4e semaine août 2014

01/09/14 relation …

L’humilité implique un positionnement, un style de vie, une manière particulière d’être en relation avec Dieu et les hommes. La nature des purs esprits (dont en fait Dieu Lui-même) de St. Thomas d’Aquin suppose une métaphysique très profondément dépassée de nos jours. De mon côté, il m’a été donné d’essayer d’en mettre sur pied les éléments d’une nouvelle métaphysique, appelée UNITOLOGIE qui dans un essai de résumé web a eu des déboires. Le fait de ne se servir que de l’informatique pour publier a ses avantages mais aussi ses ennuis.

02/09/14 non …

De fait non, ce n’est pas une nouvelle métaphysique qui peut donner la solution d’unité, mais une morale pensée de l’humilité Divine, Dieu s’humiliant à l’homme et donc l’homme à Dieu.

03/09/14 vie ….

Qu’ils répondent par la sainteté de leur vie à la mission prophétique de l’Église. Ainsi soit-il ! Et un saint n’est pas du tout obligé d’avoir un impact du visible sur son temps mais du Ciel.

04/09/14 enthousiasme …..

Vivre avec Jésus-Christ l’enthousiasme du salut par la Passion et la mort, sûr de ressusciter. Mais dois-je encore émarger à mon âge à ce temps de Dieu qu’il m’a été donné d’entrevoir ? Vraiment Dieu est Amour bien qu’il soit donné d’autres voies à beaucoup pour le but ultime.

05/09/14 Bien …

Confiance absolue en la Sainte Providence qui à travers nos libertés conduit tout au Bien. Les djihadistes ont donc un sentiment religieux très vif et profond pareil à ceux des hébreux de la Bible massacrant tous ceux qui ne partageaient pas la foi au Dieu Unique. Il aurait fallu Jésus-Christ pour changer cet état de chose. Il manque cependant au monde de prendre conscience de son messianisme d’humilité de Dieu, Son humiliation vis-à-vis de l’homme donc  le retour.

06/09/14 mail ….

Cher ami

J'avais pris la décision, vous le savez, de ne pas poursuivre le dialogue avec vous, car si votre pensée est originale elle est hélas marginale - je veux dire elle se déploie dans les marges du réel. Mais une fois n'est pas coutume, je reprends vos derniers messages.

Un exemple de cette pensée en marge : chercher un Principe d'intelligibilité qui inclurait la Trinité elle-même, c'est non pas se prendre pour Dieu, mais se prendre pour l'Intelligence au-dessus de Dieu, comme si la créature pouvait avoir un point de vue sur le Mystère au-delà du Mystère. Je suis étonné qu'Arnaud Dumouch (auteur de l’heure de la mort, thèse reconnue par Benoît XVI) ne voie pas la contradiction (dans sa préface explicative à l’égard de mon travail).

Vous avez beau citer l'apophatique rhénane et évoquer l'humilité de Dieu, vous tombez dans le piège que vous dénoncez.

Je crois cependant fermement à l'effacement de soi dans l'amour, y compris trinitaire - mais bien conscient que ces mots (humilité, effacement) trahissent plus qu'ils ne traduisent ce que nous balbutions.

Nous sommes en tout cas ensemble devant LUI

p. Alain Bandelier

Cher Père,
Prions donc vous et moi pour être arrachés des pièges du démon.
De toute façon il est vrai je remplace les métaphysiques de Thomas d'Aquin et de Bonaventure radicalement opposées dans leur données théologiques de la nature des purs esprits par la morale pensée de l'humilité Divine, Dieu s'humiliant jusqu'à l'homme et l'homme ayant à s'humilier jusqu'à Dieu.....
Merci quand même de votre mail qui servira malgré tout d'anti-préface..

07/09/14 parfaite …..

La foi en Dieu Unique Trinitaire, malgré tous ses conflits, permet seule l’humilité parfaite. Car en Personne Il descend jusqu’à notre chair criminelle et maudite pour vraiment se l’unir. Être comblé de TOI au premier embrassement d’Éternité, et combler celui de tous les autres.

2e semaine septembre 2014