3e semaine mai 2011

24/05/11 sensés ….
Tous les êtres humains vivent de l’humble pardon continuel de Dieu. Pour ceux qui sont sensés le reconnaître, ils sont remerciés par des grâces toujours plus grandes de joies ou de douleurs selon leurs dispositions profondes….. Ne pas chercher de consolations là où il n’y en a pas, c’est-à-dire dans l’épreuve même de la douleur mais plutôt avec Jésus-Christ dans son humiliation sainte nécessaire à la fois à la compensation et à la rédemption éternelle de l’orgueil humain général …. Ainsi les croyants ont deux mouvements intérieurs, ressentis ou non. D’abord douloureux de recevoir si absolument mal Dieu en eux. Ensuite joyeux de Son humble présence bien Aimée ….

25/05/11 devant Dieu ….

Qui est quelqu’un devant Dieu ? Pas même Dieu Lui-même, le révèle la Passion de Jésus-Christ ….. Ainsi il nous faut toujours choisir, en espérant éperdument l’humble miséricorde Divine …. À quoi servirait de contribuer à la survie du monde entier si c’était pour perdre son âme éternelle …. Et cette primauté de l’humilité Divine, il faut sans cesse en demander la reconnaissance …..

26/05/11 la nôtre …

Si, comme pour toutes les autres voies religieuses, y compris la démarche des sciences profanes, ne pas faire reposer de fait l’amour Chrétien sur l’humilité Divine Trinitaire est une aberration, celui-ci n’en demeure pas moins la voie royale de Jésus-Christ et la nôtre. Douleur et joie réunies ….

27/05/11

Lorsque l’on lit et relit les déclaration au frère Arnaud de la Bse Angèle de Foligno on voit avec des approches à peine analogues et encore infiniment plus lointaines notre véritable insignifiance.  N’étant tous sans exception que des abîmes d’orgueil, il fallait pour révéler l’étroitesse du goulot commun à toutes les religions comme à la survie matérielle du monde, un Messie universel ayant autorité pour pardonner sans cesse notre marche syncopée sans fin vers Son humilité liée à tout …. Notre souffrance temporelle, si minime soit-elle, façonne les Cieux Éternels, pour nous et pour les autres. Pour autant faut-il entraîner celle d’autrui ? Il peut y avoir sous prétexte de ne pas le faire une esquive de nous-mêmes. D’un autre côté ne pas reconnaître notre faiblesse devant la douleur peut être aussi fautif. Mystère de la liberté devant lequel il faut trembler ….

28/05/11 l’eau de l’humilité Divine …

Grégoire Le Grand, Pape et docteur de l’Église, dit bien : » Tout commandement découle du seul amour, tous les préceptes n’en sont qu’un et ils reposent sur le seul fondement de la charité. Les branches d’un arbre sortent de la même racine : ainsi toutes les vertus naissent de la seule charité.» En effet l’arbre de l’Église, plénitude de la révélation pour nous chrétiens, repose sur les racines de la charité. Mais comme les racines d’un arbre, quelqu’il soit, ont besoin d’un élément extérieur à eux-mêmes et ne peuvent vivre sans eau, la charité ainsi que toutes les autres vertus qui en dépendent ou non ne peuvent vivre sans le Centre même de l’humilité Divine Trinitaire révélé par le Messianisme universel de Jésus-Christ (« apprenez de Moi [Dieu Trinitaire] que je suis doux et humble de Cœur »). Ainsi toute foi, toute croyance et même toute action, vivant de certitudes, doivent impérativement trouver leur aliment dans ces entrailles mêmes de la Divinité ….

29/05/11 extrait …

Infime extrait de l’humilité et douceur du centre Divin Trinitaire révélé par le Messianisme universel de Jésus-Christ, le mot même qui en découle s’attache à toute voie religieuse, y compris celle de l’amour enseigné par Jésus Lui-même, et jusqu’à la vie profane. Ainsi pour signifier la vérité pourra-t-on évoquer : l’humble charité chrétienne, l’humble compassion bouddhiste, l’humble adoration musulmane, l’humble obéissance juive, l’humble tolérance hindoue de Gandhi, l’humble componction de Lao Tseu et Confucius, l’humble animisme africain, etc.…. et jusqu’à l’humble recherche des sciences laïques, sans jamais vouloir rien séparer en expérience …. Ainsi le Christ dans son universalité révèle que Dieu, malgré les souffrances infinies qui Lui en ont coûtées, aime s’abaisser en nous pour saisir notre amour, notre compassion, notre adoration, notre obéissance, notre tolérance, notre componction, notre animation, etc.… jusqu’à l’intéressement, selon les choix qui nous sont donnés consciemment ou bien culturellement ….

30/05/11 peu gratifiante …

La recherche de l’humilité Divine pourtant source de tout est peu gratifiante par elle-même, à cause de notre orgueil génital. C’est pourquoi nous avons besoin d’une raison éminente pour nous y engager même contraint et forcé comme c’était mon cas. Pour le Chrétien la raison est l’amour. ….

31/05/11 Cœur de Jésus …

C’est le Cœur de Jésus, doux et humble, qui nous donne la possibilité de tout souffrir … Si le péché a aussi été voulu par Dieu, ce n’est pas le cas de la volonté de satisfaction du péché laissée à notre entier libre arbitre, bien qu’il soit profondément marqué en nous par la faute originelle ….

1e semaine juin 2011