4e semaine avril 2012

01/05/12 l’horreur de l’horreur ….

L’horreur de l’horreur, l’abomination sans nom est que le néant puisse prévaloir sur l’ÊTRE et donc que la nature humaine puisse prévaloir sur le surnaturel Divin, selon son état …. Autrement dit lutter contre « soi » et aimer l’ »être », sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que la paix du Christ, ressentie ou non, avec nos frères de combat connus ou non ….

02/05/12 en fait …

En fait il s’agirait donc ici de la vocation révélée du peuple d’Israël actuel, récupérée, espérons-le, par le Messianisme du Christ Jésus pour la soumission de la nature humaine entière, amie ou ennemie, à la glorification, temporelle d’abord, du Dieu Unique Trinitaire. Toutefois ce qui laisserait pantois  serait à tout point de vue l’insignifiance du support employé autant que son incapacité notoire. S’agit-il donc d’une simple épreuve personnelle ? …. En fait la tentation déjouée d’il y a 50 ans n’est pas forclose. Elle peut être utile à d’autres, même si elle n’est annoncée que pitoyablement dans un blog sans éclat du web moderne …..

03/05/12 contempler …

Contempler avec St. Joseph les agonies sanglantes de l’enfant Jésus et de Sa Mère Marie ….

04/05/12 qui, ….

Qui sommes-nous pour juger les chemins de la Sainte Providence, le but étant toujours la Vie Éternelle ? … Aux plaies du Christ Jésus soient le Règne, la Puissance et la Gloire sans fin …. Car c’est à la souffrance des plus humbles que les âmes du monde entier doivent leur salut …. Chair du  pain Eucharistique par lequel les plus misérables peuvent espérer la conversion.  Adorer La Providence depuis le premier cri de l’univers jusqu’au dernier cri de son humanité ….

0505/12 espérons …

De notre orgueil et violence continuels, espérons en Christ pouvoir nous humilier sans cesse …. C’est là notre seule humilité possible, espérant recevoir celle Infinie Divine et y répondre …. Ainsi donc plonger dans l’humble joie surnaturelle jusque nos peines les plus insidieuses ….

06/02/12 sourire …

Sourire d’enfant à La Providence Universelle suggérant l’histoire de la temporalité rachetée.  La dure amertume à la bouche et la joie brûlante au cœur, en aimer le contraste jusqu’aux fins ….

07/05/12 Si …

Si donc, comme il m’a été laissé entendre il y a un  demi-siècle déjà, il était vrai que la foi religieuse devait être littéralement « livrée » à l’humanité entière par le truchement des sciences profanes, le questionnement souligné dans ce blog f-v-m.net  serait plus que jamais d’actualité. Pour l’instant à part des avancées d’avant-garde et une certaine ambiance dans ce secteur rien n’indique encore une telle véracité qui bouleverserait les donnes spirituelles habituelles. Mais cela peut aussi bien arriver comme un coup de tonnerre inattendu. Toujours est-il que pour nous catholiques qui croyons caritas in veritate « ET » veritate in caritas il n’y a pas lieu d’éluder la question. Nous savons la lutte à en entreprendre qui est sans fin ici-bas ….

2e semaine mai 2012