2e semaine mai 2010

16/05/10 VOICI le journal de ce jour qui révèle lapidairement ces 50 ans de recherches du Messianisme universel de Jésus-Christ et ces 10 ans de leur expression sur internet au site
www.f-v-m.net …

Le secret : avec Jésus, Marie, Joseph vivre à temps et à contre temps, joyeusement soumis à la Sainte Providence, le « dés-agrément » pour la Gloire de Dieu et le salut continuel du monde ….. Oui, Les victoires constantes de TES agonies nous préparent à Ta Libre offrande Rédemptrice …..  Jésus est le maître des religions et de l’univers parce qu’en LUI s’incarne l’humilité Divine …..

17/05/10 mission …
Ne jamais séparer la victoire incommensurable de Gethsémani de l’offrande rédemptrice libre du Golgotha comme des quarante jours sur terre de la résurrection débouchant sur le Ciel Éternel … Et contribuer, même d’une manière infime, à donner au monde, le doux Messianisme de Jésus-Christ révélant à toutes les religions et jusqu’aux sciences profanes elles-mêmes l’humilité sans borne de l’Au-delà Infini ….  Commencer et recommencer, venir et revenir, dans cette marche syncopée sans fin qui est joie et douleur à l’humble Miséricorde Divine nous menant à l’Éternité …..

18/05/10 Ainsi …

Ainsi l’humilité est amère désagrégation de notre volonté temporelle pour une libre jouissance d’Éternité, entourés de ceux qu’on aura contribués à sauver d’eux-mêmes ou à faire progresser ….

19/05/10 Principe d’irraison …

Dans le pauvre essai de traité d’Unitologie est suggéré, en ce qui concerne l’Infini métaphysique, un Principe de Contradiction qui n’est véritablement autre chose qu’un Principe d’irraison. Ce principe s’applique non seulement à l’Être Infini mais également à l’Infini mathématique. Dans les deux cas pour l’être humain il génère indélébilement la nécessité d’une Morale que seul un homme s’assimilant parfaitement à Dieu peut nous révéler. Nous croyons que contre tous cet homme seul est le juif Jésus-Christ qui nous révèle le caractère moral d’abaissement du Centre Infini et Divin. À nous de Lui donner notre foi et de Le reconnaître dans la pratique de l’Église  …. Religions et sciences profanes, l’humanité doit embrasser l’humiliation temporelle de Dieu …. Du reste acclamé par les foules, rabroué par les dignitaires et assis sur le petit d’un âne qui Lui avait été prêté, le Christ Jésus ressentait surement déjà les douleurs de Sa couronne d’épines ….

20/05/10 vocation …

Notre ultime vocation est de s’unir de l’extrême et pénible bas de nous-mêmes au centre infiniment humble et doux du Christ Trinitaire. Il veut nous arracher tous sans exception aucune pour l’Éternité Glorieuse à notre orgueil spirituel ou/et sensuel qui ne peut y avoir nulle part  …..

21/05/10 rejoindre ….

Rejoindre la présence perpétuelle de Jésus dans l’extrême bassesse  de nous-mêmes, là où il n’y a que tentation, blasphème et désolation mais où le cœur demeure brûlant sinon descendre encore …..

22/05/10 Jamais rien ….

Jamais rien sans le Christ Jésus avec l’humilité et la douceur qu’IL révèle de la Divinité et auxquelles, sentiment religieux ou non, dans la chaleur ou la froideur, nous avons à correspondre …..Ainsi la vocation dernière de l’être humain est de rejoindre cette humilité et douceur du cœur de Dieu. Nous croyons que l’amour en est la voie pleine mais toutes autres doivent y mener …..

4e semaine mai 2010