Octobre 2010

01/10/10 C’est donc …

C’est donc la foi de toutes les religions sans exception en l’humilité et la douceur du Centre de Dieu, l’Infini, (Son humiliation générale dans la temporalité) qui peut nous guérir dans ce domaine crucial si éloigné de notre nature habituelle orgueilleuse d’amour-propre. Et l’on voit bien, en France notamment, comment le pragmatisme français laïc, chèrement acquis, en attend la reconnaissance universelle qui de plus dans ce qu’il m’a été donné de voir du futur des sciences, devrait, si cependant nous le voulons librement, y être appuyé pour le véritable bénéfice de tous …. En effet il y a toujours eu une étroite corrélation entre la vie matérielle et la vie spirituelle  …. Et fusionnés à l’âpreté joyeuse du cœur Eucharistique, il faut porter notre dossard jusqu’au bout …. Mais le seul mystère radicalement ininterprétable pour l’esprit humain est celui de notre liberté dont nous ressentons pourtant le besoin. Ne devons-nous pas en définitive demander « librement » à l’ »IN-Visible« de nous donner de Lui donner la liberté de toute notre vie ? ….

02/10/10 recevoir …

Recevoir l’abaissement de Dieu Tou t jusqu’à ce que nous sommes et en notre impitoyable fragilité nous en anéantir en Son Cœur. Ainsi où que TU veuilles me mener je te « suis » …. Dans Sa douleur et dans Sa paix indicibles le Christ est venu pour la multitude des tout-petits à la démarche spirituelle chancelante et syncopée. Et les grandes lumières qui peuvent être données, ne sont dues qu’à notre faiblesse extrême, sans cesse à connaître et sans cesse à reconnaître ….. Ainsi toutes les créatures ne sont que parce qu’elles font partie de TOI-Même et dans la temporalité elles ne sont que parce qu’elles font partie de Ton humiliation de l’Éternité au temps …. Dans l’affectivité joyeuse, on oublie que l’effectivité véritable ne peut être que douloureuse ….

03/10/10 volonté …

À Gethsémani, TU nous as montré que TA Volonté inébranlable de tout souffrir pour nous en T’incarnant n’était pas cependant acquise mais à remporter… Fusionner cette volonté dans la joie surnaturelle infinie, douce et délicate, différente de la joie naturelle finie, grossière et violente …. Plus bas que les parcelles de pain, l’Eucharistie consommée au cœur de la croix rédemptrice …. Ainsi comme les moines de Tibhirine, nous témoignons de l’humilité et douceur du Centre Divin ….

04/10/10 venir ….

Venir et revenir, commencer et recommencer, est le lot spirituel des tout-petits jusqu’au bout …. Dieu Éternel s’humilie dans la temporalité, devenant objets et sujets, mais Son humiliation atteint l’illimitation dans la fusion au cœur de l’homme pécheur pour cette vivification, Gloire Divine.  Ainsi Dieu Lui-Même témoigne à la face du monde de L’humilité et de la douceur de Son Centre ….

05/10/10 vocation …

Aussi infime soit-elle, l’union du libre-néant à l’ÊTRE vivant et de l’ÊTRE broyé au néant libre, nécessite l’œuvre de la croix, embrassant toutes activités humaines et est la vocation première et dernière de l’homme…. Tous les chrétiens bons ou mauvais ont du reste ceci de personnel par rapport à toutes les religions, c’est qu’ils témoignent, même malgré eux, du témoignage de Dieu  Lui-Même de l’humilité et de la douceur de Ses entrailles. Chose impossible à imaginer en soi pour l’orgueil humain natif. Et c’est en ceci que réside la révélation messianique universelle du Christ Jésus, d’autant plus, pour ce site, qu’il en est vu un impact particulier sur la vie profane …. La suave brûlure du cœur qui en résulte, nécessite une lutte sans merci contre l’amour-propre …. Et laisser faire le Divin génie du Christ Trinitaire de cet accueil chaleureux de Son humiliation ….

06/10/10 Garder conscience …

Garder conscience de la fusion Eucharistique infiniment humiliée en nous, protégée par la croix …. À TOI cette toute puissante humiliation dans l’homme pour le rehausser à la Gloire Éternelle …. Ainsi de nous-mêmes nous n’aurions pas le courage de notre croix, le Christ la vit en nous …. Au bruyant et vide mouvement orgueilleux du monde correspond cette chaleureuse humiliation ….

07/10/10 embrasser ….

Embrasser étroitement l’amertume chaleureuse de la solitude en Dieu, sachant, dans notre toute petitesse, de la vie du Messie et de sa lutte exsudant de sang, que l’amertume en est plus efficace pour tous, même invisible …. Mais il nous faut dévorer sans cesse l’impatience de notre nature.  En s’humiliant, offrir la liberté de notre néant à l’incarnation en nous de l’ÊTRE Eucharistique ….

08/10/10 Liberté, Égalité, Fraternité …

Liberté, Égalité, Fraternité devise pour le citoyen de notre pays acquise dramatiquement avec le sang des victimes de tout bord de la révolution de 1789… C’est beau… n’est-ce pas ? D’un autre côté la devise des Évangiles pour les âmes : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous veulent du mal…. N’est-ce pas désarmant ? Mais en face … quoi ? le fondement de l’être humain …. Ce sont les arcanes sans concession  de ce fondement qu’il a fallu toucher dans ce site, c’est-à-dire « la phobie paralysante et universelle de l’humiliation individuelle ou de groupe »… Et en face… quoi donc de possible ? Sinon l’humiliation dans la temporalité du nom « DIEU », Tout Être, sujets et objets, ici et ailleurs, avec ou sans sentiment. Un Messie juif pour révéler universellement cette teneur, impossible pour l’être humain à prévoir …. Alors qu’attend la France pour s’humilier à son tour ? Cela est-il donc si étrange face à un Dieu humilié ici-bas ? ….

09/10/10 unité …

C’est vrai, le monde, religieux ou non, est bien divisé comme l’a montré le réalisme du film de Mel Gibson sur la Passion du Christ. Cependant son unité est nécessaire, les uns portant les autres, irradiés par leur incarnation du Verbe, et offrant leur mort avec Son agonie triomphante.  Lorsqu’on a compris l’incarnation de l’humble et doux Dieu en nous dans les entrailles même de l’iniquité, il faut fusionner aux plaies du Christ et à Sa libre agonie de les vivre jusqu’à la mort. Cette plénitude d’humiliation de Dieu en nous comment y correspondre sinon par tout de nous ….

10/10/10 chacun …

Chacun a à donner sa vie. La mienne, confirmée par ces 11 ans d’internet, ne peut être que le témoignage envers et contre tout de l’humilité et la douceur du Centre de Dieu Trinitaire unique …. Et qui peut en esprit et en vérité témoigner de cela sinon Dieu Seul, en le faisant jusque là ? …. En échange il faut tout faire en Christ pour y développer sans cesse notre remerciement actif …. Ainsi si j’ai témoigné, mon rôle est terminé, c’est le Christ qui maintenant témoigne en moi ….

11/10/10 conscience …

Au fil des ans est-ce que les mots sacrés ne prennent pas des significations plus profondes ? Ainsi la division réelle du monde sur la conscience de l’humiliation temporelle de Dieu (Se faisant ainsi, TOUT, sujet et objet, à la fois feuille de papier, la nature, le cosmos et - à son paroxysme - le cœur de l’homme pécheur) implique de choisir un mode de vie qui nous porte les uns les autres ….

12/10/10 paradoxe ….

Communier aux sueurs d’agonie sans cesse victorieuses, toujours renouveler jusqu’à Gethsémani …. Ainsi la vue de l’avenir des sciences et de leur conséquence, de même que la vue du caractère fondamental de Dieu, qui m’a été donné, concerne le monde entier. Mais l’application qui en est le ressort et en est tirée ne peut être compris que d’un tout petit nombre d’âmes choisies bien qu’elle intéresse chacun. C’est là le paradoxe. En effet du néant on doit offrir notre liberté broyée. Dieu seul le peut.  Tous doivent donc apprendre peu à peu à demander de le demander librement ….

