4e semaine octobre 2008

01/11/08   Directement …

… s’unir à DIEU directement par la     pensée, soit indirectement par le prochain. Il nous a laissé l’illustration de ses souffrances par son dos arraché, son front transpercé, ses pieds et ses mains cloués, son côté ouvert, Sa Mère, Jean et quelques femmes au bas de Sa croix …. Emportés par la victoire infinie remportée par DIEU Le Fils à DIEU Le Père, nous n’avons à notre tour qu’à nous occuper des choses du Ciel, DIEU L’Esprit Saint s’occupant des choses de la terre. Et si nous en avons à souffrir, c’est qu’IL revêtira notre faiblesse de Sa Force ….

02/11/08   Choisir …

À DIEU le Tout Être, humble et doux, offert au rien néant, orgueilleux et violent, mais qui créé libre à l’image de DIEU doit s’offrir humblement bien que douloureusement à l’ÊTRE Éternel. Il nous faut donc choisir l’Éternité dans la liberté qui reste le mystère des mystères ….

03/11/08   Dépendance …

La conversion du monde dépend d’abord de l’instante fidélité de ceux qui ont été appelés particulièrement…. Même le peu de ce que nous devons ou voulons offrir à DIEU, il faut LUI demander de nous le donner … de le faire. Car à LUI Seul appartient la Toute Puissance victorieusement humble et Sainte pour la quelle, tous sans exception,  nous avons été créés ….

04/11/08  Victoires …

Avec Jésus-Christ, de victoires en victoires, d’humiliations en humiliations intérieures ou extérieures, DIEU mesure pour chacun mais triomphe sur tous nos ennemis héréditaires …

05/11/08  Sans cesse …

Contempler sans cesse la Toute Puissance humble, sans mesure, douloureusement victorieuse de DIEU: Victoire tu régneras (par Gethsémani), Ô croix tu nous sauveras (par le Golgotha) ….

06/11/08  À TOI …

À TOI, le Règne, la Puissance Toute et humble, et la Gloire…. Mais qui peut nous engager à vivre d’humiliation d’un cœur droit, alors que tous nous ne cherchons que l’inverse, sinon DIEU Lui-même qui vit ainsi dans l’univers quantifiable et a vécu de  cela en se révélant durant Sa vie terrestre par Jésus-Christ ?.. Donc désirer avec LUI ce que nous ne désirons pas …

 07/11/08 D’un cœur droit …

En effet c’est d’un cœur droit que nous devons nous humilier. Faute de quoi nous risquerions de tomber dans le vice sensuel de masochisme. Pour éviter cela il nous faut avoir le regard intérieur toujours fixer, en Jésus-Christ,  vers notre but qui demeure la Vie Éternelle … Car le disciple n’est pas au-dessus du Maître... Si le Maître du monde, humblement Tout Puissant, s’humilie, physiquement, moralement, spirituellement, pour cela, le disciple y est appelé aussi ….

2e semaine novembre 2008