3e semaine octobre 2010

24/10/10 contourner …
Les saints ont su contourner leur ignominie par des œuvres d’Église, de pénitence ou de charité extraordinaires. Pour nous, les tout petits, les malfrats de l’église, les clochards au seuil de la richesse des cultes ou au contraire les piliers d’église aux abois, nous sommes incapables de tout cela. Nous sommes les invendus spirituels. Que Dieu nous garde un regard droit et fidèle sur Lui  ….

25/10/10 adorer La Pro-vidence …..

Il faut adorer La Pro-vidence, cette pro-fessionnalisation de la direction absolue du monde par Dieu, excluant tout hasard quelconque, les défaillances dues à notre liberté pervertie étant immédiatement pris en compte d’une manière ou d’une autre. Offrir notre incapacité de volonté …. Dans un prêche : l’ami de Jésus est dédouané de ses péchés mais revêtu de ceux du monde ….

26/10/10 cœur …
C’est cette vie profondément cachée à Soi-Même comme au monde qui est le cœur de la vie de Dieu, révélé par Jésus Trinitaire. Sur terre elle lui coute une souffrance infinie, à LUI à qui toute créature est due. En effet seul l’ÊTRE existe est et se heurte à la liberté créée au néant qu’est l’homme. Offrons donc notre mort avec celles du monde entier unies à celles de jésus et Marie …..

27/10/10 réponse à un mail du 25/10/10 :

Oui, nous sommes bien d'accord avec vous. L'équipe de l'Oeuvre du Sacré-Cœur :

Merci de votre mail si réconfortant car depuis 11 ans que je tiens ce site f-v-m.net  au jour le jour je n’ai reçu pratiquement que des injures de tous les bords possibles …. Du reste dès le départ un internaute averti m’avait dit que » j’étais trop direct et que je faisais fuir tout le monde… »

Mais étant donné.les intuitions si précises et si profondes qui m’ont été données en 1963 sur l’avenir des sciences profanes notamment de pointe, devant déboucher de fait sur l’eschatologie (un peu mais moins fatalement irénique qu’en avait parlé Theillard de Chardin puisqu’il ne s’agirait que de précéder l’apocalypse !), il me fallait absolument préciser d’une manière irrécusable, envers et contre tout, le caractère universel du Messianisme de Jésus-Christ ……

 Or si l’Amour est tout, avec juste raison, pour nous autres chrétiens déjà d’autres voies de sainteté sont empruntées, avec succès, par d’autres croyances, sans compter l’attitude des sciences profanes évoluées !.... Il m’a fallu donc 40 ans de recherches mystiques dans l’histoire des religions et de la métaphysique, fondées sur la méditation et la prière constante des Évangiles catholiques, pour comprendre enfin ce fondement inaltérable et universel de l’amour qui est l’humilité et la douceur du Centre même de la Sainte Trinité, révélé par la vie et l’enseignement du Christ Jésus Messie et auquel toutes les religions et a-religions doivent souscrire sous peine de se scléroser …

Pourquoi tant d’efforts et de recherche sinon  que parce que, passant et repassant sur ce fondement depuis 2000 ans sans jamais vraiment s’y arrêter (peut-être parce qu’il heurte de plein fouet le péché originel de l’homme) les théologiens chrétiens ont voulu mettre un « point final » à l’amour qui en vérité, étant Éternel, ne peut en avoir. Enfin  ce fondement nécessite aussi que l’on s’interroge sur son corollaire qui est l’ »humiliation  temporelle » de Dieu Trinitaire qui pour nous, chrétiens, n’a pas non plus de point final puisque revivifié à Pâques et à l’Ascension ….

28/10/10 avec l’âge ….

Quand avec l’âge les peines dernières frappent à la porte, c’est le moment de l’abandon total aux affres infinies  de la mort subie par Jésus et Marie, chacun à leur manière comme nous aurons aussi la nôtre, pour l’Église, la survie des âmes et le salut du monde, allant du néant à l’ÊTRE …. TOI, TU sais donner TES souffrances victorieuses à tous, avec les nôtres débordant nôtre volonté ….

29/10/10 infime.

Nous n’aurons été dans l’histoire de l’Église qu’une infime croix mais une croix quand même ….

30/10/10 face ….

Face à notre débilité, la plénitude de la croix du Christ triomphe de toutes nos infirmités …..

31/10/10 À TOI le fond des religions …

À TOI le règne, l’humble Toute Puissance et la Gloire Éternelle …. Par le charisme particulier qui m’a été donné en 1963, 12 ans après une conversion violente dont les séquelles ont été guéries par Sr. Josefa Menendez, il m’a fallu aller contre tous et contre moi-même (f-v-m.net) à la rencontre du fondement intégral des religions et me trouver face à ce virus génétique de l’être humain que tous les Pères de l’Église catholique qui l’ont dénudé, appellent la « vaine gloire ». Il s’agit dans l’homme d’une auto-satisfaction infinie qui lui fait, alors qu’il n’est qu’une liberté créée au néant, se préférer à DIEU, le TOUT ÊTRE en dehors de qui rien n’existe. Cette révolte innée est tellement incrustée dans la nature humaine qu’elle n’a pas d’autre solution, si elle veut une survie octroyée par l’ÊTRE, qu’une lutte perpétuelle contre elle-même jusqu’à la mort … Les religions sont là pour proposer des chemins de lutte plus ou moins appropriés. À nous de choisir ….