4e semaine mai 2012

01/06/12 joie-amère …

Embrasser l’humble joie-amère de la Vierge Marie qui a su recueillir les fondements du salut ….

02/06/12 prophète (Fabrice Hadjadj p.204 la foi des démons) …

Le prophète qui s’ignore écrit cependant au sujet de nouveaux Rameaux universels: « cela n’empêche pas cette vérité : votre cœur sera tout entier au Seigneur dans la mesure où le Seigneur ne sera pas qu’à votre peuple, comme votre petite propriété, mais à tous les peuples de la terre. Il ne s’agit pas de conquête ni d’annexion, mais d’humilité et d’offrande  ….» En outre juif catholique, il confirme (p.230): « [Les Juifs] sont signe d’une effraction de l’éternité dans le temps ». Le poids de son détail concret s’il est connu d’avance est bien lourd à porter. Mais l’Église possède suffisamment de religieux compétents pour en prendre la dure relève ….

03/06/05 quand …

Quand la révolte de l’orgueil blessé nous taraude, nous mettre en-dessous, espérant en Dieu …. De même avec Jésus-Christ par Marie il faut se mettre en dessous de nous-mêmes afin de vouloir la libre souffrance d’ici dont l’ÊTRE a besoin pour nous arracher à la liberté du néant.  À St. Joseph il a été donné de savoir fixer les yeux sur ce vouloir à vouloir de Jésus et Marie ….

04/06/12 chapitre …

Comme on dit, nous n’avons pas voix au chapitre. En effet personne n’aime aller en vérité au fond des choses. Pourquoi alors cet entêtement si vivement reproché sur tous les tons ? C’est que pour nous les connaissances humaines à venir doivent être poussées jusqu’à ce fond ….. Car il est voulu en Jésus-Christ que l’humanité soit arrachée aux entrailles mêmes du péché …. Et c’est en chevauchant l’humiliante monture qu’Il doit d’abord rassembler à Lui l’univers ….

05/06/12 au cri ….

Au cri de libre victoire du gibet Tu libères cette humiliante créature des extrémités du péché.  St. Joseph nous maintient dans le saisissement de ce prix à payer par Jésus et Marie et nous montre à notre tour comment nous humilier devant un tel mystère d’humble et douce Divinité. Bénir la création de l’univers dans sa réalité de liberté Éternelle et l’effet de celle temporelle ….

06/06/12 brutalité ….

On ne se rend pas compte de la brutalité inouïe du péché originel dont tous les autres dépendent. Car en fait le monde est recouvert d’autre part de la douceur humble de la Miséricorde Divine. Et la condition de l’homme qui est de souffrir un peu ici-bas ou au purgatoire pour jouir de la béatitude Éternelle, s’en trouve plus suavement  déterminée. Mais la révélation de la vérité de Dieu ne peut être approchée directement, quoique à l’entrée de la fin des temps, elle puisse être davantage précisée, quitte à faire fuir beaucoup de monde. C’est pourquoi afin de  nous arracher à la racine même du péché originel, nous sommes laissés à nos fautes et ingratitudes continuelles pour pouvoir nous humilier sans cesse avec le Christ Jésus à l’humble Miséricorde Divine en prenant soin de l’appliquer patiemment aux autres.  Ainsi dans notre petite sphère nous ne sommes qu’orgueil et devons pourtant nous rabaisser ….

07/06/12 ne pas …

Ne pas s’attacher aux choses de ce monde, nous séparer de tout et de nous-même pour Dieu, seul L’ÊTRE à qui tout est dû. Jésus-Christ nous a montré aussi dans son combat contre Lui-même de Gethsémani que cela n’allait pas de soi, autant pour Dieu dont Il se veut la face vraie …. Ainsi la bassesse humaine extrême est portée par la puissante victoire libre de Dieu à Dieu …. Mais le problème principal de cette pastorale est qu’il faut d’abord être plus qu’énoncer  alors que les différentes voies qui en dépendent et y mènent elles sont amplement développées ….

2e semaine juin 2012