son but de notre libre bonheur durable, Gloire de DIEU ….

 

08/10/07 encadrement ….

En fusionnant la vie de Marie, nous donnant l’enfant Jésus, ne jamais oublier, comme en tout, l’encadrement des stigmates de la croix et du corps au dos arraché et la poitrine ouverte. Il en va de notre salut et de celui de ceux qui nous entourent ….

 

09/10/07 perdition …

Sur terre nous sommes toujours en état de perdition auquel seul DIEU par Son Messie remédie gracieusement. Ainsi nous avons à commencer un pas de libre-néant et l’ÊTRE infini fait le reste ….

 

10/10/07  fuir …

Nous profitons de n’importe laquelle de la plus petite circonstance pour fuir au lieu d’embrasser notre appartenance à la croix Rédemptrice, bien qu’elle puisse être peu de choses, tellement nous sommes misérables et de peu de consistances de foi. Pour Jésus la souffrance sur terre et LUI-MÊME  sont une seule et même chose. Il nous offre Sa Paix des Cieux..... cependant ….

 

11/10/07 Amour :

la croix DANS LA CROIX …..la croix est d’abord dans l’homme cette suite d’incapacités apparemment insurmontables et le plus souvent mal ordonnées. Mais fondues en Christ, quelles que soient leur petitesse, c’est soulager le feu sans nom de l’Amour Divin. La souffrance Infinie d’un Amour inégalé sait alors où reposer Son cœur dans le sourire du tout petit enfant …

Il me faut après 7 ans de méditations répétitives et progressives écrites au jour le jour, maintenant écrire à part un véritable traité d’unitologie (métaphysique, théologie, sciences unitaires catholiques).

 

12/10/07 quitter …

Dans la Toute Puissance des souffrances sans mesure du Christ Jésus, même pécheurs, nous quittons tout ….

 

13/10/07 sacrifice ….

La vie de l’ÊTRE sur cette terre de libre-néant, c’est le sacrifice miséricordieux. Le Christ est venu pour nous en ouvrir les portes par une seule et même croix. Pourtant dans une âme amorphe IL va jusqu’à condescendre à s’incarner totalement, où la souffrance se cache par une douleur plus grande encore….

 

14/10/07 Providence ….

Comme on doit s’anéantir devant l’action Toute Puissante de La Providence qui, il est vrai n’a pas, loin de là et grâce à DIEU pourrait-on dire, la même manière d’envisager les choses, alors même qu’on croirait avoir le même but qu’Elle. Mais nous possédons, avec la certitude de la foi, Son Secours sans bavure…. Alors que nous ?.... La Providence n’est pas cependant insensible à nos désirs et peut se laisser modifier à tout instant pour Sa finalité qui est le bonheur véritable de l’être humain, non sans atermoiement entre celui de la vie temporelle où en définitive il faut être broyé et celui de la jouissance infinie et Éternelle du Ciel. Et l’échiquier Éternel sera probablement très différent, bien que non sans un certain rapport, de celui que nous pouvons essayer d’imaginer ici-bas ….

 

15/10/07 chair …..

La chair trois fois Sainte du Christ Jésus au cœur transpercé avec celui de Sa Mère, au milieu des empreintes de la croix (épines du front, clous des poignets et des pieds, dos arraché et poitrine ouverte) s’incarne totalement en notre chair criminelle et maudite …. Eucharistie ….

 

16/10/07 aller ….

Aller au Père dans la communion à la fois Sainte et en même temps pécheresse assumée par les stigmates douloureusement vivantes de la croix du Christ pour la Gloire de DIEU et le salut des hommes …..

 

17/10/07 efficacité …

Ce n’est pas parce qu’une âme se donne à Jésus qu’elle serait amenée à souffrir plus qu’une autre, compte tenu de ce qu’elle est. Au contraire la souffrance normale inhérente à la nature humaine lui sera d’autant plus légère. Mais surtout celle-ci deviendra d’une efficacité positive sans mesure dans la vie de communion des esprits humains et principalement pour ceux qui l’entourent comme pour le monde entier.

 

18/10/07 inclusion …

Le Christ inclue parfaitement dans Son  sang Rédempteur douloureux nos révoltes contrites en nous faisant partager Ses mérites….

 

 

19/10/07 retour …
On ne reviendra jamais assez sur l’attention continue minutieuse et délicate de Jésus-Providence à l’égard de chacun de nous….. L’épreuve de la nature qu’Il en fait souvent est soit pour nos mérites, soit à cause de notre grande grossièreté. Et Ses souffrances vivantes du sang versé, souffrances trois fois Saintes; irriguent, sans cesse si nous le voulons et si souvent même malgré elle, notre chair criminelle et maudite .

 

20/10/07  Notre fuite …

Notre fuite devant la souffrance créatrice et co-rédemptrice ne peut être arrêtée que par la sueur sanglante de Gethsémani ….

 

21/10/07 le point inconnu ….

En Christ le point inconnu où se rassemble toute souffrance physique, morale ou spirituelle. Mais il nous faut gravir les marches une à une… Même une larve sans consistance mais ornée des stigmates et du centre de la croix doit le faire …..

 

22/10/07 sainteté …
La sainteté, c’est la fuite incessante de soi-même vers la Pureté Infinie Divine…. Mais il faut espérer sans cesse, quoiqu’il puisse en coûter, en l’humble Miséricorde Divine….

 

23/10/07 la nuit …

Jésus Providence nous arrachera à la nuit des temps …..

 

24/10/07 sensibilité Divine …

Quoiqu’ils atteignent DIEU au cœur, ce ne sont pas les péchés qui LUI sont le plus sensible, puisqu’IL les permet et que le Christ de fait les a tous connus et portés depuis toute Éternité,  mais c'est ce refus de s’humilier (surtout lorsque notre propre cœur est saisi de froideur et que nous paraissons ne plus avoir aucun autre sentiment que l’espérance sans consolation)  avec LUI après les avoir commis. S’humilier avec le Christ, c’est se fuir soi-même pour marcher vers l’infinie Miséricorde de DIEU….