13/10/10

Offrir avec le Christ Jésus  l’insignifiance de notre mort…. Sans oublier de noter que,Trinitaire,  il Lui a fallu l’exsudation jusqu’au sang pour en triompher volontairement en l’offrant librement ….. Du reste tous les théologiens chrétiens se heurtent à leur propre convention, mettant un point final à l’amour qui ne peut en avoir et sous-entendant que sinon c’est le coup de poing. L’enseignement du Christ et de Sa Vie, dit toute autre chose, incluant avec, de la compassion Bouddhiste jusqu’à l’Animisme Africain. Et si, nous, nous employons alors des termes vivants on nous considère comme des parias, allant jusqu’à nous expurger par exemple d’états généraux du christianisme. C’est vrai aussi du reste que c’est notre vocation de porter le fondement des choses, étant portés à notre tour. Toutefois les temps viennent où il faudra bien nous écouter ….

14/10/10 tenir ….

Tenir bon toujours dans la même direction. Le livre « LUI et moi » m’est d’un précieux secours …. Je ne pense pas pourtant m’être trompé dans ma méthode du 21/05/2004, il est vrai imparfaite, de la vulgarisation de la stéréoscopie. Cependant la technique sophistiquée du 3D  semble pourtant vouloir en faire l’économie. Pour moi, cela préfigure dangereusement l’élaboration eschatologique du « moteur à ion intégral dépendant » qui peut peut-être, sans remord, se trouver outrepassé par l’ »anti-moteur », au grand dam de l’humanité entière. Mais il n’y a peut-être que moi sur terre pour le penser ? Aussi plus que jamais se confier à Dieu seul ….

15/10/10 aucun hasard …

Ne croire à aucun hasard et mépriser cette voix ennemie qui veut la révolte empruntant la nôtre …. La conscience incessante de la fusion eucharistique impensable ira donc au plus lamentable …. Ne pas en oublier le taux du prix à réclamer pour lequel il nous faudra autant remercier …..

16/10/10 Grandeur …

La Grandeur de l’humiliation de la Toute Puissance Divine Trinitaire d’abord dans l’Eucharistie et surtout broyée dans son anéantissement en nous, tous pécheurs, dépasse l’imagination. Croire …. Mais les nouveaux-nés spirituels sont toujours en état de désastre, désastre de la Bérésina commentait Thérèse de l’Enfant Jésus. Peut-on empêcher un nourrisson de déféquer à son gré ? ….

17/10/10 antibiotique …

La prise de conscience de la fusion humiliante sans mesure de Dieu infini dans l’âme pénitente, et spécialement dans l’Eucharistie consommée (spirituellement ou matériellement), est maintenant l’antibiotique des maladies de l’âme que l’on ne savait pas soigner jusqu’à présent. Comprenons. Ainsi, par la grâce de Dieu,  les méandres répétitifs de ces 11 ans de site f-v-m.net  n’ont pas été inutiles, tout au moins sur le plan spirituel, qui est seul important. Le reste ne nous appartient pas plus. Aussi humiliés avec l’humiliation Sainte de Dieu, notre joie surpasse toute joie d’ici-bas ….

18/10/10 l’ »humilité Divine ».

Le nom « Dieu » veut dire donc TOUT, sujet et objet, personnel et impersonnel. S’IL a par Sa Grandeur Son Siège dans l’Au-delà de l’univers, dans la temporalité IL S’humilie donc en tout. Il est à la fois l’humiliation de cette feuille de papier tremblante entre nos mains comme humiliation de la splendeur finie de la nature. Quant à l’être humain, l’assertion du philosophe « Je pense, donc je suis » est toujours valable à ceci près qu’il faut préciser le « je suis » puisque manifestement il est aliénable ici-bas. On se rend compte alors, pour faire bref, que surgit la notion de LIBERTÉ et que même dans des expériences cyniques d’éradication  totale de celle-ci comme à Auschwitz la graine en reste toujours aussi vivace. On peut dire aussi cela dans les cas de grandes maladies. La nature complète de l’homme paraît alors être « JE PENSE donc JE SUIS LIBRE »… Il ne s’agit pas de faire un cours de philosophie, d’autres s’en chargeront, mais qu’a donc à faire l’homme aliéné, de cette liberté, sinon de la « remettre » à l’ÊTRE Infini par excellence pour en espérer la fusion ? On s’aperçoit alors qu’une majorité  des hommes dans une peur auto défensive ne veulent pas considérer leur aliénation. En spiritualité orientale on dit qu’ils ne sont pas « éveillés », dans les évangiles ont dit qu’ils sont »morts »… Pour tous cependant le Messianisme universel du Christ, destiné à toutes les religions, révèle clairement donc le paroxysme de l’humiliation sainte Divine qui se met à la mesure de notre humiliation humaine ….

 

19/10/10 trois sujets :

 Jonction ….

L’humiliation reste au travers de la gorge des hommes. Aussi il a fallu une révélation, de fait absolument inimaginable, par la vie Messianique du juif Jésus-Christ, pour qu’on puisse  entrevoir peu à peu  une humiliation indicible de la Toute Puissance de l’Être, surpassant celle de l’homme et destinée à lui être unie. La jonction bienfaisante des deux, si elle doit bénéficier à ceux-ci, ne peut être l’apanage des seuls chrétiens et ne peut que s’arracher à la chrétienté pour illuminer, sous toutes les formes, le monde universel des religions et des a-religions connu ou non …. LA PRO ….

On ne peut croire à aucun hasard quel qu’il puisse paraître. Nous croyons à « LA PRO », la professionnalisation imparable Divine des événements du Ciel et de la terre, qui tient compte de la liberté que nous sommes, de la nature du monde et bien sûr du but à atteindre. Adorons donc par la foi,  et en nous humiliant de ce que nous sommes, l’infaillible déité de LA PRO-vidence …. Humilité humaine ….

La véritable humilité humaine est à l’image de celle de Dieu. Elle est sans fond. Mais l’humilité Divine est pure et trois fois sainte, n’ayant aucun rapport, par nature, avec le péché, tandis que celle de l’homme ne peut être que contrite et peccamineuse, pour le connaître. Elles se rejoignent cependant toutes deux dans ce que l’une et l’autre considèrent la possibilité infinie de fautes dont elles pourraient ou peuvent avoir été responsables ou co-responsables dans la temporalité même ….

Conclusion …

Bien que cela puisse ne pas plaire, il faut bien admettre que ce sont nos incapacités douloureuses, physiques, morales ou spirituelles qui peuvent permettre à la Pro d’agir en profondeur pour le bienfait du worth de la conjonction des abaissements, non seulement en nous mais autour de nous ….

20/10/10  L’offrande …

Ne pas quitter des yeux l’offrande vivante de la croix qui peut seule délivrer le monde de l’esclavage maintenue par des monstres hideux contre toute volonté Trinitaire sainte …. Chercher en toutes choses le Commencement d’Éternité Divine puisque c’est seulement là que nous vivons ….

21/10/10 solution ….

Admettre la splendeur terne et limitée de la vie temporelle si précaire pour entrevoir par la foi la splendeur illimitée et radieuse que représente la potentialité, sans aucune mesure, de l’Éternité …. Ce qui importe étant notre propre salut, seul capable d’en entraîner d’autres sans illusion ….. Ainsi plusieurs années après une violente conversion, il a fallu ce coup de tonnerre de 1963 pour que me soit posée d’une manière imparable la question de l’universalité du Messianisme de Jésus-Christ. Ensuite il a fallu toutes ces recherches, non pas en technicien savant, mais en humble mystique, sur l’histoire des religions et de la philosophie pour déboucher après 40 ans de méditations des Évangiles sur ce blocage incroyable de tous les théologiens chrétiens sans exception tendant à enfermer le message du Christ Jésus dans une chape conventionnelle bien que traditionnelle. Puis après 11 ans d’approche internet pouvoir rendre claire enfin la solution …. Il ne me revient pas de la proclamer, c’est à l’Église d’en faire une nouvelle Évangélisation …..

22/10/10 fondre pour rénover ….

Ainsi fondre nos humiliations (avec respect) dans celles indicibles et sans mesure de DIEU, broyées jusqu’en nous, spécialement pour nous chrétiens dans l’Eucharistie, rénove le monde ….. Le Messianisme du Christ nous donne alors  de trouver le fondement de notre unité universelle ….

23/10/10 socle de la France …

De très grandes lumières reçues sur un minuscule socle de vertu, cela ne paraît-il pas étrange ? Mais le plus infime support caché en Marie, l’acuité infinie de Dieu sait le distinguer. Et c’est sans cesse le combat mortel multiforme contre nous-même, toujours à recommencer….  En réalité la France a perdu son socle spirituel qui ne peut être autre chose pour toutes les religions quelles qu’elles soient que la foi au Messianisme universel de Jésus-Christ révélant l’humiliation incroyable de Dieu dans laquelle tous les partis comme nous-mêmes pouvons fondre les nôtres ….

