1e semaine juin 2011

08/06/11 Ainsi …

Ainsi Dieu pour saisir notre amour, compassion, adoration, obéissance, ou ce qui nous est donné d’autre, nous révèle par l’universalité de Jésus-Christ qu’IL aime s’abaisser en nous outre mesure …. Mais c’est l’Amour parce qu’il est la plénitude de l’ÊTRE qui a pu nous en révéler le fondement d’humble miséricorde Divine. Aussi lorsque l’Amour est donné, il est plus demandé ….

09/06/11 une seule voie :

Une seule voie Celle de l’Église : L’attente haletante de la Parousie du Seigneur Jésus par l’humiliation de la croix victorieuse de l’orgueil humain, et seul salut  de toute l’humanité …. Que, dans la bourbe de péchés de notre vie, la Vierge Marie nous apprenne à lutter en Son Fils  !….

10/06/11 Quaternité Divine ….

Il est évident que la Vierge Marie, d’Immaculée Conception, Elle-même et tous les êtres humains qui sont rachetés, font partie intégrante d’un Dieu non seulement Trinitaire mais aussi Quaternaire. Toutefois l’Église a déjà bien du mal à préciser théologiquement, autrement que par le silence Eucharistique,  la douce humilité Divine dont pourtant toutes les religions et au-delà auraient un besoin urgent. Alors que serait-ce de vouloir préciser plus clairement Sa Quaternité ? Ce qui compte est que le dernier soupir de notre mort soit délivré de tout amour-propre. Il faut pour cela travailler avec le Christ toute notre vie sachant que, par la communion des esprits, en allégeant notre poids d’égoïsme, nous allégeons celui des autres et leurs permettons ainsi le salut ….

11/06/11 problématique …

Si une théologie rationnelle de la quaternité Divine reste problématique, la contemplation mystique de la Vierge Marie et des saints quaternaires  est un apaisement certain de l’esprit ….. Embrasser avec Marie la peine de la croix rédemptrice dans son humiliation humaine et Divine  ….

12/06/11 Marie quaternaire ….

À Marie quaternaire, le règne, la puissance et la gloire pour nous conduire à Son Fils Trinitaire ….

13/06/11 obtenir ….

Sans autre légitimité, par l’union à l’humiliante croix obtenir l’Esprit saint au plus grand nombre …..

14/06/11 le péché n’est pas « pécher » …

Pour notre orgueil viscéral, la vie rédemptrice victorieuse de Jésus, Marie, Joseph a été un échec …. En réalité ce qu’on appelle le péché n’est pas effectivement pécher. En effet tout, positivement ou négativement, a été créé par Dieu qui est infiniment bon, le péché comme la vertu. Mais le propre de l’action de pécher qui offense gravement la nature de Dieu, est de « vouloir posséder » les suites du péché qui lui est fait pour être rejeté. Cette offense redoutable nous prédisposant à l’enfer éternel a été laissée à la liberté humaine comme celle des anges, liberté qui reste le mystère des mystères. C’est ainsi que les êtres humains, peut-être seulement d’il y a 7000 ans, étaient eux aussi affubler d’orgueil (amour-propre, ego, égoïsme,….etc.). Mais ils n’en avaient pas la volonté de possession, comme nous conditionnés depuis la faute originelle par un couple humain choisi, pour sa haute liberté spirituelle perdue dans un paradis mystique conditionnel …. Mais je ne suis qu’une âme insignifiante à la fois à la limite de la mystique pure et à la limite de la théologie rationnelle, sans grande capacité dans les deux états. À quoi donc alors puis-je servir sinon comme un misérable lien entre les deux ? De moi-même je ne peux rien. En effet la foi au Christ Jésus universel n’a fait que me suggérer l’embryon des multiples faces de l’humiliation Divine temporelle comme nécessité à tous et à tout depuis la charité chrétienne (ce qui pour nous chrétiens serait évident) jusqu’à la technique profane en passant par toute religion ….

15/06/11 catalyseur …

Ne serions-nous qu’un médiocre catalyseur spirituel, il faut, quelle que soit notre croyance, graver profondément sans cesse en nous les stigmates du gibet de l’humble Christ Jésus Trinitaire …. Ce qu’il m’est donc donné d’annoncer consiste en l’universalité imprescriptible  de l’homme Jésus-Christ qui en revendiquant pour Lui et par sa mort le statut de Dieu Trinitaire affirme nécessaire pour la survie humaine de reconnaître la nature de l’abaissement temporel Divin dans tous les domaines, concrets ou spirituels, religieux ou non, et bien sûr de tout y conformer ainsi ….

3e semaine juin 2011