 

25/10/07 FIAT ….
Nous avons besoin des sueurs d’agonie de toute la vie de Jésus, depuis celles de sa petite enfance jusqu’au paroxysme de Gethsémani, pour livrer entièrement notre liberté, c’est-à-dire notre âme, à Celle unique et trinitaire du Père dans un brisement d’Amour…. Il ne s’agit pas pour nous d’être un autre FIAT mais le FIAT même de Jésus-Christ, d’où la nécessité de la fréquence de l’Eucharistie, d’abord spirituelle. Rappeler au monde la croix c’est d’abord vivre Son FIAT ….

 

26/10/07 agonie ….

L’agonie de la volonté doit être sur terre avec celle du Christ Jésus notre état quotidien….

 

27/10/07 redire …

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire, avec ou sans consolations ….

 

28/10/07 avancée …
Vraiment l’épreuve de la liberté humaine n’aurait pu voir son accomplissement que dans l’Éternité, Jésus-Christ, en s’incarnant, a voulu avancer le Règne de DIEU dans l’univers temporel …..

 

29/10/07 perfection …..

La perfection existe déjà sur terre si nous le voulons. C’est le Christ Jésus, Lui-Même, d’une manière bien différente les uns des autres adaptée à chacun selon sa préparation,  que nous pouvons être au milieu des blasphèmes ou des grâces… Chercher donc à connaître les fondements du Christ pour qu’Il se grave en nous pour la consolation du Père des Cieux …..

 

30/10/07 bonheur ….

L’avidité infinie pour notre bonheur du Cœur de DIEU  incarné, à la fois temporel et Éternel, Le déchire entre vouloir en même temps nous donner ce bonheur déjà sur terre d’une manière humaine et en même temps le préparer, par l’anéantissement nécessaire, pour l’Éternité de jouissance hors mesure ….

 

31/10/07 prophète Roi ….

Du prophète royal Messianique Jésus-Christ, depuis trois ans grand en œuvres, il ne restait rien à la Passion qu’un pauvre homme bafoué à mort, sans motifs valables…. Au moins unissons-nous en pensée à cette fin qui débouche, elle, sur la résurrection et l’ascension ….

Novembre 2007

01/11/07 soigner ….

Soigner les malades du corps (la psychologie en fait partie), d’une certaine façon, c’est consolant. Mais qui dira l’âpreté du soin des âmes, sinon les âmes sacerdotales, religieuses ou laïque, affrontées aux mauvaises dispositions des croyants ou des incroyants et même de la leur propre ….?

 

02/11/07 travailler …

Travailler aux humbles assises de la Volonté du Père, quoiqu’il en coûte au milieu de la somptuosité passagère de la « bagatelle », c’est s’unir étroitement au Christ Jésus, dans nos joies comme dans nos peines ….

 

03/11/07 Volonté ….

Après l a volonté de Gethsémani et celle de la flagellation, il faut sans cesse revenir à la couronne d’épines jusqu’à ce qu’elle atteigne par ses piquants douloureux et humiliants la racine de notre être. Mais c’est pas à pas que Jésus veut nous accompagner …..

 

04/11/07 difficilement ….

On comprend difficilement à quel point « nous sommes le péché » et que notre vocation est de regarder sans cesse l’Être parfait de DIEU pour « nous fuir indéfiniment » ….. Dans la luxuriance de Son humiliation temporelle DIEU cependant  ne cache pas Sa Toute Puissance …

 

05/11/07 D’autant …

D’autant que nous avons été conduits jusqu’ici par des manifestations eschatologiques, d’autant avons-nous à offrir, comme les yeux bandés du Christ couronné d’épines, notre confiant aveuglement pour que s’y repose la Toute Puissante clairvoyance de DIEU … Cela n’a rien en soi d’évident puisqu’il en a coûté à Jésus jusqu’à l’agonie de sueurs de sang …

 

06/11/07 aura ….

Dans l’aura de notre liberté, la Toute Puissante clairvoyance du Père des Cieux  est confirmée par la Toute Puissante soumission sanglante du Christ Jésus à Gethsémani …..

 

07/11/07 toujours ….

Lutter et aimer sans honneur, sans gloire, avec ou sans consolations ….

 

08/11/07 triomphe ….

C’est le triomphe de Jésus-Christ humain qui nous révèle à travers les agonies de toute Sa vie, et la Toute Puissante clairvoyance du Père des Cieux et la fusion nécessaire à Sa Volonté quoiqu’il puisse en coûter à notre nature jusqu’au sang même. Il n’y a en effet pas un brin d’herbe, pas une poussière, pas un atome qui ne soit dirigé par le Père dans le but de la création des libertés pures du néant que nous sommes. Jésus, parfait DIEU-homme, seul, a pu pleinement anéantir à Gethsémani et à Sa Passion lui faisant suite, la révolte humaine originelle que nous portons tous dans notre chair. Moyennant quoi DIEU en le ressuscitant en a montré les raisons profondes  …..

 

09/11/07 patience …

Notre agonie ne se présente le plus souvent que comme un soupçon de patience à porter…. Malgré cela sans la Toute Puissante victoire de l’agonie sanglante du Christ Jésus et de Sa Passion nous nous révolterions encore …

 

10/11/07 non caché ….

Toute la vie du Christ Jésus est tendue victorieusement à la Volonté du Père des Cieux. Mais il ne nous a pas caché ce qu’il en coûtait à Sa nature humaine et Divine. Aussi est-il infiniment indulgent pour la nature humaine pécheresse, c'est-à-dire dressée contre Cette Volonté, dans la mesure bien sûr de sa liberté…. Cependant s’il m’a été donné de dénuder les conditions œcuméniques et universelles, incluses dans l’Évangile, du dialogue interreligieux, il ne faut pas se cacher non plus que pour en témoigner Jésus-Christ à Gethsémani s’y est pris LUI-MÊME à deux fois ….

 

11/11/07 entre nos mains ….

La Gloire du Père est désormais avec Jésus-Christ entre nos mains. À chacun d’en voir les composants …..

 

12/11/07 aveuglement ….

L’aveuglement de la foi, comme un bandeau d’humiliation, que porte le Seigneur Lui-Même , nous donne la vie du salut dans l’espérance d’Esprit et de Vérité ….