24/10/10 contourner …
Les saints ont su contourner leur ignominie par des œuvres d’Église, de pénitence ou de charité extraordinaires. Pour nous, les tout petits, les malfrats de l’église, les clochards au seuil de la richesse des cultes ou au contraire les piliers d’église aux abois, nous sommes incapables de tout cela. Nous sommes les invendus spirituels. Que Dieu nous garde un regard droit et fidèle sur Lui  ….

25/10/10 adorer La Pro-vidence …..

Il faut adorer La Pro-vidence, cette pro-fessionnalisation de la direction absolue du monde par Dieu, excluant tout hasard quelconque, les défaillances dues à notre liberté pervertie étant immédiatement pris en compte d’une manière ou d’une autre. Offrir notre incapacité de volonté …. Dans un prêche : l’ami de Jésus est dédouané de ses péchés mais revêtu de ceux du monde ….

26/10/10 cœur …
C’est cette vie profondément cachée à Soi-Même comme au monde qui est le cœur de la vie de Dieu, révélé par Jésus Trinitaire. Sur terre elle lui coute une souffrance infinie, à LUI à qui toute créature est due. En effet seul l’ÊTRE existe est et se heurte à la liberté créée au néant qu’est l’homme. Offrons donc notre mort avec celles du monde entier unies à celles de jésus et Marie …..

27/10/10 réponse à un mail du 25/10/10 :

Oui, nous sommes bien d'accord avec vous. L'équipe de l'Oeuvre du Sacré-Cœur :

Merci de votre mail si réconfortant car depuis 11 ans que je tiens ce site f-v-m.net  au jour le jour je n’ai reçu pratiquement que des injures de tous les bords possibles …. Du reste dès le départ un internaute averti m’avait dit que » j’étais trop direct et que je faisais fuir tout le monde… »

Mais étant donné.les intuitions si précises et si profondes qui m’ont été données en 1963 sur l’avenir des sciences profanes notamment de pointe, devant déboucher de fait sur l’eschatologie (un peu mais moins fatalement irénique qu’en avait parlé Theillard de Chardin puisqu’il ne s’agirait que de précéder l’apocalypse !), il me fallait absolument préciser d’une manière irrécusable, envers et contre tout, le caractère universel du Messianisme de Jésus-Christ ……

 

Or si l’Amour est tout, avec juste raison, pour nous autres chrétiens déjà d’autres voies de sainteté sont empruntées, avec succès, par d’autres croyances, sans compter l’attitude des sciences profanes évoluées !.... Il m’a fallu donc 40 ans de recherches mystiques dans l’histoire des religions et de la métaphysique, fondées sur la méditation et la prière constante des Évangiles catholiques, pour comprendre enfin ce fondement inaltérable et universel de l’amour qui est l’humilité et la douceur du Centre même de la Sainte Trinité, révélé par la vie et l’enseignement du Christ Jésus Messie et auquel toutes les religions et a-religions doivent souscrire sous peine de se scléroser …

Pourquoi tant d’efforts et de recherche sinon  que , passant et repassant sur ce fondement depuis 2000 ans sans jamais vraiment s’y arrêter (peut-être parce qu’il heurte de plein fouet le péché originel de l’homme) les théologiens chrétiens ont voulu mettre un « point final » à l’amour qui en vérité, étant Éternel, ne peut en avoir. Enfin  ce fondement nécessite aussi que l’on s’interroge sur son corollaire qui est l’ »humiliation  temporelle » de Dieu Trinitaire qui pour nous, chrétiens, n’a pas non plus de point final puisque revivifié à Pâques et à l’Ascension ….

28/10/10 avec l’âge ….

Quand avec l’âge les peines dernières frappent à la porte, c’est le moment de l’abandon total aux affres infinies  de la mort subie par Jésus et Marie, chacun à leur manière comme nous aurons aussi la nôtre, pour l’Église, la survie des âmes et le salut du monde, allant du néant à l’ÊTRE …. TOI, TU sais donner TES souffrances victorieuses à tous, avec les nôtres débordant nôtre volonté ….

29/10/10 infime.

Nous n’aurons été dans l’histoire de l’Église qu’une infime croix mais une croix quand même ….

30/10/10 face ….

Face à notre débilité, la plénitude de la croix du Christ triomphe de toutes nos infirmités …..

31/10/10 ÀTOI le fond des religions …

À TOI le règne, l’humble Toute Puissance et la Gloire Éternelle …. Par le charisme particulier qui m’a été donné en 1963, 12 ans après une conversion violente dont les séquelles ont été guéries par Sr. Josefa Menendez, il m’a fallu aller contre tous et contre moi-même (f-v-m.net) à la rencontre du fondement intégral des religions et me trouver face à ce virus génétique de l’être humain que tous les Pères de l’Église catholique qui l’ont dénudé, appellent la « vaine gloire ». Il s’agit dans l’homme d’une auto-satisfaction infinie qui lui fait, alors qu’il n’est qu’une liberté créée au néant, se préférer à DIEU, le TOUT ÊTRE en dehors de qui rien n’existe. Cette révolte innée est tellement incrustée dans la nature humaine qu’elle n’a pas d’autre solution, si elle veut une survie octroyée par l’ÊTRE, qu’une lutte perpétuelle contre elle-même jusqu’à la mort … Les religions sont là pour proposer des chemins de lutte plus ou moins appropriés. À nous de choisir ….

 

Novembre 2010 

01/11/10  L’ÊTRE et la croix ….

Ainsi donc dans l’histoire de l’Église nous n’aurons été qu’une infime croix mais qui unie à celle infinie du Christ Jésus sert à faire marcher toujours plus le monde vers la Vérité complète … Notre cœur en bondit d’allégresse et nous fusionne avec le travail de tous les saints existants … L’ÊTRE s’anéantit douloureusement dans la libre inexistence révoltée pour en assurer la survie …. Mais la croix file sans cesse entre les doigts, et il faut sans cesse la prendre et la reprendre …. Espérer perpétuellement l’humble insignifiance qui nous vaut l’humble toute puissante survie ….

02/11/10 depuis 2000 ans …

Ainsi depuis 2000 ans, les chrétiens fuient sans cesse la révélation majeure et universelle du Messianisme du Christ Jésus, de l’humilité et de la douceur du Centre Même de la Trinité  … À cela il y a certes plusieurs raisons mais la principale est que cette révélation attaque de front l’attitude même de l’homme pécheur originellement.   Quant à nous dépositaire, par le biais de charismes insolites, d’une telle motion, nous avons sans cesse à revenir à ce Cœur bienfaisant …..

03/11/10 nouvelle Évangélisation ….

Prions sans cesse pour la nouvelle Évangélisation catholique dont il nous est donné de connaître les tenants et les aboutissants mais qui suppose une révolution profonde des esprits vivants ….. Mais nos incessantes reprises contre nous-mêmes, consolent vivement le cœur Trinitaire ….

04/11/10 halte aléatoire ….

On ne peut que souscrire aux visions de Luz Amparo Cuevas de l’Escorial. Mais en ce qui concerne ses applications, mises sous conditions, la similitude de ses engins eschatologiques avec tout bonnement ceux scientifiques et surtout la confirmation de l’État moral, humble et doux de la Ste Trinité, ils me laissent penser, qu’avant la vision apocalyptique de la voyante, si seulement nous essayons sans plus de nous convertir, il y a peut-être place pour l’humanité à une escale bienfaisante, certes aléatoire mais réelle !? Toutefois depuis ma conversion si abrupt d’il y a 60 ans, je n’ai jamais eu d’autres rapports avec l’Église que mystique, aussi que vaut ce témoignage  ? …..

05/11/10 dénudé ….

La science profane est la prise de possession par l’esprit humain des forces de la nature, jusque désormais, maintenant que nous entrons dans les derniers temps, dans ce qu’elles ont de spirituelles, selon la confirmation de la vision, toutefois en partie tronquée, de Theilhard de Chardin. L’être humain de ces derniers temps va se trouver alors dénudé par rapport au fantastique enjeu divin. Rappelons que le nom : DIEU, veut dire TOUT ÊTRE, objets ou sujets, quels qu’ils soient, de l’Au-delà de l’univers comme dans celui-ci. Mais la vie de DIEU dans la temporalité est Son humiliation face à une liberté infinie créée au néant propre de l’homme …. Aussi la vocation du croyant est de se déposséder des acquis des sciences profanes pour se soumettre à l’humilité et à la douceur du Centre Trinitaire révélées par Jésus-Christ Lui-Même …. Ainsi envers et contre tout, il faut adorer la Divine PRO-vidence, agissant avec notre liberté,  mais sachant parfaitement le but unique d’Éternité qui nous convient. Cela ne va pas de soi et il faut sans cesse, en La consolant ainsi de nos fautes, se prendre et se reprendre jusqu’au bout ….. Ce qui est dit ici n’est donc pas une idée à engranger mais avec le Christ un état fidèle à vivre …. En réalité il ne peut y avoir aucune sorte de collusion entre la science et la foi. Et justement je me trouve, moi l’insignifiant, à l’intersection d’une grandiose et conditionnelle  connexion des deux …. !????

