4e semaine mai 2011

01/06/11 transmettre ….

Si, à moi le dernier des enfants de l’Église et le plus incapable de tous, il a été donné de voir les conditions du rassemblement du monde autour de Jésus-Christ, encore faut-il les transmettre …. En effet il ne suffit pas d’évoquer ces conditions liées au salut à la fois matériel et spirituel. ….

02/06/11 Esprit de contrition et de Vérité …

En révélant la nature humble et douce du Centre Divin Trinitaire en son cœur incarné, Jésus-Christ implique un esprit de contrition incessante en l’homme. En effet même les plus grands saints sont obligés de reconnaître en eux jusqu’à leur mort effective la semence subtile de l’orgueil et violence originelle. C’est pourquoi il est dit que ce temps est une vallée de larmes. Car quand même y serions-nous heureux, doivent résider au fin fond de nous-mêmes les pleurs de notre état permanent de pécheur. Ainsi il nous faut sans cesse travailler intérieurement à développer en nous (ou à acquérir si par malheur nous ne le possédions pas) cet Esprit de Vérité à condition que nous le maintenions  vivant, c’est-à-dire non stratifié dans une habitude stérile …..

03/06/11

La qualification de la race humaine, qu’il s’agisse des justes ou non, par le Christ Jésus est claire : « Race adultère et pervertie (mat.12 :39/16 :4, marc.8 :38) ». Ainsi nous sommes tous, sans exception, dans le péché jusqu’au cou et jusqu’à notre mort. Faut-il pour autant renoncer à le combattre ? Pour esquisser d’éprouver notre bonne disposition, évidemment non, mais toujours dans l’esprit de contrition nécessaire, ressenti ou non, en nous humiliant profondément. Nous fondant alors sur l’humble et gratuite miséricorde Divine, il faut la répercuter autour de nous …. Ainsi de désastres spirituels en désastres spirituels dont il faut demander continuellement, autant qu’on le veut, un sincère pardon, nous arriverons par pénitence à la victoire de la Vie Éternelle ….

04/06/11 solitude …

Dieu Seul en chacun de nous. C’est cette solitude qu’il faut préserver joyeusement à tout prix dans les consolations comme dans l’épreuve. Elle garantie notre contribution  au salut du monde …. Ainsi le mépris, l’opprobre, l’humiliation, Dieu le porte pour nous. Unissons-nous étroitement …. On voit alors que, si la voie pour y arriver, enseignée par Jésus Christ est pour ses disciples l’amour, la perfection qu’il demande consiste de fait en cette marche constante à travers notre état de pécheur vers l’abaissement Divin, condition universelle, que nous partagerons intégralement ….

05/06/11 ÀTOI …

À TOI, le Règne, la Puissance et la Gloire, Dieu Trinitaire, au centre de l’humble Centre révélé par Jésus-Christ fusionnant avec toutes les voies droites qui TE cherchent de manière ou d’autres ….

06/06/11 structure ….

Confions-nous, dans la voie de plénitude de l’Amour ou dans telle autre qui est la nôtre, à la structure Providentielle d’ »humiliabilité » (cf. journal 20/05/11) que l’on peut désigner ainsi …. (À quoi donc pourrait servir une âme « flasque » ? Quelquefois on sert des mets de ce genre) …..

07/06/11 réalité de l’enfer …

Nous confirmons la réalité de l’enfer auquel tous les hommes sont prédisposés sans la grâce universelle du Christ Jésus Trinitaire. Nous avons donc à travailler avec LUI au salut des âmes …. En effet d’un côté on voit cette puissance générale diabolique de la volonté humaine de posséder l’amour-propre (ou ego, égoïsme, çà, … en un mot orgueil et violence congénitale) et d’autre côté revendiquant l’état Divin l’innocence unique de Jésus-Christ s’humilier pour nous ….

2e semaine juin 2011