1e semaine février 2012

08/02/12 volonté ….

Le sentiment ne suffit pas ; il y faut la volonté gratuite comme celle de la douleur des péchés du monde de la Vierge Marie dès son enfance sans tache à laquelle le Verbe a répondu. Non ! On ne se rend pas compte de l’énormité du péché humain, par le mélange du pardon Divin ….

09/02/12 brisement ….

Offrir notre liberté au TOUT ÊTRE Divin, c’est donner le brisement du néant de Jésus-Christ …. Mais comment, nous chrétiens, peut-on enseigner autre chose que l’Amour puisque c’est le statut des disciples ? Il nous faut donc quant à nous, en même temps, signifier l’abîme de l’ÊTRE omniprésent dans cette zone de néant-libre où nous sommes qui doit être transformée Éternellement et où le Messie a voulu se situer comme tel, notamment dans cette bataille sanglante avec Lui-Même de Gethsémani ouvrant la gestion de la croix et de la résurrection ….

10/02/12 lutte …

Le Christ Jésus est bien le Maître de l’histoire qui élabore ici-bas avec nous dans les plus petits détails l’Éternité de Béatitude. Introduits par Marie, communier à cette lutte continuelle contre soi-même dont Il a voulu nous laisser un témoignage irréfutable au jardin des oliviers ….

11/11/125 genèse ….

Nous somme en genèse d’Éternité ….. Il faut donc y travailler avec enthousiasme…. Laissons les grognons se préoccuper des futilités. Quant à nous allons au cœur de la réalité. Portés par le gibet vivificateur du Christ Jésus, préparé par son dur combat auquel Marie nous configure …. Pour moi, revenir sans cesse aux agonies de l’enfance de Marie devant le péché du monde. Car une fragilité spirituelle inouïe nécessite une immense ouate de foi protectrice. De sorte que de fait elle ne peut produire qu’un obstacle à toutes choses même les plus indispensables …. Or tout le monde sait ce qu’est la faiblesse du péché qui blesse profondément l’origine de la vie : Cet orgueil et violence intérieurs sinon extérieurs qu’on désigne aussi par amour-propre, ego, égoïsme, ça des psychologues ou tout autre nom imaginable. En toute bonne foi on ne peut que voir son effet dévastateur bien qu’il y en ait allant jusqu’à s’en vanter. Son propre en effet est d’en toujours rejeter les conséquences néfastes sur autrui et non pas sur soi ….

12/02/12 quels maux ….

Quels maux sont suffisants pour dire la marche triomphale du Christ Jésus révélée par Marie.  En effet suscitée par l’humilité de la Vierge Marie, il s’agit de la lutte de Dieu à Dieu même.  St. Joseph, le journalier, lui, contemplait le couple rédempteur qui avait été confié à ses soins. Pour nous mystiques notre ignoble faiblesse spirituelle se trouvant submergée de grâces indues  nous voyons chaque instant de la vie du Messie être agonies vivificatrices accomplies …. Aussi plus ou moins comme St joseph vivons-nous de ces douleurs Saintes inimaginables plus grandes que toutes celles du calvaire proprement dit et nécessaire à sa liberté d’offrande ….

13/02/12 techniques ….

Dans les prévisions des techniques actuelles on imagine l’avènement d’auto-cerveaux robots libérés de l’homme…. Dans ce qu’il m’a été donné d’intuitions précises simplement au sujet du « générateur de matière à spirale », il s’agirait à ce moment d’auto-créations véritablement « charnelles ». Les problèmes éthiques proposés deviendraient alors absolument énormes…. Mais ce qui dépasse tout serait amené par la suite précise de ces intuitions que j’ai nommé « intégrateur de Puissance » ou moteur à ion intégral, c’est-à-dire le face à face  de l’humanité devenue toute puissante avec l’origine de la vie elle-même autrement dit avec Dieu soi-même. C’est pourquoi une instruction mondiale aux profondeurs de la spiritualité pas seulement sur le plan du sentiment toujours aléatoire mais sur celui de la volonté déterminante est vitale. Aussi la pauvreté d’entregents de ce site ne peut avoir qu’une nécessité de foi rigoureuse à la maîtrise de l’histoire en Dieu par Jésus-Christ. Toutefois la fragilité de l’auteur laisse pantois …. Il ne peut pas y avoir de souffrances au monde aussi intenses que celles des agonies de Jésus-Christ exsudant le sang sinon celles de la Vierge Marie, Sa Mère, qui nous y conforte ….

14/02/12 toujours…

Il y a toujours lieu de contempler l’enfance de la Vierge Marie bouleversée jusqu’au sang par le péché d’Israël et du monde entier. De même lorsque à douze ans son Fils, l’Élu de Dieu, dont toute son éducation aura été de le préserver du comportement des docteurs de la Loi, semblera s’acoquiner avec eux au temple, quelle n’a pas été sa douloureuse incompréhension …. Ce qui compte est, avec le triomphe du combat de Jésus-Christ, la volonté de souffrir …. St. Joseph, ayant adopté la jeune mystique Marie sous couvert du mariage, nous y assiste ….

15/02/12 cénobite ….

Les charges prophétiques que nous pouvons avoir à porter ne nous appartiennent pas. Aussi plus isolés qu’un cénobite au milieu du désert mais unis au Christ Jésus nous vivons fort …. La pénitence c’est quand le sacrifice, obligé ou (pour Te consoler) libre, remuant ses eaux amères, on tient bon. Car si l’humble Miséricorde Divine remplit le monde, elle réclame aussi la pas moins humble réparation des fautes…. St Joseph avait devant les yeux les peines sanglantes extrêmes de Marie et de l’enfant Jésus pour l’abomination du péché du monde, ….

3e semaine février 2012