06/11/10 rédemption ….

L’enfant-Dieu voyait et Il savait le salut qu’Il devait apporter au monde. Comme son silence de 30 ans a du Lui coûter ! Mais combien plus la proclamation de l’Évangile a du le faire souffrir ! Mais pour nous cette fuite constante de la souffrance, quel nom vraiment vouloir lui donner ? …. Une seule action est donc nécessaire, l’union de plus en plus étroite au Cœur Trinitaire Divin ….. Du reste on croit habituellement que Dieu nous aime pour quelque amabilité d’être ? Comprenons bien. Nous ne sommes à Ses yeux spirituellement que puanteurs et difformités horribles. S’IL nous aime d’un amour fou c’est en partie parce que nous pouvons le rejoindre dans Son humiliation, mais aussi Sa douceur, qui vont au-delà de notre ignominie sans limite …Ô douce et tendre PRO-fessionnalisation de l’action de Dieu sur terre, appelée PRO-vidence, dont le but unique est, à travers les méandres du temps et de nos libertés, de conduire chacun de nous à la place d’Éternité la meilleure, si nous le voulons bien, merci et pardon pour ceux qui ne savent pas te nommer. Il est vrai que pour Tes projets tu choisis ce qu’il y a de plus ignoble d’esprit ….

07/11/10 contrits ….

C’est, sans cesse contrits, au centre de l’humiliation Trinitaire Infinie, au cœur de l’univers, que nous sommes relevés à la Gloire de l’Éternité. Comprenne donc celui à qui il est donné de le faire …. Ainsi donc vouloir que tu veuilles ta conversion, engoncé que tu es dans les affres mortelles du monde, c’est beaucoup trop pour toi. Au moins essayer simplement de le vouloir. C’est-à-dire, toi, Ô France, qui a su libérer les esprits, comprendre qu’aucune religion dans la voie qui est la sienne : l’Obéissance Juive magnifique à la loi, l’Adoration Musulmane puissante à l’Unique, la Compassion généreuse de Bouddha, la réunion des divinités hindoues en une Tolérance salvatrice par Gandhi, la Componction Chinoise de Lao Tseu et de Confusius s’humiliant devant l’infini, jusqu’au simple Animisme africain honorant la divinité des choses comme des êtres, etc.… et à plus forte raison l’amour des ennemis que le Christ enseigne… aucune religion ne peut se réaliser en esprit et vérité, si quelle qu’elle soit, chrétienne comprise,  elle ne reconnaît pas la révélation Messianique du juif Jésus-Christ, prenant la place de Dieu, divulguant l’humilité et la douceur du Centre de Dieu, TOUT ÊTRE, Lui-même et le corollaire Son humiliation dans l’univers temporel ….

08/11/10  doigt ….

Le doigt sans cesse pointé sur cette plaie béante toujours en éveil de notre révolte originelle endossée par Jésus-Christ pour les peuples et les religions du monde entier sans exception, les saints ont su contourner leur ignominie de naissance par des œuvres d’Église, de pénitence ou de charité extraordinaires. Nous, nous n’avons que l’abjection de notre fatuité nue, sans aucune contre partie autre qu’à peine une pointe de contrition et notre foi en Jésus-Christ et Son Église ….

09/11/10 incompréhension …

Qu’on le veuille ou non, il y a incompréhension totale entre Jésus-Christ et Son Esprit et le monde dont pourtant IL est venu assurer la survie. Restant fidèles jusqu’au bout, ainsi nous avons à reconnaître l’humiliation temporelle depuis l’Au-delà de Dieu Trinité et surtout à en vivre ….. En ce qui concerne l’Église et son manque de miséricorde, notamment pour les divorcés remariés convertis, il faut toujours se rappeler ce que Jésus-Christ en dit : « les enfants de lumière sont plus malhabiles à leurs affaires que les enfants du siècle aux leurs » et nous tous qui sommes d’Église, bien peut-être que le dernier de tous, nous avons à nous porter les uns les autres ….. Dieu s’anéantit douloureusement à l’ignominie de notre fatuité mais contrite pour nous en relever ….

10/11/10 l’Église Catholique ….

Oui, le Christ Jésus a, par sa mort, levé toute condamnation et nous avons désormais dans Son Église à porter douloureusement le poids, même d’incompétence spirituelle, des uns et des autres …. C’est la souffrance du Christ qui s’éprouve en nous devant tant d’abjection qui est nôtre ..... Se nourrir aussi jusqu’au bout et joyeusement de l’incompréhension notoire qui nous entoure ….. C‘est cette étreinte de Jésus Trinitaire Éternel et universel qu’il nous faut chercher sans cesse …. Dans notre déchéance, nous ne comprenons pas la joie surérogatoire donnée à Ses souffrances …. Mais c’est dans une lutte constante contre nous-mêmes, car nous ne sommes jamais au même degré … Égrener le chapelet devant les Cieux ouverts pour que le Père assoit le règne de Son Fils sur terre, la couronne d’épines posée sur notre tête pour palier à notre continuelle fatuité …..

11/11/10 Certes …

Certes, reconnaître l’humilité et la douceur du Centre de Dieu Trinité est amer pour notre nature qui Lui est opposée, mais la joie surnaturelle, subtile et délicate qui en découle est infinie contrairement à la joie naturelle précaire, grossière et violente qui a toutefois son utilité dans notre cheminement ardu syncopé…. Offrir les souffrances de ceux qui, fidèles, ne voient pas ….. Jusqu’à présent il fallait déjà s’arracher à l’emprise énorme, matérielle et morale de l’attrait de la terre, mais désormais avec Jésus-Christ, dans l’avenir qui vient d’une manière concrète,  il va falloir s’arracher également à son emprise spirituelle. On comprend que ce message qu’il m’a été donné de diffuser, même s’il annonce un temps provisoire d’idylle, ait du mal à passer ….

12/11/10 pénitence ….

Les saints ont su prendre force dans une pénitence continuelle parfois jusqu’à l’excès. Nous, nous n’avons pas d’autre palliatif que l’humiliation temporelle douloureuse de Dieu Trinitaire qui nous relève sans cesse du plancher de notre ignominie spirituelle où nous gisons affreusement …. En 11 ans de réflexions sur internet, il m’a été donné de montrer pourquoi il est si difficile à l’humanité de reconnaître l’UNIVERSALISME du Messianisme de Jésus-Christ que les chrétiens eux-mêmes n’osent même pas encore nommer après cependant 2000 ans. Mais si l’Europe, elle, n’ose pas le faire (et avant elle bien sûr la France « des lumières ») elle est perdue d’avance et avec elle le monde entier. Pour moi, toute ma foi est dans la PRO-vidence qui sait parfaitement dans son PRO-fessionnalisme d’action Divine le meilleur, malgré les réticences de notre liberté …. La lutte est sans fin. Elle n’est pas mince et durera jusqu’au moment d’entrée d’Éternité …. Ce qui doit compter est cette livraison obscure  mais voyante dans la nuit du moderne web ….

13/11/10 Voilà …

Voilà, comme avec TOI, tous sourds, personne ne m’a écouté….. À TOI, le Règne ; À TOI, l’humble, joyeuse et douloureuse, Toute Puissance ; À TOI, la Gloire Eternelle… Patience dans TA chair broyée, dos arraché, front transpercé, poignets et pieds cloués, le côté ouvert pour nous …. Car à bout de croix, tous les disciples de l’universalisme du Christ Jésus, portent le monde …. Mais proclamer le Messianisme universel du  Christ Jésus caché jusqu’à ce jour n’est pas facile …. Chez certains mystiques, le visage des passants dans la rue peut se transformer soudain en celui de tête d’animaux horribles. Il s’agit là de la vision exacte de ce qu’est l’être humain spirituel. En effet la monstruosité spirituelle de l’homme aux yeux de Dieu est sans limite. Et pourtant plus un être Lui paraît douloureusement ignominieux plus, si celui-ci le reconnaît et y palie selon ses moyens, plus Sa Miséricorde joyeuse se fait immense. C’est le masochisme Divin …..