 

13/11/07 Victoire…

L’univers temporel est la Victoire de DIEU sur LUI-MÊME, DIEU-ÊTRE sur néant pour l’ÊTRE…. Elle est actualisée par les multiples agonies de la vie du Christ culminant par celle définitive de Gethsémani, à laquelle nous sommes tous appelés, dans notre rang bien sûr, à participer. Car là, à un prix que nous ne pouvons mesurer facilement sur terre, DIEU S’est incliné devant DIEU pour le salut de Sa créature ….

 

14/11/07 sans trouble …..

Ne nous troublons pas …. Après nos péchés nous n’avons à offrir que notre insignifiance …..

 

15/11/07 l’Église s’étonne ….

L’Église s’étonne qu’en même temps ceux qui ne vivent que de sentiments religieux (les évangélistes…) et d’autre part ceux qui n’ont aucun sentiment religieux (les agnostiques …) s’éloignent d’Elle. À moi, il a été donné la solution à la fois charismatique et à la fois théologique. Mais pour le comprendre il faudrait que ses clercs acceptent de descendre de toute leur hauteur pour embrasser, comme il me l’a été aussi donné, l’esprit de la toute petite enfance …..

 

16/11/07 TOI …

TOI, TU peux m’arracher à la mort spirituelle et nous donner la vie comme à Gethsémani …..

 

17/11/07 Comme ….

Comme à Gethsémani le Fils de DIEU aurait plutôt voulu qu’Israël tout entier se groupe dans l’immédiat sous son nom pour rendre Gloire au Père !…. Mais Seul le Père sait les temps et les moments de la fin du monde. Seul IL sait la place de ceux qui doivent siéger à la droite et à la gauche de Son Fils…. SA Volonté dans la marche de l’univers est plus grande que celle de Son Fils et le Fils, engendré et non pas créé,  Un avec le Pèrene vit que pour la Volonté du Père….. Que TA volonté, toute puissante, du Père remplace la nôtre sans cesse défaillante ….

 

18/11/07 Vacuité …

À Gethsémani Jésus offrait, dans la paix qui dépasse toute joie, la vacuité de ses trois ans de mission, pourtant trois fois sainte, incomprise et méprisée, mais en écrasant pour nous l’orgueil et la violence intérieurs et originels de l’homme …. Il ne faut pas avoir peur de le répéter même en faisant fuir les chrétiens « légers » c'est-à-dire pratiquement tous. Je n’ai évidemment pas été invité au congrès de « nouvelle évangélisation » mais Mgr. Vingt Trois, impossible à contacter pour moi, bien que très en deçà y a bien parler … Il m’est impossible de ne pas penser que malgré mon âge et mon absence de dispositions, je ne suis pas appelé à rapprocher de l’Église ceux qui en sont éloignés… Çà paraît complètement illogique ….

 

19/11/07 fondement existentiel ….

Voir le fondement existentiel de l’humanité est vraiment dur sinon insoutenable pour la nature. Pourtant il est nécessaire de le considérer si nous voulons progresser en même temps que les sciences dans la connaissance de la condition humaine…. Cela n’a rien certes d’agréable (depuis les origines de la civilisation, hormis Jésus-Christ comme secrètement, personne ne s’est penché sur une véritable analyse de l’ »état d’humiliation »….). Nous ne sommes pas appelés il est vrai ou rarement à y pénétrer directement. Il y a l’enrobage si diversifié de joies et de douleurs de toute la vie de chacun. Il faut néanmoins à travers les règles morales  et religieuses accepter de s’y orienter peu à peu….. Alors pourquoi  depuis tant d’années déjà dans le journal de ce site http://www.f-v-m.net vouloir à toute force démonter ce dénuement de la conscience ? Les progrès à venir et présents des sciences ne nous en laissent pas le choix…. Cependant dans cette marche temporelle de chaque âme, selon ce qu’elle est ou ce qu’elle veut devenir, Jésus-DIEU ne demande ni l’impossible ni même le difficile mais seulement l’union simple d’un amour tendre ….

 

20/11/07 comme ….

Comme il faut pour nous-mêmes qui seuls le méritons à cause des grâces reçues, avec Jésus-Christ, vouloir et rechercher la souffrance dont la Beauté apparemment négative guérit le monde et sert à l’introduire dans la vie Éternelle !.... Mais la vouloir de nous-mêmes, pécheurs, ne tient pas la route. Il faut que la Volonté même de DIEU se substitue à la nôtre. Et si à Gethsémani DIEU Lui-Même s’y est repris à deux fois combien de fois, nous faudra-t-il nous y reprendre ?... Ainsi ne nous décourageons pas mais n’opposons pas non plus comme tant d’âmes une volonté contraire et têtue ….

 

21/11/07 réappropriation …

Jésus-Christ a vaincu la révolte du monde et se l’est réappropriée de nouveau. Non pas évidemment à la façon du monde faite de vices et de violences mais à la Sienne douce et saintement humble. Mais ce n’est pas en affadissant les Évangiles qu’on fera revenir le monde au Salut et ceux qui  croiraient y voir la nouvelle évangélisation  se tromperaient lourdement. Peut-être aussi autres sont ceux qui ont à annoncer l’Évangile et autres ceux qui ont à le vivre ?....

 

22/11/07 sans trêve …

À un tel degré d’iniquité l’homme ne peut avoir espoir que dans la Miséricorde sans mesure et infinie de DIEU. Encore faut-il vouloir, à cause de Son humilité et douceur Éternelle, le LUI demander sans trêve en espérant que par Sa Bonté DIEU nous donne de le faire d’esprit et de vérité…. Lorsqu’en 1963, à la suite de ces intuitions technologiques théoriques si vives et sans préparations de ma part (cf. curricula vitae) je confessais à un Jésuite mes inquiétudes devant leur terrible impact possible face à la tension internationale de l’époque et qu’il me disait quoiqu’il en soit de les transmettre à la responsabilité de l’humanité, le long colloque qui a suivi avec le directeur du CNRS du moment mettant à ma disposition les services de mon choix pour les noter par écrit, ne m’a pas effrayé. Je me suis simplement heurté dès l’abord à l’impossibilité de transmission de base évident puisque je n’avais eu aucune formation scientifique en dehors du lycée. Mais ce n’était pas à ce bas niveau là de diversité infinie des techniques que je me plaçais puisqu’il m’avait été donné de me rendre compte de la finalité extrême et morale des sciences appelée à fusionner avec la foi religieuse. C’est pourquoi sans doute j’ai été appelé à détruire toutes mes données et que j’ai poursuivi alors sans désemparer mes méditations sur les Évangiles… Il ne faut donc pas s’étonner qu’elles soient arrivées à un certain degré de maturité dans la connaissance des fondements moraux universels de l’homme nécessaires à son unité face au choix ultime pour ou contre le Messianisme de Jésus-Christ tel qu’il peut être enseigné par la foi catholique et apostolique …

 

23/11/07 se convertir et faire pénitence ….

