2e semaine juin 2008

16/06/08 porte-grâce …

Être le porte-grâce de tous les saints, avec la fidélité au Christ Jésus dans l’attachement aux clous, le transpercement des épines, l’arrachement du dos et l’ouverture à la mort du côté, voulus et désirés librement malgré tout à Gethsémani. Aussi peu et aussi loin que nous soyons, ce qui n’empêche pas de recevoir des grâces tout à fait disproportionnées, il faut sans cesse commencer et recommencer à vouloir l’humble et doux mal-aise intérieur réparateur ….

17/06/08 Conclure l’introduction de la théologie de l’humilité interreligieuse ou unitologie ….

Tout au long de ces 8 années passées à www.f-v-m.net nous avons vu combien il m’était nécessaire, pour faire front aux motions prémonitoires de1963, de reconnaître la nature humble de DIEU Trinitaire, principe de l’état moral d’humiliation primitif humain sain. Mais le Messianisme universel de Jésus-Christ, qui nous le révèle, lie inséparablement l’humilité du Tout ÊTRE à la douceur. Le prophétisme juif de Jésus applique la plénitude de cette douceur à l’Amour de DIEU et du prochain enseigné par la Bible. À mes yeux catholiques cet Amour implique donc celle de la douceur, sans laquelle l’humilité laissée à l’infini d’elle-même serait un gouffre d’épouvante. Mais pour d’autres religions la nécessité de la plénitude d’une douceur pour aller aussi à cette humilité Divine difficile se fait par des voies différentes de l’amour Chrétien bien que très proches (sinon pour nous incluses). Mais là je ne puis plus continuer seul…. J’ai besoin pour conclure de l’aide d’enfants-de-rien (mystiques) cherchant la pratique de la douceur : Bouddhistes cherchant la plénitude de l’universalité de la Compassion ( !), Juifs cherchant celle de l’Obéissance ( !), Musulmans cherchant celle de l’Adoration ( !), Hindouistes cherchant celle de la Tolérance ( !), Chinois cherchant celle de la Componction ( !), etc., et Chrétiens cherchant celle de l’Amour…. N’ayant de moi-même rigoureusement aucun entregent (de plus âgé et en partie sourd) et n’ayant que quelques adresses email pratiquement prises au hasard, ce constat fait figure de bouteille jetée à la mer ! ….

18/06/08  Aussi peu …

Aussi peu que nous valions, aussi grossiers que nous soyons, « DIEU fait LUI-MÊME en nous ce qu’IL nous demande »…. Unissons-nous …..

 19/06/08 Internet www.f-v-m.net ….

Pour beaucoup c’est le dernier mail que vous recevrez. En effet comme il a été dit précédemment, c’est d’enfants-de-rien de toutes les religions qui sont nécessaires pour conclure. Enfant-de-rien n’est en aucun cas un titre, juste une indication…. Jusqu’à présent, sachant que c’est 1 sur 10.000 qu’il faut les rechercher, j’avais collecté ce nombre d’adresses email auxquelles j’envoyais sporadiquement un extrait du journal (au grand damne de certains !). Maintenant pour en développer la conclusion il me faut envoyer ce journal (depuis tant d’années devenu un monument !) quotidiennement. Aussi c’est l’effort de m’adresser un mail confirmant votre accord formel de recevoir un envoi quotidien que je vous demande. Faute de quoi vous ne recevrez plus rien par mail. (En dossier joint le journal de ce jour).

Amitiés francis delaye

 

19/06/08  Difficulté ….

La difficulté majeure d’une théologie unitaire des religions provient de la pensée et de ses conséquences qu’elle doit embrasser un DIEU, TOUT ÊTRE, mais Principe de Contradiction, à la fois « TOUT PUISSANT » ET en même temps « anéanti », cependant toujours ESPRIT, donc pour nous toujours Moral. Ainsi IL EST PRINCIPE DE CONTRADICTION MORAL. Cette définition est  hors de toute conception de la raison humaine, tout en apportant une contribution à l’avenir des sciences. C’est pourquoi elle doit se vivre dans la foi au Messianisme de Jésus-Christ Trinitaire révélant la racine Divine à la fois d’ »humilité » sans borne ET en même temps (chacun en estimant peut-être son application parfaite alors qu’il est toujours nécessaire de sans cesse progresser) de « douceur » infinie qui justifie Son humilité ….

20/06/08  Puisque …

Puisque désormais (cf.19/06/08) nous sommes entre nous, enfants de rien qui voulons travailler à l’unité interreligieuse, bien que cela ait été déjà préparé par l’antériorité de ce journal, il faut en étudier le détail…. D’abord tout le monde se doute bien qu’il est nécessaire de pratiquer, avec ferveur, une religion donnée que nous considérons comme la meilleure soit de par notre culture soit de par notre choix. Sans quoi nous allons errer sans faire de progrès car nous avons besoin d’un support spirituel et la loi spirituelle commune à tous est de progresser sans cesse. D’autre part la douceur intérieure que nous allons y trouver petit à petit, n’implique-t-elle pas celle du TOUT ÊTRE, DIEU et en même temps n’implique-t-elle pas Son abaissement de l’Éternité d’au-delà de l’univers à la temporalité de notre monde ? Mais tout n’est pas à l’eau de rose. Nous le savons. Nous, nous répondons par la seule mystique ….

21/06/08  Aussi …

Aussi peu que nous valions, aussi grossier que nous soyons, DIEU fusionne en nous si nous acceptons l’infini de Son humilité et de Sa douceur, tréfonds de Son ÊTRE. Ainsi toute notre vie n’est qu’un témoignage de DIEU à DIEU Seul, dans notre personnalité. Rien d’autre ….

22/06/08  Le terme …
Il faut bien comprendre le terme employé d’enfant-de-rien. Il ne signifie rien d’autre que le fait de nous reconnaître un « néant » à qui le Seigneur a donné le goût de Son Universalité. Et nous devons y travailler chacun dans notre religion respective, embrassée à bras le corps …

23/06/08  La joie …

C’est la joie qui découle de la Paix du christ dont il faut nous revêtir en toutes circonstances même les plus douloureuses. Par un simple regard intérieur du «COEUR», elle vient même si nous croyons ne pas en sentir les effets. Pour nous Chrétiens ce point central surnaturel de la vision intérieure de Paix nommée ici du « Christ », est bien sûr  l’homme divinisé Jésus. Pour d’autres religions, reconnaissant la douceur de l’anéantissement Divin, il peut porter tout autre nom et paraître toute autre chose, mais c’est toujours « LUI ». Les mystiques le comprennent …..

4e semaine juin 2008