14/11/10 tenir bon …..

Ne nous trompons pas d’espérance …… Victoire tu régneras sur terre (et il m’a été donné d’en voir les arcanes concrètes sous conditions. Mais il est évident que ce sont les chrétiens qui en porteront davantage le poids car ils ont davantage reçu…) et dans les Cieux Éternels sans fin ….. Mais quel interlocuteur, sinon DIEU Seul sur la croix en espérance de la revivification prédite ? …. Il nous faut embrasser l’amertume joyeuse de Marie et Joseph portant l’enfant Jésus Messie …. Descendant jusqu’à cette abjection, n’ira-T-IL pas jusqu’à l’abjection spirituelle de la France  ?....

15/11/10 Oui …

Oui, l’humilité et la douceur du Centre de Dieu révélé par le Messianisme universel du Christ Jésus attaque frontalement l’orgueil et la violence spirituels de l’humanité. On le voit bien par l’exacerbation qui dresse les religions les unes contre les autres ou au contraire les maintiennent enfermer en elle-même jusqu’au prosélytisme de leur propre amour-propre. Mais aujourd’hui avec l’avancée technologique à venir nous n’avons pas le choix, ou plutôt si. Il nous faut prendre le courage de reconnaître l’annonce de Jésus-Christ, seul habilité comme à la place de Dieu, à servir toutes les religions, et d’agir en conséquence aussi bien pour nos connaissances profanes que religieuses quelles qu’elles soient. Pour nous chrétiens, ne nous trompons donc pas d’évangélisation. C’est à l’image de la pendaison du Christ, notre propre livraison qu’il faut offrir ….

16/11/10 J’ai écrit …

J’ai écrit à une Directrice de recherche du CNRS amie, ce qui suit :

J’ai vu l’émission de Mr.Burnet sur le Père du Big Bang où vous étiez interviewée.

Agé maintenant de 87 ans (mais en pleine possession de mes moyens), depuis 11 ans je développe sur internet un site www.f-v-m.net du type prophétique.

En un mot il m’a été donné de voir en 1963 un concordisme possible entre la science à venir et la foi mais réversible en un antagonisme qui serait alors terrible et sans pitié puisque apocalyptique.

J’essaie donc sur ce site de pallier à ce fait sur le plan principalement spirituel que je reconnais souvent abscons et un peu rudement direct.

Pouvez-vous jeter un coup d’œil sur ce blog et me dire s’il y a possibilité, à votre point de vue de me faire entendre (sur le plan religieux, je ne sais ?) ou non.

En effet tous les chercheurs qu’on approche par les médias semblent complètement aveugles sur le but de leurs recherches. Moi, sans aucune formation scientifique (bien que j’ai hésité à l’embrasser mais j’ai préféré les Beaux Arts) je crois voir. Est-ce que je peux les aider ????

That is the question !

J’ai écrit plusieurs fois à Mr. Burnet de KTO pour qu’il puisse m’aider à le faire. Mais cela le dépasse et je le comprends….

17/11/10 le poids …

C’est en portant douloureusement le poids de l’abjection de notre fatuité que nous portons  celui des autres , notre part, avec la douleur infinie du Christ Jésus portant celui de l’humanité entière ….

18/11/10 intuitions sauvages et Principe Total …..

Les intuitions sauvages, c’est-à-dire qui dans tous les domaines ne semblent pas prendre en considération les particularités d’un individu, ne sont pas rares dans le monde. Celles qui nous intéressent présentement sont celles qui ont rapport avec les avancées scientifiques. Lorsqu’elles tombent sur un individu préparé par ses connaissances concrètes, cela donnera un inventeur patenté ou un prix Nobel. Lorsqu’elles tombent sur quelqu’un apparemment absolument ignare, comme j’en ai plusieurs exemples, on se demande à quoi cela peut servir ? Quant à moi, la longévité, en pleine forme, de mon âge et surtout non pas tant la précision des intuitions « scientifiques » de 1963 mais la question proprement religieuse posée à ce sujet de l’universalisme apocalyptique du Messianisme de Jésus-Christ m’a donnée une tournure spécifique… Ainsi entre autre il m’a fallu pour mon compte approfondir la pensée de « docta ignorancia » esquissée en son temps par la cardinal Nicolas de Cue et comprendre que la motion DIEU, est TOUT ET rien, Principe de Contradiction Moral, ÊTRE Et néant absolu, contrairement à notre pauvre raison (Thomas d’Aquin, Bonaventure, etc.…) qui veut L’accaparer à sa mesure …. Pour moi, bien sûr, à côté du saint que je suppose appelé à développer cette pensée, je ne suis que l’enfant qui piaille, l’âne qui braie, le scribe accroupi nu, portant néanmoins le poids à venir ….

19/11/10 parler d’humilité …..

On l’a vu dans ce site. Il est difficile de parler de l’humilité. D’abord parce qu’il s’agit d’une vertu qui en elle-même demande beaucoup d’actes et qui s’effraie des paroles. Ainsi pour révéler la douce humilité de Dieu Trinitaire, le Christ en parole n’emploie que trois mots une fois dans un Évangile, alors qu’IL l’applique en actes sans désemparer tout le long de Sa vie jusqu’à l’Eucharistie, Sa Passion et Sa Résurrection. Ensuite parce qu’elle est diamétralement opposée à la nature orgueilleuse et violente de l’être humain. Ainsi pour définir l’humanité, le Christ Trinitaire révélera qu’elle est une « génération adultère et perverse ». Autrement dit qu’aux yeux de Dieu même les plus grands saints ne sont toujours qu’adultères et pervertis au même titre que le dernier des criminels. Cet abîme d’ignominie spirituelle qui caractérise l’humanité nous échappe. En effet nous y sommes vautrés comme des pourceaux dans leur fange en une autosatisfaction qui nous condamne. C’est pourquoi nous n’avons pas d’autres ressources que de lever le regard sur cet humble anéantissement de Dieu dans la temporalité jusqu’à Jésus-Christ ….. Et lorsque nos regards se croisent nous nous relevons un moment pour retomber aussitôt …. Mais comprenons bien. Ce n’est que la souffrance de l’humilité unie au Christ qui nous est utile ….

20/11/10 ne chercher ….

Ne chercher qu’à obtenir la rectitude de notre mort qui réparerait alors toute une vie informe ….. Même l’esprit froid, comme hypocrite, doit s’abaisser devant la plénitude de la Miséricorde …. Ainsi la temporalité est le point central initiateur de la sur-Éternité Béatifique Exponentielle ….

21/11/10 gouvernance du Ciel ….

On L’appelle l’Esprit Saint Trinitaire. C’est Sa douceur et Son humilité qui gouvernent le monde comme le Ciel selon, sur terre, de la manière qu’on Le laisse faire par les mouvements invisibles de l’influence de nos pensées. Son but bien sûr est la Gloire béatifique libre de l’Éternité. Il y a ceux qui Le servent et ceux qui Le combattent. Dans la mêlée du monde la distinction entre les deux n’est pas toujours possible et peut même s’inverser à tout moment. Aussi faut-il se tenir à carreaux  en comprenant que, comme Jésus Christ exsudant le sang d’agonie à Gethsémani, il y va pour chacun, qu’on le veuille ou non, d’une lutte apocalyptique pour la gouvernance du Ciel …. Oui ! Le monde et nous, sommes bien cette ignominie spirituelle, à porter en Jésus-Christ ….

22/11/10 parade ….

Nous sommes les soldats du Christ. Mais nous ne sommes pas maintenant appelés à la parade. Cela n’est que pour l’Éternité des Cieux. Pour l’instant couronné d’épines comme Lui, c’est sans arrêt que nous avons à combattre de jour comme de nuit contre nous-mêmes entre autre esprit …. Ainsi nous les derniers parmi les enfants de l’Église, veillons sans cesse la lutte sans rémission que Dieu Trinitaire a engagé pour nous contre Lui-Même  à Son Incarnation en passant par l’agonie révélée à Gethsémani jusqu’à Sa Passion pour la Résurrection où repose notre espérance …. Et le temps perdu ou qu’il nous arrive de perdre, le regagner au centuple en nous en humiliant …. L’homme a été créé à l’image de Dieu car comme Lui il est capable d’humiliation sainte ….

23/11/10 manque de connexion sur le web ….

