3e semaine octobre 2007

23/10/07 la nuit …

Jésus Providence nous arrachera à la nuit des temps …..

24/10/07 sensibilité Divine …

Quoiqu’ils atteignent DIEU au cœur, ce ne sont pas les péchés, puisqu’IL les permet et que le Christ de fait les a tous connus et portés depuis toute Éternité, qui LUI sont le plus sensible mais ce refus de s’humilier (surtout lorsque notre propre cœur est saisi de froideur et que nous paraissons ne plus avoir aucun autre sentiment que l’espérance sans consolation)  avec LUI après les avoir commis. S’humilier avec le Christ, c’est se fuir soi-même pour marcher vers l’infinie Miséricorde de DIEU….

25/10/07 FIAT ….
Nous avons besoin des sueurs d’agonie de toute la vie de Jésus, depuis celles de sa petite enfance jusqu’au paroxysme de Gethsémani, pour livrer entièrement notre liberté, c’est-à-dire notre âme, à Celle unique et trinitaire du Père dans un brisement d’Amour…. Il ne s’agit pas pour nous d’être un autre FIAT mais le FIAT même de Jésus-Christ, d’où la nécessité de la fréquence de l’Eucharistie, d’abord spirituelle. Rappeler au monde la croix c’est d’abord vivre Son FIAT ….

26/10/07 agonie ….

L’agonie de la volonté doit être sur terre avec celle du Christ Jésus notre état quotidien….

27/10/07 redire …

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire, avec ou sans consolations ….

28/10/07 avancée …
Vraiment l’épreuve de la liberté humaine n’aurait pu voir son accomplissement que dans l’Éternité, Jésus-Christ, en s’incarnant, a voulu avancer le Règne de DIEU dans l’univers temporel …..

29/10/07 perfection …..

La perfection existe déjà sur terre si nous le voulons. C’est le Christ Jésus, d’une manière bien différente les uns des autres adaptée à chacun selon sa préparation, Lui-Même que nous pouvons être au milieu des blasphèmes comme des grâces… Chercher donc à connaître les fondements du Christ pour qu’Il se grave en nous pour la consolation du Père des Cieux …..

30/10/07 bonheur ….

L’avidité infinie pour notre bonheur du Cœur de DIEU  incarné, à la fois temporel et Éternel, Le déchire entre vouloir en même temps nous le donner déjà sur terre d’une manière humaine et en même temps le préparer, par l’anéantissement nécessaire, pour l’Éternité de jouissance hors mesure ….

31/10/07 prophète Roi ….

Du prophète royal Messianique Jésus-Christ, depuis trois ans grand en œuvres, il ne restait rien à la Passion qu’un pauvre homme bafoué à mort, sans motifs valables…. Au moins unissons-nous en pensée à cette fin qui débouche, elle, sur la résurrection et l’ascension ….

1e semaine novembre 2007