Ce sont vraiment les constantes agonies de la vie, dès l’enfance, du Seigneur Jésus, culminant à Gethsémani, qui ouvrent les portes du salut pour tous de la Passion suivie de la résurrection et pour nous de la volonté d’y adhérer…. Aussi, quoiqu’il en soit de tout ce qui a pu être dit dans ce site www.f-v-m.net , il n’est qu’une seule chose à proclamer : se convertir et faire pénitence. (néant par création en libre espérance souffrante de la plénitude de l’Être Divin) …

 

24/11/07 Avec …

Avec Jésus-Christ à Gethsémani comme au Golgotha nous pouvons devenir la Volonté incarnée du Père alors que de nous-mêmes nous ne sommes que fuite. Ainsi alors que l’attirance du néant du monde est si violente et si foisonnante nous pouvons LUI offrir à chaque instant  la paix de notre entrée définitive dans la vie Éternelle…. Ne plus se préoccuper donc de ces choses qui proviennent d’on ne sait où mais seulement de la réalité foncière des Évangiles et de son fondement Divin humble et doux en Son centre … Toutefois si on ne peut se fier à quelque chose venue d’on ne sait où comme la mystique, l’implication de vérité qu’elle dénote, malgré ses contradictions rationnelles, dont tous les saints et fondateurs de religions quels qu’ils soient ont tous bénéficié, mérite le respect. Du reste on ne peut pas non plus se fier uniquement à la raison…. L’intuition, qui n’est qu’une démarche évidente de la mystique, est là pour le rappeler. Ainsi raisons et intuitions sous toutes leurs formes se renvoient la balle et dans la marche de la vérité c’est le cœur de l’homme qui est appelé à décider. Encore faut-il qu’il ne soit pas faussé par un orgueil congénital qu’on doit sans cesse dénoncer en s’appuyant sur le Messianisme unique et catholique de Jésus-Christ …

 

25/11/07 Jésus, mon frère …

Être avec Jésus et Marie, comme eux le dernier des enfants de l’Église …. C’est d’une douleur infinie pour la Libre nature Divine à laquelle la créature est invitée librement à participer… Et notre robe d’un orgueil hideux mendie la leurs d’humilité et de douceur … Brimé par des motions mystiques étranges et en même temps conduit, rien de moi à mettre …..

 

26/11/07 merveilles ….

Les merveilleuses liturgies de l’Église catholique n’ont pas d’autre but que de magnifier le libre et douloureux anéantissement de DIEU dans l’univers dont avec LUI IL nous rappelle pour la Gloire d’Éternité… Et c’est à Son image dans la libre reconnaissance de notre néant, selon la condition humaine propre à chacun, que nous serons appelés à cette résurrection ….

 

27/11/07 le sang …

Le sang de Ses sueurs d’agonies mêlé au nôtre nous unit étroitement pour le salut des âmes et la Gloire de DIEU, qui que nous soyons…. Du reste chercher sur terre en Jésus-Christ autre chose que la souffrance est une aberration commune étrange ….

 

28/11/07 chacun …

L’Église nourrit chacun selon l’état de ses dispositions… Mais sans persévérance nous nous condamnerions nous-mêmes …..

 

29/11/07 avec le sang ….

C’est avec le sang des sueurs d’agonies et de la Passion de Jésus-Christ que nous fuirons éternellement l’abomination de ce que nous sommes pour la Béatitude de l’Être Divin …..

 

30/11/07  infiniment compensé ….

L’anéantissement douloureux de DIEU dans l’univers et dans l’Eucharistie, auquel nous avons à participer, est infiniment compensé par Son resplendissement bienheureux au Ciel et sur la terre dans la foi… Pour le goûter il faut s’ouvrir par nos sacrifices constants, humbles et libres à la voix délicate et subtile de notre conscience ….

 

Décembre 2007

01/12/07 Désirer « désirer » ….

Il faut désirer « désirer » la haine de soi-même pour l’Amour de Dieu et alors toutes les soi-disant prémonitions seront revues différemment. On peut s’y prendre bien tard mais le saint larron n’a-t-il pas au dernier moment volé la première place au Paradis ? ….

 

02/12/07 Oser …

Oser demander, avec Marie pour la Gloire de DIEU et le salut des âmes, de désirer le désir de ce que la nature a le plus horreur au monde et que DIEU Lui-même a dû vaincre sur Lui-même si péniblement à Gethsémani. Des saints ont su le faire dès le début de leur conversion, d’autres, c’est vrai, seulement à la fin…. Mais comme un roi de France pour mieux propager l’espèce, qui effrayait par sa nouveauté, de la pomme de terre, pourtant éminemment bénéfique, en faisait garder militairement un champ avec instructions aux gardes de laisser faire les voleurs émoustillés par tant de précautions, ainsi beaucoup de gens d’Église gardent le trésor de la souffrance sainte, il faut penser, dans le même esprit. Bienheureux les voleurs! … Toute la vie entière de Jésus-Christ n’a pu être que d’agonies, affectives ou effectives …

 

03/12/07 un milliard …

Un milliard de fidèles pour à peine quelques centaines d’âmes ou inversement quelques centaines d’âmes pour un milliard de fidèles ?... Tous les fidèles de l’Église catholique, en union avec le Pape,qu’ils soient bons ou mauvais, qu’ils le veuillent ou non, sont témoins, ne serait-ce qu’en faisant sur eux le signe de croix, de l’humilité et de la douceur de DIEU dans l’univers c'est-à-dire de Son humiliation provisoire dans la temporalité. Elle est le fondement de toute charité et des autres voies qui du reste y sont incluses. À travers l’abîme de l’humiliation temporelle douloureuse, la plénitude de la Grâce Divine attire tout à elle ….