Cela arrive. Chaque fois on peut croire que tout est perdu. Mais si c’est le cas, ayant cherché à exprimer ce qui m’a été donné pendant 11 ans, cela ne semble avoir aucune importance. D’autant plus qu’offrir le monde à Dieu Trinitaire c’est Lui offrir notre humiliation sainte unie à celle du Christ. Cela n’a certes rien d’évident. La partie du monde la plus visible et bruyante s’en révolte …. Ainsi la souffrance d’incompréhension et d’anéantissement a été pleinement jusqu’au gibet celle rédemptrice de Jésus Trinitaire ayant assumé sur Lui-Même l’abjection de notre fatuité ….

24/11/10 confirmation …

Confirmant ma lettre précédente :

Ainsi s’il m’a été donné de voir clairement en 1963 une union possible épanouissante pour l’humanité entre la foi et la science concrète future, cependant sa réversibilité appréhendable effrayante, s’appropriant l’univers contre Dieu, concorderait parfaitement avec les précisions apocalyptiques des Évangiles. Nous avons donc, dans la mesure où cela nous est donné, à faire front, puisque si dans la foi la Providence dirige tout, elle ne s’en sert pas moins toutefois de notre liberté. Mais est-il possible qu’un scientifique de pointe puisse reconnaître l’élément de ses recherches dans le méchant croquis de ce site (gardant pour moi celui de son inversion) ? Est-ce qu’un blog perdu sur internet peut suffire ? D’autre part même dans ce cas accepterait-il de s’en tenir là et ne pas chercher la redoutable inversion de cet engin ? En un mot accepterait-il, s’il est juif par exemple, de se convertir ? D’où cette nécessité première qui parcoure tout le blog depuis 11 ans de bien préciser l’universalisme moral applicable aux sciences comme aux religions de la foi en Jésus-Christ, quitte à heurter les sensibilités communes et à devenir le rebut du monde  …..

25/11/10 Église …

Dans l’Incarnation en Son Église, qui donne ces accidents peccamineux, visibles ou invisibles, le Christ Trinitaire dévoile le visage de Son humble Toute Puissance revêtue de tous nos péchés ….

26/11/10 volonté …

C’est l’offrande de notre volonté qui plaît à Dieu. Nous comprenons que l’esprit froid doit porter les blasphèmes et les révoltes alors qu’il doit s’en humilier profondément, même apparemment hypocritement (ne valant nous-mêmes pas plus que cela). Le sentiment religieux ne serait finalement qu’ »encouragement d’enfant » dû à notre faiblesse…. Si l’amour chrétien cherche aussi parfaitement l’humilité Divine, la seule à désirer, toutes les autres voies religieuses sont tenues d’ambitionner le même but sous toutes les formes données par leurs recherches spirituelles …. Comme le Christ déjà mort au côté giclant le sang et l’eau sous la lance, il nous faut donner jusqu’à oublier qu’on donne…. Ainsi dans notre marche syncopée, si le Père Trinitaire souffre excessivement de nos chutes, il exulte d’une joie surérogatoire du moindre de nos relèvements ….

27/11/10 réponse ….

Il est évident que la dernière réalisation théorique de l’application concrète des sciences physiques que j’ai pu considérer comme « moteur à ion intégral dépendant », fantastique éventuelle puissance matérielle, bénéfique pour l’humanité entière et sa concordance avec la foi, a profondément marqué mon esprit…. Mais autant encore la possibilité définitivement catastrophique de son inversion…. La réponse qu’il m’a été donné de trouver, conforme à l’interprétation catholique des Évangiles, est donc la nécessité de la reconnaissance dans l’universalité Messianique du Christ Jésus de l’humiliation temporelle d’un Dieu Trinitaire impliquant la nôtre à tous les échelons de la société humaine religieuse ou non, même avec un esprit froid apparemment hypocrite. En gros il a été dit en quoi consistait cette humiliation …..

28/11/10 mise en garde …

L’Église met en garde sur les derniers temps de persécution.  Ne faut-il pas mettre en garde sur le temps qui précédera éventuellement et qu’on pourrait tout aussi bien accepter sans complexe ?? Et si le cœur nous condamne de n’avoir pas su faire entendre la prophétie, Dieu est plus grand …. Ainsi l’Église ne peut pas considérer l’union de la foi et de la science jusque dans la réalisation d’un engin technique concret sans crainte ni saintes conditions. La mort est la Parousie de chacun ….

29/11/10 attaqués ….

Attaqués sans cesse, le combat est rude. Mais si TOI, Seigneur, dans TA Miséricordieuse Bonté,  TU acceptes des soldats bancals, PEUX-TU T’étonner qu’ils soient si souvent à terre. Cependant TU les redresses sans cesse. Ce que nous TE demandons, est d’être fidèle jusqu’à TA Victoire …. Cette liberté temporaire que nous sommes tous créée au néant, nous avons à la remettre d’instant en instant à l’ÊTRE par l’anéantissement de nos facultés comme de notre corps charnel pour qu’elle soit revivifiée Éternellement. Ainsi la Miséricorde Divine efface l’ignominie humaine….  Finalement ce que Mgr Aldo Gregori a écrit de la venue intermédiaire du Christ Jésus par rapport aux écritures, m’a donc été donné en rapport à des conditions matérielles et morales concrètes ….

30/11/10 unité …

Regardant sur la TV une assemblée pacifique d’à peu près toutes les religions connues je voyais qu’il y manquait le représentant de la science profane d’avant-garde. C’est vrai aussi que la science profane actuelle n’a peut-être pas encore pris conscience de sa vocation eschatologique qui jusqu’à présent ne faisait que d’être vaguement évoquée et qui devra l’unir aux religions, il est vrai également pour le meilleur et pour le pire. Mais peut-être aussi à un âge passablement avancé, un blog perdu sur le web pour toute expression, suis-je simplement trop en avance sur mon temps. Toujours est-il que pour la survie la science doit être jugulée par le Christ Jésus ….

 Décembre 2010 

01/12/10 surérogatoire …

Si la venue du Christ Trinitaire sur terre est surérogatoire, elle n’en est pas moins voulue et désirée. Honorons-la de toutes nos forces vives. Ne rechignons pas au combat incessant …. Mais ce que j’annonce serait l’humanité unifiée désormais « collée » à la foi avec la possibilité d’un reniement intégral catastrophique qui suivrait si la science voulait s’émanciper de Jésus-Christ ….

02/12/10 justifiés ….

L’Église est sainte et faite de pécheurs, car Elle ne sauve pas les « justes »  mais les « justifiés »  ….

03/12/10 à Fabrice Hadjadj ….

Vous êtes la seule personne qui dans votre livre « La foi des démons » posez la question qui me taraude depuis 50 ans et  dont j’essaie d’en traiter la résolution depuis  Octobre 2000, quotidiennement dans un journal, sur internet. Vous l’évoquez dans le sous-titre « Jésus contre l’apologétique » et le suivant « pourquoi Dieu se cache ». Et vous le résumez page 96 ainsi : «  Si Jésus était descendu de sa croix pour prouver irréfutablement sa divinité ; quelle foi aurions-nous, avec notre bassesse, sinon du démon qui adore ? ».

Or il m’a été donné en son temps de toucher réellement du doigt la possibilité de la preuve par neuf de la foi par la science future à travers un engin technique défini. Mais il m’a été donné aussi bien de connaître l’inversion technique possible de cet appareil prouvant exactement le contraire dans un cataclysme apocalyptique.

Dès le départ de cette connaissance, qu’on peut appeler intuitive ou mystique, la proposition que vous soulevez a été la même, pour moi de la façon suivante : En quoi alors consisterait le Messianisme universel de Jésus-Christ ?

Pendant 40 ans j’ai cherché, en m’attachant au fond des choses, et négligeant les formes dans l’histoire des religions et de la philosophie métaphysique, à trouver la solution en rapport avec les Évangiles catholiques. Elle s’est proposée en élargissant les trois seuls mots des Evangiles de Jésus prenant la place de Dieu et révélant d’une façon Messianique  que le Centre de la TRINITÉ ELLE-MÊME est humble et doux. De sorte que quiconque, multiples religions ou sciences profanes comprises, puissent y trouver le refuge unitaire salvateur.

Le Père F.Varillon, autre prix de littérature religieuse, avait publié un essai sur « l’humilité de Dieu » mais dans un travail plus succinct et paraissant s’arrêter en chemin. Notamment l’humilité de Dieu, et forcément son humiliation temporelle totale, supposerait l’intégration même sans confusion de toutes les religions y compris l’Animisme Africain posant le problème du panthéisme chrétien et d’autre part un approfondissement  de l’abjection humaine réclamant une étude plus complète.

