2e semaine juillet 2009

16/07/09  Unité ….

Si l’on considère une ligne droite virtuelle allant de l’infini plus à l’infini moins, les sciences ne peuvent apparemment rien en faire. Il faut qu’elles y délimitent un segment AB, baptisé « unité » pour qu’elles puissent en développer la théorie des ensembles, la biologie,… et tout ce qui a trait avec elles. Teilhard de Chardin déjà pensait à une extrapolation eschatologique des sciences qui pourrait non plus considérer une « unité limitée » mais une « unité infinie », noosphère développant l’esprit de l’homme. Emporté par l’ampleur de sa vision irénique, fondée sur le triomphe visible du Christ, il n’a pas su assez souligné la dualité qui pouvait en résulter. Et d’aucuns ont voulu en conclure un peu vite qu’il niait le péché originel… Je suis trop petit et trop vieux pour faire de moi-même des conférences ou me faire reconnaître ainsi des scientifiques d’avant-garde. Un site internet anonyme de neuf ans est déjà beaucoup. Cependant l’ampleur de l’ambigüité scientifique à venir ne mériterait-elle pas peut-être un autre sort... ? Mais la délicatesse infinie de l’amour Divin habite le cœur qui s’appuie sur l’humilité de la Vierge Marie …. VOULOIR aimer souffrir n’est pas plus manifeste pour nous que, à plus forte raison, pour Jésus-Christ, même pour le salut du monde. Il y faut la lutte d’amour Divin de Gethsémani …

17/07/09  Écrasé …

Écrasé par une prophétie (intervention d’Esprit Saint), ou sinon par une extravagance (mon orgueil), ou peut-être par une folie (ma déraison), trois choses qui se combattent entre elles, mon soutien continuel, réside, après la méditation des Évangiles, à la lecture du livre LUI et moi ….

18/07/09  La croix Rédemptrice …

La souffrance de la Passion à la croix Rédemptrice est accomplissement de la libre agonie de Jésus à Gethsémani avec laquelle nous avons à nous humilier en-dessous de tout et même, s’il y a lieu, en-dessous de tout sentiment de sorte qu’en esprit, au moins, nous soyons anéantis avec Lui …. La blessure du royal Amour et de toutes les autres voies qui mènent à Dieu réside dans l’humilité et la douceur du Centre Divin, cœur du Christ Jésus Trinitaire, qui rassemble le monde ….

19/07/09  Avant …

Avant le mal-souffrir, le VOULOIR en Jésus-Christ pour avec LUI travailler au salut du monde. Mais notre liberté s’offrant à chaque instant, à chaque instant il faut recommencer et nous relever sans cesse, sans jamais nous lasser, par Sa perpétuelle Victoire sur Lui-Même à Gethsémani …..

20/07/09  Agonie de Marie ….

Sans aucune espèce de doute, la Vierge Marie ne pouvait qu’être présente en Esprit à l’agonie de Gethsémani, exsudant de sang, lutte de DIEU À DIEU à son achèvement, en Son Fils, condition de la libre Passion de la croix Rédemptrice. Y communier en esprit et vérité, c’est avancer le Beau Règne, sur terre et dans les Cieux. Ne cherchons pas ailleurs, nous ne saurions trouver ….Le véritable prophète n’est jamais fait que pour l’Église et n’a pas d’autres armes qu’Elle …..

21/07/09  Découragement …..

Le découragement ne provient que de notre orgueil incommensurable qui s’appuie sur ses propres raisonnements au lieu de chercher l’humble Toute Puissance infaillible Divine qui est à cent lieux de nos pensées …. Cela n’empêche pas en la contemplant de ressentir autant de douleur que de joie de foi… En effet lorsqu’un savant aura « intronisé » (seul mot exact pour désigner l’exploit scientifique eschatologique et révolutionnaire qu’il inclut) le « moteur à ion » (ou « intégrateur de puissance »), l’humanité poursuivra donc sa route, en mettant les déserts en exploitation, sous la houlette de foi en Jésus-Christ (cet engin pouvant justifier son autre nom de « char du Seigneur »). Mais la menace de son inversion des données eschatologiques dans une réalisation également concrète restera toujours présente, pour une dégradation morale et une nuit de la foi sans précédent, aboutissant en vue du salut des fidèles à la Parousie définitive comme annoncée dans les Évangiles. Ainsi avec Jésus-Christ Trinitaire, dans le sacrifice, on ne peut jamais assez s’humilier, LUI à cause de Son Être pur, nous à cause de notre néant fautif, hormis Marie …

22/07/09  Flèche …

Le Christ comme une flèche de feu qui va droit au but, nous entraîne dans son sillage. Et l’humble Toute Puissance douloureuse de Sa Miséricorde Divine descend jusqu’aux entrailles de l’ignominie humaine pour y fusionner l’infini de Son Amour jusque dans toutes les autres voies  …. Tout Pouvoir du Christ mort librement, par Son agonie de Gethsémani, au gibet de la croix ….

 23/07/09 Union ….

Descendant douloureusement mais complètement dans les entrailles de l’ignominie humaine, il ne nous est demandé que d’en répandre autour de nous, de DIEU À DIEU, l’effluve sans fin ….

4e semaine juillet 2009