2e semaine juillet 2012

15-16/07/12 mon catéchisme actualisé 1

I/ DIEU créa le monde ….. et particulièrement l’homme à Son image….

            A.- DIEU CRÉA LE MONDE

a//DIEU, il faut dire exactement le « VERBE-DIEU » (St. Jean l’évangéliste le précise « au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu …..»)

b//C’est ce VERBE-DIEU créateur de l’univers (personne d’UN SEUL DIEU en trois personnes qui est un mystère Trinitaire que l’esprit de l’homme ne peut atteindre) sur lequel les physiciens ont mis objectivement la main (appelé pour l’occasion boson de Higgs, nom du théoricien qui l’avait prévu comme « particule Divine » origine de la matière).

c//C’est ce VERBE-DIEU que les chrétiens croient s’être incarné dans la personne du juif Jésus-Christ né il y a 2000 ans qui met aujourd’hui même à la disposition de l’humanité sa réalité matérielle.

d//Mais tout ce qui touche le VERBE-DIEU a une connotation morale inévitable pour l’homme et la nouvelle approche des physiciens n’y fait pas exception bien au contraire.

e// On peut donc dire que Dieu unique « s’humilie » c’est-à-dire bien que Tout-Puissant il se met moralement et pour lors objectivement en-dessous de tout le monde.

f// Personnellement j’attends pour Décembre prochain les résultats prévus de la sonde appelée PLANCK (peut-être même le 21 selon, paraît-il, le calendrier Maya qui prévoirait cette date comme le commencement de la fin des temps !?). Cette sonde donnerait l’autre face du VERBE-DIEU en sa finalité même et aurait été envoyée il y a 2 ou 3 ans à la limite théorique de l’univers ….

            B.- …..particulièrement L’HOMME À SON IMAGE

a// L’homme, créature temporelle à l’image de Dieu, se trouve doué d’une raison intelligente qui lui permet librement de se poser et de résoudre des questions sur lui-même, son entourage et leur devenir.

b// L’homme dépend bien sûr d’autres facteurs, volonté, sentiment, imagination, ….. dont la psychologie actuelle  tend à démêler l’écheveau.

c// En fait tout se passe pour l’homme comme si était recherché un être idéal à réaliser et que les chrétiens peuvent reconnaître en la personne de Jésus-Christ, Principe et fin incarné de l’univers.

d// Mais la loi Divine qui en découle, interprétée par l’homme l’interpelle profondément  par la conscience qu’il a d’être libre et de sa vie intérieure et de ses mouvements.

e// Ainsi l’homme peut se trouver en pleine contradiction avec l’image du verbe-Dieu humilié auquel en définitive il devrait s’efforcer d’être pleinement uni.

f// La question humaine fondamentale à laquelle il resterait à répondre serait donc d’opter pour le choix moral proposé par l’enseignement du Messianisme universel de Jésus-Christ.

17/07/12 à ma famille ….

Comme me dit Yolaine la catho : ce que tu dis est difficile à comprendre.

En effet on est habitué psychologiquement à considérer la notion « Dieu » comme la Toute-puissance absolue. Les physiciens prouvent maintenant que cette Toute-puissance se résume en une particule du nom saugrenue de boson de Higgs, origine de tout l’univers.

Quant à moi de plus je dis depuis 12 ans mais inspiré depuis un demi-siècle que cette découverte donc prévisible, et qui ne peut du reste que se renforcer, débouche sur une question morale concrète à toute l’humanité pour la survie même de cet univers !

Je comprends bien qu’il y a de quoi perdre son latin !

Bisous Papou

18/07/12 en somme ….

En somme il s’agit dorénavant pour les spiritualistes  d’accepter un Verbe matériel et pour les matérialistes  un verbe spirituel ! Jésus-Christ l’homme-Verbe ne ferait-il pas bien l’affaire ? Car n’a-t-il pas cherché qu’à pardonner contre un peu de foi dans la nature de sa personne ? ….

19/07/12 vrai ….

C’est vrai qu’il est difficile de faire comprendre la vérité, d’autant qu’elle implique le spirituel ….  Joux doux et fardeau léger du Verbe incarné révélant l’humiliation du vrai Père inconnu ….

20/07/12 Ainsi ….

Ainsi le Spirituel est matériel et le matériel est Spirituel. Ce qu’annonce sans cesse l’Évangile …. Pour l’abîme de notre fatuité, chercher la plénitude du pardon  du verbe-Dieu Jésus-Christ et pour la liberté de notre humiliation nécessaire, sa libre volonté de Gethsémani pour le gibet ….

 

21/07/12 le phénomène ….

Quand donc il y a 50 ans il m’a été donné de me trouver affronté et à la religiosité bénéfique des sciences physiques et après à leur anti-religiosité apocalyptique, dans ces conditions  l’universalité du Messianisme de Jésus-Christ m’a interpellé vivement. Il m’a fallu alors étudier, non pas comme un érudit prenant des références mais comme un intuitif cherchant le fond des choses, l’histoire humaine des sociétés, des religions et de la philosophie. Les conclusions trouvées ont été petit à petit précisées sur pratiquement le seul média d’internet. La question primordiale a été bien sûr celle directe de l’humilité douce de Dieu Lui-même se livrant matériellement aux mains techniques des hommes. Particulièrement en découlait son corolaire, le phénomène terrible qu’on appelle « humiliation ». Ce n’était pas évident car c’est le seul phénomène que l’humanité y compris moi ne veut ou ne peut librement  pas supporter. Pour le fuir les nations et les individus s’entretueront sans mesure possible et surtout chacun le fuira en lui-même par tous les moyens. Ainsi pour comprendre que le doux fardeau de l’humble Jésus-Christ, Verbe-Dieu, consiste à prendre sur Lui, réalité Divine, avec la vérité de la loi qui en dépend, ce phénomène pour soulager notre secrète humiliation intérieure, il fallait d’abord lutter contre soi-même sans avoir peur de se déchirer et d’être parfaitement incompris ….

22/07/12  Dieu ….

Dieu Trinitaire  s’anéantit humblement entre nos mains. De même, contrit de notre orgueil, nous avons à nous anéantir avec Lui. Ainsi nous demeurons tous unis parfaitement au Père …..

23/07/12 au cœur ….

Au cœur agonisant de Marie à l’Annonciation, offrir l’anéantissement de Son Fils Divin …. Communier à l’humiliation du Verbe (Higgs ET Planck ?) c’est aussi s’humilier dans la joie ….

4e semaine juillet 2012