1e semaine janvier 2013

08/01/13 coupables …

Nous sommes infiniment coupables, ne serait-ce que par la faute originelle, héritée de nos ancêtres immédiats qui nous sépare moralement de l’ÊTRE et que nous aggravons sans cesse. Il faut mettre sur les épaules miséricordieuses du Christ Jésus une mondiale fête des Rameaux ….

09/01/13 bauge ….

Dieu s’humilie dans la bauge de certaines âmes et désire le faire pour toutes aux Rameaux.  Entre Jésus et Marie l’Immaculée, comme St. Joseph devait se trouver responsable de péchés. C’est entendu. Tu pardonnes toujours. Mais quand même après tant de grâces si mal reçues ? ….

10/01/13 innocent ….

On se rend mal compte de ce qu’était l’homme innocent, même très évolué, d’avant le péché originel. Il n’avait pour se diriger que la conscience d’une morale toute animale. Il pouvait tout aussi bien se piller ou même s’entretuer tout à fait innocemment. Comme le dit si bien la Bible il était nu moralement aux yeux de Dieu. Il n’y avait en lui aucune distinction entre le bien et le mal. C’est pourquoi à nous qui naissons dans ce champ, il nous est difficile de juger. St. Jean de la croix n’a pas hésité pourtant à mettre le retour à la morale animale comme preuve de purification. Mais notre ouverture au péché nous fait réprouver en fait la bestialité …. Consommant l’Eucharistie, quelle humiliation nôtre pourra jamais égaler celle de Dieu ? ….

11/01/13 revivifié ….

Si le Christ Jésus ne s’était pas revivifié nous serions vraiment les plus malheureux humains …. Lorsque tout nous manque, nous mettre tout à fait en dessous de ce que nous sommes ….

12/01/13 synthèse ….

Plus les sciences approchent de leur fondement, plus elles deviennent complexes. Et leur synthèse devient alors extrêmement difficile. Il y a 50 ans le directeur du CNRS de l’époque qui m’avait longuement entendu, ne s’était pas trompé sur l’esprit de cette synthèse qui m’avait été donné, en voulant mettre à ma disposition un de ses services. Mais d’une part il y avait un abîme entre le côté forcément concret du service scientifique et une synthèse générale qui ne verra peut-être le jour que dans des décennies. (En effet une simple hypothèse de vulgarisation du relief interne n’est même pas prise en compte par la technique actuelle du 3D). D’autre part il fallait surtout mettre le fondement moral de toutes choses au point, quitte à me trouver par son aspect trop direct tout à fait isolé, même au sein de l’Église Catholique cependant profondément mienne, avec pour seul soutien l’ampleur du sacrement d’Eucharistie ….  Bien que souffrant de la même intensité des péchés que Jésus, Marie ne le comprenait pas …. Toujours se mettre en dessous de nous-mêmes car c’est la place de Dieu par excellence ….

13/01/13 fondements ….

L’amour est la plus belle chose au monde à condition de ne pas craindre d’aller à ses fondements. Car Dieu descend sans cesse jusqu’aux entrailles mêmes du péché originel …. En effet c’est Lui qui vient et revient sans désemparer à nous suppliant de vouloir répondre …. Mais la perfection, c’est peut-être trop pour nous ! En avoir au moins l’esprit vivificateur ….

14/01/13 bonheur ….

Pour réaliser notre bonheur, Dieu a le cœur arraché. En effet bien que la vie terrestre soit temporaire et courte mais longue dans son développement IL voudrait nous la voir heureuse. D’un autre côté IL sait les mérites inouïes Éternels que nous y vaut la souffrance bien vécue ….

15/01/13 rouge …

La rouge épée du cœur de Marie triomphe dans l’ordre souverain établi par le Père des Cieux.  Cependant dans la tentation, nous semblons laisser sans conseil ni force. Mais Dieu est fidèle …. Avec la grâce de Dieu museler ou détruire les monstres qui tiennent prisonnier les enfants …. Car quand nous souffrons d’être  pécheurs et ingrats Dieu peut vouloir se servir de nous …. Chaque fois que nous nous précipitons sur le collage du monde, nous blessons la Divinité ….

3e semaine janvier 2013