2e semaine octobre 2011

16/10/11 croyant fidèle …

Un croyant fidèle n’est qu’un pécheur invétéré à l’affût constant de la Miséricorde de Dieu et agissant en conséquence. Le tourment rédempteur de prophétie peut être donné en surplus. Mais on ne peut être « un peu » humble. Ou on a l’humilité Divine entière ou on n’a rien. Cependant celui qui n’a rien risque de se voir enlever même ce qu’il a. Aussi il faut se tenir sans cesse en éveil …. Il faut donc espérer contre toute espérance car tout est possible à Dieu de l’impossible humain ….

17/10/11 reflet

N’être que le reflet des Cieux doux et humbles dans une contingence bestiale brutale provisoire ….

18/10/11 sans preuve …

Sur les fondements énoncés ici, sans preuve scientifique par une concrétisation quelconque et sans preuve théologique par l’élaboration d’une véritable somme, il m’a été donné cependant de proposer à une congrégation d’en élargir sa mission interreligieuse et interculturelle. C’est-à-dire de proposer à toute religion et à toute culture la douceur et la bénignité des entrailles de Dieu, qui est l’Origine de la vie, le Tout Être, le Tout Infini, révélées par la vie même de Jésus-Christ qui n’a pas craint de s’autoriser à s’en proclamer le seul semblable titulaire ici….

19/11/10 d’ici-bas …ou du Ciel ….

Travailler à la Gloire de Dieu, d’ici-bas, est plutôt bien contingent ; le vouloir du Ciel est sûr …. Créés donc aux apparences de Dieu, nous sommes appelés à devenir librement Sa Réalité. Mais comme Jésus devait se demander quelquefois, Lui qui pourtant ne vivait que pour la Gloire du Père des Cieux, humble et Tout Puissant, et pour nous arracher à l’enfer éternel, pourquoi Il demeurait sur terre ? En effet n’était-Il pas incompris de son entourage, plus tard des responsables religieux, de la foule, de ses disciples et même de ses douze apôtres intimes, de plus en une lutte continuelle ouverte avec Lui-même dans de terribles agonies sanglantes ? ….

20/10/11 échange ….

L’Infini du Ciel Éternel forme le fini du point temporel et le fini du point temporel forme l’Infini du Ciel Éternel. Échange humblement Tout Puissant, mystérieux pour nous, qu’il faut vivre dans la foi. Mais la foi en Dieu est incompatible avec la foi en l’homme sinon en Christ Jésus, seul Messie universel et Seigneur sur l’enseignement du quel il ne faut pas se tromper ….

21/10/11 dure …

Pour l’Église d’Europe, la privation d’Eucharistie des convertis divorcés-remariés est dure, alors qu’il serait apparemment facile de s’assurer de leur fidélité véritable par une confession générale à un prêtre spécialisé par diocèse. Ce n ‘est même pas une question théologique puisque Jésus Lui-Même a pris soin d’enfermer  l’humanité entière dans le vocable de « génération adultère et pervertie ». Tant et si bien que du plus criminel au plus saint nous sommes tous adultères aux yeux Divins et pas seulement les divorcés. De plus entre autre  la conjugaison d’impôts non différenciés pour les couples mariés et de l’ostracisme de l’Église pousse les jeunes à vivre en concubinage général. En ce qui concerne l’Église malgré elle, il est vrai, Elle a à se préoccuper surtout du monde entier et non pas seulement d’une région …

22/10/11 théologie de l’homme …

Ainsi on voit que l’homme Jésus-Christ n’a pas hésité en prenant sur lui la nature même de Dieu, à révéler en trois ans par sa manière d’agir et en trois mots [apprenez de moi que » JE, DIEU MOI-MÊME, suis doux et humble de cœur »] que le Centre de la Toute Puissance, au-delà et à l’origine de l’univers détient une moralité de fait qui n’a rien avoir avec la nôtre. Il est vrai qu’il faudrait une importante somme théologique pour montrer les relations de toutes les diverses vertus propres à l’humanité avec ce fondement moral de l’humilité du TOUT. Elle est probablement possible bien que n’existant pas encore. Toutefois, nous chrétiens, les premiers, avons dans l’Eucharistie  suffisamment d’éléments moraux à notre disposition pour avoir avec Jésus-Christ, Messie universel, l’audace de proclamer cette douceur ciblée de l’Infini et non de notre fini où cependant en la foi de laquelle toutes les religions sans exception et même les sciences profanes à venir doivent dépendre et non bien sûr l’inverse …. Chercher la douleur/joyeuse sainte qui n’a rien à voir avec le masochisme vicieux ….

4e semaine octobre 2011