4e semaine septembre 2011

01/10/11 même pas …

On cherche la Vérité mais on n’est même pas capable de prendre nos propres dimensions !  Il est vrai que le Christ Lui-Même pour le faire (celles d’un quidam diffamé destiné à être pendu par des clous à un gibet étranger) a dû toute sa vie lutter victorieusement  contre Lui jusqu’à l’exsudation de sang. En échange pour participer à Sa Victoire, il nous est demandé de veiller et prier pour ne pas entrer en tentation puisque si l’esprit est toujours prompt la chair, elle, est faible ….. Dans cette marche syncopée espérer éperdument la guérison finale en apothéose Éternelle ….

02/10/11 la plus grande ….

Nous avons faim et soif de TA Miséricorde constante, jusqu’à la plus grande, celle de notre mort.  Contemplons la Vierge Marie, unie à Son Fils Quaternaire, Reine des techniques soumises à Dieu ….

03/10/11 inscrite ….

Notre mort, nécessaire libre anéantissement de tout amour-propre, est inscrite au Ciel Éternel ….. Souvenons-nous par ailleurs qu’il est écrit que les enfants de lumière sont plus malhabiles à leurs affaires que les enfants du siècle. Ne jugeons donc pas l’Église mais examinons-nous d’abord …..

04/10/11 l’Esprit ….

L’Esprit vient du Ciel Éternel et dirige tout sur la terre selon les possibilités matérielles que nous lui laissons. On doit donc Le prier sans cesse pour qu’IL rayonne en Bien selon nos dispositions …. Au cœur de la croix le Père offre l’Esprit Saint portant le Fils dans la même unité Trinitaire ….

05/10/11 impatiences ….

En adorant la Majesté de l’Esprit-Saint porter avec Jésus la croix de nos impatiences répétées …..

06/10/11 travail …

Tout le travail consiste donc à laisser l’Esprit rayonner, visiblement ou non, à travers nous-mêmes …. C’est l’Esprit qui vivifie. La chair ne sert de rien. Elle n’est que le support créé au libre-néant.   …. Mis au banc de l’Église pour la religiosité des sciences et de  la société pour l’humilité Divine ….

07/10/11 fondements inattendus ….

S’incarnant en Jésus-Christ, à tous, DIEU Trine a révélé les fondements inattendus de Sa nature.  Aussi, comme toute autre religion, les sciences devront se refuser à s’approprier l’origine de la vie ….. Ainsi Dieu, dans Son humilité et Sa douceur qu’anime comme nous chrétiens le croyons Son Amour, remettant Sa Puissance sur l’univers à la technique concrète de l’homme, spirituellement ambivalent, reste quelque chose d’énorme annoncé pas à pas depuis maintenant11 ans ici même …. Mais il ne faut pas avoir peur de la grandeur de l’être humain aux yeux aimants de la Divinité ….

2e semaine octobre 2011