 

04/12/07 cocon …

Même si à cause de notre faiblesse sans borne, nous sommes enfouis dans un riche cocon social et spirituel, la violence de l’humble amour sanglant du Christ Jésus pour Son Père comme pour nous, peut radicalement nous transformer….

 

05/12/07 violence Divine … Sain et Saint Noël

La violence infinie du désir de DIEU pour nous surpasse sans limite, pourvu que nous l’acceptions librement, la froideur sans borne de notre apathie. Ce désir pousse DIEU à la pire des humiliations comme à la plus grande des douceurs qu’est l’Eucharistie catholique… Mais si nous disions à un chrétien quelconque qu’il faut et vouloir et désirer avec le Christ la souffrance, il répondra immanquablement qu’il n’en est pas question pour lui, n’étant pas masochiste. Si on lui faisait remarquer qu’en fait il se prévaut de ce vice sensuel immonde puisqu’il n’est pas capable de s’élever au-dessus, il pourrait se croire offensé. En réalité il en est ainsi, car c’est l’obstination de notre mauvaise volonté qui nous maintient dans le péché virtuel. Il faut arriver à avoir avec Jésus-Christ l’audace de demander le désir de ce que notre nature pécheresse désire le moins et repousse de toutes ses forces. Pour nombre d’âmes cela peut se faire petit à petit à travers le foisonnement répétitif des événements quotidiens. Aussi faut-il pour les conducteurs d’âmes une patience sans mesure autant que désintéressée et qu’ils n’aient pas peur de prendre sur eux les pénitences morales auxquelles elles se refusent … D’un autre côté, il devient de plus en plus évident que si la société mondiale ne veut pas s’étouffer elle-même, il est nécessaire que la science découvre en temps utile une nouvelle énergie à la fois propre et surtout illimitée. De cette possibilité théorique unique j’ai cité trois témoins avérés dont je suis. Néanmoins ses conditions morales drastiques et définitives me sont apparues dans toute leur rigueur …. Il m’a été donné d’en faire état tout au long de ce site www.f-v-m.net , comme j’ai pu, n’ayant pas d’autre moyen de communication et d’en présenter la solution par une lecture neuve de la tradition catholique (péché originel mystique relativement récent, en métaphysique de l’Infini Principe de Contradiction Moral, et théologie interreligieuse et œcuménique située au cœur du Christ…. Cf. essai de traité d’unitologie  http://www.f-v-m.net/traiteunitologie.htm ) ….

 

06/12/07 les enfants ….

Ceux qui nous maintiennent la tête hors de l’eau saumâtre du péché ce sont les enfants de l’Église qui vivent réellement avec les agonies du Christ Jésus… Rejoignons-les …..

 

07/12/07 dans l’Esprit …

Dans l’Esprit qui ne meurt jamais, l’ÊTRE est infiniment plus grand que le néant. C’est pour LUI que nous sommes faits à travers l’esprit de libres-néant. Même forgé par l’homme il n’y a rien qui n’appartienne à DIEU même notre liberté. Avec Jésus-Christ ne nous révoltons pas et au milieu de l’ambiguïté, que nous secrétons, nous triompherons du monde et de nous-mêmes. 

 

08/12/07 puissances ….

Toutes nos puissances ont été créées pour aimer DIEU et Lui Seul malgré l’aspect étranger des créatures, autres visages de Lui-même. Sur terre c’est caché  et invisible, sauf rares et courtes exceptions, qu’Il le désire à cause de Son humilité et de Sa douceur sans borne. Toute autre activité Lui est une douleur et une amertume infinies auxquelles nous avons à joindre les nôtres dans l’espérance de la délivrance des Cieux…. 

 

09/12/07 Tout quitter …

Tout me déplait en toi… Quitte tout… chéri, très chèrement, dans la douleur de ce que tu es… À quel point l’Église catholique doit enseigner jusqu’à la fin des temps les fondements de la charité qui sont l’humilité et la douceur du Centre de DIEU. Comment ne pas voir alors l’état continuel d’agonie de la vie de Jésus-Christ pour nous et ne pas transformer, avec la grâce de DIEU, la vision pour Son nom de toute mission ou commission quelles qu’elles soient ….

 

10/12/07 acte ….

Tout acte d’humble vertu enrichit l’Église et donc le monde… Étant donné ce que nous sommes, ma femme et moi, notre mission (ou commission) d’Église ne peut être que ce que DIEU voudra…. La douce humiliation Divine, on la voit partout dans l’univers et à son apogée dans l’Eucharistie catholique comme dans le cœur du croyant face à l’ignominieux orgueil originel. La violence inouïe de la Passion de Jésus-Christ, corps et âme broyés, la fait triompher par-dessus tout…. Le fabuleux destin auquel l’humanité est appelée  n’a rien d’autre égal que cette humble violence salvifique ….

 

11/12/07 abîme ….

La Toute Puissance du sacrifice de l’homme-DIEU nous arrache à l’abîme de perdition de nous-mêmes, si nous le demandons sans cesse. C’est pourquoi il est si important de mortifier sans arrêt nos pensées pour arriver petit à petit à demander le désir de ce que notre nature ne désire pas … Ainsi l’éclatement de la volonté du Christ à Gethsémani entraîne la nôtre qui deviendra parfaite à l’heure de la rencontre définitive….. Jésus-Christ seul avec Marie Sa Mère immaculée peut nous arracher à l’abomination de notre volonté proprement naturelle… Un témoin prophétique du Christ n’est du reste que le bébé de Marie à la poussette cruciforme ….

 

12/12/07 sueur …

La sueur sanglante de Gethsémani, recouvrant l’abomination de ce que nous sommes c’est-à-dire de notre volonté propre, nous mène à la Sainte Passion et à la résurrection qui suit…. Nous ne pouvons certes imaginer notre passion  car l’imagination est de l’ordre naturel et incapable pour nous de s’élever assez haut, à la richesse Divine inouïe de la croix et dans l’aura de l’Esprit qui ne s’éteint jamais à la plénitude de l’Amour douloureux de l’ÊTRE pour la misère du néant….. Marie, Mère universelle, sait déjouer les pièges qui menacent ses enfants… En effet nous sommes créés, à la fois façonnés par une volonté naturelle mais qui est de l’ordre du retour au néant dont nous sommes sortis, à cette différence que par notre création nous sommes alors doués d’un esprit immortel, et en même temps façonnés, tout au long de notre vie pour anéantir librement cette volonté naturelle qui si cela n’était pas, ne serait-ce qu’au moment de la mort, nous entraînerait dans une terrible agonie éternelle (qu’on appelle l’enfer) alors que sa destruction nous permet d’accéder à une jouissance éternelle sans mesure… D’où devant la condamnation universelle de notre désir axé, par la faute originelle, à l’attache de notre volonté naturelle tendue vers l’agonie du néant, la nécessité d’un Sauveur ….

