1e semaine octobre 2010

08/10/10 Liberté, Égalité, Fraternité …

Liberté, Égalité, Fraternité devise pour le citoyen de notre pays acquise dramatiquement avec le sang des victimes de tout bord de la révolution de 1789… C’est beau… n’est-ce pas ? D’un autre côté la devise des Évangiles pour les âmes : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous veulent du mal…. N’est-ce pas désarmant ? Mais en face … quoi ? le fondement de l’être humain …. Ce sont les arcanes sans concession  de ce fondement qu’il a fallu toucher dans ce site, c’est-à-dire « la phobie paralysante et universelle de l’humiliation individuelle ou de groupe »… Et en face… quoi donc de possible ? Sinon l’humiliation dans la temporalité du nom « DIEU », Tout Être, sujets et objets, ici et ailleurs, avec ou sans sentiment. Un Messie juif pour révéler universellement cette teneur, impossible pour l’être humain à prévoir …. Alors qu’attend la France pour s’humilier à son tour ? Cela est-il donc si étrange face à un Dieu humilié ici-bas ? ….

09/10/10 unité …

C’est vrai, le monde, religieux ou non, est bien divisé comme l’a montré le réalisme du film de Mel Gibson sur la Passion du Christ. Cependant son unité est nécessaire, les uns portant les autres, irradiés par leur incarnation du Verbe, et offrant leur mort avec Son agonie triomphante.  Lorsqu’on a compris l’incarnation de l’humble et doux Dieu en nous dans les entrailles même de l’iniquité, il faut fusionner aux plaies du Christ et à Sa libre agonie de les vivre jusqu’à la mort. Cette plénitude d’humiliation de Dieu en nous comment y correspondre sinon par tout de nous ….

10/10/10 chacun …

Chacun a à donner sa vie. La mienne, confirmée par ces 11 ans d’internet, ne peut être que le témoignage envers et contre tout de l’humilité et la douceur du Centre de Dieu Trinitaire unique …. Et qui peut en esprit et en vérité témoigner de cela sinon Dieu Seul, en le faisant jusque là ? …. En échange il faut tout faire en Christ pour y développer sans cesse notre remerciement actif …. Ainsi si j’ai témoigné, mon rôle est terminé, c’est le Christ qui maintenant témoigne en moi ….

11/10/10 conscience …

Au fil des ans est-ce que les mots sacrés ne prennent pas des significations plus profondes ? Ainsi la division réelle du monde sur la conscience de l’humiliation temporelle de Dieu (Se faisant ainsi, TOUT, sujet et objet, à la fois feuille de papier, la nature, le cosmos et - à son paroxysme - le cœur pécheur de l’homme) implique de choisir un mode de vie qui nous porte les uns les autres ….

12/10/10 paradoxe ….

Communier aux sueurs d’agonie sans cesse victorieuses, toujours renouveler jusqu’à Gethsémani …. Ainsi la vue de l’avenir des sciences et de leur conséquence, de même que la vue du caractère fondamental de Dieu, qui m’a été donné, concerne le monde entier. Mais l’application qui en est le ressort et en est tirée ne peut être compris que d’un tout petit nombre d’âmes choisies bien qu’elle intéresse chacun. C’est là le paradoxe. En effet du néant on doit offrir notre liberté broyée. Dieu seul le peut.  Tous doivent donc apprendre peu à peu à demander de le demander librement ….

13/10/10

Offrir avec le Christ Jésus  l’insignifiance de notre mort…. Sans oublier de noter que,Trinitaire,  il Lui a fallu l’exsudation jusqu’au sang pour en triompher volontairement en l’offrant librement ….. Du reste tous les théologiens chrétiens se heurtent à leur propre convention, mettant un point final à l’amour qui ne peut en avoir et sous-entendant que sinon c’est le coup de poing. L’enseignement du Christ et de Sa Vie, dit toute autre chose, incluant avec, de la compassion Bouddhiste jusqu’à l’Animisme Africain. Et si, nous, nous employons alors des termes vivants on nous considère comme des parias, allant jusqu’à nous expurger par exemple d’états généraux du christianisme. C’est vrai aussi du reste que c’est notre vocation de porter le fondement des choses, étant portés à notre tour. Toutefois les temps viennent où il faudra bien nous écouter ….

14/10/10 tenir ….

Tenir bon toujours dans la même direction. Le livre « LUI et moi » m’est d’un précieux secours …. Je ne pense pas pourtant m’être trompé dans ma méthode du 21/05/2004, il est vrai imparfaite, de la vulgarisation de la stéréoscopie. Cependant la technique sophistiquée du 3D  semble pourtant vouloir en faire l’économie. Pour moi, cela préfigure dangereusement l’élaboration eschatologique du « moteur à ion intégral dépendant » qui peut peut-être, sans remord, se trouver outrepassé par l’ »anti-moteur », au grand damne de l’humanité entière. Mais il n’y a peut-être que moi sur terre pour le penser ? Aussi plus que jamais se confier à Dieu seul ….

15/10/10 aucun hasard …

Ne croire à aucun hasard et mépriser cette voix ennemie qui veut la révolte empruntant la nôtre …. La conscience incessante de la fusion eucharistique impensable ira donc au plus lamentable …. Ne pas en oublier le taux du prix à réclamer pour lequel il nous faudra autant remercier …..

3e semaine octobre 2010