4e semaine mai 2008

01/06/08 rien …

Rien à offrir que ce rien même ….

02/06/08 offrir …

Offrir le rien n’est pas si facile …. Sand DIEU cela est Impossible. En effet de quel abîme sommes-nous tirés et de quelles douleurs est-ce payé ??? Avec l’agonie de sang à Gethsémani du Fils de l’homme, apprivoiser la présomption de souffrances réparatrices à nous destinées …

03/06/08 travailler …

Travailler à l’amour des âmes, c’est aussi travailler gratuitement pour soi-même…. Les enfants-de-rien ont selon l’union du Messianisme du Christ Jésus à tenter de rejoindre l’humiliation de DIEU dans l’univers. Ils le font par la prière intérieure fervente, véritable pénitence, à un point de contemplation que ce soit le tabernacle ou l’autel pour les chrétiens (les catholiques avec les orthodoxes ont en plus la fusion effective de l’Eucharistie) , les rouleaux de la Loi pour les juifs ou la Mecque pour les musulmans ou tout autre point mental d’ancrage saint. Ils peuvent en recevoir de l’Esprit Saint une union mystique très élevée amenuisant les donnes de l’orgueil humain. Il restera toujours cependant à des degrés divers ce subtil et imperceptible attachement spirituel orgueilleux à soi-même qu’ils auront à combattre jusqu’à la fin et qui peut toujours faire des ravages. C’est là la véritable et seule dignité de l’esprit de l’homme, créé à la réalité de l’image de DIEU. Le reste n’est qu’au milieu des exploits les plus extraordinaires sur la nature un moyen passager …

04/06/08 témoignage …

Par le témoignage de la vie de Marthe Robin, bien que l’ensemble des humains soit soumis à des conditions normales,  Jésus-Christ a voulu nous montrer qu’IL n’était pas, LUI DIEU, soumis à nos conditions naturelles…. La misère de l’homme est grande mais qui oserait dire la misère de DIEU, sinon Son Fils Unique, Jésus-Christ : c'est-à-dire humilité et douceur infinies de Son centre…. Aussi il faut vouloir L’aimer jusqu’à subir l’enfer pour LUI ….

05/06/08 dénuement …

Le dénuement Divin si douloureux ne peut se réaliser pleinement en nous  que par la fusion de la manducation Eucharistique…. La pauvreté est insupportable à la nature humaine révoltée. C’est pourquoi nous avons besoin du Christ pour nous dévêtir et nous faire endosser l’habit de Gloire Éternelle. Les enfants-de-rien malgré leur incroyable petitesse peuvent faire grandir par leurs prières et pénitences l’immensité de la religion qui est la leur. Encore faut-il que selon le Messianisme de Jésus-Christ , ils n’aient pas peur de descendre toujours plus bas pour rejoindre l’anéantissement Divin qui relève …..

06/06/08 personne …

Il faudrait dire que selon ce qu’a pu écrire Mère Teresa de Calcutta, fondatrice des Missionnaires de la Charité,  dans son journal intime, nous puissions confirmer que personne n’est descendu aussi bas que nous… C’est le « trop » demandé par DIEU à qui L’aime vraiment  que nous devons « vouloir » avec Jésus-Christ à Gethsémani soumettant DIEU à DIEU dans Son humilité et douceur ultime…. Comment du reste autrement signifier  la théologie universelle de l’état d’humiliation de DIEU dans la temporalité ? Cette théologie Messianique ne peut en effet se qualifier que du mot « abyssal »  toute religion devant s’y soumettre car on ne peut  l’atteindre que par des voies propres déterminées. Pour nous chrétiens nous ne pouvons nous empêcher de croire que la plénitude de l’Amour Divin, enseignée par le prophétisme Juif de Jésus, EST LA PLUS APPROPRIÉE pour cela …..

07/06/08 conquérir …

Pour les enfants-de-rien de toutes religions avec Christ il faut conquérir la paix surnaturelle heureuse liée à la souffrance humiliante et honnie mais créatrice…. Avec et comme la vie de Jésus et Marie, pour la réparation de l’humanité et l’honneur de DIEU, aimons être laminés en vue de la Gloire des Cieux. C’est l’Esprit Saint qui se servira de notre liberté du néant livrée …

2e semaine juin 2008