 

13/12/07 sauver ….

C’est en se sauvant soi-même qu’on contribue à sauver d’autres âmes en grand nombre….
Quelle était la volonté profonde du Christ sur terre, sinon d’être reconnu par tout Israël comme le Messie universel pour la plus grande Gloire du Père et ainsi répondre à sa vocation ? Les agonies continuelles de toute Sa vie, dont Gethsémani nous est donné en exemple, en étaient le sacrifice violent et nécessaire au Père pour le libre salut du monde. Ainsi notre mission est dans le landau d’agonies de la Vierge Marie et ne correspond pas loin de là à ce que la nature peut désirer. Mais tout est programmé ici-bas  pour nous amener avec Jésus-Christ dans Sa volonté Rédemptrice à la seule Volonté infinie du Père des Cieux : DIEU triomphant de dieu … Mais de quel abîme sommes-nous ? Et jusqu’où DIEU ose descendre ? Ainsi progresser dans ce bric à brac qui nous est offert avec Jésus qui vit tout en nous ….

 

14/12/07 En TES mains …

« En TES mains, Seigneur, je remets mon esprit »… En disant, pour nous, ces dernières paroles sur le gibet, le Christ n’avait absolument aucun autre appui que Sa Volonté d’Amour pour le Père des Cieux…. Si je suis si direct en spiritualité depuis le début, au risque de faire fuir tout le monde, c’est qu’il est nécessaire à notre époque, les sciences humaines étant appelées à le faire de leur côté, d' aller aux fondements même des choses… Ainsi il faut comprendre que si les expériences mystiques hors nature paraissent en fait être des intuitions exacerbées, de même l’intuition humaine, sans laquelle il ne peut y avoir aucune connaissance ou avancées dans quelque domaine que ce soit, n’est elle-même qu’une expérience mystique hors nature. Donc il n’y a aucune raison de ne pas s’en servir; mais avec discernement ….

 

15/12/07 broyés ….

Broyés corps et âme par nos incapacités nous nous offrons, avec Jésus-Christ nourrisson, aux bons soins des bras de Marie, Mère immaculée de l’univers et du Ciel ….

 

16/12/07 incapacité notoire …..

Incapacité notoire surtout de rappeler par nous-mêmes le gibet du Christ Rédempteur du monde et programmateur de revivification éternelle, seule chose nécessaire … Fuyons-nous donc sans cesse en Jésus et Marie car c’est par la porte étroite qu’il nous faut entrer ….

 

17/12/07 Pénitence, Pénitence ….

Pénitence, Pénitence, si, le charisme appartenant à Marie, il m’a été donné d’en dire les raisons pragmatiques à venir, de toute façon il faut s’unir à tous les fidèles qui la pratiquent en esprit et vérité. L’Église du reste travaille à notre pénitence et nous relève de la fange. Mais pour notre conversion comme celle du monde, à tous les instants qui nous restent, il faut se laisser entraîner par la Toute Puissante sueur de sang de Gethsémani où DIEU triomphe de DIEU, en s’offrant Lui-Même à Lui-Même pour la Passion du salut de tous. En effet si ce ne sont pas les multiples choses de la temporalité qui sont condamnables puisque DIEU Être a voulu s’y faire ainsi néant provisoire pour la création de notre pure liberté, ce qui est péché c’est l’attache à ce néant, magnifique il est vrai, de cette liberté, naturellement surtout intérieure, car elle n’a été créée que pour fleurir éternellement dans l’ÊTRE Divin …. Le détachement nécessaire si contraire à la nature temporelle dépend de la volonté de notre demande à DIEU du désir « du désir », que nous ne possédons donc pas, de Son Être Saint …. Le sang du Christ nous donne de fuir à jamais l’abomination de l’amour sensible de soi-même ….

 

18/12/07 Oui …

Oui, à cause de cet abîme de péché, c’est à dire d’amour-propre sensible ou d’orgueil, que nous sommes, cela (le salut) n’a rien d’évident. Aussi quelle compassion devons-nous avoir pour le monde ! Avec Jésus et Marie, n’ayons donc pas peur d’en assumer, à notre échelon, la vraie souffrance quelle qu’elle soit. Mais pour aller à la croix, il faut être « libre et léger » (Bse A. de Foligno, la mystique catholique qui paraît avoir  été le plus loin dans l’union sainte) autrement dit il faut être purifié par le sang exsudé à la volonté de Gethsémani …

 

19/12/07 vie …

C’est pour la Vie éternelle que la mort du Christ Jésus comme la nôtre, avec sa volonté temporelle contraire, a été programmée à Gethsémani. La Volonté ensanglantée des agonies successives de la vie du Rédempteur englobe les nôtres toujours vacillantes dans notre marche syncopée vers notre revivification glorieuse sans fin. L’humiliation temporelle de DIEU y trouve là Sa Victoire. Laissons-nous emporter ….. Il est impossible de vouloir élaborer une théologie de l’humilité et de la douceur de Dieu, c'est-à-dire de Son centre, où toutes les religions bien nées, quelles qu’elles soient, s’abreuvent sans comprendre l’Agonie constante et son apogée à Gethsémani du juif Jésus-Christ, que nous acceptions Sa Divinité Personnelle ou seulement l’emprunt qu’il en ait fait ou qu’il en a été fait. C’est en ce sens que nous pouvons le considérer comme véritablement le Messie universel. D’ailleurs quel genre de fidèle voudrait d’un Infini d’orgueil et de violence au lieu d’un Dieu humble et doux? … Il existe une association catholique vénérable, de fondation séculaire, qui porte le titre d’ ARCHICONFRÉRIE DE LA SAINTE AGONIE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST  qui a son siège chez les Lazaristes, Prêtres de la Mission de St Vincent de Paul, 95 rue de Sèvres 75006 Paris. Comme beaucoup d’œuvres catholiques anciennes elle ne suscite pas de colloques entre laïcs et son site internet www.sainte-agonie.fr ne comporte pas d’espace forum n’atteignant pas peut-être une part suffisante pour l’échange des idées quoique ce genre de lien informatique tourne souvent en rond. Mais un approfondissement des raisons de cet événement est nécessaire pour l’unité religieuse future du monde. Car c’est bien là que s’est décidée la Passion Rédemptrice du genre humain telle que les chrétiens peuvent le croire dans le respect des autres religions …. (cf. http://www.f-v-m.net/traiteunitologie.htm )

