3e semaine juin 2011

24/06/11 Ainsi donc ….

Ainsi donc (cf. journal 17/06/11) fin 2012 (le 21 Décembre ?) selon ce qu’apprendraient les scientifiques du monde entier, le visage spirituel de l’humanité serait complètement bouleversé par les nouvelles donnes des sciences profanes. Ce serait alors à la révélation chrétienne amplement informée sur ce sujet et dont il m’a été donné d’écrire ici depuis plus de 10 ans les fondements universels d’en préciser les contours qui c’est vrai touchent moralement et concrètement aux conditions plus précises que jamais auparavant de la fin des temps évoquée …. Si fin 2012 n’est pas la fin du monde, cela risque bien d’être la fin d’un monde et le commencement concret de sa fin définitive. En effet les temps qui s’ouvriront alors risquent d’être le début des contre-signes des écritures saintes comme les Évangiles l’annoncent …. (mat.24/24, marc 13/22)

25/06/11 les biens …

Les biens du monde, physiques, moraux ou spirituels, ne font que flatter l’amour-propre orgueilleux. Bien que graduée la lutte de survie éternelle y est incessante, sévère et sans merci …

Avec Jésus-Christ porter et donner au monde des enfants l’épine d’humiliation qui est nécessaire ….

26/06/10 chercher ….

Chercher sans fin c’est « trouver ». Nous les culs-terreux en tout genre fusionnons à l’Église …. Joseph en soumission à l’Esprit a reçu une épouse vierge enceinte d’un fils d’apparence« autiste » ….

27/06/11 en même temps …

Avec Jésus-Christ lutter et aimer en nous humiliant pour prendre nos douleurs extérieures imposées comme celles intérieures des souffrances Divines dues à nos péchés et ingratitudes en même temps que la joie de la joie Divine à nous pardonner, sans cesse, si vrai nous le voulons …..

28/06/11 assez compte ….

Se rend-t-on assez compte de la joie « intense » que le Christ Jésus, toujours crû vivant, aurait à rassembler autour de Lui, pour son salut et la gloire de Dieu Trinitaire, l’humanité entière, croyants et sceptiques, comme au jour de son entrée triomphale à Jérusalem, monté sur un ânon et acclamé par les rameaux de la foule unanime ? Il se servirait, sans aucun doute pour moi, des nouvelles donnes espérées de l’avenir des sciences, étant  évidemment bien établies moralement.

29/06/11 copain…

St. Joseph, notre copain, âme faible s’il en fût mais soutenue par l’Esprit, a eu, comme nous, la responsabilité de l’enfant-Dieu incarné avec la douleur ineffable d’ici-bas pour nos péchés mais avec la joie infinie surnaturelle pour notre rédemption. S’humilier donc en douleur mais joie…. Cependant qui dira l’état lamentable de ces âmes jusqu’aux quelles Dieu condescend à se servir ? Ainsi, si la révélation de l’humiliation temporelle de Dieu en Son Messie a imprégné un peu, au long des âges de foi, l’orgueil viscéral  humain de l’occident, une union toujours plus grande y est souhaitable. En effet plongé dans la propriété de cet orgueil irrémissible, l’humanité a du mal à émerger. C’est à ce point qu’elle essaie d’en détourner même la plénitude des voies justes ….

30/06/11 RE ….

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans autres consolations que la paix surnaturelle du Christ Jésus, ressentie ou non, pour l’union indéfectible des âmes autour de Lui jusqu’à la fin ….. Peu importe du reste les modalités, pas même la danse des sciences dans le cycle des religions ….. bien qu’elle devrait amener des bouleversements de la vie tangible matérielle et spirituelle.  Mais nous ne sommes qu’une abomination qui s’enfle sans cesse, désirant un pardon incessant ….

1e semaine juillet 2011