J’ai bien d’autres choses à vous dire, mais c’est là l’essentiel et vous avez de toute façon mon blog sur le web, f-v-m.net, n’étant pas capable de composer moi-même un livre éditable ….

04/12/10 verser ….

Avec Jésus-Christ nous avons à verser le seul sang que la très Sainte Providence nous propose ….

05/12/10 au Pape Benoît XVI

En dehors du fait que Vous êtes le Christ de la terre et qu’à ce titre j’ai le droit et même le devoir d’intimité avec Vous, selon évidemment nos devoirs d’état, la simplicité de votre interview « Lumière du monde » m’autorise à vous écrire directement, quitte à n’être reçu que par qui de droit, sur l’essence du site que j’entretiens régulièrement chaque jour depuis 11 ans.

Vous dites : « Oui, l’homme doit chercher la vérité «.

Pour moi, une vérité scientifique m’est apparue avec certitude, il y a déjà un demi-siècle, comme l’instrument de connaissance technique total même eschatologique, parfait sauveur de l’humanité à la fois matériel et de plus prouvant la foi en Dieu mais aussi très concrètement ambivalente et pouvant prouver dans une autre transformation  technique consécutive tout le contraire de la foi. Ce deuxième pôle de la science m’ayant été montré après une prière à la Vierge Marie…..

En effet l’énergie propre et gratuite quasi illimitée qu’elle devrait domestiquer (en un appareil ( ?) dont je publie le croquis du plan et un nom technologique sur le web) permettrait de dénouer tous les problèmes humains (désertification par le traitement à grande échelle des eaux impropres comme celles des océans, la conquête du cosmos par une vitesse proche de la lumière, etc.…). Dans ce premier pôle les données scientifiques reposeraient sur la reconnaissance concrète de la dépendance de l’univers à l’Au-delà selon l’enseignement de l’Église….

Mais il n’est pas dit que l’inventeur dans son orgueil n’outrepasse pas la première phase ou ne s’inscrive pas déjà dans la lignée de l’anti-christ désirant la dernière réalisation qui, elle, provoquerait une terrifiante persécution de l’Église et les prémices de la fin des temps….

Ainsi on voit que la condamnation de Galilée en son temps n’était pas si naïve que cela.

Il est vrai aussi que l’on ne peut savoir combien de temps durerait la soumission des scientifiques dans la coïncidence de leur savoir avec l’enseignement présumé du Messianisme de Jésus-Christ. Et de toute façon quoiqu’il en soit l’Église devra toujours veiller à l’intégralité de son message.

C’est pourquoi je vous joins copie de ma lettre à l’auteur du très bon livre « La foi des démons ».

Mais les tout-petits ont hâte de travailler à la réalité de l’humble et doux Centre de Dieu….

06/12/10 fusion …

« Jamais Dieu seul, jamais l’homme seul »…. L’ÊTRE fusionnant la liberté temporelle créée au néant la vivifie. Le sang victorieux perlant du corps de l’enfant Jésus comme à Gethsémani nous en confirme le combat d’anéantissement  nécessaire à réaliser à tous les stades de notre vie …..

07/12/10 re …

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que la Paix du Christ ……

08/12/10 grandeur ….

Qui peut considérer pleinement en esprit et vérité l’humilité et la douceur du Centre de Dieu Trinitaire sinon la Vierge élue dans son immaculée conception, afin que nous ne nous trompions pas sur la grandeur véritable octroyée à l’homme ici-bas qui est des Cieux et non de la terre ….. Obtenir l’humilité de cœur au monde si ce n’est par grâce que ce soit au moins par intérêt …..

09/12/10 humilité de cœur ….

L’humilité de cœur consiste à penser que tout dépend de l’Au-delà et à agir en conséquence, en esprit et vérité, en reconnaissant l’essence du Messianisme révélée par la vie de Jésus-Christ ….

10/12/10 souffrance ….

Si la faute originelle a été permise par l’enclos de la souffrance Divine et humaine, ce n’est forcément que pour une plus grande Gloire Éternelle de l’homme….. On peut par ailleurs par analogie avec la vie de Marthe Robin avoir une petite idée de la souffrance de la Vierge Marie après la Passion de Son Fils y compris la déréliction probable de sa mort avant son Assomption …. Le Christ nous arrache à la force de la terre par sentiment, ou, volonté ou les deux, la volonté ayant plus de valeur… Ainsi nous comprenons l’amour-fou des mystiques, mais nous, nous ne pouvons chercher que de nous enfoncer dans Ton abîme d’humilité et de douceur miséricordieuse ….

11/12/10 vraiment ….

Vraiment, les tout-petits ont hâte de travailler à la réalité du Centre doux et humble de Dieu … Dans ce monde hostile, se complaisant, TU as planté la victoire de Ton gibet et de ton Au-delà …. Ainsi la finalité extrême des sciences profanes est condamnable en soi bien que sa soumission volontaire au Messianisme de Jésus-Christ puisse permettre une halte bienfaisante à l’humanité. Aussi pour le signifier, le temps d’un simple blog entretenu par un internaute sans lustre est bon ….

12/12/10 commandement ….

Jésus-Christ commande : «  Cherchez d’abord le Royaume des Cieux ; le reste vous sera donné par surcroît ». Sans se tromper sur le sens des termes, la recherche scientifique plus que quiconque doit observer très rigoureusement ce commandement. En effet, sous réserve de cette stricte observance, elle est le centre de survie matérielle de l’humanité et deviendrait promotrice de cette « halte bienfaisante » que tous désirent. Il est vrai aussi que l’inexorable fin des temps est décrite très précisément dans les Évangiles…. Ainsi cette halte humaine, au milieu d’une course effrénée, durerait-elle un temps de 1.000 ans selon l’image de l’apocalypse de St Jean ou 260.000 ans ( !) selon les calculs de la venue intermédiaire du Christ d’un Mgr. Aldo Gregori. En fait ce temps dépendrait plutôt de l’application à une vie pénitente fidèle, avec l’hypothèse lancinante qu’il puisse être même dépassé et ne pas avoir l’existence espérée …. Sans compter  que vivant allégrement jusqu’à 120 ans, la mort est pour chacun une inexorable fin des temps ….

13/12/10 fusionner …

En l’Esprit Saint fusionner à l’anéantissement de Jésus et Marie qui ne se sont rien gardés ……

14/12/10 liberté …

Le plus évident est que nous soyons chacun une liberté créée au néant. C’est pourquoi l’abaissement de cet Être à la temporalité nous paraît prodigieux. Nous savons cependant que la liberté matérielle est extrêmement contingente. Quant à la liberté spirituelle elle demeure profondément mystérieuse et impossible à concevoir autrement que par la foi qui nous engage à nous en humilier. En effet ces deux libertés liées doivent être anéanties pour devenir Éternelles.  Mais la révolte de la liberté être-temporel à disparaître fait partie de l’histoire du péché d’esprit ….  La valeur de la souffrance qui en résulte doit être illustrée comme pour Jésus-Christ …..

15/12/10 la haine ….

On voit cette haine ou indifférence, ce qui revient au même, du monde pour Jésus-Christ s’étaler d’une manière active dans les instances de notre pays. Par exemple en refusant d’inscrire dans les nombreuses chaînes de télévisions TNT une seule chaîne religieuse comme KTO alors qu’il y aura des chaînes d’information continue qui se doublent, etc.  …. Ou bien pour l’Europe en condamnant les crucifix dans les écoles d’Italie, etc.…. Points mineurs certes mais combien d’autres …. On comprend cette haine active à partir du moment où on voit que prenant la place de Dieu le Christ Jésus révèle dans la vie de sa propre personne que le Centre de Dieu est humble et doux. C’est-à-dire tout le contraire, en plein fouet, de l’orgueil de l’homme et de sa violence, carrément génétiques, où on voit cette phobie générale par l’être humain de l’humiliation sainte.  Or le centre matériel de survie de l’humanité scientifique ne pourra résister sans sa conversion …. (J’ai senti la grandeur de Tes grâces au poids de mes douleurs…. Défends-moi de moi-même ….) Ainsi le 21/05/2004 je publiais sur ce site les principes de vulgarisation du relief à l’intérieur d’un écran. Les recherches  du relief actuel de ce type ne sembleraient pas en tenir compte. Peut-être bien sûr s’agissait-il de pure rêverie de ma part.  Mais c’est aussi peut-être le fait que les sciences sont orgueilleusement trop avides de leur propre élan et qu’elles peuvent outrepasser donc certaines possibilités techniques. Concernant le relief de l’image cela n’aurait qu’une importance relative en soi. Par contre au sujet de la domestication  de l’énergie physique intégrale (autre que la fission nucléaire) qu’il m’a de fait été donné de voir possible, en raison de son ambivalence morale vraiment apocalyptique, comment contrer un tel outrepassement fatal ?..... Pourtant les sciences seraient prodigieusement appelées, si elles le veulent bien, à coïncider étroitement avec les données de la foi chrétienne qui dans elle-même révélera sa propre coïncidence avec les autres religions. Mais combien de temps durerait cette magnifique époque ? ….