 

19/12/07 mail au Supérieur des prêtres de la mission St Vincent de Paul à Rome

Cher Père,

Suite à ma note de ce jour, je demande également au P. Danjou de vous faire suivre ce mail pour vous faire comprendre comment j’ai connu l’Archiconfrérie de la Sainte Agonie.

Après ma violente conversion d’il y a plus de 50 ans, j’avais pris l’habitude d’aller visiter presque chaque jour le Saint Sacrement à la chapelle St Vincent de Paul, située près de mon domicile et cela même quand j’était encore en activité professionnelle. (J’y ai vu passer pas mal de bedeaux successifs). À ce titre j’avais une grande dévotion pour l’image en bois de l’agonie de Gethsémani exposée à cette chapelle. Aussi bien que je sois le dernier des fidèles digne de cette œuvre d’archiconfrérie j’en connais bien l’esprit intérieur. Cependant en 1963 m’a été donnée une motion proprement mystique d’intuitions scientifiques me montrant entre autre le rôle que pouvaient jouer ces dernières dans une conversion générale du monde mais aussi la possibilité de leur inversion dernière (ultime). Toutes mes méditations ont alors été orientées vers la recherche d’une solution à ce problème. C’est en octobre 2000 que j’ai ouvert un site www.f-v-m.net pour m’en expliciter en précisant peu à peu la nécessité à la fois d’une explication du péché originel mystique dans une date de l’humanité relativement récente (7000 ans ?), ensuite d’une évolution de la métaphysique de l’infini vers un Principe de Contradiction Moral et surtout enfin une ouverture d’une théologie interreligieuse et œcuménique fondée sur l’humilité et la douceur de DIEU dont Jésus-Christ révèle le centre. C’est seulement tout récemment que j’ai compris que cette théologie ne pouvait être développée qu’en appui d’une vision nouvelle de l’Agonie de Notre Seigneur ….

 

20/12/07 comme ….

Comme à Gethsémani il y a fusion de la volonté du Fils à celle du Père par l’Esprit Saint, ainsi il nous est demandé la fusion de notre volonté à celle du Fils, le Christ Jésus, pour aller au Père de la même façon …

 

21/12/07 volonté …
Nous avons besoin que la Volonté du Christ remplace la nôtre sans cesse en révolte…. En effet tout sur terre est fait, après nous en avoir rendu responsable suivant la capacité de chacun,  pour que notre volonté propre cède la place à celle du Père, garantie du salut éternel…. Aussi prières et pénitences sont nécessaires, commencées et toujours à recommencer…. Pour se haïr soi-même comme Jésus-Christ le demande, étant donné l’état calamiteux de péché, c’est-à-dire d’amour-propre sensible, dans lequel nous nous trouvons depuis la faute originelle , il faudra jusqu’au commencement de la vie Éternelle pour nous, toujours faire un effort sur nous-mêmes… Mais c’est un effort continuel d’humiliation au moins intérieur qui conforte celui du Père des Cieux et qu’on ne peut entretenir que par son amour effectif et celui des autres … Quelle haine de lui-même il a fallu à Jésus homme-Dieu, se voyant DIEU même sur terre et Messie d’Israël, donc du monde, pour accepter d’avance à Gethsémani l’anéantissement de toute son action sur un gibet de condamné et de plus voulu par les membres de Son peuple et d’autre part cela avec quel amour  du Père invisible et avec quel amour pour nous par l’exemple Rédempteur nécessaire à notre vivification qu’il fallait faire ….

 

22/12/07 aussi bas …

Le Christ Trinitaire sait descendre jusqu’à l’extrême limite de la faiblesse (pour ne pas dire ignominie)  humaine et toujours plus bas s’il trouve encore plus bas pour nous emmener toujours plus haut…. L’état normal de l’homme  doit être l’état moral d’humiliation qui demande sans cesse l’aide Divine, depuis la faute originelle . Mais même les meilleurs le font scandé de retours sur soi-même, chutes cependant suivies du redressement de la demande  d’aide Sainte. C’est cet état syncopé qui de fait mène à la porte étroite et au salut …..

 

23/12/07 perfection …

Les laïcs ne bénéficiant pas de l’appui de la stricte obéissance, chasteté et pauvreté religieuses ont à être encore plus vigilants sur la moindre pensée insidieuse et l’analyser sans cesse à la lueur de la prière pénitente d’esprit et de vérité… St Jean de la Croix parle d’un tout petit nombre d’âmes qui par la « nuit de l’esprit » arriveraient sur terre, et non pas seulement à l’heure de l’agonie mortelle où c’est nécessaire, à éradiquer complètement ce genre de pensées qui nous aliènent dans la volonté spirituelle sensible après celle seulement naturelle. Mais ce qui est impossible à l’homme est possible à DIEU et nous L’honorons en LUI demandant l’impossible qu’IL désire nous donner dès cette terre puisqu’IL nous a commandé la perfection. Du reste si une chose voulue par DIEU nous semble impossible c’est que nous croyons orgueilleusement y être pour quelque chose….. Et si nous n’obtenons pas, c’est que nous refusons de nous humilier, sans désemparer, avec l’humiliation même de DIEU. Jésus lui-même, comme il a bien voulu nous le laisser entendre par sa prière de Gethsémani, n’a-t-il pas toujours été sur le bord d’abandonner mais sans jamais céder avec la grâce de la prière …. ?

 

24/12/07 L’Esprit ….

