4e semaine avril 2009

01/05/09  Peines …

Les peines infimes, et pourtant nous paraissant énormes, qui nous arrivent, attirées par celles effroyables de jésus et Marie, sans oublier celles des saints, nous arrachent imperceptiblement à notre volonté propre…. L’essentiel est que notre regard soit toujours tourné vers les Cieux …. Ou servir en Paix douloureuse l’activité cachée mais pérenne de l’Esprit Saint Éternel, ou bien être amené à servir l’activité humaine attractive mais combien restreinte, aléatoire et fugitive.  Cependant Jésus Trinitaire a endossé depuis Son incarnation jusqu’à Sa mort tout le lourd poids de notre révolte originaire qui nous endolorit d’orgueil sensuel, cupide et vaniteux ….

02/05/09  Fusionner …

Fusionner chaleureusement notre volonté à la Volonté du Christ Jésus de tout souffrir ici-bas, jusqu’à la mort, pour la Gloire de Dieu, salut du monde, c’est nous arracher à nous-mêmes et à notre perdition …. Mais on ne cherche qu’à fuir par tous les moyens en notre possession ….

 03/05/09   Résumé de Théologie interreligieuse …

Nous qui avons su plus que d’autres, nous avons à aimer davantage, jusque dans notre néant. Et c’est tout ce qui nous est demandé. Mais le cœur de DIEU, humblement Tout Puissant, sait réparer les temps perdus.  Communions à la douleur paisible du cœur blessé à l’épine humiliante de la couronne qui Lui a été imposée par la révolte de l’orgueil humain …. Avec le cœur de Jésus Messie, assisté de Celui de Sa Mère, soyons le plancher unique, douloureux et chaleureux, sur lequel est appelé à jouer l’Église comme toutes les autres religions droites …. Ne faut-il pas en effet distinguer le Messianisme universel du Christ de la religion chrétienne proprement dite, sans bien sûr mettre en question son rôle prépondérant ? ….

 04/05/09 Venir et revenir …

Si Jésus, l’homme-DIEU, ayant prêché l’anéantissement nécessaire, s’y est repris à deux fois à Gethsémani devant la liberté de Sa Passion jusqu’à en exsuder le sang en abondance, alors ne nous étonnons pas de nos révoltes incessantes, de nos fuites offensantes et de nos chutes mêmes mais venons et revenons sans cesse, en essayant de ne pas en rajouter et de faire pénitence, comme en veillant et priant avec Lui selon ce qu’il nous a demandé Lui-même …. Soyons avec le Christ Jésus, Messie, ce plancher vivant et nu où tous les théâtreux du monde ont à jouer leur rôle et sur lequel en le touchant ils reprennent des forces même sans le savoir …. Chercher à fusionner sans cesse à Son cœur blessé et brisé dans Sa douleur et Sa chaleur ….

05/05/09  Servir l’Esprit …

Servir l’Esprit Saint Trinitaire … La chair ne sert de rien … C’est LUI qui enseigne toutes choses …. Mais Gethsémani nous prouve que cela n’a rien d’évident …. Plancher de tous, c’est à Sa Victoire, exsudant de sang, qu’il faut boire et nous enivrer, sans honte de faiblesse …. Même ce qu’il y aurait de plus infime en nous, il faut ainsi le LUI sacrifier librement …. En effet le Fils a été engendré de toute éternité dans l’Esprit Saint par le Père. De même a-t-il été engendré en la temporalité au sein d’une Vierge dans L’Esprit Saint par le Père. De même s’y est-il anéanti pour nous, afin d’y renaître avec nous par le Père dans l’Esprit Saint. Mais beaucoup d’âmes refusent en fait de demander l’Esprit Saint ou Lui sont carrément opposés …. Devenir efficace c’est donc être avec Jésus au théâtre du monde le plancher de l’Esprit Saint pour permettre au plus grand nombre de se transformer enfin en des acteurs vivants ….

 06/05/09 Avec …

Avec le cœur de Jésus douloureux et chaleureux être le plancher mystique sur lequel l’humanité continue à représenter sa pièce temporelle… Mes mathématiques sont bouclées …. Aussi la fine pointe de la FOI est de croire que Jésus-Christ est seul Seigneur et Messie, puis, qu’IL est ressuscité et enlevé au Ciel. Les données de Son Messianisme, bien sûr, sont perçues à travers Sa vie et Sa Passion. Mais les morales peuvent varier selon les religions ….

07/05/09  Ou …

Dans le vertige de la solitude ou la chaleur du partage, n’être toujours qu’avec la souffrance sans mesure du cœur de Jésus Trinitaire, notre salut et celui du monde entier, sans exception ….

2e semaine mai 2009