1e semaine juillet 2011

08/07/11 vieil ordinateur ….

Il va falloir que je change mon vieil ordinateur de bureau. J’aimerais que ce soit pour la nouvelle génération tactile mais qui n’est pas encore parfaitement au point. Il y faudrait l’invention d’un crayon ou mieux d’un doigtier infrarouge ou holographe aussi complet mais plus rapide et plus sûr que la souris. Dans ce monde préhistorique de la technologie (et de la théologie) je piaffe d’impatience. Peut-être les informations qu’attendraient les scientifiques pour fin 2012 ( ?) sur l’origine de l’univers et de la matière changeront-elles les choses ? De toute façon ce n’est pas la vision même grandiose du futur que l’on puisse avoir qui importe mais celle de sa vie morale …..

09/07/11 offrir ….

Offrir, avec contrition, la barre de notre orgueil (sensuelle, cupide, vaniteuse), qui est la seule chose nous appartenant en vérité,  pour que Dieu repose Sa douce humilité Miséricordieuse ….

10/07/11 pécheur …

St. Joseph n’était qu’un pécheur comme nous mais avec la foi en l’humilité Divine ….. En effet l’humilité Trinitaire appartient à l’Amour Divin mais doit en être détachée pour le monde aveugle …. Car si l’amour humain est festif pour les sens naturels, l’amour Divin pur y est déréliction. Ainsi bien que catholique jusqu’au bout des ongles, il est nécessaire de présenter une nouvelle option religieuse. Mais la foi transporte des montagnes, à plus forte raison un grain de blé égaré …. Ne serait-il pas indispensable sans même savoir l’anglais de pousser les portes de l’UNESCO  ? ….

11/07/11 en même temps ….

Contemplons avec douleur la douleur naturelle sans fond de Dieu causée par nos péchés incessants en même temps qu’avec joie Sa joie de pardonner sans cesse notre contrition …..

12/07/11 douce-amère …

Dieu, par Jésus-Christ, descend jusqu’aux entrailles du péché et de la mort pour nous en relever éternellement. L’Europe, elle, en est en attente d’une raison universelle. Celle-ci est douce-amère ….

13/07/11 citoyenneté ….

Par Jésus-Christ, avalisée par Sa Mère Juive, nous possédons la citoyenneté Éternelle du Ciel …. En effet à LUI le Règne, la Puissance et la Gloire des Cieux qu’IL partage avec nous dès ici-bas ….

14/07/11 conquis …..

Dieu a conquis par Son Fils Jésus le droit de « nous être » de sorte que ce ne soit plus nous qui vivions mais LUI qui est l’ÊTRE et cela dans toutes les modalités de notre basse animalité. Elle sert en effet à exprimer la liberté du néant que nous avons à offrir en vérité à l’humilité Divine …. Pourtant en nous le moindre frémissement d’amour-propre Lui est odieux s’il n’y est regretté ….

15/07/11 Bse Angèle de Foligno :

En vérité, en vérité, le Sauveur du monde a posé la douceur et l’humilité à la base des vertus. Abstinence, jeûne, austérité, pauvreté intérieure ou extérieure, bonnes oeuvres, miracles, tout n’est rien sans l’humilité du coeur. Mais toutes ces choses reprendront vie et recevront bénédiction, si l’humilité les soutient l’humilité du coeur est la force génératrice des vertus, La tige et les branches ne procèdent que de la racine. Parce que son prix est infini, parce qu’elle est le fondement sur lequel s’élève toute perfection spirituelle, le Seigneur n’a voulu confier qu’à lui-même le soin de nous dire : «Soyez humbles. » Et la Vierge Marie, parce que l’humilité est la gardienne universelle, la Vierge Marie, comme si elle eût oublié toutes les autres vertus de son âme et de son corps, n’a admiré qu’une chose en elle-même, et n’a donné qu’une raison à l’incarnation du Fils de Dieu en elle :

«Parce qu’il a regardé l’humilité de sa servante.»

Il n’y a pour l’être humain qu’une seule manière d’Être : contempler l’humiliation temporelle Divine Trinitaire, quel qu’en soit le motif, même d’intérêt le plus concret, pour incarner Dieu en nous,  et en évoquer les douleurs et les joies consécutives de Jésus-Christ, Marie et des saints ….

3e semaine juillet 2011