L’Esprit tel un soufflet pour activer le feu de bois nous pousse toujours en avant si nous acceptons de ne pas le négliger si peu que ce soit…. Et si en face de grâces  continues, par le peu de réponse que l’on y fait, continuant à nous laisser berner par l’amour-propre sensible, on se voit telle une abomination sans limite, il n’en faut pas moins continuer à demander avec l’esprit de vérité des grâces toujours plus grandes. En effet si notre abjection semble sans mesure, DIEU LUI est infini et à la fois même PLUS qu’Infini ….. Jésus toujours sur le point (tenté) de renoncer à Sa mission, n’y renoncera jamais un seul instant par ses combats d’agonies perpétuelles dont découle toutefois la paix surnaturelle qui dépasse toute joie, pour l’Amour du Père et pour notre Amour, renonçant seulement à Lui-même…. Nous pécheurs cependant, les yeux fixés sur Lui et sa détermination douloureuse de Gethsémani, nous avons toujours à commencer et à recommencer jusqu’à la fin, dans l’espérance du salut que Lui apporte par Sa Passion et Sa résurrection ….

 

25/12/07 Chair …

La chair ensanglantée, visiblement ou invisiblement, par l’agonie due à nos péchés de l’enfant Jésus se donne à nous dans l’Eucharistie pour assouplir notre révolte et l’anéantir…. En réalité Jésus-Christ est venu allumer sur terre une guerre impitoyable entre ceux qui s’estiment sans péché ou même s’en vanteraient et ceux qui savent reconnaître leurs fautes et les offrir à la Miséricorde de DIEU en poursuivant Son humilité et douceur pour leur salut et celui du monde ; même si cette guerre peut demeurer cachée un certain temps par intervention Divine à travers les sciences pour un épanouissement à venir sans précédent de l’humanité …. Avec le Christ lutter contre nous-mêmes pour la conversion des âmes et la Gloire de DIEU ….

 

26/12/07 Les révoltés …

Les révoltés sont malgré tout en accord avec une manière humaine de voir l’éthique chrétienne mais non celle profonde du Christ Jésus qui ne la révèle qu’à travers Son Église, plus particulièrement catholique, jusqu’en ses fautes mêmes. Car à la seule Église catholique, il est donné de révéler pleinement l’humilité et la douceur du centre de l’Amour de DIEU c’est-à-dire Son humiliation temporelle à laquelle nous avons à communier. Ainsi, Nous pécheurs, sommes réservés pour le Seigneur …. Mais il nous faut sans cesser traquer impitoyablement la plus infime pensée hypocrite d’orgueil et de violence c’est-à-dire d’amour propre sensible, de vanité, de sensualité, de cupidité. Car le Christ Jésus n’a laissé en friche aucun de nos péchés, pervers jusqu’à la profondeur de l’abîme d’où ils sortent, et les a portés tous, quels qu’ils soient,  douloureusement comme on le sait ou comme on peut s’en douter…

 

27/12/07 mon âme ….

«  Mon âme magnifie le Seigneur »…. Marie savait qu’à travers les faux jugements et l’abomination de l’être humain, l’Église de Son Fils dont elle serait la Reine, ne serait jamais en retard d’un seul instant, ni ne faillirait jamais, dans son humble laideur spirituelle apparente, pour annoncer le nouveau don du Royaume des Cieux Trinitaire qu’elle engendrait ….

 

28/12/07 Prière et Pénitence ….

La Miséricorde de DIEU écrase les péchés que nous Lui remettons sous les douleurs du Fils et s’en sert pour le triomphe de la Mission, incomprise du monde, de Son Église… Prière et Pénitence … L’Église sait… Cependant n’est-il pas nécessaire de le redire ?.... Toutefois en le vivant d’abord …….

 

29/12/07 Nouvel An distingué …

En effet que notre nouvelle année soit de cette sorte…. Car le monde, bavant d’orgueil et de violence, est affronté au choix de la civilisation de la haine, représentée par les terroristes  et consort, et la civilisation de l’Amour, prônée par le Pape et ses alliés (les hommes de bonne volonté)…. Aussi nous faut-il annoncer sans arrêt l’humilité et la douceur, fondements de l’Amour et de toute autre voie droite, du Père des Cieux, en Jésus-Christ Son Fils et Messie… à commencer par le sang de Ses sueurs d’agonies en témoignant…. Qui peut le confirmer, sinon l’Esprit Saint Trinitaire Lui-même ?... Prière et Pénitence accrues donc de l’Église et de ses membres actifs, débouchant sur une théologie universelle de l’humiliation temporelle Divine, déterminée par la reconnaissance  des agonies du Christ …. Oui, vraiment DIEU écrase le moindre (s’il peut y en avoir de moindre) des péchés, c’est-à-dire des pensées ou mouvements d’amour-propre sensible, que nous LUI remettons, par les douleurs de Jésus-Christ, pour fusionner avec nos personnalités… Et s’Il sait élever les saints très haut dans l’Esprit, IL sait aussi descendre jusqu’à ce qu’il y a de plus insignifiant et de plus grossier spirituellement ……

 

30/12/07  offrir …

Si nous offrons sans cesse notre abîme d’orgueil de libre-néant, ce dernier  exprimé par la création temporelle, DIEU nous investit sans cesse de Son ÊTRE d’humilité libre, exprimé par Son Christ Éternel …..

 

31/12/07 Maintenir ….

Maintenir l’aveuglement au moment présent comme Jésus aveuglé sous la couronne d’épines par le bandeau blasphémateur… Jésus n’a jamais certainement vécu que le moment présent ce qui ne l’empêchait pas d’avoir une vision prophétique parfaite de l’avenir…. D’autre part si nous catholiques ne croyions pas que la doctrine du Christ est parfaitement maintenue par l’infaillibilité du Pape, Son message si violemment opposé à l’orgueil et à la violence du monde, extérieurs et surtout intérieurs, se diluerait et ne pourrait plus exister en esprit et vérité…. L’Église catholique ne peut du reste rien donner de plus efficace au monde que la consécration Eucharistique. Mais pour accéder à celle-ci faut-il encore entrer dans le processus du sacrement. C’est pourquoi il faut le répéter: une théologie rationnelle et universelle, révélée par le Messianisme du Christ Jésus, de l’humiliation Divine, source de l’Amour et de toute autre voie droite, est nécessaire. Cette théologie ne peut être fondée que sur la Passion et la Résurrection du Christ, déterminées par Son agonie de DIEU à DIEU ….