3e semaine mars 2012

24/03/12 « vouloir » ….

Quand à Gethsémani il s’est agi de vouloir « vouloir », Jésus montre que cela ne va pas de soi …. Il n’y a pas de plus grande humilité que de se remettre sans cesse en cause soi-même …. C’est pourquoi TU préfères notre marche syncopée faite de chutes et de relèvements contrits.  …. Sans aucun  rapport avec l’Église institutionnelle autre que les sacrements, que peut-on ? D’un autre côté l’Église mystique demeure le fondement universel de l’Église institutionnelle ….

25/03/12 esprits ….

Nous avons deux esprits en nous. Un esprit du Bien qui nous pousse aux choses du Ciel et un esprit du mal qui nous soufflète sans arrêt. Luttant il faut accepter cet état jusqu’à notre mort …. Nous, nous n’avons à porter que les offenses des autres, TOI en plus tu as les nôtres ….

25/03/12 note du 17/03/12 récrite avec Evelyne …

En effet ce website plutôt mystique que catholique traditionnel rapporterait, dans un langage à rationnaliser, la réalité du gibet humiliant plutôt que celle de la croix devenue triomphaliste au cours des ans et la réalité de la morale-spirituelle fondamentale qui devrait être commune et nécessaire à toutes les religions sans exception, en même temps qu’indispensable à la concrétisation de l’avenir des sciences appelées éventuellement à rejoindre le mode religieux. Une question résume tout :

Le juif Jésus-Christ, dont l’essentiel de la vie et de la mort est connu par tous (prophète né dans une mangeoire  d’animaux et mort sur un poteau de torture), osant prendre la place d’un Dieu Lui-même sensible, n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES, signifier Son humilité indiquant la douceur des fondements de la Vie Éternelle ? (Il faut ajouter que les Chrétiens croient à la Divinité effective et à la résurrection des morts de Jésus-Christ.)

Cette question n’a rien d’évident en soi. Car il faut comprendre que le génie de l’homme Jésus-Christ, voulant s’intégrer radicalement à la nature du Dieu Unique d’Abraham, n’a pas seulement désiré ACCOMPLIR une religion dans l’optique de celle d’Israël, aussi parfaite serait-elle, mais parachever TOUTES les religions et même sous ce rapport les non-religions.

Enfin par cette radicalité délibérée de la nature Divine d’un être humain, qui se dit Messie Universel, on voit que luttant contre lui-même pour accomplir son propre enseignement aux heures de son agonie prémonitoire (qui alla jusqu’à la douleur inconnue d’exsudation de sang sur la terre de Gethsémani), il s’agirait de la révélation et de la représentation d’une humiliation prodigieuse de Dieu – ou Origine de la Vie -  qui n’hésite pas pour interpeller notre autosuffisance à se remettre  en question <Lui ou Elle-Même > volontairement.

26/03/12 libertés ….

Nous devons accepter de nous considérer comme des libertés ajustées au néant pour sous la peine entrer dans Celle de l’ÊTRE Éternel. Telle est la vocation ici-bas de chaque personnalité …. Mais Dieu ne préfère-t-Il pas notre péché et ingratitude constante pour que juste vraiment contrits Son humble Miséricorde puisse agir ? Toutefois il faut craindre le jugement du mystère de notre liberté, car c’est là certainement une conjoncture redoutable entre toutes …. Nous sommes encore trop petits pour monter sur la croix mais pas avec St. Joseph dont nous soupçonnons à peine le degré de sainteté où Tu l’as amené, pour veiller et prier par Toi ….

27/03/12 marcher …

Marcher jusqu’au bout, sans se faire d’illusion sur soi, mouture continuelle de péchés, raclure spirituelle de l’humanité, petit des petits, tout juste bon à être mis sans cesse à la poubelle ….  Mais TOI, de Ta Toute Puissance, TU descends jusqu’en pratique bien au-dessous tout cela.  Nous, cependant, ne pouvons pas aller jusque Là et devons  nous contenter d’en être touchés …. âme fade et sans saveur, rebut de tout ce qu’on peut imaginer, pourtant sous la miséricorde …. pire qu’aucune créature, garde nous de nous-même comme la prunelle même de Tes yeux …. Ce n’est certes pas agréable de se voir dans la Vérité mais nécessaire à la fin des temps …. Ne pas avoir peur donc de regarder notre hypocrisie pour l’offrir contrite au pardon Divin ….

28/03/12 St. Joseph ….

St. Joseph était sûrement un homme du commun, dont aime à s’entourer le Verbe, probablement déjà marié auparavant  avant d’adopter à la demande de prêtres, sous couvert d’un nouveau mariage utilitaire la jeune atypique Marie dont on ne savait que faire car avec respect on devait la voir fréquemment en agonie, même sanglante, pour les péchés d’Israël ….

29/11/12 amour ….

Celui qui aime en esprit et en vérité se hait lui-même et ne vit que de souffrance. Comparons   …. Car si TON amour est sur nous, il n’a pas d’autre raison que l’humilité. Humilions-nous !  Ainsi Jésus-Christ, Messie Universel, n’est pas venu accomplir seulement l’amour Biblique Juif dont le fondement est l’humilité Divine mais amener toutes les religions à ce fondement ….

30/03/12 simplicité ….

Embrasser la simplicité rédemptrice de la Sainte Famille, douloureuse en la joie surnaturelle …. Merci, Seigneur pour ces rares âmes à travers le monde actuel qui T’aiment totalement dans la souffrance libératoire du néant devant laquelle la condition humaine doit se taire …. C’est pourtant Jésus-Christ qui triomphe en nous par Sa victoire sur Lui-Même en déréliction.   …. Créés en »apparence » de l’ÊTRE, simple image, nous croyons « être » par autosuffisance ….

31/03/12 leitmotiv ….

…. Comprenant que c’est la condition pour aller à l’Être, il faut au moins chercher à désirer …. Mais c’est l’humilité d’un Dieu qui descends jusqu’à l’extrême qui veut nous y inciter …. Avec St. Joseph nous avons la livraison Divine de la vie cachée de Jésus et celle de Marie qui emplit notre abjection spirituelle, d’autant plus grande que nous recevons des grâces sans prix …. Ainsi nous voulions aller à TOI et c’est TOI qui viens à nous. Comment assez remercier ? ….

1e semaine avril 2012