3e semaine octobre 2013

24/10/13 mais …

La contrition doit être demandée chaleureusement mais peut nous être retirée froidement. Dans ce cas il faut donc se mettre en dessous de nous-mêmes et espérer la grâce de Dieu. Aussi pour moi il n’y a pas de doute. C’est bien la race humaine toute entière, que Jésus-Christ déclare adultère et pervertie (Mat.12/29, 16/4 ; Marc 8/38).depuis les plus grands saints jusqu’aux plus criminels, en commençant par les théologiens ceux-là mêmes qui osent priver d’Eucharistie les divorcés remariés convertis. C’est pourquoi nous n’avons à juger personne. Effectivement nous ne pouvons nous enorgueillir que dans l’abjection qui nous vaut le pardon …. Car même si notre cœur nous condamne, Dieu est infiniment plus grand que notre coeur.

25/10/13 radoter <+> 

On peut radoter : « plus tu souffres, plus tu sers ». Cela ne rend pas plus agréable la chose. Mais cela a l’avantage d’expliciter auprès des générations le prix du poids de nos vieux os. Même tous pécheurs, merci pour tous ceux qui T’aiment à la pleine extrémité de leur être. …. La marche imprescriptible vers l’anéantissement de soi pour accéder à l’ÊTRE en Son humiliation, se fait par les différentes voies des religions choisies dans leur déférence totale. Le pharisaïsme auquel nous sommes affrontés en nous, nous rappelle ce que nous sommes. Maintenant il faut porter les contingences de chaque instant. Au Ciel ce sera l’Éternel amour.

26/10/13 l’union …

Contingences des  instants qui usent peu à peu notre volonté pour en permettre l’union à Dieu.  Oui, Evelyne à sa manière et moi à la mienne nous sommes prophètes d’une ante apocalypse. Cachés dans le manteau du Magnificat, c’est dans l’esprit de Marie qu’il faut aller à son Fils.

27/10/13 incarner …

Incarner ici-bas la vie d’en-haut dans notre incapacité regrettée et pourtant pardonnée. Car nous en connaissons les conditions malgré nos dires  par les détails données des lois Divines. Parmi nos incapacités, cet amour-propre qui nous colle aux doigts pire qu’aucune autre chose. Il n’en existe au monde que deux personnes exemptées : le Christ Jésus, et Sa mère par grâce. Se combattre donc pour une période au moins à défaut durable toujours de plus en plus longue ….  La mondialisation de l’Église nécessite que Jésus-Christ réunisse à lui amis et ennemis. Mais quelle humiliation de Dieu plus combattue que celle révélée par le Messie à Gethsémani.

28/10/13 constater …

One ne peut que constater que d’une part la forme des pixels et l’ordonnance des couleurs proposées pour la vulgarisation de la stéréoscopie en 2004 n’intéressent toujours pas la 3D et que d’autre part l’universalité du boson de Higgs est renvoyé à on ne sait quand, de même que la double finalité des limites de Planck, laissant mes intuitions sans aucune valeur apparente.

29/10/13 tenir …

Tenir le choc de notre union constante au gibet vainqueur de Notre Seigneur Jésus-Christ…..

30/10/13 prendre ….

Ce n’est pas seulement supporter son gibet mais encore vouloir librement le prendre qu’il faut …. Le Christ Jésus choisit ses prophètes où et comment Il veut et Il marche tout devant eux.

31/10/13 bienfaits …

C’est dans l’humiliation qu’il faut reconnaître les bienfaits, que ce soit d’une manière ou d’une autre, dont Dieu nous comble toujours malgré les préférences contraires de notre nature.

1e semaine novembre 2013