4e semaine décembre 2009

01/01/10 arrache ….

Par ses souffrances in commensurables le Christ Jésus nous arrache à nos fautes, comme les autres aux leurs, ne nous laissant aucune permission de juger. Et si nous devons communier aux mérites de ces souffrances et celles de toute la vie de Marie, Sa Mère, nous devons aussi communier à leur longue patience vis-à-vis des tentations qui leurs ont été infiniment  terribles ….

02/01/10 solitaire et solidaire …

Avec Jésus Trinitaire humilié qui nous révèle l’humilité et la douceur de l’Au-delà, notre demeure Éternelle, soyons solitaire et solidaire…. J’ai rêvé qu’une maîtresse femme anglaise appelait mon fabuleux « moteur à ion intégral dépendant » « the teaching engine ». En effet ce nom lui va bien. Mais ne nous trompons pas seule la victoire de l’humiliation du Christ Jésus peut nous le donner, bien que ses ennemis le posséderont aussi. Quelle nation veut entamer à ciel ouvert ce combat pré-apocalyptique dont dépendent le sort et la survie de l’humanité entière ?! ….

03/01/09 TOI.

Toi Seul, humble avec TA Mère Marie, nous ramasse douloureusement dans la fange de l’orgueil … Il me faut essayer de repréciser les deux écueils majeurs qui doivent se présenter au progrès des connaissances matérielles et qui n’ont tous deux qu’une seule solution. Premièrement, s’il n’est pas du tout sûr que le moteur à ion circulaire et élémentaire publié sur internet par la NASA il y a 10 ans, une fois abouti, même groupé à plusieurs (dans ce qu’on pourrait appeler une soucoupe ?!), puisse être capable de transporter un engin nucléaire, il reste que le problème d’une menace incontrôlée de ce type demeure suspendue sur la tête de l’humanité. Et cela l’est d’autant plus que, même encore hypothétique, la réalisation d’un moteur à ion « intégral » ferait lui de toute façon peser ce danger. Deuxièmement il demeure aussi que l’activité de recherche scientifique, si elle continue à se fonder sur elle-même, puisse passer outre à la réalisation du moteur à ion intégral « dépendant » qui, lui , quoiqu’encore hypothétiquement, serait une véritable bénédiction constructive, pour dévier dans une voie de destruction irrévocable. À ces deux écueils il n’y a qu’une solution et vous le savez, elle est d’ordre moral, c’est de faire accepter clairement la révélation Messianique du Christ Jésus sur le fond universel confirmé …

04/01/10 leitmotiv …

Dans la paix de l’enfant Jésus, plus tu souffres, même d’une manière infime et même de ne pas souffrir, plus tu sers …. La douceur de Jésus guérit le point d’orgueil qui défigure tout l’univers ….

05/01/10 Le pardon …

Le pardon de Dieu est toujours nouveau et ne peux se séparer de Son humilité et de Sa douceur ….

06/01/10 Sensibilité ….

La sensibilité sans mesure de Dieu voit les souffrances incommensurables, endurées à cause de nous, consolées par les plus infimes de celles que nous Lui offrons gracieusement et nous console à son tour ou s’il se rend compte que nous voulons être disposés à poursuivre ainsi peut les augmenter en fonction de l’immensité des Biens que Sa gratitude nous réserve pour l’Éternité ….. Il faut surtout disparaître à nos propres yeux pour servir Jésus et Son Église comme Il l’a fait dans Son combat de DIEU À DIEU à Gethsémani, afin de nous donner librement Sa Passion  ….

07/01/10 Église …

Refuser l’Église qui annonce l’intégralité des Évangiles c’est refuser Jésus. En effet il s’agit de l’annonce du pardon sans borne des pécheurs sur simple contrition. Et si l’Église est déclarée sainte, ce n’est pas en fonction de ses vertus mais de l’immensité du pardon qu’Elle reçoit. Car Jésus a enfermé l’humanité entière dans ce verdict qu’elle est une génération adultère et perverse. Le Pape, lui-même, se sait, toutes proportions gardées, aussi adultère que le dernier des divorcés remariés mais sa foi au pardon Divin sans mesure le place sur terre à la place même du Christ …

Et le plus saint des fidèles sait intrinsèquement qu’il est aussi pervers que le dernier des renégats mais avec sa propre contrition sa foi en Dieu et en Sa Miséricorde Infinie lui donne la sainteté …..

2e semaine janvier 2010