4e semaine janvier 2014

01/02/14 actions …

L’humiliation se répartit en deux action opposées : 1/ « s’humilier » est un acte intérieur apaisant d’humilité qui doit être fait en droiture d’intention. 2/ « être humilié » est une réaction psychique irritante due au péché originel dont la phobie égare souvent l’homme. Pour accepter d’ »être humilié» il faut que l’acte de «s’humilier» soit  d’un état proprement Divin. La liberté liée matière au  néant doit s’abaisser à disparaître pour s’assujettir à l’Être humble. Jamais Dieu Tout seul. Jamais l’homme tout seul. Mais unis indéfectiblement pour l’Éternité.

02/01/14 sans …

Sans l’amour ou l’un de ses composants (pour les sciences le respect) on ne peut s’unir à Dieu qui rayonne d’humilité dans la chair du Christ Jésus au  grand meeting de la fête des rameaux. Où trouver cette humilité qui a fui tout homme du péché originel sinon au sein du  Messie ? L’ÊTRE DIEU ne peut vouloir que l’anéantissement de la volonté qui n’est que libre néant.

03/02/14 en Tes mains ….

Fusionner au Christ Jésus exhalant ces paroles: en Tes mains, Seigneur,  je remets mon esprit.

04/02/14 ainsi donc …

Ainsi donc pour accepter d’ »être humilié » il est nécessaire de bien savoir d’abord s’humilier. C’est pourquoi les exercices de piété répétés en droiture d’intention sont de très grande utilité.

05/02/14 si …

Si, comme je le crois depuis un demi-siècle, le Verbe-Dieu doit s’humilier jusqu’à livrer l’état de sa nature aux mains du  savoir humain, il n’en reste pas moins que deux possibilités s’ouvriraient à l’humanité. Soit, pour ce don, un respect constructeur des sciences, soit un irrespect définitivement destructeur. N’ayons donc pas peur de perdre notre temps en ouvrant ce pauvre site f-v-m.net. Car dans ces circonstances plus proches qu’on ne le croit, il nous invite à une pratique religieuse nouvelle plus intense et motivée. N’attendons pas trop tard ! On dit que la Passion vient après le jour des rameaux. Pour le Christ et ses amis c’est pendant.

06/02/14 poids …

La Vierge Marie a eu à porter le poids de la temporalité avant d’accéder à la royauté céleste. Avant le témoignage par les apôtres de sa résurrection, le Christ Jésus a porté ce grand poids. L’humble don Divin de Lui-même à la raison humaine semble inévitable. Ce n’est pas un irrespect de vouloir le reconnaître. Le respect nécessaire réside dans le moyen employé. Ainsi il faut que se rassemble tous ceux qui se veulent  respectueux pour tout influencer par l’esprit. D’où l’obligation continuelle de s’humilier en intention droite par toute pratique religieuse. En effet Dieu S’humilie pour nous, nous humilier devant Lui sans autre raison que la foi vive.

07/02/14 pratique ….

La pratique d’une religion, la sienne ou celle de notre entourage, nécessite qu’on en dépasse les gardes pour accéder à une liberté intérieure d’expression qui puisse la faire vivre en vérité. Pour l’élection d’ouvriers de la moisson Divine et le salut des autres témoigner des évangiles. Ainsi de la foi il y a soit la responsabilité du sentiment religieux soit celle unique de la raison. L’amour ou ses composants y compris la vénérable dépendance unis à l’abaissement de Dieu vu par Jésus-Christ s’humiliant dans les sciences sauveront le monde de sa propre destruction.

2e semaine février 2014