2e semaine novembre 2007

16/11/07 TOI …

TOI, TU peux m’arracher à la mort spirituelle et nous donner la vie comme à Gethsémani …..

17/11/07 Comme ….

Comme à Gethsémani le Fils de DIEU aurait plutôt voulu qu’Israël tout entier se groupe dans l’immédiat sous son nom pour rendre Gloire au Père!…. Mais Seul le Père sait les temps et les moments de la fin du monde. Seul IL sait la place de ceux qui doivent siéger à la droite et à la gauche de Son Fils…. SA Volonté dans la marche de l’univers est plus grande que celle de Son Fils et le Fils , engendré et non pas créé, Un avec le Père ne vit que pour la Volonté du Père….. Que TA volonté, toute puissante, du Père remplace la nôtre sans cesse défaillante ….

18/11/07 Vacuité …

À Gethsémani Jésus offrait, dans la paix qui dépasse toute joie, la vacuité de ses trois ans de mission, pourtant trois fois sainte, incomprise et méprisée, mais en écrasant pour nous l’orgueil et la violence intérieurs et originels de l’homme …. Il ne faut pas avoir peur de le répéter même en faisant fuir les chrétiens « légers » c'est-à-dire pratiquement tous. Je n’ai évidemment pas été invité au congrès de « nouvelle évangélisation » mais Mgr. Vingt Trois, impossible à contacter pour moi, bien que très en deçà y a bien parler … Il m’est impossible de ne pas penser que malgré mon âge et mon absence de dispositions, je ne suis pas appelé à rapprocher de l’Église ceux qui en sont éloignés… Çà paraît complètement illogique ….

19/11/07 fondement existentiel ….

Voir le fondement existentiel de l’humanité est vraiment dur sinon insoutenable pour la nature. Pourtant il est nécessaire de le considérer si nous voulons progresser en même temps que les sciences dans la connaissance de la condition humaine…. Cela n’a rien certes d’agréable (depuis les origines de la civilisation, hormis Jésus-Christ comme secrètement, personne ne s’est penché sur une véritable analyse de l’ »état d’humiliation »….). Nous ne sommes pas appelés il est vrai ou rarement à y pénétrer directement. Il y a l’enrobage si diversifié de joies et de douleurs de toute la vie de chacun. Il faut néanmoins à travers les règles morales  et religieuses accepter de s’y orienter peu à peu….. Alors pourquoi  depuis tant d’années déjà dans le journal de ce site http://www.f-v-m.net vouloir à toute force démonter ce dénuement de la conscience ? Les progrès à venir et présents des sciences ne nous en laissent pas le choix…. Cependant dans cette marche temporelle de chaque âme, selon ce qu’elle est ou ce qu’elle veut devenir, Jésus-DIEU ne demande ni l’impossible ni même le difficile mais seulement l’union simple d’un amour tendre ….

20/11/07 comme ….

Comme il faut pour nous-mêmes qui seuls le méritons à cause des grâces reçues, avec Jésus-Christ, vouloir et rechercher la souffrance dont la Beauté apparemment négative guérie le monde et sert à l’introduire dans la vie Éternelle !.... Mais la vouloir de nous-mêmes, pécheurs, ne tient pas la route. Il faut que la Volonté même de DIEU se substitue à la nôtre. Et si à Gethsémani DIEU Lui-Même s’y est repris à deux fois combien de fois, nous faudra-t-il nous y reprendre ?... Ainsi ne nous décourageons pas mais n’opposons pas non plus comme tant d’âmes une volonté contraire et têtue ….

21/11/07 réappropriation …

Jésus-Christ a vaincu la révolte du monde et se l’est réapproprié de nouveau. Non pas évidemment à la façon du monde faite de vices et de violences mais à la Sienne douce et saintement humble. Mais ce n’est pas en affadissant les Évangiles qu’on fera revenir le monde au salut et ceux qui y croiraient voir la nouvelle évangélisation  se tromperaient lourdement. Peut-être aussi autres sont ceux qui ont à annoncer l’Évangile et autres ceux qui ont à le vivre ?....

22/11/07 sans trêve …

À un tel degré d’iniquité l’homme ne peut avoir espoir que dans la Miséricorde sans mesure et infinie de DIEU. Encore faut-il vouloir, à cause de Son humilité et douceur Éternelle, le LUI demander sans trêve en espérant que par Sa Bonté DIEU nous donne de le faire d’esprit et de vérité…. Lorsqu’en 1963, à la suite de ces intuitions technologiques théoriques si vives et sans préparations de ma part (cf. curricula vitae) je confessais à un Jésuite mes inquiétudes devant leur terrible impact possible face à la tension internationale de l’époque et qu’il me disait quoiqu’il en soit de les transmettre à la responsabilité de l’humanité, le long colloque qui a suivi avec le directeur du CNRS du moment mettant à ma disposition les services de mon choix pour les noter par écrit, ne m’a pas effrayé. Je me suis simplement heurté dès l’abord à l’impossibilité de transmission de base évident puisque je n’avais eu aucune formation scientifique en dehors du lycée. Mais ce n’était pas à ce bas niveau là de diversité infinie des techniques que je me plaçais puisqu’il m’avait été donné de me rendre compte de la finalité extrême et morale des sciences appelée à fusionner avec la foi religieuse. C’est pourquoi sans doute j’ai été appelé à détruire toutes mes données et que j’ai poursuivi alors sans désemparer mes méditations sur les Évangiles… Il ne faut donc pas s’étonner qu’elles soient arrivées à un certain degré de maturité dans la connaissance des fondements moraux universels de l’homme nécessaires à son unité face au choix ultime pour ou contre le Messianisme de Jésus-Christ tel qu’il peut être enseigné par la foi catholique et apostolique …

23/11/07 se convertir et faire pénitence ….

Ce sont vraiment les constantes agonies de la vie, dès l’enfance, du Seigneur Jésus, culminant à Gethsémani, qui ouvrent les portes du salut pour tous de la Passion suivie de la résurrection et pour nous de la volonté d’y adhérer…. Aussi, quoiqu’il en soit de tout ce qui a pu être dit dans ce site www.f-v-m.net , il n’est qu’une seule chose à proclamer : se convertir et faire pénitence. (néant par création en libre espérance souffrante de la plénitude de l’Être Divin) …

4e semaine novembre 2007