4e semaine février 2009

01/03/09  Avec …

Avec le Père et le Fils à Gethsémani, inclinons-nous devant l’Esprit Saint…. D’une abjection sans mesure TU peux faire un objet de Gloire Éternelle… En effet le cœur blessé de DIEU, encadré de la croix aux cruelles stigmates, arrache à l’abjection sans mesure et crée un point de ton néant ressuscitant pour toujours à la Béatification sans fin de la Vie de Ton Être….

02/03/09  Il faut …

Il faut entrer à chaque instant plus profondément dans la Vérité jusqu’à l’accomplissement. C’est en effet avec DIEU Se quittant humblement Lui-Même qu’il faut nous quitter nous-mêmes pareillement, dans l’espérance pacifiée du retour Éternel …

03/03/09  Extirpe ….

L’humble Toute Puissance du Christ, que rien ne saurait entraver (mais dont la manière de faire ne correspond pas forcément à nos orgueilleuses idées), nous extirpe de nous-mêmes, pour la renaissance au Royaume des Cieux qui ne connaîtra jamais de fin ….. Et aimer la souffrance qui en résulte, ce n’est pas ne pas en sentir l’amertume, mais la vouloir, dans la paix surnaturelle du Christ, parce qu’elle sert Son but qui est le salut des âmes, Gloire de Dieu ….

04/03/09  En réalité …

En réalité, le but, pour tous ne serait-ce qu’au dernier moment, est la souffrance librement unie au Christ, ouvrant le royaume des Cieux. Il faut vivre de la douleur naturelle du Christ ET de la joie surnaturelle du Père … C’est là de toute éternité l’attitude de DIEU Trinitaire …

05/03/09  Soumettre …

C’est pour soumettre notre volonté que la Vérité s’est incarnée, a souffert l’indicible et s’est ressuscitée avant de retourner aux Cieux…. Mais on a aussi à porter le mal qui n’est pas seulement le nôtre…. En s’annihilant soi-même pour laisser la place, comme Jésus portant le péché du monde dès le sein de Marie, à la Puissance de l’Esprit Saint, sait-on la joie surérogatoire qu’on donne à l’humble Dieu Trinitaire et à la place de Gloire Éternelle que cela nous vaudra ? … Si l’on ne peut pas passer au-dessus, passons en dessous, non à côté ….

06/03/09  L’oubli …

C’est l’oubli des créatures, bien qu’il nous soit souvent imposé, qu’il nous faut choisir librement en vue de Jésus-Christ Trinitaire Seul. C’est là le noyau dur du genre humain, porté par le Christ à Gethsémani et à toutes Ses agonies, que nous avons à étendre à nous-mêmes ….

07/03/09  Insupportable ….

Le Christ dans une douleur ineffable naturelle et une joie surnaturelle de notre salut porte le poids, qui pourtant lui est totalement étranger,  insupportable pour nous, de notre péché d’orgueil originel et actuel, poids que nous aurons à assumer avec LUI jusqu’à la mort. Mais c’est en ceci que nous serons parfait comme l’humble et Tout Puissant Père Céleste est parfait. Ainsi nous prenons sur le dos jusqu’à la fin avec le Christ qui en endosse de beaucoup la plus lourde charge, le terrible fardeau d’orgueil des uns et des autres (vanité, cupidité, sensualité) …. Ne pas chercher la consolation des preuves mais agir dans la foi à Jésus Messie ….

2e semaine mars 2009