1e semaine septembre 2013

08/09/13 entrouvre ….

L’Église entrouvre, avec le Pape François, la porte de l’humilité Divine nécessaire à tous. Nous ne sommes pas l’Être mais un projet de l’Être qui avons à communier au Tout-Être. L’amour de Dieu et du prochain est la plus belle chose au monde, mais il n’est pas donné à tout le monde, d’abord parce que le sentiment religieux n’est pas donné à tous, ensuite parce que l’origine des cultures différentes des peuples au cours des âges l’a vivement occasionné.

09/09/13 sentiment ….

Le sentiment religieux à différents degrés n’est pas donné à tous et quelquefois retiré à la foi. Essayons de comprendre ce qu’est le péché originel de la Bible, livre d’histoire avant tout spirituel. L’homme et la femme créés à l’image de Dieu ne peuvent être que d’une plénitude de spiritualité en plus de celle sociale et intellectuelle acquise par l’évolution. C’est-à-dire elle ne pouvait plus obéir à la seule morale animale qui devait être celle des humains il n’y a peut-être pas plus de 7000 ans. Mais par suite d’un libre choix consécutif à un paradis terrestre tout mystique expérimenté par un couple déterminé a été faite la distinction entre le Bien et le mal.

10/09/13 fondamentalisme …

Le fondamentalisme est la plaie de toute croyance, chrétienne comprise, opposé à l’humilité. Voyons-nous néant esquissé d’une pointe d’Être à perdre pour renaître parfait dans l’ÊTRE… À l’homme il est impossible de se perdre dans l’ÊTRE. Tout est possible à DIEU Tout-ÊTRE.

11/09/13 humilité …

L’humilité est bien trop humble pour être nommée la première. Il faut une voie y amenant. Nous sommes une pointe d’aiguille couronnée de la vie de Dieu choisie dans Sa Providence. Au Ciel nous ne serons pas jugés sur ce que nous avons faits mais sur l’intention des actes. L’église catholique est une assemblée d’évêques confirmée infailliblement par celui de Rome.

12/09/13 comme …

Comme la chair du Christ Jésus est broyée sur le gibet, l’Être l’est par notre néant pour naître. …. Au royaume des Cieux l’engrossement possible des anges est toujours parfaitement chaste ….

13/09/13 frappé ….

Devant sa pitoyable armée d’humbles apôtres le Christ Jésus avance frappé jusqu’à la mort. C’est pourquoi ce site n’a pas peur, sous son invincible protection, de poser en direct la vérité.  La robe de Jésus-Christ chevauchant un ânon dans son entrée triomphale à Jérusalem pour tous nous rassembler autour de Lui portait aussi les stigmates de sa sudation de Gethsémani.

14/09/13 absorbe ;;;

L’humilité Divine sans fin absorbe l’abîme de notre vice originel distinguant le bien et le mal. Parce que j’ai abaissé mon âme avec Vous humilié, Vous êtes mon rempart contre moi-même. Aussi si se nier soi-même est nécessaire pour accéder au royaume des cieux, ce n’est pas nier l’épreuve à vivre ici-bas avec Dieu jusqu’au bout en douleur temporelle et joie surnaturelle.

15/09/13 servir ….

Il y a des âmes bien légères et de peu de poids. Pourtant le Seigneur essaie aussi de s’en servir …. L’humiliation Sainte de Dieu, révélée par Jésus-Christ, embrasse toute notre rébellion. En effet c’est un fait que la prise de conscience du péché originel d’une séparation de connaissance entre Bien et mal contrairement à la morale animale antérieure qui les confondait ne pouvait être qu’un progrès purement anthropologique. Cependant sur ce nouveau plan moral humain mouvant (et en réalité peccamineux) manquait alors l’indication fixe d’une boussole spirituelle. Il aura fallu l’émergence dans la nation juive, après un long parcours dédié au Dieu Unique, de la vie de Jésus-Christ pour qu’alors puisse être révélée sans imperfection l’humiliation Sainte du Tout-Être condition de vérité fixe entre Bien et mal.

3e semaine septembre 2013