4e semaine avril 2008

01/05/08 Impossible ….

Le substrat de ce site www.f-v-m.net est à l’évidence impossible… En effet qui pourrait réaliser normalement cet « intégrateur » dont seules les données sans limite seraient capable de sauver l’humanité de son étouffement sur elle-même qui se profile déjà ici et là ?... sinon le génie d’un savant hors norme doué de la même façon d’un tel esprit religieux ? Même si ce n’était pas un héritier de l’esprit des pharisiens que sont les juifs actuels, comment pourrait-il éviter de se considérer dans son orgueil humain d’origine comme un contre-Messie d’autant plus que se profilerait pour lui la possibilité d’un « anti-moteur » avec ses suites. À vue humaine cela est impossible… (En face mes intuitions ne sont pratiquement rien)… D’autre part comment, ce qui apparaît premier dans l’ordre de la foi universelle, le faire mettre en avant de tout et le développer en un langage nouveau par le Pape quel qu’il soit alors qu’on le met en dernier dans l’Église jusqu’à ce jour ? Il faudrait devenir un saint ! Or depuis ma conversion brutale d’il y a 60 ans, si je suis un homme de vive piété intérieure, protégé dans tous les domaines d’une façon « éhontée », je suis tout le contraire d’un saint. De plus j’entre dans ma 85e année. À vue humaine, encore, cela est impossible…. En cette fête du travail de St Joseph, du muguet et de l’Ascension, croire comme Joseph à l’impossible de DIEU ….

02/05/08 le dernier …

Même le dernier des chrétiens porte la livrée Royale du Seigneur. Car la Vérité révélée en Christ auquel nous croyons nous rend libres. Et Son armoirie est l’infamie aux yeux des hommes de la douloureuse potence qu’IL a vécue pour le retour effectif de l’humanité à l’humble et Tout Puissant Père des Cieux, que jamais hors Lui-Même personne n’a jamais vu ….

03/05/08 dialogue interreligieux mystique …

Pourquoi ce site www.f-v-m.net décrit l’unité interreligieuse, nécessaire à notre époque en conformité avec l’unité scientifique à venir et comment ? … Tiré du fond des Évangiles catholiques, on voit que ce sont les mystiques enfants-de-rien de toutes religions, c’est-à-dire l’Église universelle, croyant à l’Infini de la Miséricorde Divine à laquelle ils cherchent à correspondre, qui ont à porter, certainement douloureusement, avec la leur le poids de l’humanité de leur propre communauté. Et il en est ainsi bien plus clairement et plus rigoureusement encore pour les catholiques sensés connaître en plénitude le visage du Christ. Voilà donc où se noue le dialogue interreligieux véritable et l’unité catholique des religions. C’est dans la révélation Messianique de l’humilité et de la douceur du Centre Divin, reconnaissant l’humiliation temporelle de DIEU, que doit s’en établir la théologie ; non pas autrement que pour en révéler la sublimation Glorieuse au Ciel puisque ici-bas c’est déjà l’état général des enfants-de-rien, co-rédempteurs avec le Christ pour leurs frères ….

04/05/08 unité ….

Plus misérable que le dernier des miséreux, mais deux avec le Christ, non sans que celui-ci désigne avec l’homme Jésus aussi l’entité spirituelle universelle qui nous conduit tous … Cependant Lui a éprouvé la honte de toutes nos abominations, sans jamais les commettre, dans une douleur inconcevable tout au long de Sa vie … C’est pourquoi les enfants-de-rien, formant l’Église universelle unique, gardant chacun leur religion initiale, sauf exception, font l’option, parmi les êtes humains, des plus misérables dont d’une manière ou d’une autre (matérielle, morale ou spirituelle) ils font partie, joyeusement car c’est leur titre de Gloire ici-bas et pour l’Éternité aussi bien que douloureusement en fonction de la nécessité de la souffrance du  Christ et de la leur …

05/05/08 la tentation …

La tentation subtile et démoniaque pour les enfants-de-rien est celle de vouloir quitter leur état de misère intérieure ou extérieure pour s’insérer dans la dignité de ceux qui sont encore révoltés contre l’état d’humiliation magnifié par le Christ et Sa Mère… La dignité des enfants-de-rien est autre. Alors si par malheur il leur arrivait d’être traités à l’équivalence des riches, il leur faudrait examiner sans concession leurs propres désirs secrets et ne pas pouvoir s’imaginer servir leurs frères autrement que le Christ misérable entre tous. Avec la grâce de DIEU il leur faudrait fuir de toutes leurs forces, matériellement, moralement ou spirituellement selon ce qui leur est donné. Car ce qui est nécessaire à l’humanité consiste au retour normal et moral de l’état d’abaissement  primitif qui est celui de DIEU dans la temporalité. Sans l’union au Christ et à son Messianisme cela est impossible à vivre et encore faut-il sans cesse commencer et recommencer … Ne nous trompons donc pas sur l’entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem. Car même là Il s’est bien montré, monté sur un ânon, toujours dans un état d’humiliation qui ne cessera qu’à Sa résurrection toutefois toujours manifestée humblement ….

06/05/08 Lui …

En Lui, avec Lui, pour Lui, DIEU Seul … il faut l’humiliation douloureuse du silence intérieur, ne serait-ce qu’en vue de la marche qu’Il désire à l’humanité toute entière …..

07/05/08 exsudé ….

La communion au sang exsudé de Gethsémani scelle définitivement la victoire sur nous-mêmes… Il m’a été donné, par nécessité, d’envisager ce qu’aucun théologien chrétien n’avait osé faire jusqu’ici, mais je suis trop petit et ignare pour faire autre chose que simplement l’évoquer et de plus dans des termes souvent obscurs. À un autre reviendra de l’expliciter en détail et provoquer dans l’Église (universelle) l’action d’offrande générale qui s’en suivra ….

2e semaine mai 2008