16/12/10 les tout-petits ….

Les tout-petits ont hâte de travailler à la réalité du Centre Divin humble et doux… Les tout-petits, ceux qui donnent tout, c’est-à-dire tout eux-mêmes, à Dieu, même dans une marche syncopée, et qui de ce fait sont les moteurs du salut des âmes. Chaque Messe prie pour leur rassemblement …. À TOI Esprit Saint Trinitaire le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles …… Si la marche humaine spirituelle est en effet syncopée, faite de chutes dans les rets du péché originel et de redressement en contritions sincères, celle de Jésus était faite de syncopées d’incessantes agonies sanglantes (visible comme à Gethsémani ou non) toujours victorieuses….

17/12/10 désert …

Le désert de la solitude nous fusionne à l’Esprit Divin, malgré des dons multiples matériels, moraux et spirituels. À Gethsémani Jésus nous montre le combat qu’il n’a pas hésité à tenir pour nous ….

18/12/10 courage …

Du plus profond de l’abîme de notre lâcheté, crions vers la sur-plénitude infinie du courage Divin ….. En effet la souffrance, humiliante en soi, nous  guérit plus radicalement que toute autre chose ….

19/12/10 Sainteté de l’Église ….

L’Église n’est pas tant sainte par la béatification de ses membres que par la marche spirituelle toujours syncopée de la racaille de l’humanité qui croit indéfectiblement à la Miséricorde incarnée de Dieu ; il est vrai chaotiquement, ce qui demande au moins la pénitence de la pratique religieuse. Mais la volonté surnaturelle fidèle se redressant est sans cesse accusée de trahison par la nature qui lui colle après pour la faire retomber. Jésus restait ici-bas en raison de l’Immaculée …. Et Sa volonté surnaturelle Rédemptrice a voulu demeurer incarnée dans le pain Eucharistique ….

20/12/10 froideur …
Dans la froideur s’humilier hypocritement, sachant que nous ne valons pas mieux que cela, mais espérant éperdument en la Toute Puissance infinie de l’humble Miséricorde de Dieu Lui-même ….. Ainsi le Christ Jésus, dans Son humiliation, consent à venir jusqu’aux entrailles de l’horreur …. Aussi ne mérite-t-Il pas d’inaugurer sur terre un règne intermédiaire avant la Parousie finale ? Peut-être peut-IL se servir de nos acquis mais dans la seule mesure où nous fusionnons ensemble ….

21/12/10 incarnation …

Si l’anéantissement de Dieu en son incarnation dans le sein de la Vierge Marie paraît plus grand que celui de Sa croix, par contre la souffrance indicible comme la joie surnaturelle de Son incubation, analogue à celles de Sa vie toute entière, ne s’est pas montrée. Du reste pour entrer dans la joie surnaturelle subtile, délicate et infinie, même liée à la douleur, il faut peu ou prou abandonner la joie naturelle grossière, violente et temporaire, en commençant par la peine …. Vouloir se convertir, est être converti. À la grande majorité il n’est demandé que d’essayer de vouloir …. En Marie se donne, le Règne au Fils, la Puissance à l’Esprit et la Gloire au Père….

22/12/10 CONTENU DU SITE ….

Ainsi le règne intermédiaire du Christ Jésus est annoncé sous conditions. L’agneau et le loup y dormiront ensemble …. C’est-à-dire les bons et les mauvais se rassembleront sous sa houlette comme la foi religieuse et la science profane. Toutes les religions ou a-religions reconnaîtront et tendront à pratiquer ce que Son Messianisme universel révèle (l’humilité et la douceur des entrailles de Dieu Trinitaire dont le but est de recevoir l’abandon corps et âme de notre liberté temporaire pour revivre avec Lui une liberté Éternelle). Lorsque Israël le reconnaîtra à son tour comme Messie, Jérusalem deviendra la capitale religieuse du monde. Le temple y sera reconstruit magnifiquement en incluant les lieux de culte existant (probablement un dôme de faisceaux lumineux « matérialisés » allant du St. Sépulcre à Al Aqsa). La vieillesse de Salomon sera reconsidérée. Aussi les tout-petits auront-ils hâte de travailler à sa réalité… Considérant les douleurs de Marie veillant le corps livide de l’enfant Jésus perlant le sang de l’agonie pour nous ….

23/12/10 la chape …

La chape douloureuse d’humiliations endossée ici-bas par le Christ jésus nous lie à l’Esprit saint ….

24/12/10 « générateur de matière à spirale » …

Obnubilé par le problème moral posé par l’intégrateur de Puissance ou moteur à ion intégral dépendant, j’ai dès le début négligé la troisième intuition technique détaillée reçue en 1963 (témoin, ). J’ai même gommé son rappel du petit dessin coloré du moteur à ion. Il s’agit pourtant de cet engin capable avec son mouvement de va-et-vient d’une spirale de transformer la lumière en matière et dont les conséquences humaines seront stupéfiantes. En effet il pourrait permettre des constructions immobilières gigantesques dont peut-être le dôme du nouveau temple juif dont j’ai parlé avant-hier. Mais aussi pourrait-il, associé à la biotechnique, permettre la « création » à partir de la lumière « d’êtres vivants », provoquant un débat ontologique de taille, sans compter une multitude d’applications de ce genre. Toutefois la question majeure fondamentale reste celle posée par le moteur à ion intégral, celle du contenu du Messianisme universel de Jésus-Christ …..

25/12/10 enfant Jésus …

On présente l’enfant Jésus en poupon rose. En fait, il devait déjà porter l’agonie sanglante due à nos péchés… Ainsi chacun discute de la guérison du monde, alors qu’il n’y a qu’un seul malade, lui-même. Mais malgré notre indignité et notre faiblesse, il nous faut travailler au seul règne de l’Au-delà dès ici-bas ….

26/12/10 l’argent …..

L’être humain dans son extrême orgueil recherche l’appui de l’argent qui est sa propre prise de possession des biens temporels. Le Christ Jésus dans extrême humiliation recherche l’appui de l’Esprit Saint qui est dépossession de ces biens. Mais le Seigneur a pitié de l’extrême faiblesse de ses fidèles ….

27/12/10 se diluer ….

S’unir à l’enfant et la mère ensanglantés pour nous dans le secret. Et se diluer dans l’Eucharistie que Jésus a bien voulu nous laisser. Ainsi nous sommes la joie de ses souffrances indicibles ….

28/12/10 théologie …

La théologie rationnelle maintient une distance entre Dieu et l’homme et de ce fait une distance au sein de la Trinité Divine elle-même notamment avec Jésus-homme. La théologie mystique qui est celle des saints ne saurait approuver une telle distinction. Il y a là conflit extrême dont nous ne voyons pas le bout. Confions-nous à l’action géniale du Christ Jésus en Sa Sainte Providence qui incite par tous les moyens notre liberté temporelle rebelle à laisser la place à la liberté Divine Éternelle ….

29/12/10 sans mystique ….

Il y a des croyants, même éminents religieux, qui n’ont aucune idée de ce qu’est la mystique qu’ils assimileraient plutôt à de la magie. Ils sont peut-être la base du monde. Nous mystiques devons agir cependant avec nos données qui seraient de fait le fond de la foi, toutefois en tenant compte de ces croyants pourvu qu’après nous, ils restent eux-mêmes sans se croire davantage ….

30/12/10 plus ….

Plus on reçoit de grâces mystiques plus on est appelé à donner davantage que quiconque …. Pour les tout-petits, Jésus Trinitaire ne se formalise pas, malgré ses douleurs, de leurs fautes ou ingratitudes qui Lui donnent la joie de manifester son humble et infinie miséricorde Divine ….

31/12/10

Fusionner au dernier cri de Jésus sur la croix, vainqueur de notre mort surnaturelle et confirmé trois jours plus tard par Sa résurrection humble, comme est toute la vie glorieuse de l’Au-delà….