1e semaine juin 2012

08/06/12 attrait …

Jésus-Christ a donc, en figurant la réalité Divine, pris sur Lui à Gethsémani, jusqu’au sang exsudé à terre, le combat contre l’attrait irrésistible que nous avons pour les choses de ce monde et du quel Il nous avait pourtant mis profondément en garde par son enseignement …. Mais tous serrés contre Lui, malfrats ou justifiés, bénéficieront de sa douce influence pour s’unir plus profondément à Dieu malgré la menace toujours possible de dysfonctionnement  …. Certes la notation de la foi scientifique concrète annoncée ici est quelque chose d’énorme, mais celle des fondements Divins annoncés par Lui Messie nous est encore plus essentielle …. Du reste finalement en fin de compte c’est une question, dont personne ne veut et qui fait fuir tout le monde croyants et incroyants, qui est posée par un homme en fin de vie dans un blog anonyme et qui pourtant doit avoir des retombées tangibles pour le futur de l’humanité ! ….

09/06/12 sans ….

Sans foi bien affermie autre que l’espérance en la Miséricorde Divine Infinie, bouffis d’orgueil, nous ne sommes en définitive probablement que seul de notre espèce spirituelle …. De ce fait nous sommes responsables de tout le mal qui régit le monde sur toute la planète, responsables des blasphémateurs de Dieu, de la carapace des indifférents, des mal croyants ….

Lettre ouverte à Fabrice Hadjadj :

Ayan relu avec beaucoup d’attention pour la quatrième fois de suite « La foi des démons ou l’athéisme dépassé », il ressortirait que si certaines positions de foi sont traitées à la hache (« La Providence « ; pour la catastrophe de Lisbonne. « L’humilité », Ste Th. de l’Enfant Jésus dans sa déréliction se reconnaissant humble comme la Vierge Marie l’a fait. « La chair seule » comme moyen de salut ; l’Évangile nous dit : la chair ne sert à rien….) ce livre est bien prophétique. Bien sûr il m’est donné de représenter que les sciences profanes devraient s’approprier concrètement la foi religieuse d’abord pour s’unir aux religions et ensuite en s’inversant tout aussi concrètement pour détruire complètement leur foi provoquant la fin de l’univers et cela n’est évidemment pas invoqué dans le livre. De même est omis le détail  de la précision que l’Église aurait à y apporter et qu’il m’est donné de suggérer en une question. Mais le poids de cette éventualité pour l’instant ne semble de fait intéresser personne encore …..

10/06/12 intéresse-t-elle …..

Pourquoi la question concluant ce site f-v-m.net et qui y est posée clairement comme principe d’humilité par la foi en Jésus-Christ, seul Messie, soit:

Le juif Jésus-Christ, dont l’essentiel de la vie et de la mort est connu par tous (prophète né dans une mangeoire  d’animaux et mort sur un poteau de torture), osant prendre la place d’un Dieu Lui-même sensible, n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES, signifier Son humilité indiquant la douceur des fondements de la Vie Éternelle ? (Il faut ajouter que les Chrétiens croient à la Divinité effective et à la résurrection des morts de Jésus-Christ.)

…intéresse-t-elle, en même temps que toutes les religions, les sciences profanes réputées jusqu’à ce jour sans morale ? …… Parce qu’elles devraient dans leurs recherches de possession concrète de l’univers arriver à appréhender la « réalité du surnaturel » pour la réalisation fabuleuse de ce que les sciences physiques pourraient donc appeler le » moteur à ion intégral ». Ceci paraît pour l’instant de l’ordre du mythe ; pour moi il n’en est rien. Et cette réalisation s’ouvrirait sur un double choix. Ou se rendre techniquement dépendant de la réalité surnaturelle qu’on peut qualifier d’ordre Divin et par conséquent répondre moralement à la question posée par une attitude d’humilité véritable qui répandra sa douceur, malgré les aléas possibles, sur toute la société humaine. Ou s’approprier de la même façon cette finalité mais orgueilleusement et répandre sa brutalité, malgré des délais possibles, sur le monde entier et ainsi être amené à une destruction finale dans de terribles convulsions. Mais n’avons-nous pas en conscience la vilénie de notre orgueil viscéral pour nous humilier en Jésus-Christ  ?....

11/06/12 S’arrache …..

Monté sur un ânon jamais utilisé, Jésus TU T’arraches à l’Eucharistie pour Te livrer de nouveau à l’homme et nous habiter entièrement …. Ainsi les pays émergents travaillent donc d’arrache-pied, sans salaire minimum, sans grève, sans protection sociale ou à peine sanitaire et engrange ainsi les capitaux. En face le seul moyen de conserver nos acquis sociaux serait de leurs rendre leur réelle origine d’humble fondement religieux et non de combat de société …. Il faut embrasser l’humiliation douloureuse et joyeuse de Dieu effaçant nos fautes constantes …. Aussi la foi livrée entre les mains des connaissances humaines quel autre fond à venir ? ....

12/06/12 maintenant …

Maintenant tout est dit de ce qu’il a été donné de dire. C’est énorme pour la clarté du futur ….

13/06/12 pousser ….

Pousser l’écosse de la prophétie sans œuvre, comme le pénitent Hindou avance sa charge ….

14/06/12 Toute Puissance ….

Mais dans Son humilité il faut aussi craindre la Toute Puissance de Dieu qui nous rend libre : La restructuration intégrale de la lumière sur laquelle tout repose serait employée en technique …. Avec la Vierge Marie, se mettre en dessous de nous-mêmes, pour accueillir Son Saint Fils ….

15/06/12 état …

Notre état de pécheur constant mais contrit représente mieux aux yeux de Jésus-Christ rédempteur l’état général des hommes dont Il est le Messie pour nous en retirer la honte …. Dans la vie spirituelle l’ivraie peut se transformer en blé et le blé ne devenir en fait qu’ivraie ….. Ici-bas la liberté véritable s’exerce dans la souffrance et très peu dans la jouissance ….. En effet l’esclavage de l’orgueil ne peut s’empêcher de s’infiltrer par tous les pores de la peau …. L’Église est péché. Le Christ Jésus, Saint des Saints s’y incarne. De ce fait Elle est Sainte ….

3e semaine juin 2012