4e semaine janvier 2012

01/02/12 réalité ….

Aussi fragile soit-on, il faut voir la réalité du combat de Jésus-Christ. En effet l’unité de l’ante-apocalypse n’est pas encore acquise. Et comment la préparer d’une autre manière ? …. Car même si le triomphe des Cieux est pénible à la nature ravageuse, il faut tenir bon …..

02/02/12 fêté ….

Nous humilier avec ou sans sentiment jusqu’aux entrailles de notre fatuité sans fond, unis au Christ Jésus qui pour être fêté  se présente sur un petit d’âne encore trébuchant jamais monté ….

03/02/12 s’enfoncer ….

Pour la paix dans le monde, où s’enfoncer sinon dans l’humilité et la douceur de Dieu.   Mais toujours avec  le triomphe de l’agonie de ce combat sans nom de Lui-Même à Lui-Même. Obtenir la volonté de pénitence douleur et joie de la liberté du néant créée pour celle de l’Être ….

04/02/12 celles ;;;;

« La terre nous emprisonne par ses persécutions (intérieures ou extérieures), mais le ciel reste ouvert (ressenti ou non)…». Les agonies de la vie de Marie nous mènent à celles du Messie.  Si les pays émergents maintenant modernisés comme la Chine ou l’Inde qui ne connaissent pas nos avancées sociales héritées de la foi au Christianisme, mettent de fait en danger notre statut avancé occidental, il m’est donné de voir aussi par ce qui est annoncé depuis 12 ans que c’est notre foi en Jésus-Christ Messie qui devrait établir concrètement une situation équilibrée ….

05/02/12 Assumer ….

Pourquoi il m’est donné de dire que la religion ferait son intrusion dans les sciences profanes ? Bien que par mes études je sois sans connaissances appropriées, il m’a été donné de toucher du doigt que les sciences physiques devaient s’appuyer pour arriver à bonne fin sur l’ »irraison » autrement dit sur la « croyance » mais qui serait appliquée soit pour la confortation des religions et l’épanouissement du jeu humain, soit pour son contraire radical.  Bien sûr on peut dire à l’heure actuelle que c’est moi seul qui suis dans l’irraison. Assumer …. En-dessous l’orgueil et la violence sans fond humains, l’humilité et la douceur Divine ….

06/02/12 se décourager ….

Se décourager, c’est compter sur soi. Comptant sur Lui toute notre force est le Christ Jésus …. Finalement seul compte que les cœurs entourant Jésus croissent en perfection ou se convertissent puisqu’Il est le maître de l’histoire qui nous dirige pas à pas au mieux Éternel ….

07/02/12 consoler …

Consoler Dieu, d’une consolation sans fin, qui répare nos fautes et celles des autres. La volonté de la Vierge Marie, parfaite consolatrice pour le genre humain, en a obtenu l’incarnation du Maître des Cieux et de l’histoire de l’univers à laquelle l’homme est appelé à collaborer de toutes manières. Mais même si on procure une jubilation surérogatoire à Dieu en suscitant son pardon, nous ne devons absolument pas nous contenter de l’avoir fait souffrir par nos fautes si peu que ce serait auparavant. Ainsi est préparée la puissance de la volonté d’anéantissement de Dieu à Dieu par le sang d’agonie à Gethsémani pour notre communion ….

2e semaine février 2012