1e semaine juin 2009

08/06/09 Oui ….

OUI, nous avons le sang exsudé de toutes Ses agonies du long de Sa vie et de l’écrasement de Sa Passion. Dieu s’est livré sans réserve aux êtres humains pour les faire revivre avec Lui. Dieu Trinitaire est humblement Miséricorde sans fin vis-à-vis de Lui-Même et de Sa créature ….

09/06/09 Dues ….

Les douleurs qui nous sont dues pour nos péchés et que nous n’avons pas la force de porter, c’est Jésus-Christ, accompagné de Sa Mère et à un degré moindre de Ses Saints, qui les porte. Et nous n’avons rien d’autre pour le satisfaire que notre humble amour pour la descente de Sa propre Miséricorde jusqu’en nous. Quatre vingt milliardième partie de l’homo sapiens, moisissure fugitive d’une infime planète perdue dans l’univers, qu’il nous est pourtant difficile ne serait-ce que d’envisager de s’anéantir aux yeux de soi-même encore que ce soit en Christ Jésus, Dieu incarné, qui nous en a confirmé la nécessité dernière pour revivre Éternellement. Lui-même, dans une lutte avec Lui-même, en a exsudé du sang en abondance ….

10/06/09   Concevoir ….

Concevoir avec le Christ Jésus qu’il faut nous anéantir à nos propres yeux sinon à ceux des autres, nous rend libre et léger dans ce monde et propre à la vie Éternelle qui nous attend …..

11/06/09   Pratique ….

Concevoir l’anéantissement à nos propres yeux comme éventuellement à ceux des autres, s’appelle « humilité et douceur » contrastant avec « orgueil et violence » du monde. Cependant l’humilité et la douceur de l’être humain sont insuffisantes en elles-mêmes. Il y faut la peine d’une tension constante vers l’humiliation du Centre Infini Divin qui en est la preuve par neuf. C’est pourquoi une pratique religieuse fidèle y est absolument nécessaire. TU as tiré les siècles passés, présents et à venir à la souffrance de TON anéantissement, à laquelle nous devons fusionner, dans ce que, chacun, nous avons à prendre, pour revivre Éternellement …..

12/06/09 Victoire ….

Victoire tu régneras …. La Victoire de Dieu Trinitaire sur Dieu Trinitaire à Gethsémani est notre victoire sur nous-mêmes pour nous permettre d’entrer dans la Gloire des Cieux … Comment la Maman du Ciel n’aurait-elle pas pu partager la Victoire des agonies de Son Fils ?

13/06/09   Messianisme de Jésus-Christ ….

Avec Gabrielle Bossis (« LUI et moi » ed. Beauchesne Paris), et le cœur contrit, nous ne sommes que péchés et ingratitudes constamment répétés. Pourtant DIEU Trinitaire dans Sa Miséricorde sans borne va au-delà de ce que nous sommes et au-delà de la conséquence de Ses souffrances. IL désire que nous soyons tendus vers l’humilité et la douceur sans fin de Son Cœur. Car c’est là la révélation par le Messianisme Unique de Jésus-Christ du fondement de Son Amour, comme de Sa compassion trouvée par le Bouddha, ou de Son Adoration révélée à Mahomet, ou de Son Obéissance proposée à Moïse, ou de Sa Tolérance donnée à Gandhi, ou de Sa Componction établie par Confucius ou Lao Tseu, et de toutes Ses vertus ….

14/06/09   Marche ….

Plus on souffre, bien que cela ne plaise pas au libre-néant de la nature, plus on allège notre marche, et, par effluence, celle des autres, vers l’Éternité bienheureuse. Le cœur de l’Enfant Jésus, dans la lutte toujours victorieuse, par État, contre Lui-même, savait ces Agonies multiples. Cachés dans l’Église nous devons en être le levain de la pâte quotidienne.  Mais participer à la messe matin et soir ne suffit pas et, malgré nos fautes continuelles, il faut avec LUI, et Sa Glorieuse réincarnation Eucharistique, être toujours en état de messe perpétuelle …

15/06/09 Volonté ….

Que la Volonté du Christ Jésus crucifié prenne la place de notre propre volonté ! Ainsi soit-il … Prends notre place Seigneur ! Nous ne sommes qu’horreur spirituelle du matin au soir ….. Ainsi la motion étrange des relations de la science et de la foi, donnée, ne m’appartient pas ….

3e semaine juin 2009