3e semaine juin 2013

24/06/13 solitude …

Embrasser la solitude du Christ Jésus sur terre Un dans le sein du Père par l’Esprit Saint. … Car le gibet saint que nous portons n’est finalement pas si anodin qu’on pourrait le croire …. Pour le Christ Jésus ce n’est pas la famille qui compte puisqu’il demande même de la haïr à cause de Lui mais la fidélité à Sa personne à travers la fidélité conjugale remariée ou non. En effet de toute façon l’être humain fait partie d’une race adultère et pervertie aux yeux de Dieu. Cependant trop lamentable pour servir l’Église, on peut lui être tout au moins un repoussoir. Que notre seule occupation soit donc de contempler les arcanes du pardon incessant de Dieu.  Sang du Christ qui coule sur toutes religions, ou a-religions, tous pays, toutes langues et âmes.

25/06/13 tentation ….
 
La tentation du prophétisme est là toujours présente alors que seul Jésus-Christ doit agir.
À aucun prix n’abandonner le véritable accueil de la peine et de la joie du pardon Divin.

26/06/13 l’institution ….

L’institution catholique ne se mène pas au gré de chacun. Quand même ce dernier serait-il plus prêt de la vérité. Ainsi on peut croire que tous sans exception aucune nous sommes à vie une race adultère et pervertie comme le disent les évangiles (mat.12-39,16-4, marc 8-38). Mais nous n’avons qu’une seule arme pour lutter contre cette évidence : l’accueil du pardon.

Message email envoyé aux Mardis des Bernardins :

L'église rêve d'imposer au monde le modèle de la famille patriarcal qui serait à l'origine de l'homme donc d'avant le péché originel comme le disent les évangiles. Et pour cela elle en arrive à priver de tout sacrement les divorcés remariés convertis. Mais les évangiles disent aussi que la race humaine, c'est à dire nous tous sans exception et donc à vie, sommes adultères et pervertis (Mat.12-39, 16-4, Marc 8-38) ne pouvant par conséquent que compter sur le pardon incessamment renouvelé de Dieu en la rédemption de Jésus-Christ. N'est-ce pas ?!..... D'autre part la famille ne doit-elle pas aller jusqu'à être haïe pour Dieu Lui-Même c'est à dire pour l'ÊTRE Véritable Tout entier?.....
(Car si c’est vrai que sa stabilité est un bien social, le bien social suffit-il ? est-il l’absolu ?)

27/06/13 même pas ….

Il faut comprendre que rien ne doit être préféré à Dieu Trinitaire même pas une de ses qualités …. Il est dur de penser que nous sommes responsables des plaies du christ. Ce n’est que vérité et en embrassant le désagrément on travaille à en rendre la douceur pour la multitude de frères ….

28/06/13

Marc 9:23  « Si tu peux !… reprit Jésus ; tout est possible à celui qui croit. »…. Travailler au rassemblement des nouveaux Rameaux d’avant la Passion pour la survie glorieuse définitive. Étant unis à Dieu, aucune tribulation heureuse ou malheureuse ne pourra jamais nous nuire. Prions pour ceux qui n’ont pas de sentiment religieux afin qu’ils soient fidèles jusqu’au bout. Même si c’est un rêve vide, il est rempli de la peine qu’il a suscitée comme pense le moine ….

29/06/13 vraiment …

Vraiment la douleur (et dans son accueil la joie intemporelle) de Jésus-Christ sauve le monde …. Mais s’il est écrit » race adultère et pervertie », on peut s’écrier que cela ne concernerait que les pharisiens directement concernés…. Qui peut cependant remarquer qu’il observe parfaitement les Évangiles, sans tout au moins une hypocrisie larvée ?... Nous sommes donc bien tous sans exception jusqu’à la mort affrontés au « levain des pharisiens », racine du péché multiforme auquel seul le pardon incessant de Dieu transmet une innocence syncopée ….

30/06/13 perdre ….

Perdre toute référence au monde qui nous attacherait malgré nous et empêcherait l’union, en communiant sans cesse à l’humiliation du socle de la miséricorde Divine toujours offert ….

1e semaine juillet 2013