4e semaine janvier 2009

01/02/09  Prééminence ….
Pour laisser la prééminence absolue à l’Esprit Saint, en révélant l’humiliation du Père dans l’univers, il a fallu au Fils de DIEU, Jésus Lui-même, lutter contre Soi jusqu’à l’exsudation de Son sang à Gethsémani…. Ne nous étonnons donc pas de la lutte constante que nous avons, nous aussi, à entreprendre contre nous-mêmes pour servir la Vérité ….

02/02/09  Étoile ….

Comme d’une étoile conductrice, il faut être sans cesse revêtu du « haillon sanglant et misérable dont on avait revêtu Jésus-Christ chez Pilate pour le bafouer » …. En réalité la croix que nous portons est une partie infime de ce celle de Jésus-Christ et encore aurions-nous tendance à LUI en laisser porter le plus lourd côté, bien que Sa Bonté l’accepte si souvent ….

 03/02/09 Sereinement ….

Donne-nous , avec TOI et avec TA Grâce, d’embrasser sereinement  l’essence de TON humiliation ici-bas pour la Gloire de TON Nom et le salut des âmes comme celui du monde ….

 04/02/09 Accouchement ….

En la joie-paix surnaturelle, avec Jésus-Christ, vouloir mal-souffrir , condition de l’accouchement d’Éternité … Mais à commencer et toujours à recommencer ….

05/02/09  Aveu …

Quelle que soit la portion absolument infime de la croix du Christ que nous portions, elle est d’un grand prix pour l’humanité et osons l’espérer pour l’Éternité … Mais DIEU peut faire grandir une âme en un seul instant, ne serait-ce qu’au seuil de la Vie Éternelle désirée… Depuis neuf ans sur internet, il m’est donné de heurter les âmes autant que moi-même au nœud obscur qui forme l’unité interreligieuse, révélée par le Messianisme universel du Christ Jésus; unité véritable du monde. Ce nœud est précisé par des mots concis dans l’ »essai de Traité Unitologique » sous réserve que chacun et moi-même veuille le reconnaître librement pour son compte. En effet ce nœud Divin est d’une telle sensibilité pour tous sans exception que pour l’aborder il nous faut l’approche d’une pratique religieuse droite et rigoureuse ….

06/02/09  même si ….

Même si le Christ Jésus n’était pas mort roué de  coups, Il serait mort de l’intensité de Ses douleurs intérieures… Et nous, où irions-nous sinon à cet abaissement incommensurable ?! …..

07/02/09  Comme …

Comme le petit enfant du Seigneur, donnons la main au vaillant guerrier dont le libre mal-aise triomphe contre tout ….

2e semaine février 2009